Corée du Nord – Corée du Sud – États-Unis : Prurits nucléaires coréens

À bon droit effrayé par les progrès des forces nucléaires nord-coréennes – le développement d’un missile intercontinental à tête multiple et propergol solide et des missiles nucléaires tactiques  KC-25 en nombre – le 1er janvier 2023, le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a tenté de forcer la main du président Joe Biden en demandant de pouvoir participer à la mise en œuvre des forces nucléaires tactiques américaines. Le 3 janvier, il s’était vu opposer un refus définitif. Un message qui s’adressait également aux alliés et partenaires des États-Unis de la zone Asie-Pacifique : il y a bien une présence américaine dans la région, mais c’est en territoire américain, l’Ile de Guam, et c’est par le département de la Défense seul qu’en est programmé son emploi.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 168/2023-01

1- ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE

Asie – Russie – Europe La guerre en Ukraine, une chance pour l’Asie, Maurice Rossin, Asie21

Encadré 1  Yvan le Terrible

ASIE MÉDIANE

Afghanistan  Une solution pour faire disparaître le régime afghan ? Alain Lamballe, Asie21

Lire la suite

Chine : Xi Jinping rêverait-il d’un État de droit ?

C’est à égalité avec la Défense que Xi Jinping a placé la justice dans son rapport au XXe congrès du Parti. Une première ! Avec cet objectif : faire de la Chine un État  fondé sur la loi, s’appuyant sur un système judiciaire cohérent et dont les juges seront effectivement au service du peuple. Le Parti est invité à mettre en cause une organisation judiciaire chinoise encore trop souvent défaillante, une révolution. Ce faisant, quel projet a-t-il en tête ? Pérenniser le régime qui doit s’adapter à son temps ? Ou bien instaurer une forme de démocratie où la loi prendra le pas sur l’appareil communiste ? On souhaiterait qu’il puisse en être ainsi et aussi improbable que cela soit, qu’un Xi Jinping tenté par la démocratie nous surprenne. 

In his report to the 20th Party Congress, Xi Jinping put justice on a par with defense. A premiere! With this objective: to make China a state founded on the law, relying on a coherent judicial system and whose judges will effectively serve the people. The party is asked to reconsider a Chinese judicial system that is still too often deficient. A revolution. In this respect, what project does it have in mind? To preserve the regime, which must evolve with the times? Or to establish a form of democracy where the law will take over the communist apparatus? We wish it could be so, and as unlikely as it may be, that a democracy friendly Xi Jinping would surprise us.

Lire la suite

Indopacifique – États-Unis – Chine – Corée du Nord : Du nucléaire en soutien

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

En automne 2022, quatre textes majeurs de la Maison Blanche et du Département de la Défense ont redéfini la stratégie de défense des États-Unis. Elle fait passer la Russie et l’Europe au second plan, pour mettre l’accent sur la zone Asie-Pacifique.  Pour contrer les menaces que font peser la Chine et la Corée du Nord, le Pentagone va renucléariser la région en concertation avec ses alliés, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, les Philippines et la Thaïlande et ses partenaires de l’ASEAN. À partir du territoire américain le plus à l’ouest, l’île de Guam promue site stratégique, les U.S.A. vont déployer des forces nucléaires optimisées dans la région pacifique. N’est-ce pas là faire fi du traité de Rarotonga* ?

In the fall of 2022, four major White House and Department of Defense documents redefined U.S. defense strategy. It shifts the focus from Russia and Europe to the Asia-Pacific region.  To counter threats from China and North Korea, the Pentagon will re-nuclearize the region in concert with its allies Australia, Japan, South Korea, the Philippines and Thailand and its ASEAN partners. From the westernmost U.S. territory, the island of Guam, promoted to a strategic site, the U.S. will deploy optimized nuclear forces in the Pacific region. Doesn’t this violate the Treaty of Rarotonga ?

Lire la suite

Corée du Nord – États-Unis  Nuclear as usual

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Ouvertement menacée par la force de dissuasion nord-coréenne, la Maison Blanche s’est résolue à en reconnaitre l’existence. En concertation avec la Corée du Sud et le Japon, elle va devoir chercher comment répondre à cette menace. Mais en urgence, quand Kim Jong-un se révèle par trop imprévisible et dangereux, c’est vers la Chine que Joe Biden se tourne pour qu’elle le ramène à la raison.

