Coronavirus : comment la Corée du Sud a endigué l’épidémie sans imiter la Chine

(Source : pri.org) Des Sud-Coréens se protègent du Covid-19 avec des masques.
Alors que elle était l’un des premiers pays touchés, la Corée du Sud enregistre depuis quelques jours de moins en moins de personnes contaminées au nouveau coronavirus Covid-19 sur son territoire. Pourtant, Séoul n’a pas adopté des mesures drastiques de confinement comme la Chine, et maintenant l’Italie, la France et l’Espagne. Comment expliquer le succès de sa stratégie ?
Ce lundi 16 mars 2020, la Corée du Sud faisait état de 74 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire. Ce nombre, inférieur à 100, est aussi plus bas que le nombre de patients guéris. Le nombre de morts, lui, reste à 75. Dans le même temps, le nombre de patients atteints du nouveau coronavirus en France ne cesse d’augmenter. Il s’établissait à 9 134 cas confirmés mardi 17 mars, soit 1 404 de plus que la veille, et à 264 décès.

Lire la suiteCoronavirus : comment la Corée du Sud a endigué l’épidémie sans imiter la Chine

Chine : 1346  la peste noire en route pour l’Europe

Quand Djanibeg, khan de la Horde d’Or descendant direct de Genghis khan, décide de corriger un marchand vénitien qui a insulté un prince mongol en 1342 à Tana, petit port sur le Don, personne ne peut imaginer alors que, 4 ans plus tard, cet incident changera la face du monde, entrainant la diffusion de la peste qui tuera 4 Européens sur 10 en 1 000 jours.

Lire la suiteChine : 1346  la peste noire en route pour l’Europe

Grappillages Asie21 n° 137 / 2020-03

Chine  : Covid-19 et démons Chine Afrique Du modèle angolais au modèle ghanéen  Sao Tomé-et-Principe : l’aéroport sera agrandi Sénégal : les risques de l’export Chine Union européenne Afrique  : réaction Chine – Monde  : le cuivre face au Covid-19 Inde – CPLP : intérêt bien compris et partagé Japon Toilettes pour tous Timor oriental … Lire la suite Grappillages Asie21 n° 137 / 2020-03

L’Indo-Pacifique ausculté par la Chine

« En s’en tenant formellement à la recherche scientifique dans le respect du droit de la mer », la Chine parcourt l’Indo-Pacifique en surface et dans les grands fonds, en s’attachant particulièrement aux secteurs maritimes sensibles. Elle surveille ainsi les routes du trafic de ses navires marchands tout en jalonnant le futur théâtre de ses activités navales.

Lire la suiteL’Indo-Pacifique ausculté par la Chine

Bangladesh : Chittagong et la question du développement économique national

Afin de rester l’un des marchés émergents les plus prometteurs d’Asie, le Bangladesh poursuit un ambitieux plan de modernisation de ses infrastructures.

Lire la suiteBangladesh : Chittagong et la question du développement économique national

Thaïlande : L’impossible transition politique ?

L’avenir de la transition politique en Thaïlande, et a fortiori de la démocratie, s’annonce sombre, chaotique et incertain. Le royaume ne parvient pas à sortir de ses schémas de domination traditionnels et à mettre en place les cadres législatifs, politiques et sociaux d’une démocratie plus équitable. Cette transition qui n’en finit pas met à risque le développement économique et social mais aussi l’avenir de la monarchie. Elle entraîne aussi le royaume dans des circuits de dépendance risqués.

Lire la suiteThaïlande : L’impossible transition politique ?

Mer de Chine du Sud – Malaisie – Chine – Vietnam : Quand la Malaisie outrepasse ses droits

Au nord-ouest des États de Sarawak et de Sabah, la Malaisie exploite deux sites pétroliers et procède à des explorations sismiques sur trois autres, dont deux situés au-delà de sa zone économique exclusive (ZEE). De ce fait, elle outrepasse dans ce secteur ses droits légitimes en même temps qu’elle y néglige l’accord passé en 2009 avec le Vietnam sur cette partie de haute mer. La Chine, de son côté, toujours dans son concept de refus aux autres États riverains de la mer de Chine du Sud d’exploiter pleinement leurs ZEE, se livre à des actions de harcèlement paranaval sur ces cinq sites contre les compagnies pétrolières.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Malaisie – Chine – Vietnam : Quand la Malaisie outrepasse ses droits

Chine – Monde : L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde

La crise du Covid-19 est devenue globale. Si la contagion marque le pas en Chine, sa propagation dans le reste du monde freinera la reprise de l’économie chinoise.

