Glasgow – COP26 :  Asie et forêt tropicale. Accusées, levez-vous ! Quand on confond les fins et les moyens

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

La COP26 s’est réunie à Glasgow à la suite du G20 à Rome, en l’absence de Xi, Poutine, MBS, Bolsonaro. On salue le retour des États-Unis qui s’octroient le leadership des opérations et donnent des bons points aux uns et des remontrances aux absents. Les experts constatent que les engagements de Paris ne sont pas tenus mais on promet de faire les  best efforts pour les tenir dans l’avenir. Charbon et déforestation ont concentré les attentions, tous deux voués aux gémonies avec l’Asie coupable de s’être mal développée en utilisant les maléfices de ces 2 démons. Ce ne sont que des moyens de développement dont il faut contrôler et non interdire l’utilisation. Peut être faudrait il se développer autrement avec en priorité la réduction des écarts de richesses… et des gaspillages (encadré 1).

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 143/2020-10

Chine – Afrique Angola : renouveau         La Chine vient d’annoncer officiellement qu’elle acceptait de restructurer la dette angolaise à son égard. Pékin se prépare […] Angola : dette Guinée équatoriale : satellite Guinée équatoriale – Corée du Nord : stagiaires Mozambique – Russie : chasseurs russes et non chinois Chine – … Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 142/2020-09

Bangladesh – Mozambique   Un groupe influent

Lire la suite

Chine-Amérique : les risques d’une guerre monétaire 中美貿易戰:演變成貨幣貶值戰的風險

La Chine ne peut pas se permettre une guerre monétaire avec les États-Unis. (Source : Washington Post)
Photo : La Chine ne peut pas se permettre une guerre monétaire avec les États-Unis. (Source : Washington Post)
Les États-Unis et la Chine sont-ils en train de glisser de la guerre commerciale à la guerre monétaire ? Le 7 août 2019, en réponse à l’élargissement par Donald Trump des taxes douanières à l’ensemble des importations chinoises, Pékin a laissé filer sa monnaie.
 中美雙方的貿易談判,年來斷斷續續的進行, 你來我往的相互交鋒, 這是美國川普的慣伎,在一會這樣,一會那樣的呼風喚雨下, 中國疲於應付,似乎也已到彈盡援絕的地步。今年5月日本大阪G20,雙方談判叫停,未料於7月底,雙方談判在上海重啓,並無進展,美國川普斥責中國背信,而沒有增購美國農產品,因此提出要全面性課徽關稅的威脅。依據專家分析,課髙稅打擊中國貨的進口,此對中國的影響有限。年來美國川普祭出的各種威脅、恐嚇,不斷強化敵對関係,這乃是美國旣定的戰略—仇視中國!
 

Lire la suite

La Corée du Sud face aux « trumpitudes » de Shinzo Abe – 韓國面對安倍的"川普模式"

Les tensions commerciales ne cessent d'augmenter entre le Japon de Shinzo Abe et la Corée du Sud de Moon Jae-in. (Source : CNBC)
Les tensions commerciales ne cessent d’augmenter entre le Japon de Shinzo Abe et la Corée du Sud de Moon Jae-in. (Source : CNBC)
Shinzo Abe se prend-il pour Donald Trump ? Début juillet, aux lendemains du G20 d’Osaka où il s’était présenté comme un défendeur de l’ordre multilatéral, le Premier ministre nippon a annoncé qu’il limiterait les exportations de trois produits vers la Corée du Sud. Abe a justifié sa décision par la sécurité du Japon, le prétexte avancé par Donald Trump pour menacer d’élever les droits de douane sur les automobiles européennes. Même si elle affecte seulement 1 % des importations de la Corée venant du Japon, cette mesure risque de priver son industrie de trois produits indispensables et aggrave la situation déjà délétère des relations nippo-coréennes.
日本首相安倍自認為他就是美國總統川普?今年G20大阪峯會召開時,安倍以維護全球多邊貿易為口號,但是言猶在耳,今年七月初他就宣布,限制日本的三項產品銷往韓國。安倍的此項決定,是以保護日本的安全為藉口,在此之前,川普也是以此理由,威脅要調高歐洲汽車銷往美國的進口稅。雖然此舉祗影響了1%的韓國自日本進口產品,但是因為這三項產品乃是不可或缺的原材料,一旦停止供貨,立即危害到韓國的有関工業,並使已經惡化的日韓関係雪上加霜!

