Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

Le Royaume-Uni vient de dessiner l’avenir qu’il se souhaite à l’est de Suez : le retour dans une forme néo-impériale, appuyé sur une longue histoire dans l’océan Indien et une série d’alliances nouvelles ou renouvelées dans la région. Pressé également d’étendre ses marchés, il se promet d’y être un protecteur et promoteur des règles internationales et le héraut de la lutte contre le réchauffement climatique. Résolument adossé aux États-Unis et hostile à la Chine populaire, il se pose en homologue sinon en alternative de l’Union européenne.

Lire la suite

Une orientation très britannique (A Very British Tilt)

A Very British Tilt

Une  orientation très britannique

Vers une nouvelle stratégie britannique

dans la région indo-pacifique

*****

Un rapport intérimaire de la Commission indo-pacifique de Policy Exchange

présidée par le très honorable Stephen J Harper, avec une préface de l’Honorable Shinzō Abe

22 novembre 2020

Nb. Version française : Rémi Perelman, Asie21 (signaler les impropriétés à remi.perelman@gmail.com). Cette version est dépourvue des nombreuses notes bas de page de l’original. Si nécessaire, se reporter à celle-ci : https://policyexchange.org.uk/wp-content/uploads/A-Very-British-Tilt.pdf

*****

 

Contenu 

  • Avant-propos
    • Policy Exchange
    • Administrateurs
    • Remerciements
  • À propos de la Commission Indo-Pacifique
  • Résumé des recommandations
    • Tableau : initiatives britanniques recommandées et activités d’intégration régionale
  • Préface
  • Introduction : pourquoi l’Indo-Pacifique ?
    • Une construction géostratégique
    • L’essor de l’Indo-Pacifique
    • Pourquoi un penchant britannique vers l’Indo-Pacifique ?
  • Vision stratégique
    • Une charte indo-pacifique
  • Recommandations générales de la Commission
    • Considérations directrices
    • Une approche à deux voies
  • Recommandations spécifiques dans les domaines prioritaires
    • Commerce et technologie
    • Diplomatie
    • Gouvernance et développement
    • Changement climatique et protection de l’environnement
    • Défense et sécurité
  • Conclusion

*****

Avant-propos

Policy Exchange

Policy Exchange est le principal groupe de réflexion du Royaume-Uni, indépendant et non partisan, dont la mission est de concevoir, développer, proposer et promouvoir de nouvelles idées de politiques destinées à améliorer les services publics, rendre la société plus forte et dynamiser l’économie.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Europe – France : Ne pas se laisser entraîner dans une dérive otanienne en Indo-Pacifique

L’intérêt bien tardif que, contrairement à la France et au Royaume-Uni, portent aujourd’hui l’Allemagne et les Pays-Bas sur la région indopacifique, le suivisme européen des États-Unis dans le cadre de l’OTAN, font craindre que le schéma otanien historiquement adopté face à la Russie toujours considérée comme une menace, ne soit transposé face à la Chine, voire à la Russie d’aujourd’hui en contribuant à un nouveau renforcement de ces deux partenaires stratégiques.

The so late interest that, except from France and the United Kingdom, Germany and the Netherlands show today on the Indo-pacific region, the European bandwagoning with the United States within the NATO’s frame, both considerations may let fear that the NATO scheme adopted to confront Russia, which is still considered as a threat by the USA and its allies, be transposed to confront China, even to confront Russia on this side of the World, thus contributing to a renewed reinforcement between those two strategic partners.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Allemagne – France – Royaume uni : Une position responsable, mais très mesurée, des « 3 Big » européens face à la Chine

La note verbale commune adressée à l’ONU le 16 septembre 2020 par l’Allemagne, la France et le Royaume uni, pour défendre l’intégrité du droit de la mer en mer de Chine du Sud, a été saluée par la presse du monde libre comme un acte de courage des trois grands européens face au refus insistant de Pékin de se conformer au dit droit dans l’espace marin concerné. Cet élan d’enthousiasme a malheureusement conduit à une interprétation partiellement erronée de l’initiative européenne.

The verbal note conveyed to the United Nations on September 2020 the 16th by Germany, France, and the United Kingdom, in order to defend the integrity of the law of the Sea in the South China Sea, has been hailed by the free world’s press as an act of courage from the part of the three European bigs in front of Peking insistent refusal to abide by that law over the concerned area. That burst of enthusiasm has unfortunately lead to a partially distorted interpretation of the European initiative.

