Asie du Sud : Politique et religion intimement liées

En Asie du Sud, la politique et la religion sont intimement liées. L’Inde se veut laïque mais l’hindouisme s’affirme avec de plus en plus d’assurance. Le Pakistan a été créé pour des raisons religieuses ; c’est une république islamiste. Il en est de même pour le Bangladesh, ex-Pakistan oriental. Le Népal, ex-royaume hindou, se proclame une république laïque mais la population est majoritairement hindoue et très pratiquante. Le Bhoutan affiche sa détermination d’être un royaume bouddhiste. À Sri Lanka, les Cinghalais bouddhistes manifestent leur prédominance face aux Tamouls hindous et musulmans. Quant aux Maldives, elles constituent aussi une république islamiste.

Lire la suiteAsie du Sud : Politique et religion intimement liées

Le Pakistan de plus en plus islamisé

Le Pakistan entretient des relations floues avec l’islamisme. Il le combat en luttant contre les mouvements radicaux qui l’importunent mais le soutient en apportant son aide à d’autres mouvements, en particulier ceux qui opèrent en Afghanistan et dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde. De plus, les mesures administratives prises sur le plan intérieur traduisent une islamisation de plus en plus forte de la société. Les partis islamistes radicaux s’enhardissent bien que leurs résultats électoraux soient faibles. Face à eux, le gouvernement impuissant et inconsistant laisse faire ; il capitule.

Lire la suiteLe Pakistan de plus en plus islamisé

Pakistan : Des élections contestées et des difficultés à venir

Le Pakistan Tehreek-i-Insaf (PTI), grand vainqueur des élections législatives du 25 juillet 2017, gouverne au centre et dirige aussi les gouvernements provinciaux du Khyber-Pakhtunkhwa et du Pendjab. Il participe aussi au gouvernement du Baloutchistan formé par un parti allié. Seul le Sind lui échappe. Les attentes populaires sont grandes mais risquent d’être déçues car la situation économique est difficile.

Pakistan Tehreek-i-Insaf (PTI), winner of the general elections of July 25, 2017, governs in the center. He heads the provincial governments of Khyber-Pakhtunkhwa and Punjab and participates in the Baluchistan government formed by an allied party. Only Sind escapes him. Popular expectations are high but may be disappointing because the economic situation is difficult.

Lire la suitePakistan : Des élections contestées et des difficultés à venir

Pakistan : Des élections législatives sous haute surveillance

Les élections législatives auront lieu au Pakistan le 25 juillet 2018. Elles concernent le renouvellement de l’Assemblée nationale et des quatre Assemblées provinciales.

Lire la suitePakistan : Des élections législatives sous haute surveillance