Indo-Pacifique : Un choix existentiel

En deux décennies, le concept académique d’indo-pacifique a nourri à des degrés divers et à différents niveaux la revitalisation d’organisations existantes ou l’éclosion d’initiatives géopolitiques nouvelles. Cette dynamique nouvelle est porteuse de réorganisation et de réorientations. Dans le portrait encore flou qui émerge, certains traits structurants commencent à apparaître. Si le souci de se soustraire aux influences exclusives de la Chine et des États-Unis en constitue le trait le plus net, il est escorté d’autres attributs aujourd’hui moins marqués. Il sera intéressant d’observer l’évolution de l’ensemble au cours de la prochaine décennie. 

Lire la suite

Les stratégies indo-pacifiques formalisées

(par ordre alphabétique)

Allemagne. Ministère des Affaires étrangères, 2020.

Leitlinien zum Indo-Pazifik / Lignes directrices dans l’Indo-Pacifique 

Référence : https://www.auswaertiges-amt.de/blob/2380500/33f978a9d4f511942c241eb4602086c1/200901-indo-pazifik-leitlinien-1-data.pdf

Ce document-cadre exprime le souhait du gouvernement allemand d’intensifier son engagement dans la région indo-pacifique en tant que partenaire et acteur déterminant. Il détaille la doctrine et les lignes directrices de l’action de l’Allemagne dans cette région, Chine comprise. Y sont définis intérêts, principes et initiatives destinés à présenter les orientations de la politique du gouvernement fédéral dans l’ensemble des domaines de l’action internationale, bref, un guide stratégique tourné vers l’avenir. L’ambition de l’Allemagne est d’inspirer une politique européenne et de participer activement à l’organisation de l’ordre international dans l’Indo-Pacifique.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Blue Dot vs Routes de la soie

En juin 2021, Biden ranime l’initiative des « Points bleus » de son prédécesseur pour reprendre la main sur le pactole de la construction des infrastructures dans le monde, mouvement lancé par la Chine en 2013 avec les nouvelles Routes de la soie (BRI*). Le camp occidental ne peut laisser à la puissance chinoise l’exclusivité de l’exploitation de la « connectivité », magnifiée comme l’un des moteurs du développement économique universel et facteur d’influence politique. Il veut se distinguer de son « compétiteur systémique » en mettant l’accent sur le respect des normes environnementales et de l’équilibre financier des pays bénéficiaires.

In June 2021, Biden revived the “Blue Points” initiative of his predecessor to regain control of the jackpot for building infrastructure around the world, a movement launched by China in 2013 with the new Silk Roads (Belt and Road Initiative, BRI). The Western camp cannot leave to the Chinese power the exclusive right to exploit « connectivity », magnified as one of the engines of universal economic development and a factor of political influence. It wants to distinguish itself from its « systemic competitor » by emphasizing compliance with environmental standards and the financial balance of recipient countries.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 150/2021-05

Chine – Afrique  Les stades, moyens politiques Sao Tomé-et-Principe :  échec économique Sénégal : préférence nationale Chine – Allemagne – Union européenne Cavalier seul Chine – Brésil  Autour d’une pandémie Chine – Brésil  Huawei embarrasse Inde – Union européenne  Rapprochement   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05 abonnement en ligne  

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 150/2021-05 sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN ASIE MÉDIANE  Kirghizstan – Tadjikistan  Bruits de bottes inquiétants, Patrick Dombrowsky, Asie21 EXTRÊME-ORIENT  Chine  La croissance s’accélère au début de 2021, Philippe Delalande, Asie21 Chine  Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier, Rémi Perelman, Asie21 « Sous la coupe chinoise du Ciel » ou l’Empire-monde fantasmé, Ge Zhaoguang, note … Lire la suite

Nouvelle-Calédonie : Reprise de l’usine du Sud, les Américains débarquent

L’usine du groupe brésilien Vale installée sur le gisement de nickel de Goro, dans le sud de la Nouvelle-Calédonie, a finalement été cédée à un consortium calédonien, après que les conditions de reprise aient fait l’objet d’un accord entre les principales forces politiques du pays. Une surprise de taille, tout de même :  l’arrivée de l’américain Tesla.  

Lire la suite

Japon – Union européenne : Les conséquences pour l’Europe du rejet des eaux contaminées de la centrale de Fukushima

Le rejet imminent par le Japon d’un million de tonnes d’eaux radioactives ayant servi à refroidir les réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima ne sera pas sans conséquences pour les consommateurs européens en raison de l’accord de libre-échange UE*-Japon signé en juillet 2018. 

