Grappillages Asie21 n° 167/2022-12

BRICS – Chine – Inde  Bousculade Chine  Cavalier seul Chine – Angola  Deuil Chine – Angola Énergie Chine – Australie Renseignement Chine – Brésil  Confirmation et équidistance Chine – Brésil. Convictions Chine – Brésil – États-Unis  Maïs Chine – Guinée Bissau Étude significative Inde – Burkina Faso  Coopération en suspens Royaume-Uni – Chine Inquiétudes Timor oriental … Lire la suite

Indopacifique – États-Unis – Chine – Corée du Nord : Du nucléaire en soutien

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

En automne 2022, quatre textes majeurs de la Maison Blanche et du Département de la Défense ont redéfini la stratégie de défense des États-Unis. Elle fait passer la Russie et l’Europe au second plan, pour mettre l’accent sur la zone Asie-Pacifique.  Pour contrer les menaces que font peser la Chine et la Corée du Nord, le Pentagone va renucléariser la région en concertation avec ses alliés, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, les Philippines et la Thaïlande et ses partenaires de l’ASEAN. À partir du territoire américain le plus à l’ouest, l’île de Guam promue site stratégique, les U.S.A. vont déployer des forces nucléaires optimisées dans la région pacifique. N’est-ce pas là faire fi du traité de Rarotonga* ?

In the fall of 2022, four major White House and Department of Defense documents redefined U.S. defense strategy. It shifts the focus from Russia and Europe to the Asia-Pacific region.  To counter threats from China and North Korea, the Pentagon will re-nuclearize the region in concert with its allies Australia, Japan, South Korea, the Philippines and Thailand and its ASEAN partners. From the westernmost U.S. territory, the island of Guam, promoted to a strategic site, the U.S. will deploy optimized nuclear forces in the Pacific region. Doesn’t this violate the Treaty of Rarotonga ?

Lire la suite

Corée du Nord – États-Unis  Nuclear as usual

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Ouvertement menacée par la force de dissuasion nord-coréenne, la Maison Blanche s’est résolue à en reconnaitre l’existence. En concertation avec la Corée du Sud et le Japon, elle va devoir chercher comment répondre à cette menace. Mais en urgence, quand Kim Jong-un se révèle par trop imprévisible et dangereux, c’est vers la Chine que Joe Biden se tourne pour qu’elle le ramène à la raison.

Under open threat from North Korea’s deterrent force, the White House has come to acknowledge its existence. Thus, in concert with South Korea and Japan, it must seek ways to respond to this threat. But when Kim Jong Un proves to be too unpredictable and dangerous, Joe Biden is urgently turning to China to bring him to his senses.

Lire la suite

Chine – États-Unis Liberté de la navigation : nouvelle opération significative américaine

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Pour faire valoir le droit à la liberté de la navigation internationale en mer de Chine du Sud, qui est une mer internationale et non pas un lac chinois, les États-Unis, avec le croiseur USS Chancellorsville, ont réalisé une FONOP dans les îles Spratleys, le 29 novembre 2022, déclenchant une nouvelle polémique entre Chinois et Américains et les échanges déclaratifs coutumiers liés à ce genre de confrontation.

In order to assert the right of freedom for the international navigation in the South China Sea, which is an international sea and not a Chinese lake, the USA, on November 29, 2022 with the cruiser USS Chancellorsville carried out one FONOP in the Spratly islands, sparking a new controversy between Chinese and Americans sand the customary declarative exchanges linked to such a kind of confrontation.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : TSMC encourage ses employés à Taïwan à prendre des vacances…

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie  🎄🎁

🎁🎄avec un abonnement à Asie21

Dans une lettre interne du 25 octobre 2022, la direction de l’entreprise TSMC encourage ses employés à prendre des vacances. Ne sont pas concernés les personnels de la R&D dans les processus de fabrication de semi-conducteurs de 3 nanomètres (nm) et en-dessous qui seront produits en série. La valeur de TSMC a chuté.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 166/2022-11

Asie – Canada L’Asie en nombre

BRICS Nouvelle arme de Moscou ? 

Chine – Afrique 

  • Angola – États-Unis : rapprochement
  • Cameroun – États-Unis : mélange des genres

Lire la suite

Japon – Chine – Taïwan : Appréhensions japonaises

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

La crise ukrainienne a provoqué dans le monde, et en premier lieu en Asie, le souci de voir la Chine se lancer dans une opération de conquête de Taïwan par la force. Comme le dit Xi Jinping, l’option reste ouverte si des forces hostiles s’opposent à une réunification pacifique. Compte tenu de la position géographique du Japon par rapport à Taïwan et à la Chine, Tokyo prend l’hypothèse de la menace armée chinoise très au sérieux et se prépare à faire face à de potentiels débordements sur son territoire. Mais il conserve toutefois l’espoir que les démons de la guerre ne l’emporteront pas.

Lire la suite

Eurasie : Nordstream explosa – La commedia è finita1. Canossa à la Maison Blanche

Nil sapientiæ odiosius acumine nimio1 Sénèque

La puissance d’une nation se mesure à l’énergie qu’elle transforme en richesse. L’Europe de Lisbonne à Vladivostok est morte avec la destruction de Nord Stream, le cordon ombilical la liant à la Sibérie. Qui est coupable de ces forfaits, sinon celui qui en retire les bénéfices évidents ? Qui l’avait promis et clamé urbi et orbi le 7 février 2022, tel Dupin dans la lettre volée2 ? L’Allemagne, leader du navire « Europe », a été rappelée à l’ordre par les États-Unis. Nous assistons à un grand schisme politique semblable au Grand Schisme religieux de 1054, avec un chancelier allemand admonesté par Biden comme l’empereur germanique le fut par Grégoire VII, la Maison Blanche ou le nouveau Canossa. Le chancelier est allé seul en Chine chercher une alternative industrielle à la perte des réserves énergétiques russes sacrifiées sur l’autel de la servitude. Efforts vains. Poutine, au forum de Valdaï3, prend acte et souhaite la fin du monde unipolaire. L’Europe se trouve face une Asie conquérante dont elle avait longtemps contenu l’expansion. La Russie, le cul entre deux chaises, a choisi le siège asiatique, rejetant l’Europe à l’extrémité occidentale …une partie naturelle de la Grande Eurasie. Strapontin ou siège éjectable ?

Lire la suite

Chine – États-Unis : Les incohérences américaines face à la Chine 

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

De l’exposé majeur, National Security Strategy1 , qui  énonce comment les États-Unis vont répondre aux formidables défis du contexte international, on aimerait pouvoir retenir les principales articulations qui définissent ce que devrait être l’attitude de l’administration présidentielle et de la nation vis-à-vis de la Chine.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : Quelle capacité américaine pour protéger Taïwan ? 美國有能力保衞台灣嗎?

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Dans un contexte de tension extrême dans le détroit de Taïwan, de nombreux experts internationaux estiment que Pékin utiliserait probablement la force contre Taïwan en 20271. L’ancien secrétaire général du Conseil national de sécurité de Taïwan avertit les États-Unis de ne pas offrir à Pékin un motif d’invasion de Taïwan.

Lire la suite