Lire la suiteChine – Monde : L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine Coronavirus et propagande virale : l’Empire-Parti chinois contre-attaque, Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Chine – Monde  L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde, Jean Raphaël Chaponnière, Asie21

Taïwan – États-Unis – Chine  Les États-Unis tissent leur toile  pour un découplage total, Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

Léopard de Kubilaï Khan (Le). Une histoire mondiale de la Chine (XIIIe-XXIe siècle), Timothy Brook, 2019

1346: la peste noire en route pour l’Europe

selon Le léopard de Kubilaï Khan de Timothy Brook.

Quand Djanibeg, khan de la Horde d’Or descendant direct de Genghis khan, décide de corriger un marchand vénitien qui a insulté un prince mongol en 1342 à Tana, petit port sur le Don, personne ne peut imaginer alors que, 4 ans plus tard, cet incident changera la face du monde, entrainant la diffusion de la peste qui tuera 4 Européens sur 10 en 1.000 jours.  Quand environ 7 siècles plus tard, la Chine, l’atelier du monde tousse et se met en arrêt, à cause du coronavirus inconnu il y a encore 2 mois, la santé de l’économie mondiale est atteinte d’une fièvre aux conséquences imprévisibles. La finance déteste les incertitudes et les affaires du monde sont fragiles: célérité rime avec dangerosité.

Lire la suiteLéopard de Kubilaï Khan (Le). Une histoire mondiale de la Chine (XIIIe-XXIe siècle), Timothy Brook, 2019

Asie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

L'Indo-Pacifique, centre de la compétition géopolitique américano-chinoise, Rémi Perelman, Asie21

 

L’Indo-Pacifique (IP), un nouveau monde tiraillé entre Washington et Pékin

Cinq grands acteurs dans un théâtre pour trois stratégies

Rémi Perelman, Asie21

NB : Ce qui suit développe le sujet d’un court exposé présenté par Rémi Perelman lors du colloque organisé le 25 février 2020 par la Fondation Gabriel Péri et l’INALCO sur le thème « Mer de Chine méridionale et Indo-Pacifique : comment garantir une sécurité commune ?« 

L’Indo-Pacifique est désormais le centre de la compétition géopolitique sino-américaine. On pourrait imaginer, et cela a été dit, être revenu à l’affrontement bipolaire qui a marqué la Guerre Froide avec, pour Washington, un simple changement de sparring partner. Mais l’effacement – tout relatif – des États-Unis trumpiens donnent de l’espace à des puissances moyennes. Trois d’entre elles, chacune à sa manière, pourrait trouver l’instant favorable pour affirmer ses ambitions régionales, l’Inde, l’Indonésie et l’Australie, une situation susceptible de conduire à la multipolarité.

Lire la suiteAsie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

Taïwan – États-Unis – Chine : Les États-Unis tissent leur toile pour un découplage total 在美國天羅地網籠罩下的台灣

Depuis la victoire de Tsai Ing-wen aux élections présidentielles le 11 janvier 2020, une nouvelle page s’écrit dans l’histoire de Taïwan dont le rôle sera crucial dans la prochaine phase de la guerre technologique américano-chinoise : Taïwan s’est spécialisé dans les semi-conducteurs depuis plus de 30 ans, créant ainsi une puissance industrielle dans ce domaine. Aujourd’hui, avec cette guerre de la 5G et de l’intelligence artificielle entre les deux grands, Taïwan va être obligé de choisir son camp.

Lire la suiteTaïwan – États-Unis – Chine : Les États-Unis tissent leur toile pour un découplage total 在美國天羅地網籠罩下的台灣

Chine : Coronavirus et propagande virale, l’empire-Parti chinois contre-attaque

La nouvelle maladie à Coronavirus appelée désormais COVID-19 (après avoir été appelée « Pneumonie de Wuhan » et SARS-CoV-2 a touché plus de 100 000 personnes dans plus de 100 pays dans le monde et entraîné la mort de plus de 3000 personnes. Dépassé au départ par les critiques internes des habitants du pays, le Parti communiste chinois a décidé de contre-attaquer en ciblant son meilleur ennemi et son bouc-émissaire multi-fonction : l’Occident à la fois accusé d’avoir créé le virus et moqué pour son incapacité à y faire face.   

Lire la suiteChine : Coronavirus et propagande virale, l’empire-Parti chinois contre-attaque

Coronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l’économie ?

La crise du coronavirus révèle un "risque Chine" qui pourrait convaincre les entreprises de réorganiser leurs chaînes de production. (Source : National Interest)