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 148

Chine – Afrique Angola : exigences Angola – États-Unis: surenchère Angola – Royaume-Uni : concurrence inversée Côte d’Ivoire : cacao Tanzanie – Afrique de l’Est : difficultés Chine – Allemagne  Réaction en vue ? Chine – Brésil  Un consultant de choix Chine – Italie – France  Une question Chine – Union européenne Difficile ratification Corée … Lire la suite

Indo-Pacifique – Pays-Bas : Retour à Batavia

Les Pays-Bas, revenant sur leur passé, ont récemment défini leur vision de la région indo-pacifique, RIP. Trois siècles et demi de présence coloniale en Indonésie, l’une des plus longues de l’histoire, n’ont pas été effacés par une absence de 75 ans. Au 17e siècle, la Compagnie des Indes orientales édifie Batavia comme capitale de son empire sur les ruines de Jayakerta, dont le nom, Jakarta, est repris à l’indépendance, en 1945. Aujourd’hui, une nouvelle vision – voulue comme intégrée à celle qu’ils voudraient voir adoptée par l’UE – s’impose aux Pays-Bas pour garantir que leurs intérêts économiques et politiques dans le pôle de croissance le plus important du monde continuent d’être adéquatement défendus.

🐃  Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

FAITS 

Le 13 novembre 2020, après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas étaient le troisième pays membre de l’UE à publier un document destiné à renforcer la coopération nationale et européenne en Indo-Pacifique. Le Royaume-Uni venait de publier le sien. Le Danemark semble vouloir faire de même.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

Le Royaume-Uni vient de dessiner l’avenir qu’il se souhaite à l’est de Suez : le retour dans une forme néo-impériale, appuyé sur une longue histoire dans l’océan Indien et une série d’alliances nouvelles ou renouvelées dans la région. Pressé également d’étendre ses marchés, il se promet d’y être un protecteur et promoteur des règles internationales et le héraut de la lutte contre le réchauffement climatique. Résolument adossé aux États-Unis et hostile à la Chine populaire, il se pose en homologue sinon en alternative de l’Union européenne.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 144/2020-11

Chine – Afrique Angola : Main dans le sac passeports Mozambique : Appel à l’aide Sao tomé-et-Principe : Virage Chine – Corée du Sud – Qatar Course aux méthaniers Chine – Équateur – Pérou  Pêche Chine – Europe  Une première Chine – Macao Prémices Chine – Macao – CPLP  Nomination Chine – Portugal – États-Unis … Lire la suite

Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

L’Allemagne fédérale vient de publier sa vision des relations à renforcer ou à instaurer avec ce qu’il est désormais convenu d’appeler la région indo-pacifique, tout en y incluant logiquement la Chine. Son titre, « Allemagne – Europe – Asie : façonner ensemble le 21e siècle », est explicite : il s’agit bien d’une avancée géopolitique destinée à inspirer une position européenne à l’égard d’une région appelée à incarner le successeur du « siècle américain ».

Federal Germany has just published its vision of the relations to be strengthened or established with what has now come to be called the Indo-Pacific region, while logically including China. Its title, « Germany – Europe – Asia : shaping the 21st century together », is explicit : it is indeed a geopolitical advance intended to inspire a European position with regard to a region called upon to embody the successor of the « American century ».

Lire la suite

Birmanie : La démocratie en danger ?

Les élections générales qui se sont tenues le 8 novembre 2020 en Birmanie ont donné un résultat sans équivoque. Pourtant, le principal parti d’opposition conteste le scrutin. La question est dans les esprits : l’Armée pourrait-elle se solidariser de cette contestation et refaire le coup de 1990 qui avait déjà une première fois, privé Aung San Suu Kyi d’un résultat identique ? La transition politique amorcée au début des années 2000 est-elle en danger ?

Lire la suite

France : création du poste d’ambassadeur chargé de l’Indo-Pacifique

Par décret du 16 septembre 2020, le gouvernement de la République française a créé un poste d’ambassadeur chargé de l’Indo-Pacifique et nommé son premier titulaire à compter du 15 octobre 2020 en la personne de Christophe Penot, ministre plénipotentiaire de 1re classe, ancien ambassadeur en Malaisie et en Australie – son dernier poste. Il sera … Lire la suite

Birmanie : Des élections sans enthousiasme

Les prochaines élections vont avoir lieu le 8 novembre 2020 en Birmanie. C’est la troisième fois depuis 1962 que les électeurs sont appelés aux urnes. La dernière fois, en 2015, le scrutin avait soulevé un vrai enthousiasme à la fois au sein de la population et dans la communauté internationale. Il ne semble pas que cela soit le cas cette fois-ci. Les enjeux sont pourtant tout aussi cruciaux.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 141/2020-07 & 08