Lire la suite

Chine – Inde – Russie : Vers une entente régionale ?

En marge du sommet du G20 à Osaka, les chefs d’État et de gouvernement de la Chine, de l’Inde et de la Russie se sont réunis dans la plus stricte confidentialité. Cette rencontre s’inscrit dans un long processus initié par la Russie et la Chine dont les prémices ont été établis lors de la réunion de l’OCS à Bichkek en juin 2019. Une nouvelle rencontre entre eux est prévue en septembre à l’occasion du Forum économique de Vladivostok, devenu annuel.

China – India – Russia: Towards a regional agreement?
On the sidelines of the G20 summit in Osaka, the heads of state and government of China, India and Russia met in the strictest confidentiality. This meeting is part of a long process initiated by Russia and China whose beginnings were established at the meeting of the SCO Bishkek in June 2019. A new meeting between them is scheduled for September on the occasion of Economic Forum of Vladivostok, become annual.

Lire la suite

Guerre commerciale : après la trêve d’Osaka, l’érosion de la Chinamérique 中美貿易在大阪會談後走向瓦解

Le président américain Donald Trump serre la main de son homologue chinois Xi Jinping au sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Source : Politico)
Le président américain Donald Trump serre la main de son homologue chinois Xi Jinping au sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Source : Politico)
Une nouvelle trêve, et après ? Si Donald Trump et Xi Jinping se sont mis d’accord pour rouvrir les négociations commerciales, la photo masque mal les obstacles à la fin de la guerre commerciale. Alors qu’elle semblait indestructible, l’imbrication entre les économies des deux superpuissances se délite.
中美雙方再次休戰,但是以後究竟如何發展?如果習近平和川普均同意重啟貿易談判,但是兩人的合照,卻仍掩不住兩國之間,難以拔除的障礙。也因此,表面上看,中美兩超強之間的經貿關係,環環相扣,緊密聯繫,如今卻愈來愈走向風化瓦解!

Commerce : Chine et États-Unis entrent en guerre de tranchées

le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
À observer le bal des négociateurs, on pensait la Chine et les États-Unis tout près d’un accord. Mais en une semaine, la guerre commerciale a repris de plus belle. Donald Trump impose de nouveaux droits de douanes massifs aux importations chinoises. Pékin riposte et en réponse, Washington prépare une nouveau salve. Mais que s’est-il passé au juste ? Qui a le plus à perdre ? Pourquoi les Chinois choisissent-ils de « se battre jusqu’à la fin » ?

Lire la suite

Chine – Canada – États-Unis : Tout un symbole

Exemplaire de la guerre à la fois technologique et commerciale que se livrent les deux principales puissances mondiales, la récente « Affaire Huawei » mérite d’être approfondie.

Being a technological and commercial conflict between the United States and China, the « Huawei Affair » deserves a closer look.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Sommet  de l’APEC sur fond de rivalité :  sans communiqué final…

Le sommet de l’APEC, en novembre 2018, s’est conclu sans communiqué final. Les divergences entre les États-Unis et la Chine étaient trop fortes. Ce litige traduit l’opposition de D. Trump envers la Chine. Attaché au principe America first, il tente d’imposer ses vues, ce que la Chine ne veut accepter. Cette rivalité pourrait entraîner un recul du multilatéralisme et des conséquences dans les relations mondiales.

Lire la suite