Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°127 avril 2019 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN  🐷

ASIE MÉDIANE

Kazakhstan  Chamboule-tout en trompe l’œil, Patrick Dombrowsky, Asie21

Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-futuribles n°127 avril 2019 – sommaire

Népal – Chine : Les difficultés du projet de liaison ferroviaire

Le projet de construction d’une ligne de chemin de fer entre la ville de Kerung en Chine et la capitale du Népal rencontre ses premières difficultés.

Lire la suiteNépal – Chine : Les difficultés du projet de liaison ferroviaire

Chine – Népal : Les Chinois ne parlent pas népalais

La reconstruction des sites historiques de Katmandou, gravement endommagés par le tremblement de terre survenu en avril 2015, va bon train.

Reconstruction of Kathmandu’s historic sites, severely damaged by the April 2015 earthquake, is well underway

Lire la suiteChine – Népal : Les Chinois ne parlent pas népalais

Chine : La fin de l’excédent courant ?

En dix ans, l’excédent des paiements courants de la Chine a disparu et, si la tendance se poursuit, la Chine devra attirer des capitaux pour financer son déficit.  Cette transformation freinera ses ambitions internationales.

In ten years, China’s current account surplus has disappeared and in the coming years China will have to attract capital to finance its deficit. This transformation will slow down its international ambitions.

balance des paiements courants de la Chine
balance des paiements courants de la Chine

Lire la suiteChine : La fin de l’excédent courant ?

Mer de Chine du Sud : Crise aiguë potentielle autour de l’île de Thitu et engagement américain à l’épreuve

Quelque 275 bateaux des milices navales chinoises sont massés à proximité immédiate de l’île de Thitu, occupée par les Philippins, et font craindre, à un moment qui pourrait être plus proche que l’on pourrait le penser, une tentative de conquête chinoise par la force. À la suite de la récente visite de Mike Pompeo à Manille, le problème est posé aux Américains de savoir s’ils doivent anticiper la possible action chinoise et adopter une attitude préemptive. Celle-ci pourrait se traduire par le positionnement de moyens navals à proximité immédiate de Thitu pour dissuader les Chinois de toute intention de conquête.

Some 275 boats from the Chinese naval militias are massed in the immediate vicinity of Thitu island, occupied by the Philippines. Such a preoccupying situation may lead to consider the potentiality of a violent attack from the Chinese side, possibly at a closer time than one could think, against the island. After Mike Pompeo’s recent visit to Manila the Americans are, in such a present situation, facing the problem to decide or not to adopt a preemptive attitude by prepositioning some naval means in the immediate vicinity of Thitu in order to deter the Chinese side to act.

Lire la suiteMer de Chine du Sud : Crise aiguë potentielle autour de l’île de Thitu et engagement américain à l’épreuve

Grappillages Asie21 n°127

Chine

  • La croisière s’anime

Le Costa Venezia, baptisé il y a peu à Trieste, entrera en service à compter de mai 2019 depuis le port de Shanghai. Il sera le plus gros paquebot introduit par Costa sur le marché chinois.

Ce faisant, le premier acteur européen de la croisière – filiale du groupe américain Carnival – met à l’eau une unité flambant neuve, adaptée au seul marché chinois […]

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°127

Maurice : La CIJ et Diego Garcia

 Dans l’océan Indien, l’archipel des Chagos s’est trouvé exclu de la décolonisation entreprise par le Royaume-Uni en 1967. Des trois îles habitées sur la cinquantaine que compte cet archipel, seul l’atoll de Diego Garcia est occupé aujourd’hui. Porteur d’une base aéronavale de la Royal Navy cédée aux États-Unis, l’île est passée, le 25 février 2019, de la souveraineté britannique à celle de la République de Maurice. La clarification de son statut jusque-là incertain, modifiera-t-il l’équilibre stratégique de l’océan Indien ?

