Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 176/2023-10 sommaire

1- ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine Incertitudes de la politique agricole chinoise. Un défi pour les BRICS ? Maurice Rossin, Asie21

Chine – Pakistan Route de la soie au Pakistan, célébration, Rémi Perelman, Asie21

Chine – États-Unis – Corée du Sud La guerre des puces, c’est fini ! Edouard Valensi, Asie21

Lire la suite

La France et L’Inde des origines à nos jours. Tome 4 : La France et l’Union indienne, Jacques Weber, Les Indes savantes, 2021

Recension par Alain Lamballe, Asie21

Jacques Weber consacre le tome 4 aux relations entre la France et l’Inde de 1947 à nos jours. La pagination suit celle du tome 3. Il en est de même pour la numérotation des chapitres. Ce tome est donc la continuation naturelle du tome 3 et ne comprend que trois chapitres. Sur les 417 pages qu’il contient, seulement 144 pages sont consacrées au texte. Les autres pages contiennent des annexes : glossaire, chronologies diverses, listes de gouverneurs de l’Inde française, des ambassadeurs de France en Inde, des ambassadeurs de l’Inde en France,  bibliographie, index des noms de personnes, table des illustrations, table des cartes, table des tableaux et graphiques. L’index concerne les tomes 3 et 4, ce qui signifie que les lecteurs du  tome 3 en sont privés avant de lire le tome 4. Des index séparés pour les noms de lieux et pour les très nombreux thèmes abordés seraient également souhaitables.

Dans ce tome, contrairement aux autres tomes, l’auteur a eu moins recours à des commentateurs extérieurs. Il a bénéficié de l’apport des diplomates français et de quelques individualités comme un ancien ingénieur ayant travaillé en France au Commissariat à l’Énergie atomique. L’auteur a analysé les évènements qui ponctuent l’évolution de l’Inde indépendante en consultant des ouvrages et des articles de presse. Comme dans les trois premiers tomes, l’auteur cite ses sources, notamment les travaux de ses étudiants et d’étudiants d’autres universités, ce qui complète fort bien son champ d’analyse.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 175/2023-09 sommaire

1- ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

ChinCorruption ? Non, dissuasion, Edouard Valensi, Asie21

Chine  La Chine soutient son économie face à la crise immobilière, Patrick Hébert, Asie 21

Encadré 1  Liste d’entreprises en ralentissement sur l’année écoulée en août 2023

Chine – États-Unis – Émirats arabes unis – Pakistan Une Chine impatiente, des Émirats prudents, Edouard Valensi, Asie21

Encadré 1 Hongdu L-15

Lire la suite

La France et l’Inde des origines à nos jours, Tome 3 : regards croisés, Jacques Weber, Les Indes savantes, 2021

I- Recension de l’ouvrage   //  II- Résumé de l’ouvrage

I- Recension de l’ouvrage

Historien reconnu, professeur émérite de l’Université de Nantes, membre de l’Académie des sciences d’outre-mer, Jacques Weber intitule « Regards croisés » le tome 3 de son ouvrage « La France et l’Inde des origines à nos jours ».

Comme dans les deux premiers tomes, l’auteur cite abondamment ses sources, nombreuses, et reproduit systématiquement des extraits des personnages mentionnés, ce qui justifie, voire renforce son argumentation. Il a abondamment lu, confronté les sources, décelé et rectifié les erreurs des analyses faites par les voyageurs, écrivains et artistes français ayant traité de l’Inde. Fort de sa vaste culture, l’auteur donne son opinion sur le bien-fondé des jugements de tous ces Français, attribuant le cas échéant leurs erreurs d’appréciations à un manque de connaissances sur l’Inde. Il réhabilite certains savants injustement restés dans l’ombre et au contraire relativise les apports de certains autres. Il a aussi utilisé en les citant les travaux de ses étudiants et d’étudiants d’autres universités, ce qui complète fort bien son champ de recherche.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Inde : Un engagement indien qui s’affirme

Plusieurs indices récents démontrent que l’intérêt de l’Inde pour une mer de Chine du Sud en paix s’accentue, que ce soit dans les déclarations de son gouvernement comme dans le renforcement d’activités de coopération avec l’ASEAN dans son ensemble, le Vietnam et les Philippines en particulier.

