Les îles Salomon  : La Chine et l’Australie en arrière-plan

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Des troubles ont éclaté dans la capitale de l’archipel des Salomon, Honiara. Expression de profondes dissensions inter-îles et d’un fort ressentiment d’une partie de la population à l’égard du gouvernement central, ils ont également projeté cet État de l’arc mélanésien, particulièrement pauvre, sur le devant de la scène géopolitique d’un Pacifique rattrapé par la rivalité sino-américaine. Implanté aux Salomon, suite au virage diplomatique de son Premier ministre en 2019 pour s’en rapprocher, Pékin ne continue pas moins de susciter, sur place, défiance et rejet notamment dans l’île de Malaita restée fidèle à Taïwan. L’Australie appelée par le gouvernement des Salomon à intervenir pour mettre fin aux violences se trouve maintenant placée dans une situation paradoxale, sous surveillance de la Chine qui entend que ses ressortissants soient protégés mais également des États-Unis qui veulent du résultat dans le cadre d’AUKUS. Quoi qu’il en soit, de l’action de Canberra dépend surtout la cohésion d’un archipel déjà fragile et mise à mal par une situation internationale qui lui échappe.    

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines – Indonésie : La Chine persiste dans l’arbitraire de ses harcèlements 

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

À la fin du mois de novembre 2021, se prétendant dans son bon droit, la Chine a procédé à une opération sauvage de harcèlement contre les Philippins sur le haut-fond Thomas-2* soulevant un opprobre international de principe. Ce qui n’a pas empêché la Chine de poursuivre son harcèlement autour du même site comme aussi de l’île Thitu. Et au sud de la mer de Chine méridionale la voici qui somme l’Indonésie de cesser ses activités d’exploration gazière au nord de la grande île de Natuna.

Lire la suite

Pacifique  AUKUS : malaise en Océanie

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

La signature du pacte AUKUS* n’a pas manqué de faire réagir dans le Pacifique. Passée la surprise de cette annonce, les États insulaires de la région ont commencé à faire part de leurs inquiétudes liées à ce nouveau partenariat de sécurité et surtout à l’acquisition par l’Australie de SNA*. Compte tenu de sa position stratégique dans une éventuelle confrontation entre les deux grandes puissances, l’Océanie peut difficilement faire entendre sa voix et s’attend à de fortes pressions, si ce n’est à être placée devant le fait accompli. Une alliance régionale pourrait-elle desserrer l’étau qui va sans doute l’étrangler ?

Lire la suite

Chine – Australie : La guerre commerciale sino-australienne fait des heureux 

abonnement en ligne

La Chine était devenue jusqu’en 2020 le principal client de l’Australie. Les déclarations politiques en début 2020 de son Premier ministre Scott Morrison sur Huawei, suivies de celles sur l’origine de la covid-19 ont déclenché une guerre commerciale. Les conséquences sont dévastatrices pour les exportations australiennes agricoles et minières. 

Lire la suite

Australie – Nouvelle-Zélande : Un front uni face à la Chine, sous surveillance …

Pour leur première rencontre depuis le début de la pandémie, la Chine n’a pas manqué de s’inviter. Jacinda Ardern et Scott Morrison ont ainsi saisi l’occasion de leurs retrouvailles pour s’expliquer quant à leurs positions respectives sur l’influence croissante de Pékin dans la région ainsi que sur la menace de coercition économique qu’il exerce d’ores et déjà sur l’Australie et qui pourrait s’étendre. Suspectée de mollesse au nom d’un certain pragmatisme commercial, Jacinda Ardern a tenu à rassurer son allié quant à la solidité de leur relation et à ses perspectives. 

Lire la suite

Pacifique : Les Kiribati, nouvelles Spratleys ?

L’annonce d’un projet de réhabilitation par la Chine d’une piste d’aérodrome sur une île des Kiribati a relancé la suspicion autour des visées militaro-stratégiques de Pékin dans la région. D’aucuns imaginent déjà l’implantation « d’îles fortifiées » (Chuuk, Espiritu Santo) qui seront autant de points d’appui pour surveiller l’activité américaine dans la région.  Et de faire alors le parallèle avec les îles Spratleys en mer de Chine méridionale. Mais il pourrait bien s’agir, ici, d’un raccourci un peu rapide compte tenu d’un environnement plus contraint et complexe pour Pékin. Quoi qu’il en soit, son activisme aux portes des États-Unis interpelle et alerte le carré des fidèles de Washington.  

Lire la suite

Forum des îles du Pacifique : rien ne va plus

Une crise sévère secoue le Forum des îles du Pacifique1 suite à un désaccord autour de l’élection de son secrétaire général. Les États micronésiens qui n’ont pas pu imposer leur candidat, malgré un gentlemen’s agreement passé avec ceux mélanésiens et polynésiens, ont décidé de se retirer du Forum. Un départ qui redéfinirait sa sphère d’influence, y bousculerait des équilibres et profiterait, sans aucun doute, à Pékin. Mais rien n’est encore fait et les regards se tournent désormais vers Washington. 

Lire la suite

L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Australie – Fidji : L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Nouvelle-Zélande  : Un second mandat pour Jacinda Ardern

Jacinda Ardern, qui a remporté une belle victoire aux élections générales du 17 octobre, conserve son poste de Première ministre de Nouvelle-Zélande. Avec un second mandat qui démarre sous le signe de la covid-19, elle va devoir continuer à en protéger son pays et surtout à en maîtriser les impacts, en particulier sur le plan économique. Ce qui ne manquera pas de reposer la question de sa relation avec son premier partenaire commercial : la Chine.

Lire la suite