Chine – Vietnam – Philippines – Russie : La Russie agent potentiel de cristallisation de la situation en mer de Chine du Sud

Une série d’événements, sans coordinations vraiment apparentes les uns avec les autres, amènent à penser que, dans la crise de la mer de Chine méridionale, la Russie pourrait être l’agent susceptible de favoriser en arrière scène la cristallisation d’une situation potentiellement détonante.

Lire la suiteChine – Vietnam – Philippines – Russie : La Russie agent potentiel de cristallisation de la situation en mer de Chine du Sud

Guerre commerciale : trêve sino-américaine, mais nouveaux fronts technologique et financier 中美貿易戰轉向科技戦和金融戰

Le président américain Donald Trump serre la main du vice-premier ministre chinois Liu He dans le bureau oval de la Maison Blanche, le 11 octobre 2019 à Washington. (Source : NBCNEWS)
Le président américain Donald Trump serre la main du vice-premier ministre chinois Liu He dans le bureau oval de la Maison Blanche, le 11 octobre 2019 à Washington. (Source : NBCNEWS)
Après une nouvelle tweeto-diplomatie contradictoire, Donald Trump et son administration ont accordé une trêve aux Chinois dans la guerre commerciale. Un geste après la visite vendredi 11 octobre à Washington de Liu He, le vice-premier ministre et principal négociateur de Xi Jinping. Mais l’accord intervenu n’est que partiel et il ne signifie pas une accalmie sur le front de la guerre technologique, bien au contraire. D’autant que les Américains veulent maintenant ouvrir un nouveau front financier avec la Chine.
雖然中美貿易戰火休兵,但美國轉戰加強管制科技,並開打金融戰。由劉鶴率領的中國代表團,於2019年10月11日赴華府談判,表面上川普釋出善意,和中方達成片面第一階段協議,但美國同步擴大對中國的科技攻防戰,且要開打貨幣金融戰。進行15個月的中美貿易戰,是應該停火休兵了。兩國經済均已受創,中國的債台高築,正採取減債措施。美國方面,受害的是中西部農民,和一般消費百姓。農民收入減少,百姓消費支出因関稅物價上漲的影響I。

Lire la suiteGuerre commerciale : trêve sino-américaine, mais nouveaux fronts technologique et financier 中美貿易戰轉向科技戦和金融戰

Taïwan : Campagne pour les présidentielles, le patron de Foxconn quitte le KMT 鴻海集團董事長郭台銘退出國民黨

Guo Taiming, le patron de Foxconn, a quitté le Kuomintang, ce qui lui permettait de rester dans la course aux élections présidentielles de manière indépendante. Il avait été battu lors des primaires du Parti par Han Guoyu.

2019年9月13日,郭台銘宣布退出國民黨,如此一來他就可以用獨立參選人的身份,角逐中華民國總統大位。當大家都認為他會以第三勢力出現時,2019年9月16日深夜,他又宣佈不再角逐2020年一月的總統大選,此舉令全台灣震驚!

Lire la suiteTaïwan : Campagne pour les présidentielles, le patron de Foxconn quitte le KMT 鴻海集團董事長郭台銘退出國民黨

Chine – États-Unis : Le découplage

L’objectif des négociateurs américains n’est pas la transformation de la Chine mais le découplage des relations sino-américaines. 
US negociators are not aiming at a transformation of China and their objective is a decoupling of US China economic relations.

Lire la suiteChine – États-Unis : Le découplage

Hong Kong – Chine : Deux territoires, une impasse

Alors que les manifestations durent maintenant depuis plusieurs mois à Hong Kong et que l’armée chinoise masse ses troupes du côté de Shenzen, la situation entre Hong-Kong et la Chine semble dans une impasse totale. Quelle que soit le mode de résolution du problème (pacifique ou militaire), l’affaire laissera des deux côtés des traces indélébiles. Ce que les protestations à Hong-Kong auront montré en tout cas, c’est que le « rêve chinois »  de Xi Jinping ne fait plus rêver personne.

Lire la suiteHong Kong – Chine : Deux territoires, une impasse

Guerre commerciale : après la trêve d’Osaka, l’érosion de la Chinamérique 中美貿易在大阪會談後走向瓦解

Le président américain Donald Trump serre la main de son homologue chinois Xi Jinping au sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Source : Politico)
Le président américain Donald Trump serre la main de son homologue chinois Xi Jinping au sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Source : Politico)
Une nouvelle trêve, et après ? Si Donald Trump et Xi Jinping se sont mis d’accord pour rouvrir les négociations commerciales, la photo masque mal les obstacles à la fin de la guerre commerciale. Alors qu’elle semblait indestructible, l’imbrication entre les économies des deux superpuissances se délite.
中美雙方再次休戰,但是以後究竟如何發展?如果習近平和川普均同意重啟貿易談判,但是兩人的合照,卻仍掩不住兩國之間,難以拔除的障礙。也因此,表面上看,中美兩超強之間的經貿關係,環環相扣,緊密聯繫,如今卻愈來愈走向風化瓦解!