In the Indian Ocean, the Chagos archipelago was excluded from the decolonization undertaken by the United Kingdom in 1967. Of the three inhabited islands in the fifties that account this archipelago, only the atoll of Diego Garcia is busy today. Bearer of a naval air station of the Royal Navy yielded to the United States, the island passed, on February 25, 2019, of the British sovereignty to that of the Republic of Mauritius. Will the clarification of its hitherto uncertain status change the strategic balance of the Indian Ocean?

Lire la suiteMaurice : La CIJ et Diego Garcia

Inde : Guerre de l’espace

Le 27 mars 2019, l’Inde a procédé à la destruction d’un de ses vieux satellites pour démontrer au monde mais plus particulièrement au Pakistan et à la Chine ses capacités spatiales. Ce faisant, le Premier ministre entendait aussi prouver à ses concitoyens que la sécurité de l’Inde constituait l’une de ses priorités.

On March 27, 2019, India carried out the destruction of one of its old satellites to demonstrate to the world but more particularly to Pakistan and China its space capabilities. In doing so, the Prime Minister also intended to prove to his fellow citizens that the security of India was one of his priorities.

Lire la suiteInde : Guerre de l’espace

Vietnam : La responsabilité américaine relancée pour les dégâts de l’agent orange

Un jury américain, en 2018, a indemnisé un homme devenu cancéreux, M. Dewayne Johnson  parce qu’il avait été en contact avec l’herbicide Round Up de Monsanto. Comme ce désherbant, appelé aussi agent orange avait été épandu sur le Vietnam pendant la guerre du Vietnam, le Vietnam tente d’obtenir une indemnisation des dégâts que cet agent orange avait causés, en se fondant sur la jurisprudence Dewayne Johnson, en vain jusqu’à présent.   

In 2018, Mr.Dewayne Johnson, a man who had developed cancer after being in contact with Monsanto’s weedkiller Round Up, received compensation by an American jury. As that weedkiller also known as Agent Orange had been spread over Vietnam during the Vietnam War, Vietnam is now seeking compensation for the damages caused by Agent Orange, basing itself on the Dewayne Johnson case, so far to no avail.

Lire la suiteVietnam : La responsabilité américaine relancée pour les dégâts de l’agent orange

Brunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

Brunei avait annoncé, en 2013, l’introduction progressive de la loi islamique. Ce qui a été fait par étapes. La dernière est entrée en vigueur le mercredi 3 avril avec la mise en application de l’intégralité du code pénal islamique. Brunei est désormais le premier pays d’Asie du Sud-Est à l’avoir fait, autorisant ainsi les châtiments corporels (le hudûd) pour les peines pénales. Dès l’annonce de 2013, la communauté internationale avait dénoncé ce que l’ONU qualifie de « pas en arrière ». Depuis, des personnalités en vue appellent au boycott des biens du sultan, notamment des neuf hôtels de luxe qu’il possède en raison du caractère rétrograde et inéquitable de la loi selon eux. Deux questions de fond se posent à ce stade : la capacité d’entraînement du petit sultanat sur les autres pays à majorité musulmane d’Asie du Sud-Est et celle de son avenir, riche en hydrocarbures mais qui n’a pas réussi à transformer son économie.

Brunei announced in 2013 the gradual introduction of Islamic law. That has been done in stages. The last came into effect on Wednesday, April 3 with the implementation of the integrity of the Islamic Penal Code. Brunei is now the first country in Southeast Asia to have done so, allowing corporal punishment (hudûd) for criminal offences. Since the announcement in 2013, the international community has denounced what the United Nations describes as  a « step backwards ». Since then, leading figures have been calling for a boycott of the Sultan’s property, including the nine luxury hotels he owns because of the retrograde and unfair nature of the law. Two fundamental questions arise at this stage: the leading capacity of the small Sultanate over the other Muslim-majority countries of South-East Asia and that of its future, rich in hydrocarbons, but which has failed to transform its economy.

Lire la suiteBrunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

L’Indonésie et l’après-Chine

Le prochain gouvernement saisira-t-il les opportunités créées par la guerre commerciale sino-américaine ?

Will Indonesia benefit by the US-China trade war ?

