Chine – Australie : La guerre commerciale sino-australienne fait des heureux 

abonnement en ligne

La Chine était devenue jusqu’en 2020 le principal client de l’Australie. Les déclarations politiques en début 2020 de son Premier ministre Scott Morrison sur Huawei, suivies de celles sur l’origine de la covid-19 ont déclenché une guerre commerciale. Les conséquences sont dévastatrices pour les exportations australiennes agricoles et minières. 

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : La Chine et les États-Unis sur les rangs pour la présidentielle de 2024 à Taïwan 

abonnement en ligne

Lors des troubles de Hong Kong en 2019, la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen avait repris le slogan du mouvement des Tournesols de 2014 : « Hong Kong aujourd’hui, demain Taïwan » (今日香港明日台灣). Dans une interview1, Su Chi2 explique que pour les Taïwanais, il s’agit de « l’Afghanisitan aujourd’hui, Taïwan demain ».

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Influences : programme Fulbright, Institut Confucius etc…

abonnement en ligne

On parle beaucoup de l’influence des instituts Confucius et des nouvelles Routes de la soie, moins du Fulbright Project, programme d’éducation et d’échanges culturels, qui fêtera son 75e anniversaire en novembre 2021. Il a été promu conjointement par le gouvernement des États-Unis et plus de 160 pays à travers le monde. L’Act signé par le président Truman, en 1946, promeut « la compréhension mutuelle entre les États-Unis et les peuples du monde entier ». Le programme Fulbright est hébergé par le Bureau de l’éducation et des affaires culturelles du Département d’État américain. 

Lire la suite

Grappillages ASie21 n° 153/2021-09

abonnement en ligne

Afghanistan – Angola  Fermeté  

Chine – Brésil

  • Où se niche la politique
  • Dissonance 
  • Changement de ligne ?
  • Vaches folles

Lire la suite

Australie : Nucléaire, au risque de tout perdre

abonnement en ligne

En engageant l’Australie dans le « schéma chinois » des États-Unis, le Premier ministre Scott Morrison vient de mettre son pays à mal. Les sous-marins nucléaires anglo-américains dont l’Australie doit être dotée ne seront pas en ligne avant dix à quinze ans, s’ils sont effectivement construits, ce dont on peut douter. En attendant l’Australie reste seule et nue soumise aux sanctions chinoises : elle perd ce marché et ses échanges extérieurs sont désorganisés ; le pays est ouvertement menacé par la Chine de frappes conventionnelles et à terme nucléaires. Car voici, non sans raisons l’Australie dénoncée comme une puissance nucléaire virtuelle. Cela, en échange d’une protection illusoire car l’Australie ne sera pas défendue en cas de crise. Au total, une mauvaise affaire et une grave crise politique prévisible en Australie.

By committing Australia to the « Chinese scheme » of the United States, Prime Minister Scott Morrison has just undermined his own country. The Anglo-American nuclear submarines, which Australia is to be equipped with, will not be operational for ten to fifteen years, if they are built, which is doubtful. In the meantime, Australia remains alone and nude, subject to Chinese sanctions: it is losing this market and its foreign trade is disorganized; the country is openly threatened by China with conventional and eventually nuclear strikes. For here, not without reason, Australia is denounced as a virtual nuclear power. And this in exchange of an illusory protection, because Australia will not be defended in case of crisis. All in all, a bad deal and in the long run, a serious political crisis predictable in Australia.

Lire la suite

Singapour – Vietnam – Chine – États-Unis : Quand les États-Unis veulent estomper le doute

Du 22 au 26 août 2021, Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis a effectué une visite à Singapour et au Vietnam. Les objectifs essentiels étaient de resserrer davantage les liens entre Washington et ces deux pays et globalement, malgré le piteux repli d’Afghanistan, de rassurer l’ASEAN sur l’engagement américain en Asie du Sud-Est afin de contrer l’hégémonie chinoise en mer de Chine du Sud.

From 22 to 26 of August 2021, Kamala Harris, vice president of the Unites States, paid a visit to Singapore and Vietnam. The main aims of the visits were to enhance the links between Washington and these two countries and as a whole, despite the pitiful withdrawal from Afghanistan, to reassure ASEAN on a sustainable American commitment in South East Asia in order to put in check the Chinese hegemony in the South China Sea.