La crise du coronavirus révèle un « risque Chine » qui pourrait convaincre les entreprises de réorganiser leurs chaînes de production. (Source : National Interest).
Par Jean-Raphaël Chaponnière, Asie21
La « mondialisation » de la crise du nouveau coronavirus menace celle de l’économie. Dans l’industrie, les secteurs high-tech sont les plus vulnérables à court terme, devant la pharmacie et l’automobile. Si la crise persiste, elle pourrait conduire les entreprises à repenser leurs stratégies de production, et notamment leur dépendance à l’égard de la Chine.
En mars 2011, l’industrie mondiale était secouée par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Cet épisode avait révélé la situation de quasi-monopole de petites entreprises japonaises dans la fabrication de composants essentiels à plusieurs secteurs. La catastrophe de Fukushima avait entraîné la désorganisation de plusieurs filières de production dans toute l’Asie et au-delà. Les indices de production industrielle avaient chuté à Singapour, en Malaisie et en Thaïlande. Cette « synchronisation » avait déjà été une spécificité de la crise mondiale de 2009. Elle est la conséquence de la fragmentation des processus de production, de la gestion en flux adoptée par les Japonais dans la construction automobile (le Kanban) qui s’est généralisée, et du « modèle Dell » qui s’est diffusé dans l’industrie électronique. Quelques mois plus tard, les inondations de Bangkok avaient aussi eu des répercussions sur l’industrie informatique du monde entier : 40 % de l’assemblage de disques durs se réalisaient dans des usines situées à Bangkok.

Lire la suiteCoronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l’économie ?

Projet de privatisation des aéroports de Paris. Et les Chinois ?

(Reproduction intégrale par tout média intéressé, autorisée avec prière de mentionner la source)

Le 10 avril 2019, 248 députés et sénateurs ont déposé devant l’Assemblée nationale une « Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris »[1].

Lire la suiteProjet de privatisation des aéroports de Paris. Et les Chinois ?

Mer de Chine du Sud et futur code de conduite : champ libre à la prédation chinoise

(Reproduction intégrale par tout média intéressé, autorisée avec prière de mentionner la source)

Lire la suiteMer de Chine du Sud et futur code de conduite : champ libre à la prédation chinoise

Chine : Les défis du vieillissement de la population chinoise

Le vieillissement bien connu, de la population chinoise et ses caractéristiques pose au gouvernement chinois des défis importants. Ces derniers nécessitent des décisions urgentes, sinon pour enrayer ce phénomène, du moins pour essayer de le maîtriser et d’en limiter le plus possible les impacts sociaux, économiques et politiques.

Lire la suiteChine : Les défis du vieillissement de la population chinoise

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Post-Brexit : retour à l’est de Suez

« Reviens-t-en, soldat britannique ; reviens-t-en à Mandalay ! » (R. Kipling)

Lire la suiteIndo-Pacifique – Royaume-Uni : Post-Brexit : retour à l’est de Suez

Le désert et la source. Djihad et contre-djihad en Asie centrale

René Cagnat, Les éditions du Cerf, 2019

René Cagnat, colonel en retraite de l’armée française, ayant choisi d’abandonner l’uniforme alors qu’il allait devenir général – ce qui l’aurait obligé de quitter l’Asie centrale -, connaît fort bien cette région dans laquelle il inclut non seulement les pays ex-soviétiques mais aussi l’Afghanistan et le Xinjiang. Depuis, qu’il a cessé ses fonctions d’attaché de défense à Tachkent, il passe plusieurs mois par an à Bichkek d’où il parcourt la région à laquelle il voue une véritable fascination, au-delà même du Kyrgyzstan.

Lire la suiteLe désert et la source. Djihad et contre-djihad en Asie centrale

 Sécurité en Asie du Sud-Est : la trahison Duterte

Sur fond d’immixtion américaine dans les affaires intérieures des Philippines le président Rodrigo Duterte a réagi violemment en décidant, le 11 février 2020, de mettre fin à l’« accord sur les forces hôtes » (VFA*), signé le 10 février 1998 entre les États-Unis et le gouvernement philippin, de Fidel Ramos à l’époque. A la suite d’une intention annoncée dès la fin du mois de janvier, cette décision, s’il n’y est pas revenu dessus avant le 8 juillet 2020, provoquera un véritable déficit sécuritaire régional en faveur de la Chine.

Lire la suite Sécurité en Asie du Sud-Est : la trahison Duterte

Chine – États-Unis : Une promotion inespérée 中國核武被美國意外的排名升級

En souhaitant la présence de la Chine, aux côtés de la Russie, lors des discussions sur le renouvellement des traités START, Donald Trump vient de la reconnaître comme la troisième grande puissance nucléaire. Il espère ainsi inciter la Chine à peser de tout son poids pour que la Corée du Nord revienne à la table des négociations. C’est à la fois une promotion inespérée pour la Chine et un gaspillage diplomatique car, même si elle le souhaitait, la Chine ne pourrait pas infléchir la détermination de la Corée du Nord, qui est aujourd’hui en position de force.

While he wished China to sit besides Russia at the discussions on the START treaties renewal, Donald Trump acknowledged this country as the third major nuclear power. In this way, he hopes to urge China to exert all its influence on North Korea to bring it back to the negotiations table. It appears as both an unexpected promotion for China, and a diplomatic waste, as China, even if it was willing to, couldn’t bend North Korea’s determination, which holds today a strong position.

