Grappillages Asie21 n° 148

Chine – Afrique Angola : exigences Angola – États-Unis: surenchère Angola – Royaume-Uni : concurrence inversée Côte d’Ivoire : cacao Tanzanie – Afrique de l’Est : difficultés Chine – Allemagne  Réaction en vue ? Chine – Brésil  Un consultant de choix Chine – Italie – France  Une question Chine – Union européenne Difficile ratification Corée … Lire la suite

Forum des îles du Pacifique : rien ne va plus

Une crise sévère secoue le Forum des îles du Pacifique1 suite à un désaccord autour de l’élection de son secrétaire général. Les États micronésiens qui n’ont pas pu imposer leur candidat, malgré un gentlemen’s agreement passé avec ceux mélanésiens et polynésiens, ont décidé de se retirer du Forum. Un départ qui redéfinirait sa sphère d’influence, y bousculerait des équilibres et profiterait, sans aucun doute, à Pékin. Mais rien n’est encore fait et les regards se tournent désormais vers Washington. 

Lire la suite

Inde – Chine : Désengagement des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong

Le désengagement partiel des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong ne met pas fin à la crise opposant au Ladakh l’Inde à la Chine. Pour parer à toute avancée nouvelle de troupes chinoises, sur les rives du lac et plus au nord dans la plaine de Depsang, l’Inde devra maintenir des unités au contact.

Lire la suite

Impasse birmane

La Birmanie de 2021 n’est plus celle de 1962 (coup d’État du général Ne Win) ni celle de 1988, où la répression fit 3000 morts. Le peuple birman se rend compte que les militaires ont voulu reprendre le pouvoir non pas pour défendre l’unité du pays, mais pour préserver leurs privilèges. Les élections de novembre 2020 ont montré sans équivoque que la population souhaitait revenir à un régime de démocratie parlementaire  dirigé par des civils. 

Lire la suite

Chine – Allemagne – Mer de Chine du Sud : Une frégate allemande annoncée en transit en août 2021

Le 2 mars 2021, les Allemands ont annoncé la campagne d’une frégate en Asie-Pacifique entre août et novembre. À l’issue de sa mission de participation au contrôle du respect des sanctions imposées à la Corée du Nord par les Nations unies, elle regagnera l’Allemagne en effectuant un transit par la mer de Chine du Sud pour marquer son soutien au respect de la liberté de la navigation internationale dans tous les espaces marins qui lui sont ouverts en vertu la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Les États-Unis  applaudissent. La Chine avertit.

On March 2, 2021, the Germans announced a future naval campaign in Asia Pacific region by dispatching there a frigate between August and November of this very year. At the end of her task, which shall consist in contributing to the checking of North Korea’s compliance with the sanctions imposed by the UN, she will, on her way back to Germany, sail through the South China Sea in order to demonstrate the German support to the freedom of international navigation over all the global Commons.

Lire la suite

Chine : Le 14e plan quinquennal, 2021-2025, adopté en octobre 2020, trace les voies de l’avenir

Le plan quinquennal était attendu. C’est le cadre du développement du pays pour cinq ans. Il est impératif  pour les organisations de l’Etat et des provinces et les entreprises publiques. Il offre une parfaite étude de marché pour les entreprises privées qui sont incitées à  s’y conformer. Le plan 2021-2025 comporte les projets d’infrastructure à réaliser et les projets de développement à engager.

Lire la suite

Lettre ouverte du Centre de réflexion interarmées à monsieur Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

TRIBUNE LIBRE

Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI) s’insurgent contre le projet « OTAN 2030 » qui, selon eux, affaiblit notamment la souveraineté de la France. 

Elle concerne au premier chef deux pays, Russie et Chine, qui entrent dans le champ d’Asie21.

Nous la reproduisons ici.

Lire la suite

Taïwan : Amnésie forcée ? Manipulation de la mémoire collective 台灣:被操弄的集體失憶?

Taïwan est une île chinoise qui fut prise par les Japonais vainqueurs d’une guerre contre la Chine (traité de Shimonoseki -1895- considéré comme l’un des traités inégaux que la Chine subit au XIXe siècle). Au cours des siècles passés, le Japon a toujours eu un oeil sur Taïwan qu’il estimait être naturellement une île qui devait lui revenir parce que située géographiquement dans le prolongement de l’épine dorsale japonaise.

