Asie du Sud-Est : Quelles perceptions sur la guerre en Ukraine ?

La guerre déclenchée en Ukraine le 24 février 2022 n’a pas provoqué de vives réactions en Asie du Sud-Est, toujours réticente à porter un jugement sur les affaires des autres États (surtout quand il s’agit de grandes puissances) et méfiante à l’égard des conflits lointains. Cependant, la comparaison est difficile à soutenir pour ces pays, eux-mêmes visés par l’expansionnisme chinois. En outre, certains pays de la région ont des liens étroits avec la Russie et se trouvent dans une position délicate.

Lire la suite

Birmanie : Malgré le coup d’État, l’intérêt international pour le marché birman reste intact

Depuis le 1er février 2021 et le coup d’État orchestré par le général Min Aung Hlaing, chef de la Tatmadaw, la Birmanie est redevenue un État paria. Néanmoins, depuis la fin de l’année 2021, nombreux sont les projets infrastructurels qui redémarrent. C’est en particulier le cas de ceux financés sur fonds publics par des partenaires asiatiques de la Birmanie, en particulier le Japon et la Corée du Sud.

Lire la suite

Asie du Sud-Est : La Chine dans le bassin du Mékong

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

À partir du « coin » du Mékong qu’elle enfonce vers le sud, la Chine tente de desserrer la stratégie indo-pacifique australo-américaine et construit sans bruit sa propre capacité d’action dans le même espace.

Lire la suite

Asie du Sud-Est : Tectonique géopolitique dans le bassin du Mékong

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Asie du Sud-Est

Tectonique géopolitique dans le bassin du Mékong

Par Rémi Perelman, Asie21, novembre 2021

SOMMAIRE

Première partie. Le jeu des institutions

I – États-Unis-Chine, entre rivalité et ajustements

Encadré 1. Partage géographique du bassin du Mékong

II – Des structures multinationales aux personnalités accusées

1- La Commission du Mékong, Mekong River Commission, MRC

Encadré 2. Les services des données et de l’information de la CMR

2) La Région du grand Mékong, Greater Mekong Subregion, GMS

3) Partenariat Mékong-États-Unis

4) Coopération Lancang Mékong

Encadré 3. Les onze barrages sur le cours supérieur du Mékong (Lancang)

Encadré 4. Incidence des barrages chinois sur le cours inférieur du Mékong

Encadré 5. Questions sur la LMC, soumises à recherche par l’Institut des économies en développement de la JETRO

4 bis – L’Institut du Mékong

Encadré 6. Les projets confiés par la LMC et l’Institut du Mékong

4 ter – Le Centre mondial d’études sur le Mékong

 

Deuxième partie. Le jeu des infrastructures 

I – La Chine descend vers le sud

Encadré 7 Population chinoise dans les pays du Mékon

1) Le pivot du Yunnan

2) Le réseau ferroviaire chinois

3) La concurrence japonaise

Encadré 8 Les trois grands plans ferroviaires

II – L’infrastructure classique : les trois couloirs ferroviaires

1) Le couloir birman ou route de l’Ouest

2) Le couloir lao-thaïlandais ou route centrale

Encadré 9 La Thaïlande modifie radicalement un accord avec Pékin

Encadré 10 Yunnan-Laos-Cambodge, couloir potentiel vers la mer de Chine du Sud

3) Le couloir vietnamo-khmer ou route oriental

III – Une infrastructure duale : l’opération Dara Sakor

1) La réserve foncière ou « la RP de Chine peut agir au Cambodge comme chez elle »

Encadré 11 Plaquette promotionnelle du projet Dara Sakor

2- L’attrait touristique de la côte : Sihanoukville et Dara Sakor

Encadré 12 Le groupe Prince Holding Group Ltd

3- Les infrastructures de Dara Sakor

 

***

Première partie. Le jeu des institutions

I – États-Unis-Chine, entre rivalité et ajustements

Si en Indo-Pacifique, la situation en mer de Chine méridionale et la possible force sous-marine à propulsion nucléaire australienne font l’actualité, quasiment rien n’émane de l’abcès qui mûrit dans le vaste bassin fluvial (une fois et demie la superficie de la France) du Mékong. Il concerne six pays dont cinq forment la moitié des effectifs de l’ASEAN et qui, à l’instar du corridor économique sino- pakistanais en gestation, relie la Chine aux mers chaudes. Comme tel, il constitue pour les deux hyper puissances un terrain stratégiquement sensible.

Lire la suite

Birmanie : Porte d’entrée stratégique pour la Russie

La Russie souhaite développer sa présence en Asie du Sud-Est (Vietnam, Laos, Malaisie, Indonésie…). La vente d’armement et la formation des cadres militaires en constituent la modalité privilégiée, notamment en Birmanie.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 152/2021-07 & 08

Asean  Divergences  Chine – Afrique Angola : comment s’en éloigner ?  Mozambique : le BTP à la manœuvre  Mozambique : les grands du BTP   Mozambique : investissement dans l’électricité   Nigéria : dangereux golfe de Guinée    Chine – Brésil   Le poids de Huawei   Corée du Nord  Piratage informatique   Inde – Brésil  Vaccin … Lire la suite

Asie -Pacifique : Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?

Hong Kong souhaite adhérer au RCEP *.  

Hong Kong wishes to join RCEP.  

Lire la suite

Birmanie : Le GUN, l’avenir de la Birmanie et les Occidentaux 

Le 16 avril 2021, l’opposition au coup de force en Birmanie annonçait la formation d’un gouvernement parallèle, le GUN. Cette initiative pour un gouvernement alternatif constituait un appel d’air et un vecteur d’espoir pour de nombreux Birmans. Ce gouvernement a-t-il une chance de réussir ? Que faudrait-il pour réussir et retourner le cours d’événements qui enferme le pays dans un sombre avenir ?

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 150/2021-05 sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN ASIE MÉDIANE  Kirghizstan – Tadjikistan  Bruits de bottes inquiétants, Patrick Dombrowsky, Asie21 EXTRÊME-ORIENT  Chine  La croissance s’accélère au début de 2021, Philippe Delalande, Asie21 Chine  Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier, Rémi Perelman, Asie21 « Sous la coupe chinoise du Ciel » ou l’Empire-monde fantasmé, Ge Zhaoguang, note … Lire la suite

Birmanie : Les dangers de l’escalade

Contrairement aux prévisions des généraux birmans, leur reconquête du pouvoir n’a fait qu’exacerber l’hostilité de la population à leur égard. Le temps n’est plus en effet où l’armée pouvait se prévaloir de son prestige et de son autorité pour convaincre le peuple de la nécessité de son intervention. Elle est considérée désormais comme une caste de privilégiés et de profiteurs, qui vit dans un monde révolu. Les manifestations et les grèves ne cessent pas en dépit de la répression et des centaines de morts qu’elle a causés. 

Lire la suite