為了新一輪的"戰略武器限制談判",美國縂統川普甫認定,由於中國已是第三個核子武器大國,因此希望中國與俄國,一道參加此項談判。

Lire la suiteChine – États-Unis : Une promotion inespérée 中國核武被美國意外的排名升級

Chine- Birmanie : Le corridor économique sino-birman 中緬經濟走廊的戰略意義

La Route de la soie du Sud-Est, déjà pourvue d’un oléoduc et d’un gazoduc alimentant la capitale de la province du Yunnan, va s’appuyer sur des infrastructures modernes destinées à relier le réseau ferré chinois aux routes maritimes. Avantage économique pour les deux partenaires, elle sera un atout géopolitique majeur pour Pékin en lui offrant une place parmi les puissances présentes dans l’océan Indien.

中緬經濟走廊的戰略意義

中國在東南亞推出的"一帶一路",預定將為雲南首府昆明,提供一條輸油管以及一條天然氣管,接下來就是進行現代化的基礎建設,其中就包括將中國的鐵路一直修建到緬甸的出海港。這是對中緬兩國經濟均有利的舉措,特別是對北京而言,此乃地緣政治中的重要王牌,因為在印度洋的大國競爭中,其為中國提供了一個海港!

Lire la suiteChine- Birmanie : Le corridor économique sino-birman 中緬經濟走廊的戰略意義

Chine – Asie du Sud-Est : Enjeux géopolitiques de la crise du coronavirus

La nouvelle maladie à Coronavirus appelée désormais COVID-19 (après avoir été appelée « Pneumonie de Wuhan » et SARS-CoV-2 a touché plus de 150 000 personnes dans plus de 100 pays dans le monde et entraîné la mort de plus de 5 000 personnes. Dépassé au départ par les critiques internes des habitants du pays, le Parti communiste chinois a décidé de contre-attaquer en ciblant son meilleur ennemi et son bouc-émissaire multi-fonction : l’Occident à la fois accusé d’avoir créé le virus et moqué pour son incapacité à y faire face.

Lire la suiteChine – Asie du Sud-Est : Enjeux géopolitiques de la crise du coronavirus

Chine : Les enjeux politiques de la crise du coronavirus 

Le coronavirus de Wuhan qui s’est étendu au monde entier constitue une épreuve pour le régime chinois déjà éprouvé par la crise de Hong-Kong, la guerre commerciale avec les États-Unis, la publication des Xinjiang Papers révélant le système de goulag chinois destiné aux Ouïghours et la réélection de Tsai Ing-Wen à la présidence de la république de Chine (Taïwan). Quelles peuvent en être les conséquences politiques pour le régime de la Chine populaire ?

Lire la suiteChine : Les enjeux politiques de la crise du coronavirus 

La Chine se met en quarantaine. Les enjeux économiques de la crise du coronavirus

中國對抗疫情擴散實施隔離-新冠肺炎重創經濟

La crise sanitaire que traverse la Chine pourrait conduire à une réévaluation du risque Chine et à une  inflexion du régime de croissance.

Lire la suiteLa Chine se met en quarantaine. Les enjeux économiques de la crise du coronavirus

Kazakhstan : Contestation et manifestations antichinoises

Depuis l’été 2019, le Kazakhstan est le théâtre d’une campagne antichinoise inspirée par la peur du puissant voisin jugé encombrant et agressif. Il est reproché aux autorités leur laxisme vis-à-vis des initiatives de Pékin et en particulier des projets d’installation ou de transfert dans le pays de 55 entreprises chinoises. Ce mouvement d’hostilité met en cause la politique de rapprochement avec la Chine du président Nazarbaïev et de son successeur et homme-lige Kasym-Jomart Tokaïev.

Lire la suiteKazakhstan : Contestation et manifestations antichinoises

Taïwan – États-Unis – Chine  : Le bouddha contrôle le singe… ou l’ascendance américaine affichée sur la politique taïwanaise – 孫悟空跳不出如來佛的掌控。美國強化對台灣的全面監控。

La campagne électorale des présidentielle et législatives du 11 janvier 2020 a été intense en discours, rebondissements, cyberinfluence, soutiens, suspens. Même si Mme Tsai a été réélue, elle n’a pas eu une victoire triomphante. LE DPP a perdu 3 sièges au Yuan législatif. Pour l’opposition, Mme Tsai n’a pas gagné pour ses compétences mais a profité d’un contexte général en sa faveur. Les relations triangulaires Taïwan – États-Unis – Chine sont devenues des relations bilatérales.

2020年1月11日在台灣舉行的總統及立法委員大選,在經過不分晝夜的競爭及造勢,網路攻擊,激情與懸疑,終告結束。蔡英文雖獲連任,但是民進黨卻在立法院掉了三席。對在野黨而言,蔡英文並非因為政績而贏得選戦,乃是得利於國內外整個大環境!而台灣與美國及中國的三角関係,更已演變成雙邊關係!