Chine – Afrique Angola : chasseurs Côte d’Ivoire : cacao Mozambique : télévision par satellite Nigeria : l’AK-47 enfin Chine – Asie centrale BRI et environnement Chine – Canada Pion ? Chine – États-Unis À Chinois… Inde – Portugal Goanais en force Taïwan : Somaliland. But ! Timor oriental – CPLP Prochain secrétaire exécutif   Extrait de … Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 138/2020-04

Chine  Externalisation de la sécurité Chine – Afrique Angola : en berne Cap-Vert : coopération militaire Grands lacs : préférence pour le Rwanda Madagascar : Huawei en lice Chine – Corée du Sud – Mozambique  Gaz en suspend Chine – Inde  Charbon Inde – Portugal  Attraction Timor oriental – Vatican – Portugal  Visites   Extrait de la Lettre … Lire la suite

Vietnam – Union européenne : Le Parlement européen approuve l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam

Le Parlement européen a approuvé le 12 février 2020, l’accord de libre-échange et de protection des investissements entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine Coronavirus et propagande virale : l’Empire-Parti chinois contre-attaque, Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Chine – Monde  L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde, Jean Raphaël Chaponnière, Asie21

Taïwan – États-Unis – Chine  Les États-Unis tissent leur toile  pour un découplage total, Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 136/2020-02

Chine – Afrique Angola : du Covid-19 Djibouti : avancée Égypte – Éthiopie : médiation Golfe de Guinée : rançon Chine – Portugal – Afrique Investissement Chine – Taïwan – Sao Tomé-et-Principe Politique et paludisme Chine – Union européenne – Mauritanie Aides militaires Inde – Gabon  Manganèse Timor oriental Par douzièmes   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°136/2020-02 … Lire la suite

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Post-Brexit : retour à l’est de Suez

« Reviens-t-en, soldat britannique ; reviens-t-en à Mandalay ! » (R. Kipling)

Lire la suite

Chine – États-Unis  : Une trêve armée 休戰的中美貿易戰充滿火藥味

La trêve ne signifie pas la fin des hostilités sur le front de la technologie et des finances.

Lire la suite

Chine : Routes de la soie dans les Balkans

Tels qu’ils sont réalisés, les projets des Routes de la soie dans certains pays des Balkans sont autant d’obstacles à leur entrée dans l’Union européenne alors que l’intérêt de la Chine serait de disposer d’alliés à l’intérieur de celle-ci. Pékin agirait-il pour le compte de Moscou ?

Lire la suite

Indo-Pacifique : Entre deux puissances 夾在中美兩強之間的印太地區

Deux puissances s’affrontent à fleurets mouchetés dans l’espace indo-pacifique. La Chine sort de son pré carré continental et cherche avec vigueur à s’affirmer en mer. En vieille habituée du Pacifique, forte de ses flottes numérotées couvrant les océans du globe à la suite de celles de l’Empire britannique (Rule Britannia, Britannia rule the waves...), l’Amérique (great again ?) s’efforce d’y conserver son emprise « bienveillante ». Un grand nombre de pays aujourd’hui indépendants sont compris dans cette immense région qui réunit deux océans. Est-il fatal qu’ils aient à se rallier à l’un ou l’autre de ces camps ?

在印度洋與太平洋之間,目前有兩個大國,正揮劍互鬥。中國正走出大陸草原,奮力奔向海洋。而美國則承接大英帝國,以偏布全球的先進海軍,企圖"氣定神閒的"牢牢掌控太平洋。許多今天已宣告獨立的國家,終於瞭解,處在這片連結兩大洋的地區之中,是否倒向任一邊,都可能遭到致命噩運?

Lire la suite

Turkménistan : Crise économique et pénuries alimentaires

Depuis la fin de 2017, le Turkménistan traverse une crise économique, qui se traduit par des difficultés d’approvisionnement alimentaire. Cette situation contredit les annonces par le gouvernement de ses nombreux succès.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 125

Asie  Règne du conteneur

Lire la suite

Corée du Sud – Chine : Faire pleuvoir pour éliminer la pollution des particules fines en Corée

Les autorités sud-coréennes ont mené leur première expérience d’ensemencement de nuages destiné à lutter contre la pollution par les particules fines de type PM2,5 qui arrivent au-dessus de leur territoire.   

Since 2013, China has built and / or financed numerous infrastructure to facilitate international trade, including the export of Chinese goods. As the venue for Silk Roads Forum approaches, a think tank that Beijing listen carefully has suggested that China should use the Belt & Road initiative to create an economic union. If this is only a suggestion, many heads of state are expected at the Beijing forum this year. Such a union would only be the logical continuation of a project that will have to be renewed in the years to come to maintain a raison d’être.