🐂  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🦬

Lire la suite

Russie – Extrême-Orient : Les incohérences de la politique agricole russe en Extrême-Orient  

Le 1er février 2021, la Russie a introduit un droit  ad valorem de 30% (pas moins de 165 € ) par tonne de soja exportée, hors l’Union Économique Eurasienne. Cette mesure concerne de fait le seul soja cultivé en Extrême-Orient et destiné au marché chinois, elle sème la consternation à de nombreux niveaux, professionnels et politiques, régionaux et nationaux. 

🐂  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

Lire la suite

Philippines : Annulation de contrat avec China Communications Construction Co (CCCC)

Sur fond de campagne présidentielle, à l’approche des élections de 2022, quelles conséquences sur les rapports de Manille avec Pékin et Washington, l’annulation du contrat avec la China Communications Construction Co sur l’aéroport de Sangley aura-t-il ?

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

La Chine lance son marché du carbone

La Chine, premier pollueur mondial qui a promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060, a lancé son marché des « droits à polluer »1 le 1er février 2021. 

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Pour Joe Biden : qu’une seule Chine ? 拜登總統心中祗有一個中國?

Graham Allison1, stratège principal du président américain Biden, dans une interview à TVBS, chaîne de télévision taïwanaise, a donné ses points de vue sur les sujets majeurs qui pourraient redéfinir les relations américano-chinoises.

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

Palaos – Taïwan : Les liens avec Taïwan et les États-Unis réaffirmés

La république des Palaos a élu en novembre 2020 son nouveau président. Si les thèmes de l’économie et de la santé ont prévalu durant la campagne électorale, la politique étrangère devrait aussi rester une priorité de la nouvelle équipe gouvernementale. Surangel Whipps attend, en effet, davantage de soutien de la part de ses partenaires « historiques » en qui il met toute sa confiance. Il pourrait être entendu tant à Taipei qu’à Washington.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Pays-Bas : Retour à Batavia

Les Pays-Bas, revenant sur leur passé, ont récemment défini leur vision de la région indo-pacifique, RIP. Trois siècles et demi de présence coloniale en Indonésie, l’une des plus longues de l’histoire, n’ont pas été effacés par une absence de 75 ans. Au 17e siècle, la Compagnie des Indes orientales édifie Batavia comme capitale de son empire sur les ruines de Jayakerta, dont le nom, Jakarta, est repris à l’indépendance, en 1945. Aujourd’hui, une nouvelle vision – voulue comme intégrée à celle qu’ils voudraient voir adoptée par l’UE – s’impose aux Pays-Bas pour garantir que leurs intérêts économiques et politiques dans le pôle de croissance le plus important du monde continuent d’être adéquatement défendus.

🐃  Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

FAITS 

Le 13 novembre 2020, après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas étaient le troisième pays membre de l’UE à publier un document destiné à renforcer la coopération nationale et européenne en Indo-Pacifique. Le Royaume-Uni venait de publier le sien. Le Danemark semble vouloir faire de même.

Lire la suite

Birmanie : Le retour des militaires

🐃  Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Dès avant son indépendance en 1948, les militaires ont joué un rôle prépondérant en Birmanie puisque, formée par les Japonais pendant la 2e Guerre mondiale, l’armée birmane, appelée Tatmadaw en birman, est depuis ses origines devenue le pilier de cette indépendance et de l’unité du pays. Dans l’esprit du général Ne Win, le coup d’état de 1962 avait été fait dans le but de restaurer l’ordre et l’unité du pays face aux rébellions ethniques menaçant son intégrité territoriale beaucoup plus que pour instaurer un socialisme à la mode birmane. Ne Win n’était pas un idéologue, mais un nationaliste intransigeant formé à la japonaise.

Lire la suite

Chine – Inde – Népal – Bhoutan : Politique démographique de la Chine et de l’Inde dans leurs zones frontalières himalayennes

La Chine consolide son occupation des territoires himalayens limitrophes de l’Inde, du Népal et du Bhoutan en développant de nouveaux villages. Tout au contraire, les villages indiens frontaliers de la Chine se dépeuplent, voire disparaissent.

Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐃

Lire la suite

Chine – mers de Chine : Entrée en vigueur de la loi chinoise sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises majeures

Le 22 janvier 2021, le Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire chinoise a promulgué la nouvelle « loi de la république populaire de Chine sur la police maritime ». Elle permettra aux garde-côtes chinois d’exercer le droit de l’État en mer sur toutes les zones maritimes revendiquées par Pékin au-delà de ses droits légitimes en mer de Chine de l’Est et du Sud ainsi que dans le détroit de Taïwan, et ainsi de mener des opérations de police dans plusieurs secteurs des zones économiques exclusives de ses voisins et en haute mer. En s’arrogeant un tel droit la Chine renforcera ses prétentions sur des espaces marins internationaux. Si les pays d’Asie du Sud-Est et les pays dont les marines fréquentent ces mers ne se liguent pas pour exiger immédiatement l’abolition ou la rectification d’une telle loi, son application, effective depuis le 1er février, conduira fatalement à des passes d’armes violentes entre garde-côtes chinois et forces navales sud-est asiatiques ainsi que celles des États-Unis et de leurs alliés.

Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

On the 22nd of January 2021 the Standing committee of Chinese People’s National Congress adopted the new “law of the People’s Republic of China on the maritime police”. That law shall allow the Chinese coast guards to enforce the maritime law all over the maritime areas that Peking is claiming beyond its legitimate rights in the East and South China seas as well as in the Taiwan strait, and thus to conduct maritime police operations over different parts of the exclusive economic zones of the other coastal States of the two seas, and over the remaining part of high sea in between in the South China sea. By availing itself with such prerogatives China will strengthen its claims over international maritime areas. If the South-East Asian Nations and the countries whose merchant ships and navies are accustomed to cross those seas or exercise there do not immediately demand the abolition or the modification of that law, it shall inevitably lead to violent clashes of arms between Chinese coast guards and the South East Asian countries’ naval forces and those of the United States and its allies.

Lire la suite

La loi de la république populaire de Chine sur la police maritime

La loi de la république populaire de Chine sur la police maritime1

(adoptée à la 25e réunion du Comité permanent de la 13e Assemblée populaire nationale le 22 janvier 2021)

Chapitre I Dispositions générales

Chapitre II Institutions et responsabilités

Chapitre III Sécurité maritime

Chapitre IV: Application du droit administratif maritime

Chapitre V Enquête sur la criminalité maritime

Chapitre VI Utilisation du matériel et des armes de police

Chapitre VII Garantie et coopération

Chapitre VIII Coopération internationale

Chapitre IX Supervision

Chapitre X Responsabilité légale

Chapitre XI Dispositions complémentaires

Lire la suite

Avant que ne saute le verrou taïwanais

Avant que ne saute le verrou taïwanais

(8 cartes)

Par le général (2s) Daniel Schaeffer, membre du groupe de réflexion Asie21-futuribles (www.asie21.com)

Reproduction autorisée par tout média intéressé ; prière de mentionner la source.

Il est désormais de notoriété internationale que la Chine maintient contre vents et marées sa prétention sur la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud, soit 80 à 90% d’un espace marin dont la superficie équivaut approximativement à celle de la mer Méditerranée. Cette prétention est délimitée par un tracé en neuf traits, qui trouve son origine en 1947, à l’époque où la Chine était encore sous régime nationaliste[1]. Or cette ligne a été déclarée « sans effet légal », donc illégale, par la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye le 12 juillet 2016. La sentence prononcée à cette date arrive après trois années au cours desquelles cinq juges dûment accrédités conduisent avec diligence l’examen d’un « mémoire en demande », présenté par les Philippines le 22 janvier 2013. Pour ce faire Manille s’appuyait sur l’article 287 et l’annexe VII de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM), qui codifient les conditions permettant d’engager une « procédure d’arbitrage obligatoire » auprès d’une instance internationalement reconnue. Les motifs de la démarche : après bien des années de palabres, c’est la lassitude de Manille de voir les Chinois s’installer et opérer dans sa zone économique exclusive (ZEE), en contravention totale avec les dispositions de la CNUDM.