Lire la suiteTaïwan – États-Unis – Chine  : Le bouddha contrôle le singe… ou l’ascendance américaine affichée sur la politique taïwanaise – 孫悟空跳不出如來佛的掌控。美國強化對台灣的全面監控。

Économie : le coronavirus plus menaçant que le SRAS pour la Chine et le monde

Usine de production de masques à Handan, dans la province du Hebei au nord de la Chine, le 22 janvier 2020. (Source : Lowy Institute)
Usine de production de masques à Handan, dans la province du Hebei au nord de la Chine, le 22 janvier 2020. (Source : Lowy Institute)
L’épidémie de coronavirus est plus grave que celle du SRAS en 2003. S’il est trop tôt pour évaluer ses conséquences sur l’économie chinoise, on prend moins de risque en prévoyant que son impact sur l’économie mondiale sera plus élevé que celui du SRAS.

Lire la suiteÉconomie : le coronavirus plus menaçant que le SRAS pour la Chine et le monde

Indo-Pacifique : Asia Reassurance Initiative Act

L’Asia Reassurance Initiative Act (ARIA, où reassurance se traduit ici par « engagement ») est une loi votée par le Congrès américain et mise récemment en application. Avec un souci méritoire de précision, elle manifeste l’adoption par le législateur du concept récent d’Indo-Pacifique. Son application par l’exécutif dépendra des différentes administrations qui se succèderont à la Maison-Blanche. Celle de Donald Trump, pourtant signataire ne donne cependant pas le bon exemple.

Lire la suiteIndo-Pacifique : Asia Reassurance Initiative Act

Grappillages Asie21 n° 135 / 2020-01

Chine Afrique Un fléau Angola Un pied dans la sécurité formation intervention Cap-Vert   Huawei par la porte dérobée São Tomé-et-Principe   L’emprise est là Chine – Canada   Huawei pose question Chine – Union européenne – Grèce   Tir dans le pied ? Chine – Djibouti   Rixes Chine – Portugal   Macao, vingt ans après Inde – Kazakhstan   Uranium   … Lire la suite Grappillages Asie21 n° 135 / 2020-01

Maurice – océan Indien  : Diego Garcia, un cactus pour Londres

La date du 22 novembre 2019 est passée silencieusement. Elle marquait pourtant l’échéance fixée au Royaume-Uni par les Nations unies pour la rétrocession de l’archipel des Chagos à la république de Maurice. Le sort de la base aéronavale américaine hébergée sur l’atoll de Diego Garcia restera donc en balance entre fait accompli ou crise en puissance.

The date of November 22, 2019 passed silently. However, it marked the deadline set in the United Kingdom by the United Nations for the return of the Chagos archipelago to the Republic of Mauritius. The fate of the American naval base located on Diego Garcia atoll will therefore remain in balance between a fait accompli or a potential crisis.

Lire la suiteMaurice – océan Indien  : Diego Garcia, un cactus pour Londres

Inde : Résistance à la nouvelle loi sur la citoyenneté, au registre national des citoyens et au registre national de la population

Le gouvernement indien déploie de vastes efforts pour mieux connaître la population et repérer les résidents illégaux. Ce faisant, il mécontente les communautés minoritaires, tout particulièrement les musulmans qui se sentent visés. Des hindous se joignent au mouvement de résistance qui cherche à s’organiser dans tout le pays.

Lire la suiteInde : Résistance à la nouvelle loi sur la citoyenneté, au registre national des citoyens et au registre national de la population

Indonésie – Chine : Tensions autour des Natuna   

Les îles Natuna (situées dans la province indonésienne des îles Riau à l’extrême sud de la mer de Chine du Sud) présentent un cas particulier. Pékin ne revendique pas de souveraineté sur ces îlots mais, en revanche, il revendique quasiment tout le secteur nord-est de la zone économique exclusive (ZEE) indonésienne situé au large de la grande île de Natuna. Parce que ce secteur est coupé par le tracé chinois en neuf traits, Pékin y revendique une tradition de pêche, donc des droits. Cette interprétation unilatérale – et abusive – du droit de la mer par les Chinois relance évidemment des craintes profondes dans la région, à l’égard des intentions et de la domination chinoises . À terme, ces incursions chinoises, qui se multiplient depuis 2014, pourraient remettre en cause les bonnes dispositions de l’Asie du Sud-Est à l’égard de leur grand voisin. L’affirmation nationaliste des Indonésiens et l’implication directe du président Jokowi semblent montrer que les Chinois ont franchi une ligne rouge. Pour autant, cela modifiera-t-il les manœuvres chinoises sur cet espace considéré comme relevant de « l’intérêt national chinois » ?

🐀

Lire la suiteIndonésie – Chine : Tensions autour des Natuna   

Chine – États-Unis  : Une trêve armée 休戰的中美貿易戰充滿火藥味

La trêve ne signifie pas la fin des hostilités sur le front de la technologie et des finances.