Lire la suiteL’Indonésie et l’après-Chine

Théâtre d’Extrême-Orient : Défis militaires

Au cours de mars 2019 et début avril 2018, en mers de Chine de l’Est et du Sud, autour de Taiwan aussi, un certain nombre d’activités militaires, américaines, chinoises, japonaises, taiwanaises, inquiètent en raison des caractères de vigoureux défis que les uns et les autres se lancent. Cependant, aussi préoccupantes que paraissent être les tensions générées, elles n’ont pas pour autant entraîné d’incidents armés. Même si chacun continue à se toiser, l’heure reste encore à la retenue.

During March and the beginning of April 2019, in the East and South China seas, around Taiwan, a certain number of American, Chinese, Japanese, Taiwanese military activities are raising concern because of the aspects of the vigorous challenges that the different parties are holding up towards each other. Yet, however preoccupying the tensions generated from such activities, they did not derive into any armed clashes. Even if each one continues to show defying attitudes, for the time being everyone seems to opt for restraint.

Lire la suiteThéâtre d’Extrême-Orient : Défis militaires

Taïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Le mois de mars 2019 a été celui de trois voyages concomitants de trois personnalités politiques de Taïwan dans trois directions. Quelles en sont les significations ?

In March 2019  three concomittant trips were made by three Taiwanese political figures in three directions. What was it for ?

2019年三月,台灣的三位政治人物,竟在同時期,朝着不同的三個方向出訪,這究竟代表什麼意義?

Lire la suiteTaïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Taïwan ou l’impossibilité d’une île : manipulations médiatiques à l’âge de la « sino-mondialisation »

Taïwan est le centre aujourd’hui des forces travaillant le monde chinois – que ce soit des forces de contestation comme les militants de Hong-Kong et du Tibet soit des forces de « soumission » comme certains groupes de presse taïwanais ou hongkongais dépendant des capitaux chinois. Croire que ce qui se passe à Taïwan relève de la politique locale et du débat entre DPP et KMT serait une erreur : il s’agit en réalité d’une répétition générale du processus de « sino-mondialisation » en face duquel chaque nation et chaque individu doit savoir se positionner.

Today Taïwan is the centre today of forces laboring into the Chinese world – either forces of contestation such as Hong-Kong and Tibet activists or forces of “submission” such as some mass-media companies in Taïwan or Hong-Kong. Believing that what is happening in Taïwan is a matter of local politics and the debate between DPP and KMT would be a mistake: it is actually a general rehearsal of the “Sino-Globalization” process in front of which every nation and individual should learn how to take position.

Lire la suiteTaïwan ou l’impossibilité d’une île : manipulations médiatiques à l’âge de la « sino-mondialisation »

Russie – Japon : Limites du dialogue russo-japonais

Le Japon paraît avoir tiré les conclusions des entretiens Abe-Poutine du mois de janvier 2019 1. La Russie a clairement signifié à ses dirigeants qu’il n’était pas question de leur céder des îlots du sud de l’archipel des Kouriles tant que leur pays serait lié aux États-Unis par un traité de sécurité. Le Premier ministre japonais a compris qu’un tel transfert n’aurait pas lieu du temps de son mandat qui expire en 2021.

Japan seems to have drawn the conclusions of the Abe-Putin talks of January 2019 1. Russia has clearly signaled to its leaders that there is no question of giving them islands in the south of the Kuril archipelago as long as their country would be bound to the United States by a security treaty. The Japanese Prime Minister understood that such a transfer would not take place during his term of office, which expires in 2021.

Lire la suiteRussie – Japon : Limites du dialogue russo-japonais

Chine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

L’affaire Huawei connaît des évolutions qui méritent d’être relevées.1 L’entreprise elle-même contre-attaque.

The Huawei case is undergoing changes that deserve to be noted. The company itself is counter-attacking.

Lire la suiteChine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

Chine : Bye bye le plastique pétrolier et vive le plastique écologique

Lors de l’une de ses interventions durant les deux sessions de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CPPCC), et du Congrès national du peuple (全国人民代表大), au début du mois de mars 2019, Xi Jinping a insisté sur l’importance d’un développement écologique pour la Chine avec, parmi les priorités, le contrôle de la pollution et de la gouvernance environnementale.