Tracé en 9 traits - carte officielle de la revendication chinoise sur la mer de Chine du Sud
Tracé en 9 traits – carte officielle de la revendication chinoise sur la mer de Chine du Sud

Lire la suite

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne avec les partenaires en Asie

Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas

13 novembre 2020

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne

avec les partenaires en Asie

Texte initial : https://www.rijksoverheid.nl/documenten/publicaties/2020/11/13/indo-pacific-een-leidraad-voor-versterking-van-de-nederlandse-en-eu-samenwerking-met-partners-in-azie

Version française et notes de bas de page : Rémi Perelman, Asie21, qui apprécierait toute remarque sur la traduction – remi.perelman@gmail.com.

Lire également :

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

*****

L’ESSENTIEL

  • Les relations géopolitiques et géoéconomiques évoluent rapidement. L’importance de la région indo-pacifique ne cesse de croître. Afin de bien représenter les intérêts économiques et politiques des Pays-Bas et de l’Europe dans la région de croissance la plus importante du monde, un engagement plus actif des Pays-Bas et de l’UE dans la région indo-pacifique et sa propre vision néerlandaise et européenne de la région est important. 

Lire la suite

Chine : Le barrage des 3 gorges bat le record mondial de production électrique 

En 2020, il a généré, à lui seul, 111,795 milliards de kW/h, soit près d’1/3 de la production du parc nucléaire français. Il a battu ainsi le record du monde détenu depuis 2016, par le barrage d’Itaipu au Brésil.    

Lire la suite

Chine – France : Installation d’une usine chinoise en Alsace 

La société chinoise Huawei, dont le siège en France se trouve à Boulogne-Billancourt, installera une usine en Alsace, à Brumath près de Strasbourg. Employant 300 personnes, elle fabriquera des équipements de la génération 5 G. 

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 146/2021-01

Birmanie – Inde. Flotte sous-marine

Chine – Afrique

Lire la suite

L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

Le Royaume-Uni vient de dessiner l’avenir qu’il se souhaite à l’est de Suez : le retour dans une forme néo-impériale, appuyé sur une longue histoire dans l’océan Indien et une série d’alliances nouvelles ou renouvelées dans la région. Pressé également d’étendre ses marchés, il se promet d’y être un protecteur et promoteur des règles internationales et le héraut de la lutte contre le réchauffement climatique. Résolument adossé aux États-Unis et hostile à la Chine populaire, il se pose en homologue sinon en alternative de l’Union européenne.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Indopacifique : Les États-Unis reconstruisent  leur 1ère Flotte. Les Palaos, aubaine pour Taïwan

Le secrétaire américain à la Marine, Kenneth Braithwaite, a déclaré que, compte tenu du développement rapide de l’APL*, de la création d’îles et de bases militaires chinoises à l’étranger dans des eaux contestées, la marine américaine ne peut pas compter uniquement sur sa 7e flotte pour défendre la région indo-pacifique. Elle a donc présenté une demande administrative pour reconstruire sa 1ère flotte.

Lire la suite

Chine – Asie : Les drones sous-marins, une nouvelle donne. La grande muraille chinoise sous-marine

Les agences de presse occidentales, reprises par la plupart des médias, ont rapporté la remontée dans ses filets, le 20 décembre 2020, d’un engin de 100 kg, par un pêcheur indonésien au large des îles Selayar. 

Lire la suite

Chine : Le pari de la civilisation écologique de Xi Jinping

L’humanité entre dans un océan d’incertitudes avec une hausse des températures inquiétante. Xi Jinping dirige un pays avec un record de croissance combiné avec un record de pollution. Les États-Unis, avec la plus grande pollution cumulée et encore maître du monde par ses forces armées, ne contestent pas le leadership de la civilisation écologique prônée par Xi lors de la dernière session de l’ONU. L’écologie est un nouveau champ de combat avec l’Amérique qui peine à accepter la perte de direction des affaires du monde basculant vers l’Asie, là où, selon I. Gandhi, « la pauvreté et les besoins ne sont ils pas les plus grandes pollutions? »  Et l’Asie, frénétique de croissance peut-elle demain dominer le monde en suivant la priorité  chinoise de décarboner la croissance, condition indispensable pour limiter une hausse des températures qui pourrait être fatale à l’humanité.