Lire la suiteChine – États-Unis  : Une trêve armée 休戰的中美貿易戰充滿火藥味

La république de Chine – Histoire générale de la Chine (1912-1949) 中華民國

Xavier Paulès, Les Belles Lettres,  novembre 2019

Les 37 ans qui séparent la chute de l’empire des Qing (1912) de la proclamation  de la république populaire de Chine (1949) sont la période dite républicaine (民國時代). Cette période met un terme à la trame de l’histoire chinoise des successions dynastiques sur plus de 2000 ans.  Ce livre s’efforce de montrer que la victoire du Parti communiste chinois (PCC) en 1949 résulte d’une conjonction de facteurs heureux dont le parti a su tirer profit mais qui ne sont pas de son fait. Ainsi, il n’est plus légitime de lire toute la période à la lumière de la victoire finale du PCC. C’est un choix contestable et difficile, explique l’auteur, mais nécessaire pour faire émerger une interprétation de la période plus équilibrée et redonner toute leur importance aux différents acteurs comme les seigneurs de la guerre ou les technocrates du Kuomintang. De plus, en l’absence d’un pouvoir central fort, le pays enregistre quand même des avancées significatives dans la construction de l’État, du développement économique, de l’éducation et de la vie intellectuelle.

Lire la suiteLa république de Chine – Histoire générale de la Chine (1912-1949) 中華民國

Grappilllages Asie21 n°134

BRICS : Plan crypto Suite à une proposition de la Russie, le Business Council des pays regroupés dans les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)  […] Chine – Afrique Angola : argutie   La diplomatie chinoise soutient  que, contrairement à […] Angola : chemin de fer Isabel dos Santos porte-parole Lors d’un récent séjour … Lire la suite Grappilllages Asie21 n°134

Bougainville : Le choix de l’indépendance

Dans le cadre d’un référendum organisé du 23 novembre au 7 décembre, la population de l’archipel de Bougainville a voté pour l’indépendance à une écrasante majorité (98 % des suffrages exprimés), rejetant l’offre d’autonomie élargie proposée par le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Bougainville pourrait bien, désormais, devenir un nouveau front dans la guerre d’influence à laquelle se livrent, dans la région, l’Australie et la Chine.

Lire la suiteBougainville : Le choix de l’indépendance

Sri Lanka : Les défis du nouveau président

Les élections présidentielles qui se sont tenues à Sri Lanka le 16 novembre 2019 ont vu la nette victoire de Gotabaya Rajapaksa, candidat de la gauche nationaliste, qui l’a emporté par 52 % des voix sur son principal rival, Sajith Premadasa (centre droit), qui n’a recueilli que 43 % des suffrages, le reste s’étant porté sur différents petits candidats.

Lire la suiteSri Lanka : Les défis du nouveau président

Inde – Japon : Nouveaux progrès dans les relations de défense

Le dialogue bilatéral (2 +2) entre ministres des affaires étrangères et de la défense indiens et japonais, tenu le 30 novembre 2019 à New Delhi, a marqué un nouveau pas en avant dans la coopération de défense et de sécurité entre les deux pays. Cette avancée s’inscrit dans une convergence de vues sur la sécurité en Indo-Pacifique.

Lire la suiteInde – Japon : Nouveaux progrès dans les relations de défense

Asie du Sud : Politique et religion intimement liées

En Asie du Sud, la politique et la religion sont intimement liées. L’Inde se veut laïque mais l’hindouisme s’affirme avec de plus en plus d’assurance. Le Pakistan a été créé pour des raisons religieuses ; c’est une république islamiste. Il en est de même pour le Bangladesh, ex-Pakistan oriental. Le Népal, ex-royaume hindou, se proclame une république laïque mais la population est majoritairement hindoue et très pratiquante. Le Bhoutan affiche sa détermination d’être un royaume bouddhiste. À Sri Lanka, les Cinghalais bouddhistes manifestent leur prédominance face aux Tamouls hindous et musulmans. Quant aux Maldives, elles constituent aussi une république islamiste.

Lire la suiteAsie du Sud : Politique et religion intimement liées

Birmanie / Myanmar : Aung San Suu Kyi face au monde

Aung San Suu Kyi a décidé d’aller elle-même, à la Cour de Justice internationale (CIJ), assurer la défense de son pays accusé par la Gambie, elle-même mandatée par l’Organisation de la Coopération islamique, de violer la convention sur la prévention et la répression du crime de génocide de 1948. La Birmanie est accusé d’avoir violé cette convention en perpétrant un génocide organisé. La plainte avait été déposée le 11 novembre 2018. Beaucoup se sont interrogés sur la présence d’Aung San Suu Kyi à La Haye et l’ont interprétée comme un acte de défiance ; les médias occidentaux ont, dans leur grande majorité, fait haro sur le prix Nobel en l’accusant de toutes les responsabilités. Qu’est-ce qui se joue avec ce procès ?  Quel est l’avenir d’Aung San Suu Kyi et celui de son pays ?