Asie21 n° 129 Grappillages

Asie – Afrique

L’anacarde, un enjeu économique

Lire la suiteAsie21 n° 129 Grappillages

Huawei et la 5G : la Chine recadrée

C’est pour écarter des risques de cybersécurité avérés, et potentiellement désastreux, que le Congrès des États-Unis a adopté, en 2018, une loi écartant les entreprises chinoises du marché informatique fédéral, le premier au monde. Plutôt que de rechercher un compromis, la société Huawei, à tout le moins encouragée par le gouvernement chinois, a engagé le fer avec le gouvernement américain. Ce combat absurde a été perdu aussitôt qu’engagé. Il ne reste plus aux matériels informatiques chinois que des marchés de second rang.

With a view to address effective and potentially lethal cyber-security risks, the US Congress passed a law meant to ban Chinese companies from the federal market, the first in the world. Rather than compromise, Huawei, supported at least by the Chinese Government, started a duel with the US Government. The fight was a nonsense, lost as soon as engaged. The Chinese computing is left with second class markets.

Lire la suiteHuawei et la 5G : la Chine recadrée

Guerre commerciale sino-américaine : c’est reparti ! 新一波中美貿易戰再起

Le président américain Donald Trump. (Source : SCMP)
Le président américain Donald Trump. (Source : SCMP)
Les hostilités avaient débuté il y a un peu plus d’un an. Elles ont repris ce mois-ci, alors que le déficit commercial entre les États-Unis et la Chine avait légèrement fléchi – une première – et que les négociations semblaient sur le point d’aboutir.
中美貿易戰打了一年,美國與中國貿易逆差金額,首次出現縮減,雙方之間的 談判,似乎進入達成協定階段,孰料,就在此態勢下,突然又開始你來我往,再度掀起了新一波的関稅貿易攻防戰。

Commerce : Chine et États-Unis entrent en guerre de tranchées

le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
À observer le bal des négociateurs, on pensait la Chine et les États-Unis tout près d’un accord. Mais en une semaine, la guerre commerciale a repris de plus belle. Donald Trump impose de nouveaux droits de douanes massifs aux importations chinoises. Pékin riposte et en réponse, Washington prépare une nouveau salve. Mais que s’est-il passé au juste ? Qui a le plus à perdre ? Pourquoi les Chinois choisissent-ils de « se battre jusqu’à la fin » ?

Lire la suiteCommerce : Chine et États-Unis entrent en guerre de tranchées

Chine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

L’essor de la Chine commence vraiment en 1949 sous l’impulsion du Parti communiste. À la fin de la première guerre mondiale, elle intéressait peu et suscitait des jugements parfois teintés de condescendance paternaliste. Ce n’est plus le cas. Seconde puissance mondiale aujourd’hui, elle aspire au premier rang. Son économie planifiée à forte croissance et la volonté déterminée de ses dirigeants devraient lui permettre de réaliser ce « rêve chinois ».

Lire la suiteChine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

La diplomatie culturelle de la république populaire de Chine, enjeux et limites d’une « offensive de charme », Audrey Bonne, L’Harmattan, novembre 2018 中國文化外交的魅力攻勢

Audrey Bonne explique comment la diplomatie culturelle s’inscrit dans l’ensemble des actions et des moyens qu’un État consacre au service de sa politique étrangère, plaçant la culture comme un instrument primordial de négociation et surtout d’influence.

本書作者主要在說明,一個國家如何利用文化外交,推動該國的外交大計,並且將其做為談判,並發揮影響力的重要工具。

Lire la suiteLa diplomatie culturelle de la république populaire de Chine, enjeux et limites d’une « offensive de charme », Audrey Bonne, L’Harmattan, novembre 2018 中國文化外交的魅力攻勢

Guerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Xi Jinping va-t-il signer un accord commercial avec Donald Trump à la fin du mois ? Le ralentissement de l’économie en Chine l’y pousse. Mais les demandes américaines sont difficilement recevables.
2019年3月底,習近平將與川普簽署一項貿易協定嗎?在中國經済走緩的壓力下,這將迫使他這麼做,但是美國提出的要求,卻令中國相當為難!

Lire la suiteGuerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Philippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay

À la suite de la déclaration de faillite du chantier naval Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil), implantée sur Subic bay, et de sa mise en redressement judiciaire le 8 janvier 2019, le gouvernement philippin est à la recherche d’une solution de sauvetage de l’entreprise défaillante. Deux sociétés chinoises, dont une d’État, ont exprimé leur intérêt pour une reprise. Le projet suscite une énorme méfiance tant du côté de certains membres du gouvernement que de l’opposition alors que le président Duterte, sans le dire clairement, y est favorable.

After Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil) shipyard, settled in Subic bay, have introduced a file for rehabilitation on the 8th of January 2019 following its declaration of failure, the Filipino government is looking for a solution to redress the failing company. Two Chinese shipyards, one among them being a state company, have expressed their interests for a takeover. Such a project raises a huge distrust on the side of some members of the government and from political opponents when president Duterte on his part, without expressing himself clearly, is on the contrary, favorable to the Chinese solution.

Lire la suitePhilippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay

Taïwan – Chine   Reconnaître ses erreurs ou se dire infaillible : lectures de l’Histoire à Taïwan et en Chine 

Le 9 décembre 2018, le gouvernement taïwanais a procédé à une action aussi rare qu’importante et méritoire en reconnaissant ses erreurs et errements lors de la terreur blanche. Cette capacité taïwanaise d’affronter les démons de son passé tranche avec la situation en Chine où la mythologie mémorielle est aussi forte que jamais et concerne non seulement le récent passé maoïste mais même le passé plus lointain de l’empire Qing sur lequel Pékin veut imposer son propre récit.