Lire la suite

Chine : Un pays a-t-il le droit de manipuler son climat sans demander l’accord du reste de la planète ?  

Le 2 décembre 2020, la Chine a annoncé qu’elle compte, d’ici 2025, contrôler le climat de plus de la moitié de son territoire, soit environ une fois et demie la superficie de l’Inde. 

On 2nd of December 2020, China has announced that it plans to control the climate of more than half of its territory (about one time and a half of the size of India), by 2025. 

Lire la suite

Chine : La hausse du yuan, signe de bonne santé de  l’économie, mais risque pour les exportations  

La hausse du cours du yuan  se poursuit depuis mai 2020. Les fonds étrangers augmentent leurs actifs en yuan prévoyant la poursuite de sa hausse. C’est un signe de l’attrait qu’exerce l’économie chinoise qui a l’ambition de devenir la première économie mondiale vers 2030. Mais cette hausse du yuan peut nuire durablement aux exportations chinoises.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Europe – France : Ne pas se laisser entraîner dans une dérive otanienne en Indo-Pacifique

L’intérêt bien tardif que, contrairement à la France et au Royaume-Uni, portent aujourd’hui l’Allemagne et les Pays-Bas sur la région indopacifique, le suivisme européen des États-Unis dans le cadre de l’OTAN, font craindre que le schéma otanien historiquement adopté face à la Russie toujours considérée comme une menace, ne soit transposé face à la Chine, voire à la Russie d’aujourd’hui en contribuant à un nouveau renforcement de ces deux partenaires stratégiques.

The so late interest that, except from France and the United Kingdom, Germany and the Netherlands show today on the Indo-pacific region, the European bandwagoning with the United States within the NATO’s frame, both considerations may let fear that the NATO scheme adopted to confront Russia, which is still considered as a threat by the USA and its allies, be transposed to confront China, even to confront Russia on this side of the World, thus contributing to a renewed reinforcement between those two strategic partners.

Lire la suite

Australie – Fidji : L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°146/2021-01 – sommaire

🐁.  1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN 🐃 

EXTRÊME-ORIENT 

Chine  La hausse du yuan, signe de bonne santé de   l’économie, mais risque pour les exportations, Philippe Delalande, Asie21

Chine  Un pays a-t-il le droit de manipuler son climat sans demander l’accord du reste de la planète ? Patrick Hébert, Asie21

Chine  Le pari de la civilisation écologique de Xi Jinping, Maurice Rossin, Asie21

Lire la suite

Chine – États-Unis : Réactions américaines au sujet de la mission lunaire chinoise Chang’e-5

La récente mission lunaire chinoise Chang’E-5 (嫦娥五号) a engendré, aux États-Unis, plusieurs réactions inquiètes, voire hostiles. On présente ici quelques exemples qui mettent davantage en exergue la compétition entre l’Amérique et la Chine sur ce sujet.

Lire la suite

Hong Kong : Prison ferme pour Joshua Wong, Agnès Chow et Ivan Lam

Les militants pro-démocratie Joshua Wong et Agnès Chow sont emprisonnés pour leur participation à une manifestation interdite près du siège de la police en 2019. 

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 145/2020-12

Chine Mise à profit de Macao pour le Davos chinois Chine – Angola L’aéroport de Luanda, enfin ! Chine – Cap Vert  Fierté Chine – Golfe de Guinée Toujours le piratage Chine – Brésil Un jeu dangereux Chine – France  BYD en flèche Chine – Macao – Cap-Vert  Tribulations d’un Chinois de Macao Cambodge – … Lire la suite

Pakistan – Chine : Le CPEC, axe et obstacles 

L’avancement des différents programmes qui composent l’initiative chinoise du Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC*) fléchit. Les raisons en sont multiples. Celle de la corruption a pris de telles proportions que même Pékin s’en alarme ! Si l’on excepte les projets ponctuels comme les centrales électriques, les difficultés que rencontre celui de l’axe ferré central sont préoccupantes tant pour Pékin qu’Islamabad. Sans la réalisation complète de cet axe, la raison d’être du CPEC, après avoir miroité, disparaîtrait comme une bulle de savon. Les deux régions situées à ses extrémités constituent de redoutables obstacles : le Baloutchistan au sud, le Gilgit-Baltistan au nord.