Lire la suite

Indo-Pacifique : Un choix existentiel

abonnement en ligne

En deux décennies, le concept académique d’indo-pacifique a nourri à des degrés divers et à différents niveaux la revitalisation d’organisations existantes ou l’éclosion d’initiatives géopolitiques nouvelles. Cette dynamique nouvelle est porteuse de réorganisation et de réorientations. Dans le portrait encore flou qui émerge, certains traits structurants commencent à apparaître. Si le souci de se soustraire aux influences exclusives de la Chine et des États-Unis en constitue le trait le plus net, il est escorté d’autres attributs aujourd’hui moins marqués. Il sera intéressant d’observer l’évolution de l’ensemble au cours de la prochaine décennie. 

Lire la suite

Taïwan – Lituanie – États-Unis : Ouverture d’un bureau de représentation de Taïwan en Lituanie. Le jeu politique continue

abonnement en ligne

Le premier bureau de représentation de Taipei, sous le nom de Taïwan et non Taipei, dans un pays européen s’est installé en Lituanie. Et inversement, la ministre lituanienne de l’Économie Ausrine Armonaite a déclaré que son pays ouvrirait un bureau à Taïwan à l’automne 2021.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 153/2021-09 sommaire

abonnement en ligne

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

ASIE MÉDIANE

Afghanistan – Asie centrale  Peuvent-ils vivre ensemble ?  Patrick Dombrowsky, Asie21

EXTRÊME-ORIENT 

Chine La peste porcine sous contrôle. Analyse d’un succès, Maurice Rossin, Asie21

Lire la suite

Les stratégies indo-pacifiques formalisées

(par ordre alphabétique)

Allemagne. Ministère des Affaires étrangères, 2020.

Leitlinien zum Indo-Pazifik / Lignes directrices dans l’Indo-Pacifique 

Référence : https://www.auswaertiges-amt.de/blob/2380500/33f978a9d4f511942c241eb4602086c1/200901-indo-pazifik-leitlinien-1-data.pdf

Ce document-cadre exprime le souhait du gouvernement allemand d’intensifier son engagement dans la région indo-pacifique en tant que partenaire et acteur déterminant. Il détaille la doctrine et les lignes directrices de l’action de l’Allemagne dans cette région, Chine comprise. Y sont définis intérêts, principes et initiatives destinés à présenter les orientations de la politique du gouvernement fédéral dans l’ensemble des domaines de l’action internationale, bref, un guide stratégique tourné vers l’avenir. L’ambition de l’Allemagne est d’inspirer une politique européenne et de participer activement à l’organisation de l’ordre international dans l’Indo-Pacifique.

Lire la suite

Pour aveugler les tigres. Stratégie nucléaire de la Chine. Armes et doctrine, d’Édouard Valensi, L’Harmattan, 2021

« La bombe atomique, disait Mao Zedong, est un tigre en papier dont les réactionnaires américains se servent pour effrayer les gens… »

Le 6 août 2020, l’Armée populaire lançait en direction de deux porte-avions américains procédant à un exercice en mer de Chine méridionale le missile chinois DF-26. Le défi que se jettent depuis plusieurs années les États-Unis et la Chine dans ce point chaud du monde prenait réalité. L’ouvrage d’Édouard Valensi apporte un rappel des étapes de la mise en place du dispositif nucléaire chinois et des éléments de réponse à la question : « Et après ? »

Lire la suite

LES PACHTOUNS un grand peuple sans pays

Alain lamballe, VA éditions , mars 2018.

Cet ouvrage, le premier et le seul à traiter du sujet, offre au lecteur une étude complète sur les Pachtouns, leur histoire, leur espace géographique, leur société et leurs aspirations politiques. Il présente plusieurs scénarios possibles sur l’avenir de la région qu’ils occupent en Afghanistan et au Pakistan.

Les Pachtouns défraient la chronique parce qu’ils constituent le noyau dur de l’insurrection pachtoune qui secoue l’Afghanistan et le Pakistan. Chez les Pachtouns, l’idéologie prime sur le sentiment nationaliste. Celui-ci est en berne mais pourrait renaître.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 152/2021-07 & 08

Asean  Divergences  Chine – Afrique Angola : comment s’en éloigner ?  Mozambique : le BTP à la manœuvre  Mozambique : les grands du BTP   Mozambique : investissement dans l’électricité   Nigéria : dangereux golfe de Guinée    Chine – Brésil   Le poids de Huawei   Corée du Nord  Piratage informatique   Inde – Brésil  Vaccin … Lire la suite

Australie – Nouvelle-Zélande : Un front uni face à la Chine, sous surveillance …

Pour leur première rencontre depuis le début de la pandémie, la Chine n’a pas manqué de s’inviter. Jacinda Ardern et Scott Morrison ont ainsi saisi l’occasion de leurs retrouvailles pour s’expliquer quant à leurs positions respectives sur l’influence croissante de Pékin dans la région ainsi que sur la menace de coercition économique qu’il exerce d’ores et déjà sur l’Australie et qui pourrait s’étendre. Suspectée de mollesse au nom d’un certain pragmatisme commercial, Jacinda Ardern a tenu à rassurer son allié quant à la solidité de leur relation et à ses perspectives. 