On December 9, 2018, the Taiwanese government carried out an action as rare as it is important and meritorious, recognizing its errors and mistakes during the White Terror. This Taiwanese ability to confront the demons of its past contrasts with the situation in China where the memory mythology is as strong as ever and concerns not only the recent Maoist past but even the more distant past of the Qing Empire on which Beijing wants to impose his own story.

Lire la suiteTaïwan – Chine   Reconnaître ses erreurs ou se dire infaillible : lectures de l’Histoire à Taïwan et en Chine 

Taïwan : Han Guo-yu, révélateur de l’échec du gouvernement de Tsai Yingwen, 韓國瑜揭露蔡英文政府的失敗

Carte des résultats électoraux de Taïwan en 2014 et 2018 : DPP et KMT

Source : https://www.cna.com.tw/news/firstnews/201811250031.aspx

La posture idéologique sécessionniste du gouvernement actuel DPP a fragilisé sa présidente Tsai Ing-wen aussi bien sur le plan économique que politique. Les élections locales de novembre 2018 révèlent son incompétence dans les affaires économiques et la montée en puissance  de Han Guo-yu (KMT). C’est une surprise. Le bureau de représentation des États-Unis à Taipei (dont le nouveau bâtiment est plus grand que l’ambassade américaine à Paris) n’a pas non plus anticipé cette vague KMT. Même le célèbre Centre Fairbank pour les études chinoises de Harvard s’est étonné de ce résultat : il a invité Han Guo-yu aux États-Unis en avril prochain à s’exprimer sur sa victoire.

民進黨的台獨分裂主張,已使蔡英文政府不論在経濟及政治上,均遭到挫敗。2018年11月的台灣地方選舉,正揭示了蔡政府處理経済事務的無能,而國民黨韓國瑜的聲勢爆起!此乃驚人的消息,美國在台協會(該會的新辦公大樓,要比駐巴黎的美國大使館還要龐大)也未曾預料到國民黨的反撲新浪潮,而着名的哈佛大學費正清中國研究中心,已決定今年四月份邀請韓國瑜,前往美國該中心演講。

The secessionist ideological stance of the current DPP government has weakened its president Tsai Ing-wen both economically and politically. The November 2018 local elections revealed his incompetence and the rise of Han Guo-yu (KMT). It is a surprise. The US representation office in Taipei (whose new building is larger than the US embassy in Paris) did not anticipate the KMT wave either. Even the famous Fairbank Center for Chinese Studies at Harvard was surprised by that result: he invited Han Guo-yu to the United States next April to lecture about his victory.

Lire la suiteTaïwan : Han Guo-yu, révélateur de l’échec du gouvernement de Tsai Yingwen, 韓國瑜揭露蔡英文政府的失敗

Chine – Canada – États-Unis : Tout un symbole (suite du n° 124)

L’« Affaire Huawei » connaît des rebondissements.

The « Huawei Affair » knows twist. // El «Caso Huawei » todavía reserva sorpresas. // O « Caso Huawei » não deixa de chamar a atenção. // 华为事件层出不穷. // 華為事件層出不窮.

Lire la suiteChine – Canada – États-Unis : Tout un symbole (suite du n° 124)

Guerre commerciale : la Chine à la recherche d’un « deal » avec les États-Unis

Le président américain Donald Trump reçu à Pékin par son homologue chinois Xi Jinping, le 8 novembre 2017. (Source : ABC)
Le président américain Donald Trump reçu à Pékin par son homologue chinois Xi Jinping, le 8 novembre 2017. (Source : ABC)

Xi Jinping a besoin d’un « deal » avec Donald Trump. La Chine est aux abois dans la guerre commerciale avec les États-Unis. C’est ce qu’on lit chez les commentateurs. A Pékin, c’est aussi l’heure des grandes manoeuvres. Au coeur des enjeux, l’investissement et les hautes technologies.L’histoire contemporaine chinoise montre que les années en 9 sont souvent agitées. À quelques jours du Nouvel an, dans un discours aux cadres du Parti, Xi Jinping a évoqué deux animaux qui pourraient secouer l’année du Cochon : le cygne noir – un événement imprévisible – et le rhinocéros gris – un risque évident mais souvent négligé.

Lire la suiteGuerre commerciale : la Chine à la recherche d’un « deal » avec les États-Unis

Chine – Taiwan : La Chine à l’heure du harsh power

Le 2 janvier 2019, Xi Jinping,  chef du Parti communiste chinois et dirigeant de la Chine populaire, a annoncé en guise de second message du nouvel an que Pékin n’hésiterait pas à faire usage de la force contre Taipei en voulant forcer les Taïwanais à choisir entre l’unification pacifique sous la bannière du Parti ou la guerre. En menaçant ses « compatriotes de Taiwan » et le dernier représentant sinophone du monde libre, la Chine réaffirme à nouveau son statut de harsh power.

On January 2nd, the leader of Chinese Communist Party and the People’s Republic, Xi Jinping, announced as a second New Year’s message that Beijing would not hesitate to use force against Taipei expressing his intention to force Taiwanese to choose between peaceful unification under the Party banner or war. By threatening his “Taiwan compatriots” and the last Sinophone representative of the free world, China reaffirms its status of “harsh power”.