Progress on the various programs that make up the China-Pakistan Economic Corridor (CPEC *) initiative is weakening. There are multiple reasons. That of corruption has grown to such proportions that even Beijing is alarmed! With the exception of one-off projects such as power plants, the difficulties facing the central rail line are worrying for both Beijing and Islamabad. Without the full realization of this axis, the raison d’être of the CPEC, after having sparkled, would disappear like a soap bubble. The two regions located at its extremities constitute formidable obstacles: Balochistan to the south, Gilgit-Baltistan to the north.

Lire la suite

Chine – Monde : Le ventre chinois frissonne et le commerce mondial des denrées agricoles s’enfièvre

Les cours mondiaux des céréales et du soja se sont envolés à la suite des importations massives de la Chine du second semestre 2020. Les problèmes climatiques des derniers mois combinés aux incertitudes politiques des dernières semaines dans le monde et en Chine en sont la raison. Nourrir 1,4 milliard de Chinois est un vaste défi. L’agroalimentaire, talon d’Achille du leader économique mondial post-covid – la Chine-, est sa faiblesse qui, combinée avec l’économie verte, pourrait devenir sa force et guider l’évolution, à la chinoise, de son agriculture.

Lire la suite

Chine – Mers de Chine : Loi chinoise en gestation sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises majeures

Le 5 novembre 2020 l’Assemblée nationale populaire chinoise a publié l’ébauche d’une future « loi de la république populaire de Chine sur la police maritime ». Elle permettra aux garde-côtes chinois d’exercer le droit de l’État en mer sur toutes les zones maritimes revendiquées par Pékin au-delà de ses droits légitimes en mer de Chine de l’Est et du Sud ainsi que dans le détroit de Taïwan, et ainsi de mener des opérations de police dans plusieurs secteurs des zones économiques exclusives de ses voisins et en haute mer. En s’arrogeant un tel droit la Chine renforcera ses prétentions sur des espaces marins internationaux. Si les pays d’Asie du Sud-Est et les pays dont les marines fréquentent ces mers n’exigent pas immédiatement l’abolition ou la rectification de ce projet, l’application de la nouvelle loi, une fois adoptée, conduira fatalement à des passes d’armes violentes entre garde-côtes chinois et forces navales sud-est asiatiques ainsi que celles des États-Unis et de leurs alliés.

On the 5th of November 2020 the Chinese People’s National Congress published the draft of a future “law of the People’s Republic of China on the maritime police”. That law shall allow the Chinese coast guards to enforce the maritime law all over the maritime areas that Peking is claiming beyond its legitimate rights in the East and South China seas as well as in the Taiwan strait, and thus to conduct maritime police operations over different parts of the exclusive economic zones of the other coastal States of the two seas and over the remaining part of high sea in the South China sea. By availing itself with such prerogatives China will strengthen its claims over international maritime areas. If the South-East Asian Nations and the countries whose merchant ships and navies are accustomed to cross those seas or exercise there do not immediately demand the abolition or the modification of that project, that law once adopted shall inevitably lead to violent clashes of arms between Chinese coast guards and the South East Asian countries’ naval forces and those of the United States and its allies.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 145/2020-12 – sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN EXTRÊME-ORIENT  Chine  Le 5e plénum du Comité central décide d’un plan quinquennal 2021-2025 ambitieux, Philippe Delalande, Asie21 Chine-Inde-Bangladesh Aménagement du Yarlung Tsangpo, Alain Lamballe, Asie21 Chine – Mers de Chine Loi chinoise en gestation sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises … Lire la suite

Chine – Inde – Bangladesh : Aménagement du Yarlung Tsangpo

La Chine continue d’aménager le bassin du Yarlung Tsangpo sans concertation avec les pays en aval, Inde et Bangladesh, laissant dans le flou la finalité d’un éventuel barrage à construire sur le fleuve peu avant qu’il ne pénètre en Arunachal Pradesh.

