Asie du Sud : Manifestations antifrançaises

Lors des obsèques nationales du professeur décapité par un militant islamiste, le président de la République française a déclaré que la France ne renoncerait pas à la liberté d’expression, y compris à la publication de caricatures. Aucune précision sur les caricatures n’avait été donnée. Il s’agissait donc de n’importe quel type de caricatures et pas seulement celles concernant l’islam.

Lire la suiteAsie du Sud : Manifestations antifrançaises

Pakistan : Un nouveau chef d’état-major de la marine qui connaît bien la Chine

Le 7 octobre 2020, l’amiral Amjad Khan Niazi est devenu le nouveau chef d’état-major de la marine. Indépendamment de ses qualifications, la connaissance qu’il a de la Chine a sans doute contribué à sa nomination, à une période où les relations entre Islamabad et Pékin s’intensifient.

Lire la suitePakistan : Un nouveau chef d’état-major de la marine qui connaît bien la Chine

Pakistan – Chine : Un pas régalien pour Pékin

Cinq ans après le lancement du CPEC, son organe de gouvernance supra-constitutionnel est en passe de devenir une quasi-filiale du Parti communiste chinois.

Lire la suitePakistan – Chine : Un pas régalien pour Pékin

Pakistan – Chine : L’électricité du couloir coûte trop cher

L’absence d’appel d’offres international pour les centrales thermiques construites par la Chine au Pakistan se traduit par un prix excessif de l’électricité vendue au secteur public et pèse indûment sur une économie fragile.

Lire la suitePakistan – Chine : L’électricité du couloir coûte trop cher

Chine – Pakistan : Islamabad reprend la main sur le Corridor

Face à des besoins croissants, l’économie pakistanaise souffre de nombreux maux, ceux notamment de la médiocrité des infrastructures et d’une pénurie d’énergie criante. La proposition chinoise d’un « Corridor économique » y avait trouvé, en 2015, l’accueil empressé du Premier ministre de l’époque. Son successeur depuis août 2018, Imran Khan, sans repousser l’aide de Pékin, s’est rapidement soucié de la rééquilibrer en faisant notamment appel aux pays investisseurs du Golfe. Pour leur part, les États-Unis aimeraient ne pas se voir évincés et la Chine assure accepter la participation financière de pays-tiers.

Lire la suiteChine – Pakistan : Islamabad reprend la main sur le Corridor

Inde : Les musulmans indiens sont-ils défavorisés ?

Les musulmans représentent 14 % de la population indienne, évaluée à plus de 1,3 milliard d’habitants. La politique du Premier ministre à leur égard est vivement critiquée. Il est vrai que Narendra Modi a un lourd passé. On se souvient du massacre de musulmans au Gujarat en 2002, alors qu’il dirigeait cet État, massacre qui avait suivi un incendie meurtrier, jamais élucidé, dans un train transportant des hindous.

Lire la suiteInde : Les musulmans indiens sont-ils défavorisés ?

Pakistan : Pouvoir légal versus mouvements islamistes radicaux

Le pouvoir légal tente de reprendre la main face aux mouvements islamistes extrémistes qui montrent leurs forces par des moyens illégaux.

Lire la suitePakistan : Pouvoir légal versus mouvements islamistes radicaux

Le Pakistan de plus en plus islamisé

Le Pakistan entretient des relations floues avec l’islamisme. Il le combat en luttant contre les mouvements radicaux qui l’importunent mais le soutient en apportant son aide à d’autres mouvements, en particulier ceux qui opèrent en Afghanistan et dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde. De plus, les mesures administratives prises sur le plan intérieur traduisent une islamisation de plus en plus forte de la société. Les partis islamistes radicaux s’enhardissent bien que leurs résultats électoraux soient faibles. Face à eux, le gouvernement impuissant et inconsistant laisse faire ; il capitule.

Lire la suiteLe Pakistan de plus en plus islamisé

Pakistan : participation saoudienne au CPEC 沙特阿拉伯參與中巴經濟走廊

Aux prises à des critiques de plus en plus nombreuses de la part des partenaires et des opposants à son Initiative ceinture et route (BRI), la république populaire de Chine est contrainte d’adapter sa stratégie. La participation, envisagée, de l’Arabie saoudite au couloir économique Chine-Pakistan (CPEC) s’inscrit dans cette logique.

沙特阿拉伯參與中巴經濟走廊

中國的"一帶一路"倡議,由於正遭到越來越多的批評,乃至於反對,因此迫使中國不得不調整其策略,而沙特阿拉伯有意參與中巴経済走廊,正合中國之意!

2018年9月20日,巴基斯坦新聞部長喬德里宣布,沙特阿拉伯將參與中巴經濟走廊,有関詳情,要等到一支沙特阿拉伯代表團,來到伊斯蘭馬巴德之後,才能揭曉,而該代表團,就是負責與巴國談判,以便制訂一項臨時性的經濟伙伴協定。沙國有意在中巴經濟走廊,投資一百億美元,以做為瓜達爾港周邊石油設施建設的指標性項目。

Lire la suitePakistan : participation saoudienne au CPEC 沙特阿拉伯參與中巴經濟走廊

Pakistan : Des élections contestées et des difficultés à venir

Le Pakistan Tehreek-i-Insaf (PTI), grand vainqueur des élections législatives du 25 juillet 2017, gouverne au centre et dirige aussi les gouvernements provinciaux du Khyber-Pakhtunkhwa et du Pendjab. Il participe aussi au gouvernement du Baloutchistan formé par un parti allié. Seul le Sind lui échappe. Les attentes populaires sont grandes mais risquent d’être déçues car la situation économique est difficile.

Pakistan Tehreek-i-Insaf (PTI), winner of the general elections of July 25, 2017, governs in the center. He heads the provincial governments of Khyber-Pakhtunkhwa and Punjab and participates in the Baluchistan government formed by an allied party. Only Sind escapes him. Popular expectations are high but may be disappointing because the economic situation is difficult.

Lire la suitePakistan : Des élections contestées et des difficultés à venir

Pakistan  : Imran Khan moins docile pour Pékin

Imran Khan, le nouveau Premier ministre du Pakistan promet un mode de gouvernement plus démocratique pour redresser une économie défaillante. Un réajustement des relations avec la Chine – maître d’ouvrage du corridor économique – sera un test d’autorité personnelle auquel Pékin devrait se prêter.

Imran Khan, Pakistan’s new Prime minister, promises a more democratic mode of government to redress a failing economy. A readjustment of relations with China – the in fact contracting authority of the economic corridor – will be a test of personal authority to which Beijing should lend itself.

Lire la suitePakistan  : Imran Khan moins docile pour Pékin

Pakistan : Des élections législatives sous haute surveillance

Les élections législatives auront lieu au Pakistan le 25 juillet 2018. Elles concernent le renouvellement de l’Assemblée nationale et des quatre Assemblées provinciales.

Lire la suitePakistan : Des élections législatives sous haute surveillance