Chine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

[Cf. Partie XI de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer / CNUDM]

En juillet 2020, l’une des entreprises chinoises spécialisées sur les grands fonds marins1 pourrait recevoir l’autorisation d’extraire les minéraux des sols sous-marins d’une concession que l’ISA lui a déjà préalablement accordée pour exploration. La Chine serait ainsi le premier pays à recevoir un accord d’exploitation de la part de l’Autorité.

Lire la suiteChine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

Vietnam – Chine – mer de Chine du Sud : Effets pervers de l’irrédentisme chinois, les constructions illégales du Vietnam à Spratley

Bien que l’attention internationale se concentre sur les constructions de la Chine en mer de Chine du Sud, des images satellites ont montré, récemment, que le Vietnam poursuit la même stratégie de renforcement militaire de ses installations sur les Spratleys. À partir du moment où le tribunal de La Haye a déclaré en 2016 que la construction sur les récifs était contraire à l’obligation de protection naturelle du site, toute construction extensive est illégale – les prétentions historiques des uns et des autres, plus ou moins sujettes à caution ne peuvent justifier les dégradations environnementales.

Although the international attention has focused on the Chinese constructions in the South China Sea, recently, satellite images demonstrated that Vietnam developed the same strategy of military reinforcement of these installations. From the moment that the Hague Court ruled that building on the reefs was contrary to the obligation of natural protection of the site, any extensive construction is illegal – the historical claims of each other, more or less objective and historically-based, to cannot justify environmental damage.

Lire la suiteVietnam – Chine – mer de Chine du Sud : Effets pervers de l’irrédentisme chinois, les constructions illégales du Vietnam à Spratley

Chine – États-Unis – Mer de Chine du Sud : Incursion de l’USS McCampbell dans le secteur des îles Paracels

Le 7 janvier 2019, l’USS McCampbell, a pénétré dans le secteur des îles Paracels. C’est une nouvelle opération américaine de défense du principe de la liberté de la navigation dans les eaux internationales et du droit de passage inoffensif dans la mer territoriale. Les Chinois n’ont pas apprécié.

Lire la suiteChine – États-Unis – Mer de Chine du Sud : Incursion de l’USS McCampbell dans le secteur des îles Paracels

Mer de Chine du Sud : la pression des puissances maritimes sur Pékin s’accentue

Face à une Chine qui continue à prétendre s’arroger la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud, et qui par-là présente une réelle menace potentielle contre la liberté de la navigation internationale sur et au-dessus de cette mer, plusieurs États, foncièrement attachés au respect du droit de la mer, entendent contraindre Pékin à tenir les engagements liés à sa ratification de la CNUDM. Et aussi à s’aligner sur le verdict du 12 juillet 2016 de la CPA, verdict qui invalide ses prétentions fondées sur le tracé en neuf traits. 

Lire la suiteMer de Chine du Sud : la pression des puissances maritimes sur Pékin s’accentue

Taïwan – Chine – États-Unis et alliés : flexions chinoises et américaines de muscles autour de Taiwan, et au-delà

Le mois d’avril 2018 s’avère être un mois plutôt tendu entre la Chine, les États-Unis et leurs alliés, non seulement autour de Taïwan, autour duquel la crispation est forte, mais aussi dans son environnement proche, comme les deux mers de Chine. Une telle crispation, finalement provoquée par les initiatives récentes américaines au profit de Taïwan, se traduit par des démonstrations de force par les deux parties dans les quatre secteurs marins que sont le détroit de Taïwan, la mer de Chine du Sud, la mer des Philippines, la mer de Chine de l’Est.

This April 2018 appears to be a very tense period between China, the United States and its allies, not only around Taiwan, around which the tension is the worst one, but also in its near environment, as the two China seas. Such a tension, finally caused by the recent American initiatives to Taiwan’s benefit, appears through demonstrations of military strength from both sides over the four marine areas that are the Taiwan Straits, the South China Sea, the Philippines Sea, the East China Sea.

Lire la suiteTaïwan – Chine – États-Unis et alliés : flexions chinoises et américaines de muscles autour de Taiwan, et au-delà

ASEAN – Australie : Bilan du sommet spécial tenu du 16 au 18 mars 2018 à Sydney

Le sommet spécial ASEAN – Australie, qui a eu lieu à Sidney du 16 au 18 mars 2018, s’est achevé sur une note très consensuelle traduite dans une déclaration dite de Sidney. Si une multitude de sujets d’intérêt commun ont été discutés pendant les trois jours de rencontre, ce sont avant tout les problèmes de sécurité régionale sur lesquels l’accent a été mis.

Lire la suiteASEAN – Australie : Bilan du sommet spécial tenu du 16 au 18 mars 2018 à Sydney

The Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

On the 5th of August 2017, the ministers of foreign affairs of the Association of South-East Nations (ASEAN), in the frame of the first of their yearly meetings, gathered in Manila, Manila holding the presidency of the Association this year. One of the main purpose, among other important ones, of the meeting was to elaborate the project of a framework for the future consultations, before negotiations, for a code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea (SCS). The project was to be discussed the following day with Wang Yi, the Chinese minister of foreign affairs. After strong discussions the two parties reached an agreement on a framework from which the consultations for a COC shall start in November, at Clark, Pampanga province, in the Philippines. It will happen on the occasion of the second ASEAN and China foreign affairs ministers’ meeting of year 2017.

Lire la suiteThe Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

Chine – droit de la mer : Révision annoncée de la loi maritime de 1984, conséquences envisageables

Le 5 mars 2017, la Chine a fait connaître qu’elle avait mis en chantier un projet de réforme de sa loi sur la sécurité maritime de 1984. Derrière les évidences, qui amènent à se poser des questions sur la nécessité d’une telle rénovation, se cachent les interprétations qu’il faut donner, en se plaçant dans un esprit chinois, à des termes tels que « mer territoriale », « zones spécialement définies », « droits maritimes », et à ce qui peut en découler comme ce pourrait l’être par un exercice arbitraire du droit de l’État en mer (police maritime).

Lire la suiteChine – droit de la mer : Révision annoncée de la loi maritime de 1984, conséquences envisageables

L’exploration des grands fonds océaniques

L’exploration des grands fonds océaniques, l’océan Indien Rémi Perelman, Asie21, février 2014 Les mers et océans aux profondeurs moyennes de 4 000 mètres (maximale : 11 000 m.) couvrent plus des deux-tiers du globe (70 %). Leur ensemble constitue le plus grand habitat de la planète, bien plus important que les forêts tropicales. La difficulté d’y accéder explique … Lire la suiteL’exploration des grands fonds océaniques