In one of his interventions during the two sessions of the Chinese People’s Political Consultative Conference (CPPCC), and the National People’s Congress (全国 人民 代表 ), in early March 2019, Xi Jinping emphasized the importance of ecological development for China with, among the priorities, the control of pollution and environmental governance.

Lire la suiteChine : Bye bye le plastique pétrolier et vive le plastique écologique

Kazakhstan : Chamboule-tout en trompe l’œil

Le Kazakhstan fait figure, dans l’ensemble de l’Asie médiane, de référence en matière de stabilité institutionnelle et politique. Le début de l’année 2019 a pourtant été marqué par d’importants changements. Ceux-ci, toutefois, pourraient bien en définitive aboutir au maintien au pouvoir du clan Nazarbaïev, qui dirige le pays depuis trois décennies.

Kazakhstan is the benchmark for institutional and political stability throughout Middle Asia. The beginning of 2019 has been marked by important changes. These, however, may ultimately result in the Nazarbayev clan, which has ruled the country for three decades, to remain in power.

Lire la suiteKazakhstan : Chamboule-tout en trompe l’œil

Mer de Chine du Sud : pourquoi l’attitude de Pékin est plus modérée qu’avant

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)。

Les Américains ont beau changé de ton en mer de Chine du Sud, Pékin reste de marbre. Ce vendredi 29 mars 2019, Mike Pompeo affirmait haut et fort …

Les 31 mesures du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des Affaires d’État 國台辦31條惠台措施全文

Les 31 mesures préférentielles, en faveur de Taiwan, relèvent de l’ardeur déployée par la Chine pour attirer les talents taïwanais.

Le bureau chinois des affaires taïwanaises a annoncé le 28 février 2018 les 31 mesures incitatives reproduites ci-dessous.

Lire la suiteLes 31 mesures du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des Affaires d’État 國台辦31條惠台措施全文

Nouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Si Pékin n’a pas la main sur la Nouvelle-Calédonie, il est néanmoins certain qu’il garde sur ce territoire un œil grand ouvert, tout en y effectuant quelques percées.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Un corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Le corps électoral, pour le premier référendum, a été arrêté à 175 000 électeurs.

Lire la suiteUn corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Nouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

La population de la Nouvelle-Calédonie est estimée à 269 000 habitants (ISEE-NC1 2014).

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

Nouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

La Nouvelle-Calédonie est une collectivité française d’outre-mer sui generis régie par le titre XIII de la Constitution (art. 76 et 77). Elle figure toujours sur la liste, adoptée par l’ONU en 1946, des territoires non autonomes considérés, par elle, comme non décolonisés.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

Nouvelle-Calédonie : Le roi Nick

La Nouvelle-Calédonie détient 25 % des ressources planétaires de nickel et près de 8 % des réserves mondiales1 estimées (US Geological Survey). Ce qui la place, pour ces dernières, en 4e position après l’Australie (24 %), le Brésil (15 %) et la Russie (9 %). Les sites miniers calédoniens sont reconnus comme étant de qualité exceptionnelle et les plus prometteurs au monde.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Le roi Nick

Chine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

L’essor de la Chine commence vraiment en 1949 sous l’impulsion du Parti communiste. À la fin de la première guerre mondiale, elle intéressait peu et suscitait des jugements parfois teintés de condescendance paternaliste. Ce n’est plus le cas. Seconde puissance mondiale aujourd’hui, elle aspire au premier rang. Son économie planifiée à forte croissance et la volonté déterminée de ses dirigeants devraient lui permettre de réaliser ce « rêve chinois ».

Lire la suiteChine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

Tadjikistan – Chine : Base militaire

Les rumeurs rapportées dans le n° 121 d’Asie21 à propos de l’existence d’une base militaire chinoise au Tadjikistan se confirment. Non plus relayées par la presse régionale mais sous la foi d’un journaliste du Washington Post qui s’est rendu sur place.