Lire la suiteChine – Taiwan : La Chine à l’heure du harsh power

Chine – États-Unis : Vers un accord ?     

Les négociations sino-américaines, qui reprennent en janvier 2019, vont-elles aboutir à un accord ?

Lire la suiteChine – États-Unis : Vers un accord ?     

Chine – Canada – États-Unis : Tout un symbole

Exemplaire de la guerre à la fois technologique et commerciale que se livrent les deux principales puissances mondiales, la récente « Affaire Huawei » mérite d’être approfondie.

Being a technological and commercial conflict between the United States and China, the « Huawei Affair » deserves a closer look.

Lire la suiteChine – Canada – États-Unis : Tout un symbole

Chine – Mer de Chine du Sud : Un projet de « colonie robotique » sous la mer de Chine du Sud

Sous l’impulsion du président Xi Jinping les chercheurs chinois doivent être les premiers dans le monde à pouvoir créer une base sous-marine entièrement automatisée, implantable en zone hadale (-6 000 à -10 000 mètres). La mission de cette « colonie robotique » portera sur la recherche scientifique, aussi bien à fins de connaissances du milieu des très grandes profondeurs qu’à fins d’applications militaires.

Under president Xi Jinping’s impulse, the Chinese scientists must be the first ones in the World to be able to create one underwater sea base, fully automated, to be settled in a hadal zone (- 6 000 à – 10 000 mètres). This « first artificial intelligence colony on Earth. » will be dedicated to the scientific research on the bottom of very deep underwater areas as well as on possible defense applications.

Lire la suiteChine – Mer de Chine du Sud : Un projet de « colonie robotique » sous la mer de Chine du Sud

Chine – Portugal : Énergie et port

Entre 2010 et 2016, l’investissement chinois en Europe a été multiplié plus de 20 fois (de 1,6 à 35 milliards d’euros) selon le groupe Rhodium. Il a ciblé tout particulièrement le secteur de l’énergie où il a pu notamment profiter des privatisations imposées par l’Union européenne dans le cadre des mesures de rigueur budgétaire. Aujourd’hui, cette même UE tente de réguler l’irruption des capitaux chinois au nom de la liberté du marché et de la transparence des transactions… Après la Grèce, le Portugal se trouve dans une position inconfortable à cet égard, d’autant que les positions des responsables ne sont pas unanimes.

Lire la suiteChine – Portugal : Énergie et port

Chine – États-Unis : Après l’accord de Buenos Aires

À Buenos Aires, les États-Unis et la Chine ont signé une trêve de 90 jours devant permettre de finaliser les négociations portant sur la réduction du déficit bilatéral, les transferts forcés de technologie et les subventions accordées dans le cadre du plan Made in China 2025.

Lire la suiteChine – États-Unis : Après l’accord de Buenos Aires

L’Iran, potentiel vainqueur du bras de fer qui s’annonce entre l’Inde, la Chine et les États-Unis

L’Inde et la Chine, les deux principaux partenaires pétroliers de l’Iran, ont décidé, en l’espace d’un mois, d’ajuster leurs relations avec Téhéran, bravant les risques de sanctions américaines.

Lire la suiteL’Iran, potentiel vainqueur du bras de fer qui s’annonce entre l’Inde, la Chine et les États-Unis

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : Persistance des tensions

Depuis l’incident naval survenu le 30 septembre 2018 entre une frégate américaine, l’USS Decatur et un navire lance-missile chinois, le Lanzhou, dans le secteur des rochers South Johnson et Gaven, occupés, aménagés et militarisés par les Chinois dans les Spratleys, la période écoulée depuis la date de l’incident se caractérise par des invectives, des menaces réciproques d’amplification d’actes agressifs. Mais en même temps s’affichent des velléités de dialogue afin de tenter de circonscrire les risques d’escalades armées.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : Persistance des tensions

Grappillages Asie21 n°122

Chine – Afrique  

  1. Mélange des genres
  2. Algérie : explosifs
  3. Angola : régime sec
  4. Guinée : incident significatif
  5. Mozambique : des hauts et des bas

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°122

Un satellite franco-chinois

Lancement par la Chine d’un satellite franco-chinois  

Lire la suiteUn satellite franco-chinois

Chine – États-Unis : quand les éléphants se battent, les herbes sont piétinées 中美兩象相鬥-草坪糟殃

Quels sont les effets collatéraux du conflit entre les États-Unis et la Chine ?

近期中美兩國的貿易戰,會引發那些副作用?

現在先例出一個時間表,事實上,從2018年夏天以來,中美兩大國,就已在商業及科技這兩條戰線,爆發衝突。。。

Lire la suiteChine – États-Unis : quand les éléphants se battent, les herbes sont piétinées 中美兩象相鬥-草坪糟殃

La Chine interrompt la libéralisation de son secteur financier

La Chine a autorisé les banques étrangères à acquérir jusqu’à 100 % du capital de banques chinoises. L’accès du marché financier chinois aux banques étrangères devait s’en trouver facilité. C’est l’objectif de Xi Jinping. Mais face aux mesures hostiles à la Chine prises par D. Trump le 14 septembre 2018, la Chine a suspendu l’attribution de licences aux entreprises financières américaines. La libéralisation financière est donc interrompue. Les relations sino américaines se détériorent.    