Lire la suite

Asie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

L'Indo-Pacifique, centre de la compétition géopolitique américano-chinoise, Rémi Perelman, Asie21

 

L’Indo-Pacifique (IP), un nouveau monde tiraillé entre Washington et Pékin

Cinq grands acteurs dans un théâtre pour trois stratégies

Rémi Perelman, Asie21

NB : Ce qui suit développe le sujet d’un court exposé présenté par Rémi Perelman lors du colloque organisé le 25 février 2020 par la Fondation Gabriel Péri et l’INALCO sur le thème « Mer de Chine méridionale et Indo-Pacifique : comment garantir une sécurité commune ?« 

L’Indo-Pacifique est désormais le centre de la compétition géopolitique sino-américaine. On pourrait imaginer, et cela a été dit, être revenu à l’affrontement bipolaire qui a marqué la Guerre Froide avec, pour Washington, un simple changement de sparring partner. Mais l’effacement – tout relatif – des États-Unis trumpiens donnent de l’espace à des puissances moyennes. Trois d’entre elles, chacune à sa manière, pourrait trouver l’instant favorable pour affirmer ses ambitions régionales, l’Inde, l’Indonésie et l’Australie, une situation susceptible de conduire à la multipolarité.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 135 / 2020-01

Chine Afrique Un fléau Angola Un pied dans la sécurité formation intervention Cap-Vert   Huawei par la porte dérobée São Tomé-et-Principe   L’emprise est là Chine – Canada   Huawei pose question Chine – Union européenne – Grèce   Tir dans le pied ? Chine – Djibouti   Rixes Chine – Portugal   Macao, vingt ans après Inde – Kazakhstan   Uranium   … Lire la suite

Opérations PROJECTION et NEON en Asie-Pacifique

Le 28 avril 2019, le gouvernement du Canada a annoncé que le pays renouvelait sa contribution à l’initiative de surveillance multinationale, pour une période de deux ans, afin de contrer les tactiques de contournement des sanctions maritimes de la Corée du Nord. Le 6 août 2019, le navire canadien NCSM Ottawa a quitté son port d’attache à Esquimalt (au sud de Vancouver) pour entreprendre une mission de quatre mois et demi en Asie-Pacifique, dans le but de participer aux opérations PROJECTION et NEON.

Lire la suite

Pacifique – Canada : Versant Pacifique

Les élections fédérales canadiennes du 21 octobre 2019 permettront de mesurer l’importance relative de l’équilibrage du Canada entre ses provinces de l’Ouest et de l’Est. Celles-ci historiquement tournées vers l’Atlantique et l’Europe assistent à l’essor des provinces du Pacifique, alimentées notamment par une importante arrivée de migrants venus d’Asie. Une implication croissante du Canada en Asie-Pacifique devrait en résulter.

Canada’s federal elections on October 21, 2019 will measure the relative importance of balancing Canada between its western and eastern provinces. These historically turned to the Atlantic and Europe are witnessing the rise of the Pacific Provinces, fueled in particular by a large influx of migrants from Asia. Canada’s growing involvement in Asia Pacific should result.

Lire la suite

Chine – États-Unis – Canada – Monde : L’affaire Huawei évolue (suite 4)

L’affaire prend des proportions qui n’apparaissaient pas à ses débuts.

The clash takes on proportions that did not appear initially.

El asunto adquiere proporciones que no aparecieron en sus principios.

O caso toma dimensões que no apareciam no começo.

FAITS

  • Meng Wanzhou* s’est présentée le 8 mai 2019 devant la cour suprême de la Colombie-Britannique. Ses prochaines comparutions sont fixées au 23 septembre 2019. Elle a, de son côté, lancé une procédure pour violation de ses droits constitutionnels.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°128

Chine – Guinée-Bissau L’abattage repart de plus belle.

Sous la pression de plusieurs organisations non gouvernementales de défense de l’environnement, le gouvernement de Guinée-Bissau avait interdit en 2015 l’abattage de bois de coupe sur tout le territoire national. La mesure touchait l’abattage illégal, le plus souvent aux mains de personnalités politiques et de militaires, mais aussi la dizaine de sociétés spécialisées. Quelques Chinois participaient directement à ces chantiers dont le produit final était quant à lui essentiellement destiné à leur pays. […]

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°127 avril 2019 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN  🐷

ASIE MÉDIANE

Kazakhstan  Chamboule-tout en trompe l’œil, Patrick Dombrowsky, Asie21

Lire la suite

Chine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

L’affaire Huawei connaît des évolutions qui méritent d’être relevées.1 L’entreprise elle-même contre-attaque.

The Huawei case is undergoing changes that deserve to be noted. The company itself is counter-attacking.

Lire la suite

Chine – Canada – États-Unis : Tout un symbole (suite du n° 124)

L’« Affaire Huawei » connaît des rebondissements.

The « Huawei Affair » knows twist. // El «Caso Huawei » todavía reserva sorpresas. // O « Caso Huawei » não deixa de chamar a atenção. // 华为事件层出不穷. // 華為事件層出不窮.

Lire la suite

Chine : Bye bye l’accord de Paris (COP21)…

En dépit de ses engagements en matière de lutte contre le changement climatique après l’accord de Paris de la COP21, la Chine, malgré des efforts louables, a du mal à limiter ses émissions de gaz à effet de serre. 

Despite its commitments to fight climate change after the Paris agreement of COP21, and commendable efforts in that direction, China is facing big difficulties in struggling to limit its greenhouse gas emissions.