Lire la suite

Chine : Le 5e plénum du Comité central décide d’un plan quinquennal 2021-2025 ambitieux

Le 5e plénum a arrêté les objectifs du Plan quinquennal 2021-2025. L’ambition est de conserver un taux de croissance élevé qui doit conduire la Chine au premier rang de l’économie mondiale en 2030

Lire la suite

Texte intégral de la nouvelle loi de la république populaire de Chine sur la police maritime (ébauche)

Loi de la république populaire de Chine sur la police maritime (ébauche) (2020 11 04 ) [Métadonnées de l’article de Daniel Schaeffer, Chine – Mers de Chine  Loi chinoise en gestation sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises majeures (Asie21 n° 145/2020-12] Cette ébauche de loi a été publiée le 4 … Lire la suite

Afghanistan : Que veulent les talibans afghans ?

Les talibans afghans participent à Doha, au Qatar, à des négociations avec des représentants du gouvernement afghan dont il ne reconnaît en fait pas la légitimité. Mais les discussions n’avancent pas, en grande partie à cause de leur intransigeance. Par ailleurs, indépendamment d’Al Qaïda et de Daech, ils multiplient les attentats en Afghanistan contre les forces gouvernementales. Alors, que veulent-ils vraiment ?

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 144/2020-11

Chine – Afrique Angola : Main dans le sac passeports Mozambique : Appel à l’aide Sao tomé-et-Principe : Virage Chine – Corée du Sud – Qatar Course aux méthaniers Chine – Équateur – Pérou  Pêche Chine – Europe  Une première Chine – Macao Prémices Chine – Macao – CPLP  Nomination Chine – Portugal – États-Unis … Lire la suite

Nouvelle-Zélande  : Un second mandat pour Jacinda Ardern

Jacinda Ardern, qui a remporté une belle victoire aux élections générales du 17 octobre, conserve son poste de Première ministre de Nouvelle-Zélande. Avec un second mandat qui démarre sous le signe de la covid-19, elle va devoir continuer à en protéger son pays et surtout à en maîtriser les impacts, en particulier sur le plan économique. Ce qui ne manquera pas de reposer la question de sa relation avec son premier partenaire commercial : la Chine.

Lire la suite

Australie – Chine : Les échanges agricoles au coeur du conflit

L’agroalimentaire est au coeur de la guerre commerciale Chine – Australie et le blé est le dernier à rejoindre la liste des exportations australiennes touchées par des sanctions. L’agriculture australienne avait beaucoup misé sur le marché chinois, elle sera la grande perdante et la Chine choisira ses remplaçants selon ses propres critères, économiques et politiques.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 144/2020-11 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine – États-Unis Quand l’économie chinoise égalera-t-elle celle des États-Unis ? Philippe Delalande, Asie21

Chine – Hong-Kong   Hong-Kong est encore aujourd’hui la porte financière de la Chine vers le monde, Patrick Hébert, Asie21

Japon Une rébellion aéronautique, Edouard Valensi, Asie21

Taïwan – États-Unis Exercices militaires conjoints des corps des marines. La gifle américaine, Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

  • Démenti américain. Jeux de mots et de concepts
  • Extrait de déclarations du porte-parole du Pentagone, John Supple

Lire la suite

Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

L’Allemagne fédérale vient de publier sa vision des relations à renforcer ou à instaurer avec ce qu’il est désormais convenu d’appeler la région indo-pacifique, tout en y incluant logiquement la Chine. Son titre, « Allemagne – Europe – Asie : façonner ensemble le 21e siècle », est explicite : il s’agit bien d’une avancée géopolitique destinée à inspirer une position européenne à l’égard d’une région appelée à incarner le successeur du « siècle américain ».

Federal Germany has just published its vision of the relations to be strengthened or established with what has now come to be called the Indo-Pacific region, while logically including China. Its title, « Germany – Europe – Asia : shaping the 21st century together », is explicit : it is indeed a geopolitical advance intended to inspire a European position with regard to a region called upon to embody the successor of the « American century ».