Lire la suiteBirmanie / Myanmar : Aung San Suu Kyi face au monde

Taïwan : État des lieux avant les élections

Les prochaines élections présidentielles et législatives de Taïwan en janvier 2020 seront à nouveau l’occasion pour l’île de faire le point sur son rapport à la Chine, ses aspirations sociales et sa manière d’envisager son propre futur.

Lire la suiteTaïwan : État des lieux avant les élections

Taïwan : Conséquences du conflit sino-américain 

Le conflit sino-américain provoque une hausse des exportations de Taïwan vers les États Unis et une baisse des investissements taïwanais en Chine. 

Lire la suiteTaïwan : Conséquences du conflit sino-américain 

Chine – États-Unis  : Match à coups de « points bleus »

Le projet du Blue Dot Network a été conçu en 2018 par les États-Unis, pour faire pièce à l’Initiative chinoise des Routes de la soie. Récemment réchauffé et platoniquement associés à l’Australie et au Japon, il tente, dans une formulation marquée par le flou et un caractère éminemment commercial, de susciter l’adhésion des pays de « l’Indo-Pacifique ». Il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’un projet mort-né ou d’un succès.

Lire la suiteChine – États-Unis  : Match à coups de « points bleus »

Chine : Huawei partenaire de l’école d’ingénieurs Polytech Nice Sophia

Le groupe chinois Huawei Technologies CO. Ltd (华为技术有限公司) a signé récemment, un accord de partenariat avec l’école d’ingénieurs française Polytech Nice Sophia sous la tutelle de l’université Côte d’Azur.   

Lire la suiteChine : Huawei partenaire de l’école d’ingénieurs Polytech Nice Sophia

Test PISA : les étranges variations de la note de la Chine

La Chine est arrivée première dans toutes les catégories du classement PISA 2019 : les sciences, les mathématiques et la lecture. (Source : SCMP)
La Chine est arrivée première dans toutes les catégories du classement PISA 2019 : les sciences, les mathématiques et la lecture. (Source : SCMP)
Comment expliquer la première place de la Chine au classement PISA de l’OCDE sur le niveau des élèves du secondaires ?

Lire la suiteTest PISA : les étranges variations de la note de la Chine

Matteo Ricci, un jésuite à la cour des Ming, Michela Fontana, Editions Tallandier, 2019 利瑪竇: 一位在明朝宮庭傳教的天主教神父

利瑪竇: 一位在明朝宮庭傳教的天主教神父

作者:溤塔那
答蘭第耶出版社
2019年

概論

Synthèse-résumé –

Échec dans l’instant … succès dans la durée…

Michela Fontana a reçu le prix du livre politique en Italie en 2010 pour son livre Matteo Ricci, un jésuite à la cour des Ming. Ricci est représenté sous un angle moderne,  avec ses réalisations comme homme du XVIe siècle et comme jésuite éternel. Il a échoué dans sa mission d’évangélisation, mais réussi comme « passeur de cultures » entre l’Occident et la Chine.

Lire la suiteMatteo Ricci, un jésuite à la cour des Ming, Michela Fontana, Editions Tallandier, 2019 利瑪竇: 一位在明朝宮庭傳教的天主教神父

Chine – Tanzanie : Climat des affaires en berne

Élu sur un programme de lutte contre la corruption et de revitalisation de l’économie, John Magufuli conduit depuis 2015 une politique nationaliste construite autour de la renégociation des grands contrats internationaux conclus sous le mandat de son prédécesseur, Jakaya Kikwete, et d’un interventionnisme brutal dans la vie économique nationale.

Lire la suiteChine – Tanzanie : Climat des affaires en berne

Chine – Salomon : Wanguo International Mining ressuscite la mine de Gold Ridge

Moins d’une semaine après que l’accord conclu entre China Sam Entreprise Group et le gouvernement local de la Province centrale sur la location de l’île de Tugali et ses dépendances fut invalidé par les autorités centrales des îles Salomon1, l’ambassadeur Xue Bing assistait, en compagnie de responsables politiques locaux et de représentants économiques chinois, à la cérémonie d’inauguration du projet de revitalisation de la mine de Gold Ridge, sur l’île de Guadalcanal.

Lire la suiteChine – Salomon : Wanguo International Mining ressuscite la mine de Gold Ridge

Chine – France : Les instituts Confucius en France

Un nouvel institut Confucius va naître en France, à Pau. Ce sera le 18e en France. Certes, la finalité de ces instituts est la diffusion de la langue et de la culture chinoise.