Lire la suite

Chine – Canada – États-Unis : Tout un symbole

Exemplaire de la guerre à la fois technologique et commerciale que se livrent les deux principales puissances mondiales, la récente « Affaire Huawei » mérite d’être approfondie.

Being a technological and commercial conflict between the United States and China, the « Huawei Affair » deserves a closer look.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°124 janvier 2019 – sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine   Trop peu d’enfants, Philippe Delalande, Asie21

Chine – Canada – États-Unis  Tout un symbole, Jorge Lusaf, Asie21

  • Huawei
  • Canada
  • Réseau 5G : Huawei est en première ligne des champions compétents
  • Ottawa
  • La loi du plus fort domine

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°123

Chine – Afrique  

Grappillages Asie21 n°122

Chine – Afrique  

  1. Mélange des genres
  2. Algérie : explosifs
  3. Angola : régime sec
  4. Guinée : incident significatif
  5. Mozambique : des hauts et des bas

Lire la suite

Chine – Royaume-Uni – mer de Chine du Sud : Polémique sur le transit de l’HMS Albion à proximité des Paracels

Pékin considère que le navire britannique de transport de chalands de débarquement (TCD) HMS Albion, en provenance du Japon et en route vers Ho Chi Minh Ville, au Vietnam, a violé la mer territoriale chinoise en transitant à proximité des îles Paracels le 31 août 2018. En lançant la polémique sur une réalité non avérée, les Chinois procèdent à un chantage qui vise à inciter les Britanniques à abandonner leur soutien aux opérations internationales de défense de la liberté de la navigation en mer de Chine du Sud.

Peking considers that the British amphibious transport dock HMS Albion, coming from Japan and on her way to Ho Chi Minh City, in Vietnam, violated the Chinese territorial sea when transiting in the vicinity of the Paracels islands on the 31rst of August 2018. By launching a controversy about an unproved reality the Chinese are resorting to a kind of blackmail the purpose of which being to entice the British to give up their support to the international operations of defense of freedom of navigation in the South China Sea.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Menaces chinoises contre un avion américain de reconnaissance maritime

https://www.boeing.com/defense/maritime-surveillance/p-8-poseidon/index.page#

Ce 10 août 2018 un avion américain de patrouille maritime Poséidon P-8A effectuant un survol de la mer de Chine du Sud, notamment au-dessus de quatre des îles artificielles créées par les Chinois dans les îles Spratleys, a été impérativement sommé, à six reprises, de quitter les espaces aériens des sites observés. Le commandant de … Lire la suite

Grappillages Asie21 n°118 juin 2018

CHINE – AFRIQUE

Lire la suite

Chine – Australie : L’Australie malvenue en mer de Chine du Sud

Canberra récuse la stratégie d’assimilation territoriale que Pékin pratique en mer de Chine du Sud. Et la Chine n’accepte pas, de son côté, une telle insoumission de la part de l’Australie.

Lire la suite

CHINE – ARCTIQUE  Route nordique de la soie : la Chine à la  conquête de l’Arctique

Pendant de nombreuses années, la Route maritime du Nord, qui longe les rives septentrionales de la Russie, a été considérée par le pouvoir soviétique comme une voie de passage exclusive dans une mer quasi intérieure qu’était l’océan Glacial arctique. La perestroika gorbatchévienne débouchant sur le bouleversement politique eltsinien et le réchauffement climatique ont profondément modifié la donne. Surfant sur cette vague, la Chine a déployé dans les zones polaires des activités qui la mènent jusqu’au Groenland et aux frontières du Canada. De son côté, le président Poutine a insisté le 1er mars sur le caractère prioritaire du développement des régions arctiques et sur leur défense. La flotte russe comprend 41 brise-glace. Il est prévu d’en construire 11 autres.

Lire la suite

Hong Kong : le bac à sable des investissements transfrontaliers et le défi des normes

Lors d’une récente Conference tenue à Hong Kong destinée aux professionnels de l’investissement, chefs d’entreprise et économistes, un ancien président de la Commission de régulation bancaire de Chine a proposé de créer un « bac à sable » à Hong Kong pour stimuler l’innovation financière et l’éclosion de « FinTech ». Les grands opérateurs chinois tels que Baïdu, Alibaba ou Tencent, veulent les outils qui leur permettront d’étendre leurs activités dans le monde entier, tandis que Pékin souhaite peser sur la définition des normes universelles qui seront amenées à les régir.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°109

Préambule […]

Chine – Afrique

Angola 

  • Scandales et placements
  • Le torchon brûle
  • Un fournisseur qui compte
  • Incident armé
  • Rente
  • Réhabilitation de chemins de fer
  • Ombres au tableau

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°104

Chine – Amérique latine : Un enjeu    Tandis que Donald Trump conduit une politique hostile à l’encontre de l’Amérique latine […] Chine – Amérique latine : Triste constat    Les médias d’Amérique latine relèvent, non sans une certaine amertume, que […] Chine – Angola : Encore un prêt    La Banque de développement de Chine[…] Chine – … Lire la suite