Lire la suite

Indonésie – États-Unis : Batam,  création en coopération d’un centre de formation de police maritime 

Le 25 juin 2021, les États-Unis et l’Indonésie, ont posé la première pierre d’un deuxième centre de formation de la police maritime indonésienne. À son achèvement, en 2022, il renforcera encore davantage les relations sécuritaires entre les deux États et la capacité indonésienne de lutte en mer contre la criminalité autant nationale que transnationale.

On June 25, 2021 the United States and Indonesia laid the first stone of a second center to train the Indonesian maritime police. After its completion in 2022 the center shall contribute to the enhancement of the security relations between the two States and to the Indonesian capacity to fight domestic and transnational criminality at sea.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 152/2021-07 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

ASIE MÉDIANE

Afghanistan  Faut-il vraiment redouter le pire ? Patrick Dombrowsky, Asie21

EXTRÊME-ORIENT 

Asie -Pacifique  Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?  Patrick Hébert, Asie 21

Chine  Début d’exploitation de la station spatiale chinoise, Philippe Coué, Asie21

Chine – États-Unis  Blue Dot vs Routes de la soie, Rémi Perelman, Asie21

Lire la suite

Asie -Pacifique : Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?

Hong Kong souhaite adhérer au RCEP *.  

Hong Kong wishes to join RCEP.  

Lire la suite

Chine – Taïwan – Corée du Sud – États-Unis : l’autosuffisance en puces en 2025, mission impossible pour la Chine

Le Conseil d’État chinois vise un taux d’autosuffisance de l’industrie des semi-conducteurs à 70 % d’ici 2025. En 2019, il n’était que de 30 %, ce qui signifie que la Chine doublerait son taux d’autosuffisance en six ans. Mais ce taux pourrait chuter à 20 % en 2025. 

Lire la suite

Chine – Taïwan : La 3e voie du Continent pour l’unification

Dans l’affrontement que se livrent la Chine et les États-Unis, Taïwan n’est plus seulement une question de réunification par la Chine, mais est devenu une pièce maîtresse. Selon le Forum du détroit de Taïwan (台海论坛) et le think tank Kunlunce, une autre manière de réunifier Taïwan pourrait être la réunification forcée avec un appel au changement de papiers, une monnaie convertie, des titres de propriété sécurisés, soit une manière douce de réunifier.

Lire la suite

Afghanistan – États-Unis Retrait américain d’Afghanistan : et après ?

C’est en principe le 11 septembre 2021 (date symbolique marquant les 20 ans des attentats de 2001) que doit être achevé le retrait complet des troupes américaines présentes depuis deux décennies en Afghanistan. Alors qu’il avait été relativement évasif sur le sujet durant sa campagne électorale, le président Biden l’a ainsi annoncé en avril 2021. Certains officiels militaires sur place avaient même parlé depuis lors du 4 juillet pour que ce retrait soit finalisé, mais ce délai extrêmement court n’était clairement pas crédible.

Lire la suite

Russie – États-Unis : En attendant Biden. Chine et dialogue russo-américain

À l’approche de la rencontre Biden-Poutine du 16 juin 2021 à Genève, d’importantes divergences empêchent les deux parties de trouver un accord sur l’ordre du jour des entretiens. Les Russes affirment être prêts à discuter de n’importe quel sujet, alors que les Américains souhaitent, selon Moscou, circonscrire les débats.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 151/2021-06

Asie – Chine – Mozambique En embuscade La poursuite des attaques de groupes se revendiquant du djihadisme et l’incapacité du gouvernement mozambicain à s’y opposer conduisent les majors des producteurs de [..] Chine – Afrique  Surveillance électronique  À l’image de la Chine, les pays africains, de plus en plus nombreux, mettent en place les multiples … Lire la suite

Pacifique : Les Kiribati, nouvelles Spratleys ?

L’annonce d’un projet de réhabilitation par la Chine d’une piste d’aérodrome sur une île des Kiribati a relancé la suspicion autour des visées militaro-stratégiques de Pékin dans la région. D’aucuns imaginent déjà l’implantation « d’îles fortifiées » (Chuuk, Espiritu Santo) qui seront autant de points d’appui pour surveiller l’activité américaine dans la région.  Et de faire alors le parallèle avec les îles Spratleys en mer de Chine méridionale. Mais il pourrait bien s’agir, ici, d’un raccourci un peu rapide compte tenu d’un environnement plus contraint et complexe pour Pékin. Quoi qu’il en soit, son activisme aux portes des États-Unis interpelle et alerte le carré des fidèles de Washington.  

