Singapour et les Routes de la soie – 新加坡與絲綢之路

Pendant les premières années qui ont suivi leur lancement, les Singapouriens sont restés discrets sur les Routes de la soie. Jusqu’en 2017, le Premier ministre Lee Hsien Loong qui n’a pas participé au premier grand sommet réuni en son nom (Pékin, mai 2017), ne s’est pas prononcé à son sujet sans que l’on sache s’il s’agissait d’inquiétude (d’être contournés), d’analyse (des opportunités) ou de calcul des risques. Ce qui est sûr est que ses équipes travaillaient activement à définir une position. 2018 marque une claire rupture : après avoir rencontré à plusieurs reprises le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang, Lee Hsien Loong dévoile ses cartes et intentions. Singapour prétend au rang de hub financier régional pour la BRI en Asie du Sud-Est. Il apporte au projet de Xi Jinping une caution nécessaire – et appréciée – après les déboires dénoncés par le Premier ministre de Malaisie, Mahathir.

新加坡對中國發起的絲綢之路,最初似乎興趣不大,甚至一直到2017年5月,"一帶一路"首屆高峯會在北京舉行時,李顯龍總理都沒有參加,他對這個主題,噤口不言,是因為心存顧忌,還是在分析機遇,或是在計算風險,沒有人知道他究竟怎麼想。但是可以確定的,乃是他的團隊已積極的在筹劃,新加坡未未究竟要採取什麽立場?2018年,新加坡的態度已與過去截然不同,在與習近平主席及李克強總理多次會談後,李顕龍終於亮出底牌,展示企圖,此即新加坡打算成為"一帶一路"在東南亞地區的金融中心 。當習近平對馬來西亞縂理馬哈蒂的表現,頗為失望時,李顯龍的適時表態,及提供必要的擔保,當然獲得激賞。

Lire la suiteSingapour et les Routes de la soie – 新加坡與絲綢之路