Lire la suiteLa Chine interrompt la libéralisation de son secteur financier

Chine : Une très discrète politique arctique 极低调的中国北极政策

Active dans les régions polaires depuis le début du 21e siècle, la Chine a publié un peu tardivement les lignes de sa politique arctique. Ce livre blanc est un texte sans relief dont l’introduction discrète dans le débat géopolitique traduit un embarras. Embarras entre la nécessité d’informer et celle de ne pas soulever une attention excessive. La Chine convoite les potentialités de cette région extrême sans que la géographie puisse lui donner les pleins droits auxquels elle aspire mais dont elle craint d’être écartée. Elle veut résolument se donner les moyens de participer au cœur de la communauté arctique, celle des pays riverains du pôle sans éveiller la méfiance que lui vaut son comportement politique et sa puissance économique.

Active in the polar regions since the beginning of the 21st century, China has published a little late the lines of it Arctic policy. This white paper, a flat text, discreetly introduced into the geopolitical debate, reflects an embarrassment. Embarrassment between the necessity to inform and that of not raising excessive attention. China covets the potential of extreme region the geography of which does not give it full rights.  It is however vigilant in maintaining its position for fear that its purported rights be neglected and cancelled. It resolutely wants to secure the means to become a full member in the core of the Arctic Community, i.e. the waterside countries around the pole, without arousing the mistrust it suffers for its political behaviour and economic might. 

极低调的中国北极政策

在韩国于2013年,日本于2015年,分别公布其北极政策白皮书之后,中国也跟着这两个非北极沿岸国,于2018年一月份,发布"中国的北极政策白皮书"。事实上,二十一世纪甫一开始,中国就已经参与北极的活动,而今年才发布的白皮书,在时间上似乎稍微晩了一点。这份政策白皮书,用词谨慎,不想太引人注目,极力避开地缘政治的争议。中国旣然要向世人宣告其北极政策,又不愿意引起他国过多的关切,难免令人困惑。

中国看好这片极地的潜力,但又因非北极沿岸国,而不能拥有完整的权利。也因此,…/…

Lire la suiteChine : Une très discrète politique arctique 极低调的中国北极政策

Chine – États-Unis  Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go

Dans la guerre commerciale déclarée par D. Trump à la Chine, l’agriculture avec son navire amiral, le soja, constitue un sujet bien singulier. Alors que la balance commerciale américaine est structurellement déficitaire dans tous les secteurs hormis l’agriculture, alors que celle de la Chine est bénéficiaire dans tous les secteurs hormis celui de l’agriculture, le Président Xi utilise son secteur faible – l’absence d’autosuffisance alimentaire – pour créer des problèmes au secteur fort – la puissance agricole – de son adversaire.

In the trade war proclaimed by D. Trump against China, agriculture with soybean, the flagship of the trade between the two countries, seems to play quite an unusual part. While the US trade balance is structurally negative in all sectors except agriculture, while that of China is positive in all sectors except agriculture, President Xi plays his weak sector – the lack of food self-sufficiency – to create problems for the strong one of his adversary – his tremendous agricultural power. 

Lire la suiteChine – États-Unis  Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go

L’étonnante présentation au Groenland de la future station de réception au sol de Beidou-3, système dual de télédétection spatiale

L’étonnante présentation au Groenland de la future station de réception au sol de Beidou-3, système dual de télédétection spatiale Pékin a mis en œuvre une communication très maîtrisée (exoprop) à propos de l’installation à Nuuk, la capitale du Groenland, d’une station nécessaire au déploiement mondial de Beidou-3/COMPASS, le GPS chinois. Beijing has implemented a very … Lire la suiteL’étonnante présentation au Groenland de la future station de réception au sol de Beidou-3, système dual de télédétection spatiale

Xi Jinping poussé vers la sortie ?

Noté sur un site mongol l’article du journaliste japonais, Akio Yaita, spécialiste de la Chine, qui a consacré un livre à Xi Jinping

Lire la suiteXi Jinping poussé vers la sortie ?

Inde vs Chine & États-Unis : Des relations flexibles

L’Inde de Narendra Modi et les États-Unis s’étaient rapprochés une fois la brouille nucléaire passée, tandis que les incidents de frontière envenimaient les relations entre Delhi et Pékin. Depuis plusieurs mois, l’atmosphère a changé. Sans rompre avec Washington, Modi et Xi se sont rencontrés à plusieurs reprises et pourraient avoir, sinon des projets communs, du moins une compréhension clarifiée des objectifs stratégiques « affichés » par l’autre, voire une vision de leur région commune dans le monde de demain. Les États-Unis et l’Europe y tiendraient une place moins glorieuse que par le passé.

Narendra Modi’s India and the United States had moved closer once the nuclear scramble had passed, while border incidents were poisoning relations between Delhi and Beijing. For several months, the mood has changed. Without breaking with Washington, Modi and Xi have met several times and could have, if not common projects, at least a clarified understanding of the strategic objectives « displayed » by the other, or even a vision of their common region in the world of tomorrow. The United States and Europe would be less glorious than in the past.