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : TSMC, sans issue. Actes de guerre économique : Chips for America Act et Loi chinoise anti-sanctions pour contrer les sanctions étrangères

L’entreprise taïwanaise TSMC a rejoint la coalition américaine des semi-conducteurs (SIAC) mise en place par les meilleurs développeurs et utilisateurs de puces américains. Cette coalition,  composée de 65 acteurs majeurs de la chaîne de valeur des semi-conducteurs, va permettre le renforcement de l’industrie américaine des puces et rendre plus difficile l’accès de la Chine aux nanotechnologies.

Lire la suite

Chine – Philippines – Mer de Chine du Sud : Entre tensions persistantes et dialogue

Après que le gouvernement philippin a révélé, le 21 mars 2021, la présence indue de 220 bateaux des milices maritimes chinoises sur le haut-fond Whitsun, dans la zone économique exclusive (ZEE) du pays, ses velléités de réaction se heurtent à une impavide immobilité chinoise. Dans les rangs même du gouvernement philippin, et dans son opposition, le mécontentement frémit tandis que le président Duterte, toujours aussi soucieux de maintenir la qualité de ses relations de tributaire avec la Chine, déclare « bon à jeter à la corbeille » le jugement rendu par la Cour permanente d’arbitrage le 12 juillet 2016 et, à côté de cela, participe en visioconférence au 6e dialogue bilatéral avec Xi Jinping.

After the Filipino government made known, on March 21, 2021 the undue presence of 220 ships of the Chinese maritime militias on Whitsun reef, in Philippines exclusive economic zone (EEZ), Manila vain attempts to react are confronted to a Chinese unwavering immobility. As discontent is growing among some officials of the Filipino government, and among opponents as well, about their president’s policy towards China regarding the country’s trampled interests in the South China Sea, Rodrigo Duterte, still anxious to keep his tributary relations with China at the best possible level, dared to qualify the award pronounced by the Permanent Court of Arbitration on July 12, 2016 « just paper » fit for the “waste basket”. And besides that he hold with Xi Jinping, by videoconference, the sixth bilateral round of negotiations between the two countries.

Lire la suite

Pour aveugler les tigres. Stratégie nucléaire de la Chine. Armes et doctrine, Edouard Valensi, éditions L’Harmattan, 2021

Le 6 août 2020, en réponse à une provocation américaine en mer de Chine du Sud, la Rocket Force de l’Armée populaire lance le missile nucléaire balistique antinavire DF-26, tueur de porte-avion, faisant savoir aux États-Unis qu’ils ne peuvent plus utiliser la 7e flotte pour intervenir dans les affaires intérieures de la Chine et menacer sa sécurité nationale. Washington est contraint de constater que les forces nucléaires chinoises peuvent répliquer dans l’instant. L’Armée populaire de libération doit être prise au sérieux, pour ce qu’elle est devenue, redoutable.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Promesse américaine de nouvelle fourniture d’armes 

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier 2021, le président américain Joe Biden poursuit, de manière plus mesurée néanmoins, la même politique de vente d’armement à Taïwan que celle de son prédécesseur. Cependant, compte tenu de la menace de plus en plus forte de la Chine communiste contre la Chine républicaine, les armements américains complémentaires nécessaires pour tenir en échec les assaillants potentiels risquent d’arriver bien trop tard de même que ceux qui sortent de la production autochtone.

Since Joe Biden’s Inauguration Day January 20, 2021, the American president is continuing the same policy of arms sales to Taiwan as his predecessor, nevertheless less significant. However, with respect to the stressing growing threat coming from the communist Chinese side to confront the Republic of China, the American complementary armaments necessary for the Taiwanese side to be able to keep in check the potential attackers may arrive far too late as well as those which are produced locally.

Lire la suite

Japon – France – États-Unis – Australie : Opérations d’entraînements interarmées navals, aériens et terrestres sur l’île de Kyushu

C’est la première fois, à partir du 11 mai 2021, que la France participe à de tels exercices militaires* avec le Japon et les États-Unis, « sur fond d’inquiétude face aux ambitions chinoises dans la région » selon l’AFP.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Nomination au poste de vice-ministre de la Défense nationale

Le 28 avril 2021, le président américain Joe Biden a proposé la candidature de Xu Ruobing (徐若冰) au poste de secrétaire adjointe (vice-ministre) du DoD*, chargée de la R&D et du Département d’ingénierie.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 150/2021-05

Chine – Afrique  Les stades, moyens politiques Sao Tomé-et-Principe :  échec économique Sénégal : préférence nationale Chine – Allemagne – Union européenne Cavalier seul Chine – Brésil  Autour d’une pandémie Chine – Brésil  Huawei embarrasse Inde – Union européenne  Rapprochement   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05 abonnement en ligne  

Taïwan – Chine  : Taïwan interdit les recrutements destinés à des emplois en Chine dans l’industrie des semi-conducteurs

Taïwan interdit les recrutements destinés à pourvoir des emplois dans certains secteurs en Chine.      