Lire la suiteTadjikistan – Chine : Base militaire

Ouzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

L’incertitude régnait sur le sort de Gulnara Karimova, fille aînée âgée de 46 ans du président ouzbek Islam Karimov mort en 2016, mise en cause en Europe dans plusieurs procédures judiciaires depuis 2012.

Lire la suiteOuzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

Pakistan : Des Chinois de plus en plus nombreux

La communauté chinoise au Pakistan comprend environ 50 000 personnes dont 10 000 dans la capitale Islamabad où les restaurants chinois se multiplient. Ces Chinois expatriés possèdent des établissements, y compris des banques, qui leur sont exclusivement réservés.

Lire la suitePakistan : Des Chinois de plus en plus nombreux

Inde – OCS : Participation de l’Inde à une réunion de l’Organisation de coopération islamique

L’Inde a participé à la réunion de l’Organisation de la Coopération islamique (OCS) qui s’est tenue le 1er mars 2019 à Abu Dhabi.

Lire la suiteInde – OCS : Participation de l’Inde à une réunion de l’Organisation de coopération islamique

Chine – Argentine – Djibouti : La conduite délictueuse des chalutiers chinois

Certains pays sont périodiquement confrontés à des navires chinois se livrant à la pêche illégale dans leurs eaux. L’intervention se déroule selon un scénario répétitif.

Lire la suiteChine – Argentine – Djibouti : La conduite délictueuse des chalutiers chinois

Chine – Arabie saoudite – Iran : Équilibre nuancé 中國在沙特與伊朗之間的微妙平衡

L’ambition chinoise de constituer un bloc non aligné avec les États-Unis, de jouer un rôle croissant au Moyen-Orient et de préserver ses intérêts économiques impose à Pékin d’entretenir des relations de bon voisinage avec Riyad et de porter à un niveau plus élevé ses relations avec Téhéran.


中國的野心,乃是組建一個不與美國結盟的集團。為了在中東扮演更重要的角色,同時為了維護其経濟利益,因此北京正與利雅德發展睦隣関係,更與德黑蘭發展更高層的関係!

Lire la suiteChine – Arabie saoudite – Iran : Équilibre nuancé 中國在沙特與伊朗之間的微妙平衡

Birmanie : Un projet chinois de Nouvelle-Rangoun

Le projet d’une ville nouvelle doublant l’agglomération de Rangoun date de plusieurs années. Son attribution à un développeur ayant échoué en 2014, un accord est intervenu en 2018 avec la China Communications Construction Company. Mais la presse birmane vient de révéler que le comportement de celle-ci est sujet à controverse. Affaire à suivre.

Lire la suiteBirmanie : Un projet chinois de Nouvelle-Rangoun

Grappillages Asie21 n°126

Chine – Afrique

    • Cap-Vert : projet ambitieux

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°126

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°126 mars 2019 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN 🐷

EXTRÊME-ORIENT

Chine  Une Route techno-dystopique, Rémi Perelman, Asie21

Le système de crédit social, RP

Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-futuribles n°126 mars 2019 – sommaire

Nouvelle Calédonie : Le casse-tête calédonien

Le référendum organisé, fin 2018, en Nouvelle-Calédonie n’a pas vraiment éclairé son avenir institutionnel. Personne ne sort vainqueur de cette consultation. La partie à venir entre indépendantistes et loyalistes (non-indépendantistes), arbitrée par la France, s’annonce serrée d’autant que plane sur elle l’ombre de la Chine et l’inquiétude de Canberra.

Lire la suiteNouvelle Calédonie : Le casse-tête calédonien

Inde – Pakistan : Une nouvelle guerre évitée mais une tension qui demeure

Un attentat terroriste dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde revendiqué par un mouvement islamiste radical basé au Pakistan a failli provoquer une nouvelle guerre. Des représailles indiennes ont été suivies de combats aériens. Des accrochages terrestres sur la ligne de contrôle au Cachemire maintiennent une vive tension mais une guerre est peu probable.