Lire la suiteInde vs Chine & États-Unis : Des relations flexibles

Corées – États-Unis – Chine – Japon : Après le sommet Kim-Trump, tout reste à faire… et chacun pousse ses pions

Un mois après le sommet historique du 12 juin 2018 entre Kim Jong-un et Donald Trump, la visite du secrétaire d’État nord-américain Mike Pompeo à Pyongyang le 5 juillet va permettre de faire un premier bilan de la situation et de dresser le tableau des forces en présence : États-Unis, Corée du Nord, Corée du Sud mais aussi Chine et Japon, comment chacun essaie-t-il de peser sur les négociations et dans quel but ?

One month after Kim Jong-Un’s and Donald Trump’s historic 12th June 2018 summit, US Secretary of State Mike Pompeo’s visit to Pyongyang on July 5th will provide an initial assessment of the situation and draw up a picture of the forces involved: the United States, North Korea, South Korea, but also China and Japan, how is everyone trying to influence the negotiations and for what purpose?

Lire la suiteCorées – États-Unis – Chine – Japon : Après le sommet Kim-Trump, tout reste à faire… et chacun pousse ses pions

Chine – États-Unis : La guerre économique a commencé

Les hostilités ont commencé. Comment  s’arrêteront elles  ?

Trade war has started. How will it end ?

Lire la suiteChine – États-Unis : La guerre économique a commencé

Japon – Chine – Corées : après des années de glaciation…

À la suite du voyage de Kim Jong-un à Pékin, du 26 au 28 mars 2018, et de ses entretiens avec Xi Jinping, les rencontres se sont succédé en Asie orientale. Elles marquent un tournant au moins formel dans les relations tendues que chacun des trois pays, Chine, Corée et Japon, entretenaient depuis des années.

Following Kim Jong-un’s trip to Beijing on March 28, 2018, and his talks with Xi Jinping, East Asian meetings were held. They mark a turning point, at least formal, in the tense relations that each of the three countries, China, Korea and Japan, have maintained for years.

Lire la suiteJapon – Chine – Corées : après des années de glaciation…

Travel Act pour Taiwan, taxes à l’import pour la Chine : Trump précise sa politique chinoise

Après plus d’un an de tergiversations, soufflant le chaud et le froid, ou le torride et le glacial, Donald Trump et son équipe gouvernementale ont enfin défini leur politique chinoise consistant, manifestement, dans un double mouvement : containment économique de la Chine populaire et ré-engagement politique envers Taiwan.

Lire la suiteTravel Act pour Taiwan, taxes à l’import pour la Chine : Trump précise sa politique chinoise

Chine – Vatican – Taiwan : Les catholiques chinois devront-ils  être plus catholiques que le Pape ?

Selon plusieurs sources, un accord imminent entre le Saint Siège et la Chine sur la nomination des évêques liée à un accord diplomatique entre la Chine populaire et le Vatican serait imminent. L’annonce d’un tel accord au moment où les pressions sur la communauté catholique restent fortes semble paradoxale : quelle est la logique stratégique du Vatican ? 

Lire la suiteChine – Vatican – Taiwan : Les catholiques chinois devront-ils  être plus catholiques que le Pape ?

La Chine a atteint en 2017 son objectif carbone de 2020

Xie Zhenhua 解振华, anciennement chargé du dossier changement climatique et émissions de C0², et représentant de la Chine aux différentes COP sur le changement climatique, a déclaré lors d’un récent forum à Shanghai, que la Chine avait atteint en 2017 son objectif carbone 2020, soit, avec 3 ans d’avance.  

Lire la suiteLa Chine a atteint en 2017 son objectif carbone de 2020

Le Laos et les Routes de la soie : potentiel et inquiétudes

Le Laos est un État enclavé, frontalier de la Chine, de la Thaïlande, du Vietnam et de la Birmanie. Dirigé par le Pathet Lao, Parti communiste local, c’est l’un des pays d’Asie du Sud-Est parmi les moins développés : le PIB/habitant (6, 9 millions) n’atteint pas 2000 dollars.  Néanmoins, sa croissance en 2016 était de 7,4 % : bien surprenant même si on sait que les secteurs clés de l’énergie et des mines sont en plein développement. Ce qui justifie ce taux enviable a un nom « magique » : les Routes de la soie, la fameuse « Initiative une Ceinture, une Route » (BRI) de Xi Jinping. État-tampon et porte de l’Asie du Sud-Est péninsulaire, le Laos en a été un des premiers bénéficiaires.

Lire la suiteLe Laos et les Routes de la soie : potentiel et inquiétudes

Chine – Mer de Chine du Sud : Avancement des travaux de militarisation des Spratleys

Sans se laisser impressionner par qui que ce soit, et face à l’impuissance des pays d’Asie du Sud-Est, la Chine a, entre juin et décembre 2017, poursuivi de manière spectaculaire ses travaux d’aménagement, notamment militaire, des plateformes artificielles créées par ses soins en mer de Chine du Sud à partir de 2013. C’est ce dont rend compte le journal philippin l’Inquirer en publiant, le 5 février 2018, une série inédite de photographies aériennes destinées à démontrer une réalité qui était jusque-là dénoncée sans apport concret de preuves, du moins à la connaissance du grand public.

Lire la suiteChine – Mer de Chine du Sud : Avancement des travaux de militarisation des Spratleys

CHINE La nouvelle instance nationale  de lutte anticorruption

Annoncée au début de l’année 2017, la création d’une nouvelle instance nationale pour la lutte anticorruption devrait être ratifiée lors de la session de l’Assemblée nationale populaire qui se tient en ce moment à Pékin. 

