Asie du Sud-Est : Les canaux de la discorde

La Thaïlande et le Cambodge ont (ré)initié chacun de leur côté deux projets de construction de voies fluviales ou terrestres censées détourner et raccourcir une partie du trajet du trafic commercial régional. Si ces projets aboutissent, ce qui est loin d’être certain, ils auront un impact important aussi bien dans les domaines environnemental, commercial, de sécurisation des chaînes d’approvisionnement que géopolitique. Certains voisins dont Singapour, la Malaisie et le Vietnam pourraient en pâtir. Il ne serait donc pas étonnant de les voir s’activer en coulisse pour ralentir, recalibrer ou limiter les effets de ces projets au risque d’accroitre des tensions dans une région qui a déjà du mal à s’intégrer pour le plus grand profit de la Chine.

Lire la suite

Japon : Assouplissement des règles d’exportations d’armement

Après de longs débats internes et malgré de fortes réticences de la majorité de la population, le gouvernement japonais a décidé d’assouplir, le 26 mars 2024, ses directives sur les règles de transfert à l’étranger de matériels de défense. Cette révision devrait permettre l’exportation de l’avion de combat de nouvelle génération développé conjointement avec le Royaume-Uni et l’Italie et dont la mise en service est prévue pour 2035. Il s’agit d’une nouvelle étape importante pour positionner le Japon comme un futur acteur majeur du marché de l’armement mondial.

After lengthy internal debates and despite strong reluctance from the majority of the population, the Japanese government decided on 26 march 2024 to ease its strict directives on the transfer abroad of military equipments. This revision should allow the export of the new generation combat aircraft developed with the United Kingdom and Italy and whose entry into service is planned for 2035. This is a new important step in positioning the Japan as a future major player in the global defense market.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine – États-Unis – Australie – Japon : Effervescence

La tension continue à monter en mer de Chine du Sud entre la Chine et les Philippines, mais aussi avec les autres soutiens à Manille que sont les États-Unis, le Japon et l’Australie, parce que la Chine campe obstinément sur ses positions d’interprétation fallacieuse du droit de la mer et sur sa volonté de s’arroger un espace marin international.

Tension continues to rise in the South China Sea between China and the Philippines but also with other Manila’s supporters such as the United States, Japan and Australia, because China stubbornly sticks to its positions of fallacious interpretation of the law of the sea and its desire to arrogate to itself an international marine space.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Vers un duopole médical

La Chine est entrée en compétition avec les États-Unis pour concevoir les thérapies gagnantes de demain. C’est ce que laisse présager l’annonce par la presse mondiale d’une xénogreffe réussie par une équipe américaine d’un rein de porc génétiquement modifié sur un patient, en mars 2024 et, le même mois,  du succès de la transplantation d’un foie de porc sur un sujet en état de mort cérébrale par la Chine. L’Europe n’est pas citée et on peut redouter qu’à terme, Washington et Pékin constituent un duopole qui partagera les marchés de la santé du monde.

China has entered into competition with the United States to design the winning therapies of tomorrow. This was foreshadowed by the announcement in the world press of a successful xenotransplant by an American team of a genetically modified pig kidney into a patient, in March 2024, and, in the same month, of China’s successful transplant of a pig liver into a brain-dead subject. Europe is not mentioned, and it is feared that Washington and Beijing will eventually form a duopoly to share the world’s healthcare markets.

Lire la suite

Chine : Une croissance assez faible : 4,6 % en 2024. Mais triple de celle des États-Unis : 1,5 %

La croissance chinoise est plus modeste que dans la décennie 1990-2000, entre 4,5 et 5 %. Elle n’est pas suffisante pour assurer le plein emploi. Le chômage atteint 5,5 % et frappe durement les jeunes. Un bon diplôme ne garantit plus de trouver un emploi. Pourtant, la croissance économique est à peu près le triple de celle des États-Unis. Le secteur immobilier, longtemps moteur de la croissance, est en crise dans l’ensemble du pays. Sortir au plus vite de cette crise et éviter à tout prix qu’elle se reproduise est l’objectif du gouvernement.

Lire la suite

Confidential Letter Asie21-Futuribles n° 181/2024-03 summary

1- MAJOR RECENT EVENTS AND FUTURE CHALLENGES

FAR EAST

China End of development for manned lunar hardware, Philippe Coué, Asie21

China Reinforcing geostationary military space, Philippe Coué, Asie21

China – United States – Europe – Brazil – Africa The electric car: China’s Trojan Horse, Maurice Rossin, Asie21

China – Europe The assault on China, Edouard Valensi, Asie21

China – France – Ukraine The President of the French Republic listens, Edouard Valensi, Asie21

China – India – Turkey – Russia – Europe – United States The sun rises in the east, « We go west »., Maurice Rossin, Asie21

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Guerre cognitive : mesures, contre-mesures…

Le 6 mars 2024 a eu lieu à Taipei un séminaire académique international organisé par le Centre de recherche sur la guerre cognitive avec pour thème : « Regard sur les opérations d’influence du PCC à Taïwan du point de vue de la guerre cognitive ». Le 14 mars, Reuters révèle une opération d’infiltration des réseaux sociaux chinois menée par la CIA pendant le mandat de D. Trump.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : En cas de guerre, le champ de bataille sera sur l’île de Taïwan et non sur le continent

一旦開戰,台灣將成戰場,而非中國大陸

Depuis le 24 février 2022, jour où la Russie a envahi l’est de l’Ukraine, la guerre ne s’est pas arrêtée. S’agit-il d’une guerre d’usure ? Les États-Unis aideront-ils Taïwan à se défendre ? La chroniqueuse taïwanaise Chen Wen-chien (陳文茜) analyse la situation et fait un parallèle entre l’Ukraine et Taïwan. Elle estime que si les États-Unis se sont engagés dans une guerre commerciale contre la Chine continentale, ils ne sont absolument pas disposés à s’engager dans une guerre militaire avec elle.

