Chine : Xi Jinping, plus fort que Jésus-Christ

Après le 19e congrès du Parti communiste chinoise, le culte du président Xi Jinping a pris une forme plus marquée. Dans la province du Jiangxi, le Parti a lancé une campagne pour « transformer les croyants dans la religion en croyants dans le Parti ».

Lire la suite

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suite

L’inquiétude des entreprises étrangères en Chine face au PCC    

Certains membres de la communauté d’affaires allemande en Chine ont fait part récemment de leur grande préoccupation concernant l’influence croissante du Parti communiste chinois (PCC) dans les opérations de leurs entreprises respectives et des pressions qu’ils subissent pour que cette influence se développe.

Lire la suite

Les expressions de l’inquiétude chinoise induites par le dialogue quadrilatéral

Dès que les premières informations sur ce projet de reprise de dialogue filtrent à partir du mois de mai 2017, notamment dans la presse australienne dont un article aurait fait allusion à ce qui pourrait être un projet de contention (containment) de la Chine, Pékin réagit vivement. Il voit dans cette convergence des quatre nations l’émergence d’un « axe » qui lui serait hostile. Il demande des explications. Il applique des mesures symboliques de rétorsion à l’encontre de l’Inde, notamment en chicanant sur l’attribution de visas à une délégation qui doit se rendre en Chine.

Lire la suite

Points communs et points particuliers des déclarations de chacun des participants au dialogue

S’il y a eu consensus sur les sept thèmes centraux de la rencontre, tous cependant les hiérarchisent en termes de priorité en fonction de leurs préoccupations stratégiques majeures. Ainsi les États-Unis et l’Australie insistent d’abord pour que cette région indo-pacifique reste « libre et ouverte ». Ce qui sous-entend dans sa totalité. Ce qui, par voie de … Lire la suite

OBOR ou BRI ? Les deux et plus…

Yidai Yilu, 一路, littéralement « une ceinture et une route », expression utilisée au tout début (automne 2013) sont à l’origine de plusieurs sigles souvent employés indifféremment. OBOR, pour One Belt One Road en anglais, est le sigle le plus connu. BRI, pour Belt and Road Initiative, a pris le relais pour, semble-t-il, la raison suivante : Pékin, par souci de gommer une éventuelle interprétation hégémonique susceptible d’être prêtée au mot One (un, une mais aussi unique, comme dans the one coutry/party who could do it), le mot initiative étant apparemment plus neutre. BRI est quelquefois abrégé en B&R selon l’acronyme anglais.

Lire la suite

Indonésie : la faible marge de manœuvre du président Jokowi, entre les radicaux et la Chine

Le président Jokowi se trouve, à un peu plus de la moitié de son mandat, dans une position délicate : les courants musulmans fondamentalistes jouent de plus en plus habilement des ouvertures démocratiques pour se faire entendre dans l’espace public et critiquer les politiques engagées par son Administration. Pour ralentir leur progression, le président doit avancer des résultats tangibles ; ce qu’il ne peut pas faire sans les investissements chinois, dont l’ampleur est dénoncée par les mêmes radicaux. Comment résoudre ce dilemme ?

Lire la suite

Birmanie : Aung San Suu Kyi chez les Rohingyas, le Pape en Birmanie et dans les  camps du Bangladesh

Le 2 juin 2017, la « conseillère d’État » et ministre des Affaires étrangères de Birmanie (elle n’est ni présidente, ni premier ministre) s’est pour la première fois rendue dans l’État de l’Arakan.

Lire la suite

Corée du Nord : un ICBM bien dérangeant

La république démocratique de Corée du Nord, RPDC, récidive, et vient d’envoyer avec succès un missile Hwasong-15 capable cette fois d’atteindre les États-Unis. C’est ce qu’a fait savoir le Department of Defense, qui a précisé les caractéristiques de la trajectoire.

Lire la suite

Géopolitique touristique : la Chine bloque le tourisme chinois vers Palau 

La république de Palau (Palaos) est une île du Pacifique située à l’est des Philippines. Elle a un intérêt stratégique dans la route du Pacifique. FAITS En 1994, le pays devient indépendant des États-Unis et commence à établir des relations avec Taïwan, relations diplomatiques rendues officielles en décembre 1999. En septembre 2006, Palau accueille le … Lire la suite

Pour Noël, la géopolitique touristique chinoise s’est trouvée une nouvelle cible : le Vatican

Après les restrictions relatives au Japon, Taïwan et la Corée du Sud, les touristes chinois ont appris qu’ils devaient rayer une nouvelle destination de la carte de leurs périples de masse : le Vatican. Une telle décision traduit deux choses : la manière dont la Chine utilise les touristes comme moyens de pression économique pour influencer sur les décisions politiques d’un État et la difficulté des relations entre la république populaire de Chine et le Saint-Siège et ce malgré les annonces répétées d’une amélioration de leurs relations (qui pourraient faire perdre à la république de Chine (ou Taiwan) la reconnaissance de son identité politique par le Vatican).

Lire la suite

Chine : le débat dans le Parti devient dangereux avec Xi Jinping

Depuis Deng Xiaoping, l’enjeu des débats dans le Parti est d’adapter celui-ci à l’environnement mondial et aux exigences du développement et en conséquence à modifier la justification du Parti. Depuis que la Chine est devenue puissante, Xi Jinping y a introduit un enjeu de puissance. C’est dangereux dans un pays, sans opposition, dirigé par un homme déterminé. 

Lire la suite

Ombres chinoises : les enseignements du 19e Congrès du PCC (octobre 2017)

Le 19e congrès du Parti communiste chinois (CPCC) a reconduit le mandat du président Xi Jinping jusqu’en 2022, avec la possibilité de renforcer son pouvoir sur le Parti et sur les forces armées.

Lire la suite

Russie – Azerbaïdjan – Iran : coopération trilatérale (corridor ferroviaire nord-sud, partage de la mer Caspienne) 

L’Azerbaïdjan, riverain de la mer Caspienne, se trouve à la croisée des routes nord-sud et est-ouest. Sa participation est essentielle à la mise en œuvre de grands projets régionaux de développement des voies de communication dans les domaines des chemins de fer, de la navigation, aussi bien que dans celui de l’acheminement des hydrocarbures.

Lire la suite

Eurasie : la face sombre des Routes de la soie

Le système des Routes de la soie prend progressivement place, ici et là, dans les réseaux routiers et ferroviaires eurasiatiques. Il en est attendu un accroissement des échanges commerciaux à travers le continent. Il pourrait s’accompagner de risques pour la sécurité et la santé qui, pour l’instant, n’ont pas fait l’objet de réflexion approfondie. Le sujet mériterait pourtant une véritable « étude d’impact ».

Lire la suite

Timor oriental : grandes lignes politiques

Lors de son intervention à l’ONU fin octobre 2017, la représentante de Timor oriental a rappelé que la priorité de son pays en matière de politique étrangère était son adhésion à l’ASEAN puis le renforcement des liens avec les voisins de la région, Indonésie et Australie au premier chef.

Lire la suite