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : Les puces, pétrole du XXIe siècle. Chasse au trésor de la Chine et des  États-Unis

Les tensions entre les États-Unis et la Chine ont révélé l’importance de l’industrie des semi-conducteurs à Taïwan. Alors que toute l’industrie du tourisme s’est effondrée sur l’île avec la pandémie de la covid-19, cette industrie s’est développée à contre-courant. La Chine est le plus grand consommateur de puces au monde. Taïwan est le plus grand et le plus avancé des fabricants de puces au monde. La demande de puces ne cesse d’augmenter. Elles sont nécessaires partout et la société taïwanaise TSMC est devenue un objectif stratégique de l’industrie mondiale.

Lire la suite

Corée du Nord : Le désarmement, mais la paix gagnée

2019 : Donald Trump a obtenu que Kim Jong-un démantèle Yongbyon, sa principale installation nucléaire contre une levée partielle des sanctions de l’ONU. Une première étape pour que Pyongyang mette fin à ses programmes nucléaires et spatiaux. Aujourd’hui, Joe Biden pourrait aller de l’avant, mais rigide, il tergiverse. C’est imprudent, car du jour au lendemain, la Chine peut accorder à Kim Jong-un ce que les États-Unis refusent, et faire de la Corée du Nord un pays présentable dans une péninsule non-alignée.

 

In 2019, Donald Trump obtained from Kim Jong Un the dismantlement of his main nuclear plant in Yongbyon, in return for a partial lifting of the UN sanctions. A first step towards the end of Pyongyang nuclear and space programs, and a perspective of disarmament in a pacified peninsula. Today, Joe Biden could move forward, but he stiffens and procrastinates. It shows recklessness, since China could, at short notice, grant to Kim Jong Un what the US deny, and make North Korea into a decent country in a non-aligned peninsula.

Lire la suite

Chine : La « viande végétale », entre rêves et réalité

La Chine s’enrichit. Il y a un grand risque de voir le marché mondial de la viande – de boeuf en particulier – perturbé par la croissance de la consommation chinoise. Les grands groupes de l’agro-industrie alimentaire y voient l’opportunité d’ inventer et de promouvoir les protéines végétales. Écologie, santé, politique, tous les arguments sont utilisés pour éveiller l’attention des autorités, sans grand succès. Ce n’est pas une priorité chinoise aujourd’hui. 

Lire la suite

Chine : Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier 

Il est tentant de rapprocher le combat de coqs que de hauts fonctionnaires américains et chinois ont donné en spectacle à Anchorage en mars 2021 de l’essai de Ge Zhaoguang paru un mois plus tôt dans l’ouvrage collectif dirigé par Anne Cheng, Penser en Chine. Ge est en effet l’un des rares intellectuels chinois contemporains à déclarer ouvertement que l’Empire-monde de Xi Jinping n’est qu’un fantasme. Il dénonce la malhonnêteté intellectuelle de certains cercles académiques empressés d’alimenter la politique agressive du Parti en « éléments scientifiques » et son soft power.

It is tempting to compare the cockfight that senior American and Chinese officials staged in Anchorage in March 2021 with the essay by Ge Zhaoguang that appeared a month earlier in the collective work edited by Anne Cheng, Penser en Chine. Ge is indeed one of the few contemporary Chinese intellectuals to openly declare that Xi Jinping’s World Empire is just a fantasy. He denounces the intellectual dishonesty of certain academic circles eager to feed the Party’s aggressive policies with « scientific elements » and its soft power.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 150/2021-05 sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN ASIE MÉDIANE  Kirghizstan – Tadjikistan  Bruits de bottes inquiétants, Patrick Dombrowsky, Asie21 EXTRÊME-ORIENT  Chine  La croissance s’accélère au début de 2021, Philippe Delalande, Asie21 Chine  Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier, Rémi Perelman, Asie21 « Sous la coupe chinoise du Ciel » ou l’Empire-monde fantasmé, Ge Zhaoguang, note … Lire la suite