Lire la suite

Chine : Vers une institutionnalisation de la Belt & Road Initiative 中國要將"一帶一路"制度化

Depuis 2013, la Chine construit et/ou finance de nombreuses infrastructures destinées à faciliter le commerce international, et notamment l’exportation des biens chinois. Alors que le forum des nouvelles Routes de la soie approche, un think tank qui jouit de l’oreille attentive de Pékin a suggéré que la Chine s’appuie sur l’initiative Belt & Road pour créer une union économique. Si cela n’est qu’une suggestion, de nombreux chefs d’État sont attendus au forum de Pékin cette année. Une telle union ne serait que la suite logique d’un projet qui devra se renouveler dans les années à venir pour garder une raison d’être.

早從2013年開始,中國承建或資助的無數基礎建設,其目的就是為了推動國際貿易,尤其是輸出中國產品。當第二屆"一帶一路"國際合作高峯論壇,即將來臨時,北京的一位專家曾認為,中國大力推動"一帶一路",就是打算創立一個經濟同盟。當許多國家元首,準備出席此項今年在北京召開的盛會時,此種同盟的構想,今後就會不斷的被提出來,此正所謂"山雨欲來風滿樓"!

Since 2013, China has built and / or financed numerous infrastructure to facilitate international trade, including the export of Chinese goods. As the venue for Silk Roads Forum approaches, a think tank that Beijing listen carefully has suggested that China should use the Belt & Road initiative to create an economic union. If this is only a suggestion, many heads of state are expected at the Beijing forum this year. Such a union would only be the logical continuation of a project that will have to be renewed in the years to come to maintain a raison d’être.

Lire la suite

Asie – Europe : le 12e sommet du dialogue de l’ASEM

Depuis 1996, les réunions entre une cinquantaine de pays d’Europe et d’Asie se succèdent pour s’efforcer de tisser des liens de coopération et de compréhension sinon d’actions communes. Le climat géopolitique dans lequel vient de se tenir le 12e sommet de l’ASEM (Asia-Europe Meeting) est marqué par des tensions entre les États-Unis et la Chine, le rejet du multilatéralisme par l’administration Trump et l’avènement d’une prise de conscience : la détérioration de l’environnement représente un danger pour l’humanité. Il est symptomatique de voir que dans ce contexte, ces pays si différents ont su adopter une attitude commune responsable.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 120

AFGHANISTAN – PAKISTAN – MOZAMBIQUE

Poids économique de l’héroïne

Lire la suite

Chine-Amérique : les trois fronts de la guerre économique voulue par Trump

La guerre économique qui vient de commencer entre les États-Unis et la Chine sur le front commercial, est déjà en cours sur le front industriel où elle pourrait s’aggraver. Il est peu probable qu’elle déborde au front financier. Mais Si la situation s’envemine, cette guerre économique pourrait avoir un impact analogue à celui de la crise de 2008. Il pourrait coûter 4 points de PIB aux deux principaux protagonistes, un peu plus pour l’Union européenne et sans doute pour le reste de l’Asie où ce conflit saperait le fonctionnement des chaînes globales de valeur.

Lire la suite

Mongolie : sortir du piège de la rente minière

Le boom économique qu’a connu la Mongolie au début des années 2010, appuyé sur les ressources minières considérables de son sous-sol, a tôt fait de se perdre dans les sables du désert de Gobi. Il n’en reste qu’un pays aux inégalités criantes, souffrant de surcroît d’une totale absence de développement régional, propice aux activités prédatrices du voisin chinois. Quelle voie retenir, pour sortir de cette économie de rente ?

Lire la suite

L’Europe face au changement d’échelle des investissements chinois 

Lors du Conseil européen des 22 et 23 juin 2017, le président français Emmanuel Macron a proposé de créer un mécanisme de surveillance des investissements des pays tiers dans l’Union européenne, particulièrement lié à la surveillance des investissements chinois en Europe et en France. Cependant, malgré une augmentation sans précédent des investissements directs à l’étranger sortants (IDES) de la Chine en Europe en 2016, le « groupe de Visegrad » (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) en a refusé l’idée. Pourquoi ?    

Lire la suite

Chine – Europe : Faut-il avoir peur des nouvelles Routes de la soie ?

Vingt-neuf chefs d’État et 1 200 délégués de 100 pays ont participé les 14 et 15 mai 2017 à Pékin au Forum sur les nouvelles Routes de la soie, le « projet du siècle » proposé par la Chine. Faut-il en avoir peur ?

Lire la suite