Lire la suite

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Pakistan devra encore modifier sa législation contre le financement des mouvements extrémistes pour satisfaire aux conditions imposées par le Groupe d’action financière et sortir de la liste grise des États placés sous surveillance.

Lire la suite

Inde – États-Unis : Renforcement des relations militaires

Dans un contexte de tensions entre l’Inde et la Chine et entre les États-Unis et la Chine, l’Inde et les États-Unis renforcent leur coopération militaire en signant un accord autorisant les échanges d’informations obtenues par satellites.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines : Manille lève son moratoire sur l’exploitation des hydrocarbures dans sa zone économique exclusive

Le 15 octobre 2020, les Philippines ont pris la décision, annoncée comme ayant été prise unilatéralement, de lever les moratoires que les gouvernements successifs Aquino III et Duterte ont imposé, au motif de « force majeure », sur les activités d’exploration – exploitation des hydrocarbures sur cinq lots (blocks) en leur zone économique exclusive (ZEE). Apparemment, si d’un côté la décision a été prise parce que les besoins philippins en énergie deviennent cruciaux, de l’autre côté il s’agit d’abord de favoriser une possibilité de coopération avec la Chine sur les lots que conteste Pékin à Manille en raison de ses prétentions territoriales maritimes en mer de Chine du Sud.

Lire la suite

Birmanie : La démocratie en danger ?

Les élections générales qui se sont tenues le 8 novembre 2020 en Birmanie ont donné un résultat sans équivoque. Pourtant, le principal parti d’opposition conteste le scrutin. La question est dans les esprits : l’Armée pourrait-elle se solidariser de cette contestation et refaire le coup de 1990 qui avait déjà une première fois, privé Aung San Suu Kyi d’un résultat identique ? La transition politique amorcée au début des années 2000 est-elle en danger ?

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Record de vente d’armes américaines à Taïwan sous le gouvernement Tsai

Depuis l’entrée en fonction de Mme Tsai en 2016, le montant total des ventes d’armes américaines à Taïwan a dépassé 18,1 milliards de dollars. Mais quel intérêt pour Taïwan de s’engager dans une course aux armements avec la Chine sachant que les budgets militaires ne sont pas comparables ?

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Exercices militaires conjoints des corps des marines. La gifle américaine 美方打臉台美軍事演練

Le corps des marines américain n’était pas revenu à Taïwan depuis 40 ans, en tout cas pas officiellement.

Lire la suite

Asie : Signature du plus gros accord de libre-échange du monde

Dimanche 15 novembre dernier, 15 pays d’Asie et d’Océanie ont signé l’accord de Partenariat régional économique global (Regional Comprehensive Economic Partnership – RCEP, agreement), lors de la clôture du sommet virtuel de l’ANASE (Association des nations d’Asie du Sud-Est, en anglais ASEAN-Association of Southeast Asian Nations).   

On Sunday November 15, fifteen countries in Asia and Oceania signed the Regional Comprehensive Economic Partnership (RECP) agreement, during the closing of the virtual summit of ASEAN (Association of Southeast Asian Nations).

Lire la suite

Hong-Kong est encore aujourd’hui la porte financière de la Chine vers le monde

Même après la prise de contrôle de Hong-Kong par la Chine depuis juin 2019 et la promulgation de la « loi sur la sécurité nationale » imposée par  Pékin en juin 2020, la Chine ne semble pas tout à fait réaliser la valeur irremplaçable que représente l’ancienne colonie britannique pour l’empire du Milieu.     

Lire la suite

Chine – États-Unis : Quand l’économie chinoise égalera-t-elle celle des États-Unis ?

La croissance de la Chine  est plus forte que celle des États-Unis, et depuis longtemps. Le PIB de la Chine pourrait égaler celui des États-Unis vers 2030. Quelles en seraient les conséquences ?

Lire la suite

Des Indiens dans l’espace en 2022 

Selon des annonces récentes, l’Inde pourrait lancer dès 2022 des cosmonautes dans l’espace. Le programme de vol spatial habité indien a commencé il y a une quinzaine d’années.

Lire la suite