法国军事专家评美中南中国海对阵与台湾的重要性

美军驱逐舰马斯廷号舰长布瑞格斯中校(左)和副舰长斯莱中校2021年4月4日近距离观察辽宁号动向。
美军驱逐舰马斯廷号舰长布瑞格斯中校(左)和副舰长斯莱中校2021年4月4日近距离观察辽宁号动向。 © 网络照片

Lire la suite

« Sous la coupe chinoise du Ciel » – Conte pour un nouveau monde fantasmé

« Sous la coupe chinoise du Ciel »

Conte pour un nouveau monde fantasmé

Rémi Perelman, Asie21

Depuis les premières années 2000, dans l’euphorie du « miracle économique » et des centenaires à célébrer, les cercles académiques chinois ont entrepris la fabrication d’une narration dotant leur pays d’une mission de portée universelle tout en s’efforçant de répondre implicitement à plusieurs conditions :

  • Plaire au pouvoir en justifiant ses multiples souhaits d’expansion ;
  • Faire de la Chine une entité de tout temps unique au monde ;
  • Effacer l’opprobre du « siècle d’humiliation » qu’a été le XIXe siècle.

Repenser la Chine à nouveaux frais tout en la voulant éternelle réclame des fondations.

 

Lire également

Asie21 n° 150/2021-05  Chine : Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier 

abonnement en ligne

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : Quelle menace réelle de l’APL sur les États-Unis ? Analyse de Taïwanais 中國軍隊是如何威脅美國的?-台灣專家的分析

La réforme structurelle de l’APL* a connu quatre étapes dans son histoire sous Mao Zedong, Deng Xiaoping, Jiang Zemin et Xi Jinping. Xi a lancé une vaste réforme de l’APL lors de son arrivée au pouvoir pour que « le groupe amateur chinois puisse rattraper l’équipe professionnelle américaine ». À l’occasion d’un symposium à Taïwan sur le thème d’une meilleure connaissance de l’APL, le journaliste Qi Leyi* et le professeur Huang Jiezheng* ont donné leur point de vue sur la menace militaire chinoise réelle.

Lire la suite

Japon – États-Unis – Taïwan : Le Japon au chevet de la défense de Taïwan

Alors que le sommet d’Anchorage (18 mars 2021) n’a pas permis d’aplanir les différends entre les États-Unis et la Chine, Américains et Japonais ont multiplié les rencontres préparatoires en vue du sommet nippo-américain qui doit se tenir en avril et au cours duquel il se murmure que la question taïwanaise devrait être largement évoquée.  Les Chinois sont furieux. 

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Les Américains s’installent à Taipei dans la durée

Après le nouveau bâtiment de bureaux de l’AIT* construit dans le quartier de Neihu et inauguré en 2019, c’est l’aménagement de tout un immeuble d’appartements pour le personnel américain qui s’achève, dans le quartier de Tianmu.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 149/2021-04

Chine  Subtilités Chine – Brésil Covid-19 oblige Chine – États-Unis La voiture électrique, champ de guerre Chine – Guinée Bissau Opportunisme actif Chine – Portugal  Macao bâillonné Chine – Suisse  Durcissement Chine – Tanzanie  Insistance Corée du Sud – Indonésie  Avion de combat Inde – Russie – États-Unis  Vers un revirement ? Japon – Australie … Lire la suite

Nouvelle-Calédonie : Reprise de l’usine du Sud, les Américains débarquent

L’usine du groupe brésilien Vale installée sur le gisement de nickel de Goro, dans le sud de la Nouvelle-Calédonie, a finalement été cédée à un consortium calédonien, après que les conditions de reprise aient fait l’objet d’un accord entre les principales forces politiques du pays. Une surprise de taille, tout de même :  l’arrivée de l’américain Tesla.  

Lire la suite

Indo-Pacifique – Danemark  : Mais pas seul 

Le Danemark, l’un des « petits pays » de l’Union européenne a produit un texte consacré à l’Indo-Pacifique. On ne s’en étonnera pas dès lors que l’on sait que, pour partie, les Vikings en surgirent et que Mærsk, la première compagnie mondiale de transport maritime et plus grande entreprise du pays, fondée en 1904, est danoise. Une longue familiarité avec mers et océans.