Lire la suiteInde – Pakistan : Une nouvelle guerre évitée mais une tension qui demeure

Thaïlande : Élections du 24 mars 2019, les jeux sont-ils faits ?

Après avoir reporté 6 fois sa tenue depuis le coup d’État de mai 2014, la junte a enfin décidé que le scrutin électoral pour élire la Chambre basse (soit 500 députés) se tienne le 24 mars 2019, juste à temps pour que l’annonce des résultats n’interfère pas avec l’intronisation de Rama X prévue le 4 mai suivant. Déjà, la campagne a réservé son lot de surprises, notamment l’annonce de la candidature de la princesse Ubolratana. Le roi a immédiatement remis de l’ordre dans les affaires familiales et ce faisant, a validé son rapprochement avec le général Prayuth, chef du Conseil national pour la paix et l’ordre (NCPO) – la junte – qui a présenté sa candidature sous la bannière du parti Phalang Pracharat. Les jeux sont-ils pour autant faits ?

Lire la suiteThaïlande : Élections du 24 mars 2019, les jeux sont-ils faits ?

Philippines – États-Unis – Traité de défense mutuelle : Des garanties américaines mais une renégociation en suspens1

Mike Pompeo, secrétaire d’État américain, s’est arrêté les 28 février et 1er mars 2019 à Manille pour discuter des sujets d’intérêts politiques communs. Sur celui du traité de défense mutuelle (TDM) de 1951 il a apporté des garanties aux Philippines quant aux termes d’une intervention américaine à leur profit en mer de Chine du Sud en cas d’agression chinoise. Si en réponse à cela, le secrétaire d’État philippin Teodoro Locsin est convaincu de ne rien changer au TDM, puisque les précisions américaines apportées suffisent, ce n’est pas le cas du président Duterte et de son secrétaire à la défense. Ils tiennent tous deux à une révision de l’accord.

Lire la suitePhilippines – États-Unis – Traité de défense mutuelle : Des garanties américaines mais une renégociation en suspens1

Cambodge, Brexit et UE

La Commission européenne menace de suspendre le régime douanier du Cambodge.

The European Commission threatens to suspend the customs regulations of Cambodia.

欧盟委员会威胁要暂停柬埔寨的海关制度。

Lire la suiteCambodge, Brexit et UE

Corée du Nord – États-Unis : La rencontre Trump-Kim, double échec ou double victoire ?

Le 27 et 28 février 2019 s’est tenue à Hanoï, la deuxième rencontre au sommet entre les dirigeants des États-Unis et de la Corée du Nord, Donald Trump et Kim Jong-un.

February 27-28 was held in Hanoi, the second summit meeting between US and North Korean leaders Donald Trump and Kim Jong-un.

Lire la suiteCorée du Nord – États-Unis : La rencontre Trump-Kim, double échec ou double victoire ?

Chine : Bye bye à vos déchets solides…

En 2017 la Chine avait annoncé qu’elle cesserait d’importer des déchets solides1 des autres pays à compter du 1er janvier 2018. Cette décision ne fut pas sans conséquences pour la Chine elle-même, mais aussi pour de nombreux pays du monde.

 In 2017, China announced that it would cease importing waste from other countries as of January 1, 2018. This decision was not without consequences for China itself, but also for many countries in the world.

Lire la suiteChine : Bye bye à vos déchets solides…

Chine : Une Route techno-dystopique 

Venant dans les fourgons des chemins de fer, autoroutes et autres gazoducs, la Route de la soie numérique et la mise en œuvre du « crédit social » pourraient être lourdes de conséquences socio-politiques en réduisant la capacité d’action dans les espaces démocratiques naissants.

Coming into the vans of railways, highways and other pipelines, the Digital Silk Road and the implementation of “social credit” could be fraught with socio-political consequences by reducing the capacity for action in nascent democratic spaces.