Lire la suiteChine – France : Les instituts Confucius en France

Taïwan – Chine : 26 mesures préférentielles supplémentaires ou le processus de réunification pacifique

À deux mois des élections présidentielles à Taïwan, Pékin a annoncé, le 4 novembre 2019,  « 26 mesures » préférentielles pour attirer les Taïwanais sur le Continent. Elles s’ajoutent aux « 31 mesures » introduites en mars 2019 à Pékin et dans d’autres provinces.

Lire la suiteTaïwan – Chine : 26 mesures préférentielles supplémentaires ou le processus de réunification pacifique

Grappillages Asie21 n°133

Chine-Afrique Angola des contrats quand même soins médicaux abattages clandestins Angola – États-Unis : choix difficile Cap-Vert : ventes militaires

Le Pakistan sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière car ses actions pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont jugées insuffisantes

Lire la suiteLe Pakistan sur la liste grise du Groupe d’action financière

Chine – Océanie : Salomon vire mais Tulagi reste à bord

Le lendemain de la rupture de ses relations avec Taïwan, le gouvernement d’une province des Salomon s’apprêtait à donner suite à un accord avec une société de la RP de Chine en vue de louer et développer Tulagi, une petite île de l’archipel. L’accord, résilié depuis pour des raisons de procédure, n’a pas manqué d’alarmer les États-Unis et l’Australie.

Lire la suiteChine – Océanie : Salomon vire mais Tulagi reste à bord

Singapour – Thaïlande : Pékin et Washington 新加坡與泰國在中美兩強之間力保平衡

Européens et Américains considèrent habituellement comme étrange le comportement qui consiste à nouer des relations durables et confiantes avec des partenaires entre lesquels règne une rivalité manifeste (« qui n’est pas avec moi est contre moi »). Aussi sont-ils étonnés d’apprendre qu’il n’en va pas toujours de même dans la sphère asiatique. Une brève revue de l’ambivalence – mot ici dépourvu de sa valeur fréquemment péjorative – a été publiée récemment1. Ici, deux exemples, Singapour et Thaïlande, illustrent le souci d’équilibre que les pays d’Asie du Sud-Est tiennent à conserver dans leur coopération de défense entre les deux grandes puissances.

歐美國家總認為,要保持長期結盟而又相互信賴,對於相互競爭的國家  而言,是不可思議的事,但是,在亞洲卻並非如此。東南亞國家的國防軍備,同時和中美兩個大國合作,以達到其維持平衡的目的。新加坡與泰國即為兩個實例。

Europeans and Americans regard as strange the behavior of building long-lasting and trusting relationships with partners between whom there is a clear rivalry (« who is not with me is against me »). So they are surprised to learn that it is not always the same in the Asian sphere. A brief review of ambivalence – a word here devoid of its frequently pejorative value – has been published recently *. Here, two examples, Singapore and Thailand, illustrate the balance that the Southeast Asian countries want to maintain in their defense cooperation between the two great powers.

Lire la suiteSingapour – Thaïlande : Pékin et Washington 新加坡與泰國在中美兩強之間力保平衡

L’agriculture française en Chine : vendre du rêve et oublier les faits

Le Président Macron avait promis lors de sa visite de janvier 2018 de retourner en Chine une fois par an. Les 4 et 5 novembre 2019, il a inauguré avec le Président Xi le pavillon français de la foire de Shanghai accompagné d’une ministre allemande et d’un commissaire européen, il parlait au nom de l’Europe.

Lire la suiteL’agriculture française en Chine : vendre du rêve et oublier les faits

Chine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

[Cf. Partie XI de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer / CNUDM]

En juillet 2020, l’une des entreprises chinoises spécialisées sur les grands fonds marins1 pourrait recevoir l’autorisation d’extraire les minéraux des sols sous-marins d’une concession que l’ISA lui a déjà préalablement accordée pour exploration. La Chine serait ainsi le premier pays à recevoir un accord d’exploitation de la part de l’Autorité.

Lire la suiteChine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

La république populaire de Chine a 70 ans. A-t-elle encore un avenir ? 70年的中華人民共和國有前途嗎?

Le régime communiste chinois a fêté ses 70 ans en octobre. C’est l’occasion d’apprécier ses chances de durer encore plusieurs décennies. Une comparaison avec l’URSS qui s’est effondrée après cette durée de 70 ans est favorable à la Chine qui a de meilleurs atouts pour survivre à cet anniversaire.

Lire la suiteLa république populaire de Chine a 70 ans. A-t-elle encore un avenir ? 70年的中華人民共和國有前途嗎?

Inde – Chine : Rencontre entre Modi et Xi Jinping

Le Premier ministre Modi a reçu le Président chinois Xi Jinping les 10 et 11 octobre 2019 à Mamallapuram. Le lieu de la rencontre est symbolique. Ce site archéologique du Tamil Nadu a dans le passé commercé avec la Chine.

Lire la suiteInde – Chine : Rencontre entre Modi et Xi Jinping