Lire la suiteCHINE La nouvelle instance nationale  de lutte anticorruption

Xi Jinping : la Chine, c’est lui…

L’annonce de la suppression de la limite de deux mandats pour le poste de président de la république populaire de Chine le 25 février 2018 a suscité une onde de choc véritablement mondiale. Entre ceux qui condamnent profondément ce changement en évoquant un retour à Mao et à la tradition impériale chinoise et ceux qui défendent une telle position au nom de la « stabilité » du pays, quelle analyse convient-il de donner à cet événement politique majeur ? Quels en sont les ressorts possibles et les conséquences probables ?  

Lire la suiteXi Jinping : la Chine, c’est lui…

MALDIVES  Le piège de la dette chinoise

L’accord de libre-échange entre la Chine et les Maldives signé en décembre 2017 marque confirme l’ouverture de cet archipel de l’océan Indien à l’influence chinoise, remplaçant sa longue et confiante relation avec l’Inde. Influence, investissement et… piège, celui de la dette qui va faire de Malé l’obligée de Pékin et une perle de plus dans son collier stratégique.

Lire la suiteMALDIVES  Le piège de la dette chinoise

CHINE La traque des cinq libraires libertaires de Hong-Kong connaît un nouveau rebondissement

Le 19 janvier 2018, Gui Minhai, libraire de Hong-Kong, naturalisé suédois est enlevé une seconde fois alors qu’il se rendait à un examen médical à Pékin. C’est le dernier épisode de la série d’enlèvements des cinq libraires hongkongais travaillant pour la librairie Causeway Bay Book et la maison d’édition Mighty Current connus pour leurs titres subversifs et critiques du régime et des dirigeants communistes chinois.

Lire la suiteCHINE La traque des cinq libraires libertaires de Hong-Kong connaît un nouveau rebondissement

La Chine de Xi Jinping, ambitions et résistances, Philippe Delalande, L’Harmattan, 2018

LA CHINE DE XI JINPING Ambitions et résistances Philippe Delalande Points sur l’Asie ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUESCIENCES POLITIQUES ASIE Chine  Xi Jinping accède au secrétariat général du parti communiste en novembre 2012, puis est reconduit pour un second mandat en 2017, avec une autorité renforcée. Instigateur de nombreuses actions d’assainissement du Parti, il axe ses décisions vers … Lire la suiteLa Chine de Xi Jinping, ambitions et résistances, Philippe Delalande, L’Harmattan, 2018

Chine – Corée du Sud : La visite de Moon à Pékin : signe du rétablissement des relations Chine – Corée du Sud ?

La visite du président Sud-coréen Moon Jae-in à Pékin, du 13 au 15 décembre 2017, a été souvent présentée dans les médias comme le signe d’un rétablissement des bonnes relations entre la République populaire de Chine et la Corée du Sud mettant un terme aux différents suscités par l’installation du système de défense anti-missile américain sur le territoire sud-coréen (pour prévenir les attaques de la Corée du Nord). Mais une analyse plus détaillée des événements, avant, pendant et après cette rencontre nous permettrait de donner une vision plus nuancée de l’impact de cette visite au niveau des relations entre les deux pays.

Lire la suiteChine – Corée du Sud : La visite de Moon à Pékin : signe du rétablissement des relations Chine – Corée du Sud ?

Emmanuel Macron en Chine : une visite stratégique pour Paris et Pékin (parties 1 et 2)

Après avoir prôné une nouvelle alliance entre la France, l’Europe et la Chine, Emmanuel Macron consacre mardi la deuxième journée de sa visite d’État en Chine aux dossiers politiques et économiques, avec la signature attendue d’une cinquantaine d’accords et de contrats, notamment sur le nucléaire civil et l’aéronautique.

Lire la suiteEmmanuel Macron en Chine : une visite stratégique pour Paris et Pékin (parties 1 et 2)

Chine : Xi Jinping, plus fort que Jésus-Christ

Après le 19e congrès du Parti communiste chinoise, le culte du président Xi Jinping a pris une forme plus marquée. Dans la province du Jiangxi, le Parti a lancé une campagne pour « transformer les croyants dans la religion en croyants dans le Parti ».

Lire la suiteChine : Xi Jinping, plus fort que Jésus-Christ

Pour Noël, la géopolitique touristique chinoise s’est trouvée une nouvelle cible : le Vatican

Après les restrictions relatives au Japon, Taïwan et la Corée du Sud, les touristes chinois ont appris qu’ils devaient rayer une nouvelle destination de la carte de leurs périples de masse : le Vatican. Une telle décision traduit deux choses : la manière dont la Chine utilise les touristes comme moyens de pression économique pour influencer sur les décisions politiques d’un État et la difficulté des relations entre la république populaire de Chine et le Saint-Siège et ce malgré les annonces répétées d’une amélioration de leurs relations (qui pourraient faire perdre à la république de Chine (ou Taiwan) la reconnaissance de son identité politique par le Vatican).