Lire la suiteChine : Une Route techno-dystopique 

TOUTES LES NOTES DE LECTURE (liste)

A history of the Pakistani army. Wars and insurrections, 1998 Agir en mode delivery, face à la crise, s’inspirer de l’Asie pour réussir, David Autissier, Phillipe Li et Jean-Michel Moutot, mars 2015 Années fastes (Les), Chan Koochung, Bernard Grasset & Fasquelle, 2012  Asie retrouvée (L’), David Camroux et J.L. Domenach, 1997 Autre regard sur l’Inde (Un), … Lire la suiteTOUTES LES NOTES DE LECTURE (liste)

La diplomatie culturelle de la république populaire de Chine, enjeux et limites d’une « offensive de charme », Audrey Bonne, L’Harmattan, novembre 2018 中國文化外交的魅力攻勢

Audrey Bonne explique comment la diplomatie culturelle s’inscrit dans l’ensemble des actions et des moyens qu’un État consacre au service de sa politique étrangère, plaçant la culture comme un instrument primordial de négociation et surtout d’influence.

本書作者主要在說明,一個國家如何利用文化外交,推動該國的外交大計,並且將其做為談判,並發揮影響力的重要工具。

Lire la suiteLa diplomatie culturelle de la république populaire de Chine, enjeux et limites d’une « offensive de charme », Audrey Bonne, L’Harmattan, novembre 2018 中國文化外交的魅力攻勢

Guerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Xi Jinping va-t-il signer un accord commercial avec Donald Trump à la fin du mois ? Le ralentissement de l’économie en Chine l’y pousse. Mais les demandes américaines sont difficilement recevables.
2019年3月底,習近平將與川普簽署一項貿易協定嗎?在中國經済走緩的壓力下,這將迫使他這麼做,但是美國提出的要求,卻令中國相當為難!

Lire la suiteGuerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Élections en Inde : le maintien de Modi menacé par la crise de l’emploi

Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l'emploi. (Source : DD News)
Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l’emploi. (Source : DD News).
En Inde, quelque 850 millions d’électeurs iront aux urnes d’avril à mai prochains. Le Premier ministre Narendra Modi joue son maintien au pouvoir. En 2014, un nouvel électeur sur trois avait voté pour lui, soit 100 millions de jeunes votants. Le candidat du parti nationaliste hindou, le BJP, promettait alors la création de dix millions d’emplois par an dans un pays où douze millions de nouveaux actifs entrent chaque année sur le marché du travail. En 2019, ils seront 133 millions à voter pour la première fois. Or ces jeunes sont moins nombreux à souhaiter la réélection du Premier ministre. Les statistiques annoncent certes une forte accélération de la croissance – sans doute dopée par la modification de l’année de base. Mais ils ne constatent aucune amélioration sur le front de l’emploi. Bien au contraire.

Thaïlande  « Coup d’éclat » à Bangkok, ou 24 h de folie pré-électorale

Le 8 février 2019, date limite d’enregistrement des candidatures pour les élections législatives du 24 mars suivant, la Commission électorale a enregistré celle, attendue, de l’actuel premier ministre, le général Prayut Chan-ocha, mais également celle, surprenante, de la princesse Ubolratana, la sœur aînée du roi. Lequel faisait savoir le soir même que l’initiative était « hautement inappropriée », sur quoi, comme dans une pièce bien jouée, la candidate se retirait du jeu. Au profit de qui ?

Lire la suiteThaïlande  « Coup d’éclat » à Bangkok, ou 24 h de folie pré-électorale

Russie – Corée du Nord  Projet de pont routier

La Russie et la Corée du Nord ont décidé de construire à leur frontière sur la rivière Tuman (en chinois Tumen) un pont routier destiné à établir un trafic automobile entre les deux pays. Celui-ci fonctionnera en complément du pont ferroviaire déjà existant.

Lire la suiteRussie – Corée du Nord  Projet de pont routier

Grappillages Asie21 n° 125

Asie  Règne du conteneur

Lire la suiteGrappillages Asie21 n° 125

Pakistan   Coup d’arrêt à l’extrémisme islamiste ?

La Cour suprême entend lutter contre les accusations abusives de blasphème, ce que souhaite aussi l’exécutif mais les mouvements islamistes radicaux n’abandonnent pas leur revendication de punir les accusés, même si ceux-ci le sont à tort. Le bras de fer entre le gouvernement et les extrémistes demeurent. 