Lire la suite

Chine – Philippines – Mer de Chine du Sud : Vers une appropriation chinoise de tous les socles rocheux inoccupés dans les Spratleys

Le 21 mars 2021 les Philippins révèlent avoir découvert, le 7 mars, la présence de 220 bateaux de pêche chinois sur le haut-fond Whitsun, dans les Spratleys, en violation complète du droit de la mer relatif aux activités étrangères dans la zone économique exclusive (ZEE) d’un autre État, en l’occurrence celle des Philippines. Or il s’avère que les contrevenants appartiennent aux milices maritimes chinoises et que, selon les indices recueillis et l’histoire d’un passé récent, elles amorcent une annexion prochaine du récif. Le mode opératoire qui se dessine apparaît en effet pouvoir se calquer sur celui qui a été mis en œuvre par les Chinois à partir de 1995 pour s’emparer du haut-fond Mischief, puis le transformer complètement en île artificielle et en plateforme militarisée à partir de 2016.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Écologie pour éviter le piège de Thucydide

À Anchorage, les 2 premières puissances mondiales ont montré aux yeux du monde leur complet désaccord. Émissions de CO2 par pays ou per capita, chacun accuse l’autre d’être le premier. La décarbonation entraîne une couteuse réorientation des économies. Les pays pauvres risquent d’en pâtir et c’est peut être là que se trouve le danger pour demain. La marge de manoeuvre américaine est faible.

Lire la suite

Chine – Amazonie – Sibérie – Le marché alimentaire chinois : l’Amazonie l’emporte sur la Sibérie

Pragmatisme et politique se mêlent pour compléter, par des importations, l’autosuffisance de 1,4 milliard d’estomacs. Le Brésil est sorti vainqueur de cette course au marché chinois et la Russie la grande perdante. Il y a des leçons à tirer de ces résultats, pour le Brésil sur les conséquences de sa dépendance, et pour la Russie, des conséquences de son absence. 

Lire la suite

2040 : la Chine dans le monde, vue par les États-Unis

Pour les vingt ans à venir, le risque de guerre est faible entre la Chine et les États-Unis, et une coexistence pacifique est annoncée, les deux puissances se disputant la tutelle du monde. À en croire les dirigeants chinois, Taïwan aura rejoint la mère Patrie. Des prévisions dérangeantes de la Direction du renseignement des États-Unis. 

For the next twenty years to come, the risk of a war between China and the US is low, and a pacific coexistence is expected, the two Powers fighting for a global control. According to the Chinese leaders, Taïwan will have joined the motherland. Such disruptive previsions about our world’s future have been released by the US Direction of national intelligence.

Lire la suite

Impasse birmane

La Birmanie de 2021 n’est plus celle de 1962 (coup d’État du général Ne Win) ni celle de 1988, où la répression fit 3000 morts. Le peuple birman se rend compte que les militaires ont voulu reprendre le pouvoir non pas pour défendre l’unité du pays, mais pour préserver leurs privilèges. Les élections de novembre 2020 ont montré sans équivoque que la population souhaitait revenir à un régime de démocratie parlementaire  dirigé par des civils. 

Lire la suite

Chine – Allemagne – Mer de Chine du Sud : Une frégate allemande annoncée en transit en août 2021

Le 2 mars 2021, les Allemands ont annoncé la campagne d’une frégate en Asie-Pacifique entre août et novembre. À l’issue de sa mission de participation au contrôle du respect des sanctions imposées à la Corée du Nord par les Nations unies, elle regagnera l’Allemagne en effectuant un transit par la mer de Chine du Sud pour marquer son soutien au respect de la liberté de la navigation internationale dans tous les espaces marins qui lui sont ouverts en vertu la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Les États-Unis  applaudissent. La Chine avertit.

On March 2, 2021, the Germans announced a future naval campaign in Asia Pacific region by dispatching there a frigate between August and November of this very year. At the end of her task, which shall consist in contributing to the checking of North Korea’s compliance with the sanctions imposed by the UN, she will, on her way back to Germany, sail through the South China Sea in order to demonstrate the German support to the freedom of international navigation over all the global Commons.

Lire la suite

Lettre ouverte du Centre de réflexion interarmées à monsieur Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

TRIBUNE LIBRE

Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI) s’insurgent contre le projet « OTAN 2030 » qui, selon eux, affaiblit notamment la souveraineté de la France. 

Elle concerne au premier chef deux pays, Russie et Chine, qui entrent dans le champ d’Asie21.

Nous la reproduisons ici.

Lire la suite

Philippines : Annulation de contrat avec China Communications Construction Co (CCCC)

Sur fond de campagne présidentielle, à l’approche des élections de 2022, quelles conséquences sur les rapports de Manille avec Pékin et Washington, l’annulation du contrat avec la China Communications Construction Co sur l’aéroport de Sangley aura-t-il ?

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

La Chine lance son marché du carbone

La Chine, premier pollueur mondial qui a promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060, a lancé son marché des « droits à polluer »1 le 1er février 2021. 

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Pour Joe Biden : qu’une seule Chine ? 拜登總統心中祗有一個中國?