Lire la suitePour Noël, la géopolitique touristique chinoise s’est trouvée une nouvelle cible : le Vatican

Chine : Xi Jinping penseur-empereur  ou « la défaite de la pensée » avec des caractéristiques chinoises

Le XIXe congrès du Parti communiste chinois (PCC) s’est déroulé du 18 au 24 octobre 2017 à Pékin. Il a vu le renouvellement du mandat de Xi Jinping à la tête du PCC (annonçant sa réélection comme président de la république populaire de Chine – les deux entités « État » et « Parti » étant plus que jamais indissociables). Si ce XIXe congrès a introduit son lot de nouveautés en termes de changement de cadres aux postes clefs – avec une augmentation nette des personnalités proches idéologiquement et politiquement de Xi, une des nouveautés les plus frappantes du Congrès fut l’introduction de la « philosophie de Xi Jinping » dans la charte ou la « constitution » du PCC – faisant de l’actuel dirigeant Xi Jinping l’égal en stature et importance de Mao Zedong et Deng Xiaoping. Mais la nature et le contenu de cette « philosophie » (qui doit être enseignée mais n’est a priori guère discutable) reste problématique et semble avoir pour conséquence de faire du « socialisme (de marché) chinois » la religion matérialiste d’un Parti-État dont Xi serait à la fois le pape et l’empereur.

Lire la suiteChine : Xi Jinping penseur-empereur  ou « la défaite de la pensée » avec des caractéristiques chinoises

Chine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Réduites depuis au moins deux ans, les relations entre Singapour et Pékin se réchauffent sous l’impulsion du gouvernement Xi Jinping qui voit arriver avec inquiétude la cité-Etat à la présidence de l’ASEAN le 1er janvier 2018. Cette inquiétude est essentiellement fondée sur le fait que Singapour ne voudra pas tergiverser à propos de la problématique de la mer de Chine du Sud, et voudra refaire l’unité de l’ASEAN sans pour autant que soient trop endommagées les relations entre l’Association et Pékin.

Lire la suiteChine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Mer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Réduites en intensité après 2012 à l’encontre des pays d’Asie du Sud-Est, riverains de la mer de Chine du Sud, pour s’opposer à leurs activités d’exploration – exploitation des hydrocarbures dans leurs zones économiques spéciales (ZEE) respectives, les menaces chinoises de rétorsion reprennent depuis ce printemps 2017.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Chine : punir sans frontières 

 Le Parti communiste chinois mène une offensive protéiforme visant à discréditer et parfois même à criminaliser ceux qui le critique ou remettent en cause ses mythes officiels, en Chine, mais aussi de plus en plus, à l’étranger.

Lire la suiteChine : punir sans frontières 

Taïwan : un « nouveau » dirigeant pour le KMT – renouvellement ou double statu quo ?

Le 20 mai 2017 ont eu lieu en république de Chine (Taiwan) les élections anticipées du nouveau dirigeant du KMT, aujourd’hui dans l’opposition, la présidente Tsai Ing-wen appartenant au DPP. La présidence du KMT reste un poste important car si le parti est affaibli, il demeure à la fois le principal parti conservateur traditionnel et le premier partenaire politique de la Chine continentale (du fait de la volonté du parti communiste chinois de marginaliser le DPP).    

Lire la suiteTaïwan : un « nouveau » dirigeant pour le KMT – renouvellement ou double statu quo ?

Chine : Liu Fulian, un limogeage intervenu 6 ans après les faits ?

Le limogeage de Liu Fulian, ancien commissaire politique de la Force de soutien stratégique (FSS), intervient plusieurs années après des faits présentés comme établis. Sa disgrâce est-elle un épisode à part de la campagne anticorruption de Xi Jinping ? À ce jour, à l’exception de la conduite publique de Liu Fulian jugée maladroite et le passif relationnel de Tang Can, chanteuse de la Troupe artistique des camarades de la Région militaire de Pékin, avec Bo Xilai, il n’y a pas d’informations disponibles expliquant clairement le pourquoi de la corrélation entre l’attitude de Liu Fulian et son limogeage de la FSS. D’une manière générale, les tenants et aboutissants des rivalités entre personnalités et cliques sont d’une grande complexité et opacité sans oublier le caractère violent des confrontations. C’est ce que nous allons voir ici à travers le processus de la campagne anticorruption et l’épisode Liu-Tang.

Lire la suiteChine : Liu Fulian, un limogeage intervenu 6 ans après les faits ?

Nouvelles Routes de la soie : les antécédents au projet de la Chine

Lire la suiteNouvelles Routes de la soie : les antécédents au projet de la Chine

Chine : Rendre Hong Kong à César ?

La Chine fêtera en grande pompe du 13 au 15 juillet prochains le 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Uni. Parmi bien d’autres invités étrangers, un orchestre des régiments montés des forces armées de Sa Majesté des Pays Bas, juché sur des vélos sans frein et sonnant le cor de chasse, ainsi que des troupes écossaises en grande tenue, célèbreront cette grande victoire de la liberté avec des caractéristiques chinoises sur le colonialisme, et féliciteront chaleureusement le Parti communiste chinois d’être parvenu, sans user de la force, à faire passer un territoire de la tutelle d’un État de droit européen, vers celle d’un État autoritaire. Mais la participation européenne à cette grande célébration nationaliste chinoise ne garantit malheureusement pas le succès sur le long terme de cette rétrocession. 

Lire la suiteChine : Rendre Hong Kong à César ?