The Supreme court wants to throw away the abusive accusations of blasphemy, just like the executive but the radical islamist movements do not give up their revendication to punish the accused, even if they are not culprit. The opposition between the government and the extremists goes on.

Lire la suitePakistan   Coup d’arrêt à l’extrémisme islamiste ?

Inde – Pakistan   À l’Est, du nouveau

FAITS

Le 24 janvier 2019, la voix de l’Amérique annonçait que le Pakistan s’était doté de missiles nucléaires tactiques NASR. Elle reprenait, sans l’avoir vérifiée, une fausse information, le contenu d’un article pakistanais, qui extrapolait indûment un communiqué du ministère de la Défense pakistanais où le mot « nucléaire » ne figure pas.

Lire la suiteInde – Pakistan   À l’Est, du nouveau

Thaïlande  Les défis économiques

Quel que soient les résultats des élections du 24 mars 2019, le futur gouvernement sera confronté à des défis économiques majeurs.

Lire la suiteThaïlande  Les défis économiques

Singapour et les Routes de la soie – 新加坡與絲綢之路

Pendant les premières années qui ont suivi leur lancement, les Singapouriens sont restés discrets sur les Routes de la soie. Jusqu’en 2017, le Premier ministre Lee Hsien Loong qui n’a pas participé au premier grand sommet réuni en son nom (Pékin, mai 2017), ne s’est pas prononcé à son sujet sans que l’on sache s’il s’agissait d’inquiétude (d’être contournés), d’analyse (des opportunités) ou de calcul des risques. Ce qui est sûr est que ses équipes travaillaient activement à définir une position. 2018 marque une claire rupture : après avoir rencontré à plusieurs reprises le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang, Lee Hsien Loong dévoile ses cartes et intentions. Singapour prétend au rang de hub financier régional pour la BRI en Asie du Sud-Est. Il apporte au projet de Xi Jinping une caution nécessaire – et appréciée – après les déboires dénoncés par le Premier ministre de Malaisie, Mahathir.

新加坡對中國發起的絲綢之路,最初似乎興趣不大,甚至一直到2017年5月,"一帶一路"首屆高峯會在北京舉行時,李顯龍總理都沒有參加,他對這個主題,噤口不言,是因為心存顧忌,還是在分析機遇,或是在計算風險,沒有人知道他究竟怎麼想。但是可以確定的,乃是他的團隊已積極的在筹劃,新加坡未未究竟要採取什麽立場?2018年,新加坡的態度已與過去截然不同,在與習近平主席及李克強總理多次會談後,李顕龍終於亮出底牌,展示企圖,此即新加坡打算成為"一帶一路"在東南亞地區的金融中心 。當習近平對馬來西亞縂理馬哈蒂的表現,頗為失望時,李顯龍的適時表態,及提供必要的擔保,當然獲得激賞。

Lire la suiteSingapour et les Routes de la soie – 新加坡與絲綢之路

Philippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay

À la suite de la déclaration de faillite du chantier naval Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil), implantée sur Subic bay, et de sa mise en redressement judiciaire le 8 janvier 2019, le gouvernement philippin est à la recherche d’une solution de sauvetage de l’entreprise défaillante. Deux sociétés chinoises, dont une d’État, ont exprimé leur intérêt pour une reprise. Le projet suscite une énorme méfiance tant du côté de certains membres du gouvernement que de l’opposition alors que le président Duterte, sans le dire clairement, y est favorable.

After Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil) shipyard, settled in Subic bay, have introduced a file for rehabilitation on the 8th of January 2019 following its declaration of failure, the Filipino government is looking for a solution to redress the failing company. Two Chinese shipyards, one among them being a state company, have expressed their interests for a takeover. Such a project raises a huge distrust on the side of some members of the government and from political opponents when president Duterte on his part, without expressing himself clearly, is on the contrary, favorable to the Chinese solution.

Lire la suitePhilippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay