Chine – Australie – États-Unis – Îles du Pacifique : Beaucoup de bruit pour peu

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

L’accord sécuritaire passé avec les Îles Salomon par une Chine qui veut être présente dans le Pacifique Sud, permettant l’envoi de forces de maintien de l’ordre et la venue de navires de guerre chinois, a follement inquiété un Occident qui, jusque-là, ne s’intéressait guère aux Îles et qui en paye ici le prix. À regarder de près, la Chine qui veut s’implanter dans les îles, n’y parvient pas. Malavisée parce qu’elle ne sait rien des états insulaires du Pacifique, pour l’heure elle ne peut que s’affirmer par des coups aux impacts limités. Pour tous, y compris les Îles Salomon et Kiribati, l’Australie restera pour longtemps un tuteur amical. Dans le Pacifique Sud, on doit rester attentif, mais les avis de tempête peuvent être levés.

Lire la suite

Corée du Nord – États-Unis  : Nucléaire et responsable

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Il faut oublier les dénonciations imméritées et absurdes qui ont accueillies la loi « politique de la république populaire démocratique de Corée (RPDC) relative aux forces nucléaires ». Un texte à lire. Pyongyang y fait montre d’une approche rationnelle et mesurée de l’emploi de forces nucléaires strictement défensives. Ce faisant, quoi qu’on puisse le regretter, il prend place dans le cercle fermé des états nucléaires reconnus sinon tolérés.

Lire la suite

Environnement : la Chine, un modèle pour les nations ?

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Le programme de construction de centrale nucléaire de la Chine qui égale presque le nombre total de centrales attendues dans le reste du monde témoigne du sérieux du programme chinois de décarbonisation de la société. Tous les pôles de consommation : transport, processus industriels, habitat, production d’électricité vont être restructurés afin de pouvoir abandonner les sources énergétiques traditionnelle pour le tout électrique. À considérer les pChine

rogrammes de lutte contre le réchauffement climatique annoncés dans le monde, la Chine apparait exemplaire. On peut croire que d’ici dix ans elle s’affirmera comme un état modèle dont on devra s’inspirer.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 164/2022-09 sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE 

Russie – Asie  La Russie, pays du Soleil-levant  « Страна восходящего солнца — это Россия »…, Maurice Rossin, Asie21 

EXTRÊME-ORIENT 

Chine  Second vol de l’avion spatial chinois, Philippe Coué, Asie21

Chine  Une conférence sur le droit de la mer à la gloire de la Chine, Daniel Schaeffer, Asie21

Lire la suite

China’s winning nuclear strategy

by Edouard Valensi (Author), Ronald Libby (Editor), Claire Bates (Editor)

To be purchase through Amazon-book: Kindle from $4.99, Paperback $10.99

“The global competition between the United States and China is now a proven strategic fact. Even if they trade freely, these two nations are openly confronting each other, relying on the military bases on which their power is founded. What are the forces at work? What could the outcome of these confrontations be? This is what “China’s winning nuclear strategy” is all about.

Lire la suite

Chine – Iran – Russie : L’Iran incontournable

Voici donc la Russie et l’Inde réunis par une voie de transport directe traversant l’Iran. Trois pays porteurs de civilisations naguère antagonistes, aujourd’hui réunis. Dans l’immédiat un Iran  désenclavé qui va pouvoir franchir sans encombre le seuil nucléaire. C’est un pan de la Pax Americana qui s’effondre. Mais plus encore , un  projet transcivilisationnel, pour une Asie redessinée dans un nouvel ordre mondial où l’Occident n’a plus le monopole de la sagesse et de la puissance. 

Lire la suite

Iran : La bombe qui ne sera pas ?

L’Iran se déclare en capacité d’assembler un engin atomique, mais s’y refuse car l’islam interdit le recours aux armes de destruction massive. Une surprise qui n’aurait pas dû être puisque voilà dix-huit mois que l’Iran avait laissé entendre qu’il pouvait s’engager dans la recherche de cette capacité, mais sans que les services de renseignement n’y prennent garde. Aujourd’hui le monde est divisé. Pour les États-Unis rien n’est changé, ils s’opposeront toujours à ce que l’Iran se dote de l’arme nucléaire. Pour la Russie au contraire, il faut prendre Téhéran au mot, et lever les sanctions dont il fait l’objet. Un point est sûr, une nouvelle fois le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires se trouve piétiné.  

Iran declares it has the capacity to assemble an atomic device, but has refused to do so because Islam prohibits the use of weapons of mass destruction. This should not have come as a surprise, since Iran had been hinting for eighteen months that it might engage in the search for such a capability, but without the intelligence services taking notice. Today the world is divided: for the United States nothing has changed, they will forever oppose Iran acquiring nuclear weapons. For Russia, on the other hand, Tehran must be taken at its word, and the sanctions against it must be lifted. What is left of the Nuclear Non-Proliferation Treaty ?

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n° 163/2022-07&08 sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE 

Saint-Petersbourg – Bishkek – Pékin  Requiem pour le rêve de l’Europe… La Sibérie, grand enjeu du Great Game1. Quand un mur remplace un pont…, Maurice Rossin, Asie21 

Encadré 1 : Histoire

ASIE MÉDIANE

Iran  La bombe qui ne sera pas ? Edouard Valensi, Asie21 

Lire la suite

Confidential letter Asie21-Futuribles n° 162/2022-06 summary

Knowing to understand,  understand to anticipate, anticipate to decide, decide to act

1 – RECENT MAJOR EVENTS AND FUTURE CHALLENGES

FAR EAST

China 2022: decisive year for Xi Jinping, Philippe Delalande, Asie21

China Space: Shenzhou-14, Philippe Coué, Asie21

China – United States Xi: “Joe, relax!”  Edouard Valensi, Asia21

Lire la suite

Chine-États-Unis  Xi : “Joe, relax!”

L’exercice militaire qui a réuni du 2 au 4 juin 2022 des forces américaines et sud-coréennes et qui a vu le porte-avion nucléaire USS Ronald Reagan croiser au large de la Corée du Nord a eu pour conséquences un brusque regain des tensions. Il n’a pas seulement été suivi, à peine l’exercice terminé, par une très violente réaction de la Corée du Nord : le tir de huit missiles balistiques ayant valeur de semonce nucléaire, mais il a été jugé insupportable par la Chine qui s’est vue indirectement visée. Son ressenti a été tel que le Global Times a été jusqu’à écrire : « Tant que le continent nord-américain sera sûr, les États-Unis créeront de de l’instabilité dans le monde entier ». Pour l’heure, encore un avertissement sans frais.

Lire la suite