Graham Allison1, stratège principal du président américain Biden, dans une interview à TVBS, chaîne de télévision taïwanaise, a donné ses points de vue sur les sujets majeurs qui pourraient redéfinir les relations américano-chinoises.

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

Palaos – Taïwan : Les liens avec Taïwan et les États-Unis réaffirmés

La république des Palaos a élu en novembre 2020 son nouveau président. Si les thèmes de l’économie et de la santé ont prévalu durant la campagne électorale, la politique étrangère devrait aussi rester une priorité de la nouvelle équipe gouvernementale. Surangel Whipps attend, en effet, davantage de soutien de la part de ses partenaires « historiques » en qui il met toute sa confiance. Il pourrait être entendu tant à Taipei qu’à Washington.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Pays-Bas : Retour à Batavia

Les Pays-Bas, revenant sur leur passé, ont récemment défini leur vision de la région indo-pacifique, RIP. Trois siècles et demi de présence coloniale en Indonésie, l’une des plus longues de l’histoire, n’ont pas été effacés par une absence de 75 ans. Au 17e siècle, la Compagnie des Indes orientales édifie Batavia comme capitale de son empire sur les ruines de Jayakerta, dont le nom, Jakarta, est repris à l’indépendance, en 1945. Aujourd’hui, une nouvelle vision – voulue comme intégrée à celle qu’ils voudraient voir adoptée par l’UE – s’impose aux Pays-Bas pour garantir que leurs intérêts économiques et politiques dans le pôle de croissance le plus important du monde continuent d’être adéquatement défendus.

🐃  Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

FAITS 

Le 13 novembre 2020, après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas étaient le troisième pays membre de l’UE à publier un document destiné à renforcer la coopération nationale et européenne en Indo-Pacifique. Le Royaume-Uni venait de publier le sien. Le Danemark semble vouloir faire de même.

Lire la suite

Birmanie : Le retour des militaires

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Dès avant son indépendance en 1948, les militaires ont joué un rôle prépondérant en Birmanie puisque, formée par les Japonais pendant la 2e Guerre mondiale, l’armée birmane, appelée Tatmadaw en birman, est depuis ses origines devenue le pilier de cette indépendance et de l’unité du pays. Dans l’esprit du général Ne Win, le coup d’état de 1962 avait été fait dans le but de restaurer l’ordre et l’unité du pays face aux rébellions ethniques menaçant son intégrité territoriale beaucoup plus que pour instaurer un socialisme à la mode birmane. Ne Win n’était pas un idéologue, mais un nationaliste intransigeant formé à la japonaise.

Lire la suite

Chine – mers de Chine : Entrée en vigueur de la loi chinoise sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises majeures

Le 22 janvier 2021, le Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire chinoise a promulgué la nouvelle « loi de la république populaire de Chine sur la police maritime ». Elle permettra aux garde-côtes chinois d’exercer le droit de l’État en mer sur toutes les zones maritimes revendiquées par Pékin au-delà de ses droits légitimes en mer de Chine de l’Est et du Sud ainsi que dans le détroit de Taïwan, et ainsi de mener des opérations de police dans plusieurs secteurs des zones économiques exclusives de ses voisins et en haute mer. En s’arrogeant un tel droit la Chine renforcera ses prétentions sur des espaces marins internationaux. Si les pays d’Asie du Sud-Est et les pays dont les marines fréquentent ces mers ne se liguent pas pour exiger immédiatement l’abolition ou la rectification d’une telle loi, son application, effective depuis le 1er février, conduira fatalement à des passes d’armes violentes entre garde-côtes chinois et forces navales sud-est asiatiques ainsi que celles des États-Unis et de leurs alliés.

Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

On the 22nd of January 2021 the Standing committee of Chinese People’s National Congress adopted the new “law of the People’s Republic of China on the maritime police”. That law shall allow the Chinese coast guards to enforce the maritime law all over the maritime areas that Peking is claiming beyond its legitimate rights in the East and South China seas as well as in the Taiwan strait, and thus to conduct maritime police operations over different parts of the exclusive economic zones of the other coastal States of the two seas, and over the remaining part of high sea in between in the South China sea. By availing itself with such prerogatives China will strengthen its claims over international maritime areas. If the South-East Asian Nations and the countries whose merchant ships and navies are accustomed to cross those seas or exercise there do not immediately demand the abolition or the modification of that law, it shall inevitably lead to violent clashes of arms between Chinese coast guards and the South East Asian countries’ naval forces and those of the United States and its allies.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 146/2021-01

Birmanie – Inde. Flotte sous-marine

Chine – Afrique

Lire la suite