Lire la suite

Kazakhstan : Maintien en détention d’un sinologue kazakhstanais accusé d’espionnage

Le procureur général du Kazakhstan a rejeté, le 3 mars 2024, la demande de liberté conditionnelle de Konstantin Syroīejkine, éminent sinologue et politologue, jugé à huis clos et condamné, le 7 octobre 2019, à dix ans de prison pour trahison, après avoir été mis au secret pendant plusieurs mois1. Il lui serait reproché d’avoir transmis des informations à des collègues chinois.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine   MICE : renseignements vendus

Le 7 mars 2024, le ministère américain de la Justice (DoJ) a rapporté qu’un analyste1 du renseignement américain, avec un niveau de confidentialité très élevé, fournissait à la Chine via un contact à Hong Kong, depuis juin 2022, des renseignements secrets américains concernant Taïwan.

Lire la suite

Chine – États-Unis – Mexique : Le Mexique aide la Chine à éviter les droits de douane américains   

À partir de 2023, la Chine a commencé à exporter, de manière de plus en plus systématique, ses marchandises destinées aux États-Unis, via le Mexique.  

Lire la suite

ASEAN : Regain d’influence australienne

L’Australie a accueilli à Melbourne du 4 au 6 mars 2024 neuf des dix leaders des pays de l’ASEAN (la Birmanie n’a pas été conviée) pour un sommet marquant les cinquante ans du dialogue de partenariat entre l’Australie et l’ASEAN1. La Nouvelle-Zélande et Timor oriental ont également été invités à participer à ce sommet.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°0 181/2024-03

Chine  Intrus

Après un Mondial de l’automobile de Paris (ancien Salon de l’auto, vieux de 120 ans) que les observateurs spécialisés ont caricaturé en franco-chinois car les marques européennes, américaines et même coréennes1 l’ont boudé, Genève a [•••]

Chine – Afrique

Lire la suite

Le Pakistan doté d’un nouveau gouvernement et d’un nouveau président de la République

Le nouveau gouvernement du Pakistan est confronté à des défis colossaux. Avec une légitimité contestée, il aura bien du mal à redresser l’économie défaillante.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine    Accès au réseau Internet de SpaceX : pression américaine sur Elon Musk

Les députés américains font pression sur Elon Musk pour qu’il accepte de donner un accès à son réseau Internet de Space X –  StarShield – au personnel américain de la Défense stationné à Taïwan.

Lire la suite

Japon – Cambodge : Le Japon toujours dans le jeu

Alors que plus de 65 % des investissements étrangers approuvés au Cambodge en 2023 étaient d’origine chinoise et que les deux pays ont signé une série de nouveaux accords en octobre 2023 pour des investissements chinois supplémentaires dans le cadre de l’initiative « la ceinture et la route », le Cambodge, loin d’être totalement passé sous la coupe chinoise, cherche à mieux équilibrer ses relations économiques mais aussi sa coopération internationale en matière de sécurité. Dans ce cadre, le renforcement de ses relations avec le Japon est considéré comme primordial. L’amarrage de deux destroyers japonais dans le port de Sihanoukville en février 2024 est une illustration de cette aspiration cambodgienne au rééquilibrage accompagnée d’une volonté japonaise de rester dans le jeu.

Lire la suite

Chine – Ukraine : Six visites chinoises en Europe pour la paix en Ukraine

Du 2 au 9 mars 2024, Pékin a détaché son émissaire Li Hui en Europe dans la perspective d’engager des démarches en faveur du rétablissement de la paix en Ukraine. Le tiède accueil reçu, sauf en Ukraine et en Pologne, ne donne pas le signal d’une réelle volonté des pays en guerre de vouloir y mettre fin.

Lire la suite

Chine – Inde – Turquie – Russie – Europe – États-Unis : Le soleil se lève à l’Est, « We go west »1

L’Asie profite des problèmes de l’Europe. La crise russo-ukrainienne a été un révélateur des faces cachées de la croissance mondiale dont les résultats, en 2023, donnent les grandes tendances économiques. L’Europe voulait « provoquer l’effondrement de l’économie russe » en la privant de ses recettes pétrolières. L’histoire nous a appris que « mettre la Russie à genoux » était une sacrée gageure. A-t-on oublié l’aigle bicéphale du blason d’Ivan le Terrible, avec ses deux têtes, l’une dirigée vers l’ouest, l’autre vers l’est ? Il était simple d’imaginer qu’elle ne plierait pas, qu’elle se tournerait vers l’Est. Elle le fit avec succès et rapidité, une surprise pour tous. Le monde n’a pas changé, il a seulement révélé au grand jour ses pôles de croissance. La Russie a contribué à ce mouvement, en jouant la Sibérie et ses perspectives. Les dragons asiatiques voisins sont réactifs et voraces. Le transsibérien a été un cordon ombilical sauveur comme il le fut aux périodes cruciales de la Russie, avec une réorganisation étonnamment performante. L’avenir est à l’Est, la crise est à l’Ouest : l’Ukraine est devenue une opportunité pour l’Asie.

Lire la suite

Chine – France – Ukraine : Le président  de la République française écouté

Par l’écho qu’il donne aux déclarations d’Emmanuel Macron lors de son entretien télévisé du 15 mars, Le gouvernement chinois marque l’intérêt qu’il porte à la position française à propos de l’Ukraine. En retour, pour que la trêve olympique souhaitée par la France puisse être, et pour donner naissance à une solution durable, pendant un temps, Macron va devoir accepter de donner le bras à Xi.

Lire la suite