Under open threat from North Korea’s deterrent force, the White House has come to acknowledge its existence. Thus, in concert with South Korea and Japan, it must seek ways to respond to this threat. But when Kim Jong Un proves to be too unpredictable and dangerous, Joe Biden is urgently turning to China to bring him to his senses.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 167/2022-12 sommaire

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

Asie centrale – Europe  La Global Gateway Initiative de l’UE, Rémi Perelman, Asie21

Encadré 1 Les deux initiatives de la Global Gateway Initiative

Encadré 2 Les trois sources principales du financement européen de 300 milliards €

Chine – États-Unis  Liberté de la navigation : nouvelle opération significative américaine, Daniel Schaeffer, Asie21

Encadré 1 Rappel sur le principe des FONOPs et sur leur application en MdCS

Lire la suite

Chine : Puissance et moment de bonheur, le 14e salon aéronautique chinois 

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie  🎄🎁

🎁🎄avec un abonnement à Asie21

Le 14e salon aéronautique chinois qui s’est tenu à Zhuhai, réunissant jusqu’à 740 exposants, a été considéré comme un événement majeur par les autorités chinoises, tout comme le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace l’est pour la France. Bien plus que d’une exposition, il s’agit d’« une fenêtre pour observer la Chine ».

Lire la suite

Chine – Taïwan : Des éoliennes prêtes au combat

Deux parcs géants d’éoliennes, dont le début de construction est annoncé pour 2025, sont attendus devant les côtes de la province de Guangdong. Leurs 2 700 éoliennes devraient produire plus de 30 % de la consommation d’électricité de la France. Ces parcs s’avançant jusqu’à 185 km des côtes, occupant partiellement l’entrée du détroit de Taïwan, vont donner à la Chine le moyen d’en suivre de près le trafic. Mais ce projet stratégique est porteur d’un fort risque d’affrontements aigus car les parcs s’enfoncent dans une zone économique exclusive de Taïwan que la Chine lui dispute. Il faudra faire preuve d’imagination pour trouver une solution pour le mener à bien sans encombre. Ne pourrait-elle pas être d’associer Taïwan, qui mise déjà sur l’éolien, au projet ?

Two giant wind farms are expected to be built off the coast of Guangdong province, with the start of construction expected in 2025. Their two thousand seven hundred wind turbines should produce more than 30% of the electricity consumption of France. These wind farms, which extend up to 185 kilometers from the coast and occupy the entrance to the Taiwan Strait, will give China the means to closely monitor its traffic. However, this strategic project carries a substantial risk of acute confrontation because the parks are located in Taiwan’s exclusive economic zone, which China is disputing. A solution will have to be found to bring it to a successful conclusion without a hitch. We will have to be imaginative. Couldn’t it be to associate Taiwan, which is already relying on wind power, with the project?

Lire la suite

Chine : De l’extinction de la corruption ?

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Pour que le peuple vive mieux, la Chine de Xi Jinping a déclaré une lutte sans concession contre la corruption. Une législation maximaliste a permis d’engager la « lutte contre les tigres » (la hiérarchie du Parti), la « chasse aux mouches » (les petits fonctionnaires et la corruption au quotidien) et la « chasse au renard » (les suspects réfugiés à l’étranger). Les résultats sont là, et depuis 2012, 4,44 millions de délinquants déférés devant la justice. On peut l’espérer, d’ici quelques années la Chine pourrait être qualifiée de pays peu corrompu.

To make the people’s lives better, Xi Jinping’s China has declared an uncompromising fight against corruption. Through maximalist legislation, the “tiger fight” (the Party hierarchy), the “fly hunt” (petty officials and day-to-day corruption) and the “fox hunt” (suspects who have fled abroad) have been initiated. The results are there, and since 2012, 4.44 million offenders brought to justice. Hopefully, within a few years China could be called a low-corruption country.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 166/2022-11 sommaire

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE

Eurasie Nordstream  explosa La commedia e finita. Canossa à la Maison Blanche, Maurice Rossin, Asie21 

ASIE MÉDIANE 

Afghanistan Coopération  médicale  avec  la France. Un projet  difficile , interrompu mais prometteur, Claude Dumurgier, auteur invité Asie21 

EXTRÊME-ORIENT 

Chine Pause pour la Route polaire de la soie, Rémi Perelman, Asie21 

Lire la suite