Lire la suite

Grappilages Asie21 n° 173/2023-06

Asie – États-Unis  Immigrants

Chine – Afrique

  • Angola : le prix de la dette
  • Angola : soupçons
  • Guinée Bissau : pêche

Lire la suite

Chine –  Russie – Ukraine : Les variations du roi Blé en Eurasie

Les céréales ont domestiqué l’homme1. Le blé dans le « croissant fertile » avec le millet et le riz de Chine, ont été, depuis 5000 AEC, les marqueurs de la civilisation des hommes dans l’occupation des sols. La Russie est redevenue le leader mondial du blé qu’elle était en 1900. La Chine, 20 % de la population mondiale et 10 % des terres cultivables, a donné au blé un rôle clé dans la recherche de l’autosuffisance alimentaire. Si l’élimination de la pauvreté a été un succès, la crise ukrainienne et l’incertitude climatique démontrent les dangers de la dépendance au marché mondial. Devenu le premier importateur mondial de blé et avec la moitié des stocks mondiaux, son approche est pragmatique : Les états n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts2. L’Ukraine n’est pas le bread basket * du monde. La guerre a provoqué des hausses de prix irrationnelles et enrichi les 4 grands traders ABCD* avec la gestion des peurs. La première victime d’une guerre, c’est toujours la vérité3. La campagne céréalière 2023-2024 sera excédentaire, d’autres facteurs, surtout climatiques, perturberont les marchés. La spécialisation régionale des productions n’a pas rendu le monde plus sûr.

Lire la suite

Eurasie : Le nouvel empire du Milieu – что делать1

Xi, à son départ de Moscou, confiait à Poutine : « En ce moment, il y a des changements, tels que nous n’en avons pas vus depuis 100 ans, et nous sommes ceux qui les dirigerons, ensemble. »

« Les grands empires ne meurent jamais, ils sadaptent ». La Russie rejoint l’Inde et la Chine, reconstituant l’empire de Gengis Khan et de ses successeurs  qui dominèrent le monde durant plus de 4 siècles. Le trio a l’espace, l’eau, l’énergie, la population avec la faim de croissance. Le monde change de maître, il pensait « occidental », il se met à l’heure « asiatique ». La sagesse chinoise et indienne combinée à l’expérience européenne russe seront bien nécessaires pour trouver des solutions originales aux paroles de Xi.  Il est difficile de combiner deux systèmes si opposés : empire multi-ethnique vs États-nations2. L’Asie na jamais eu le goût occidental pour les conquêtes, elle intègre et assimile l’autre, quand l’Occident conquiert, impose et remplace. L’agir dans le temps long, jugera. Thucydides avait raison, « l’histoire est un perpétuel recommencement », avec ses rêves et ses pièges.

Lire la suite

Guillaume Bombenger

Diplômé du titre d’analyste en stratégies internationales et titulaire d’un Master en diplomatie et relations internationales, Guillaume a passé les 20 dernières années au sein de pays aux cultures variées. Depuis 2019, il évolue en Australie d’où il s’intéresse aux questions sécuritaires, principalement liées à la zone Indo-Pacifique.

Chine – Brésil : Le grand retour de Lula et du Brésil sur la scène internationale

Quand un ex-ambassadeur américain au Brésil, fin connaisseur de la politique latino-américaine,  dit que « traiter avec Huawei… est un risque pour la sécurité nationale américaine », que la dédollarisation est un pari dangereux,  que « le Brésil ne renforcera pas sa démocratie dans ses relations avec la Chine, mais il le fera dans ses relations avec les États-Unis » et quand il termine par une adresse à Lula sur l’Ukraine, « il doit faire attention à ce qu’il dit », on comprendra combien la visite de Lula en Chine était importante et pleine de risques. Ce fut un grand succès politique, économique et financier. Lula a intronisé Dilma Rousseff, la nouvelle présidente de la NBD* à Shanghai.  When God laughs1, … on rappellera que c’est D. Rouseff, avec Xi, Poutine et Modi qui avaient décidé de la création de la NBD* le 14 juillet 2014. 3 jours plus tard, le MH17 était abattu au-dessus de l’Ukraine. Comprenne qui pourra… 

Lire la suite

Grappillages n° 171/2023-04

Asie – Mozambique  Rassérénés Chine  Complicité affichée ? Chine – Afrique Angola : Cabinda Angola : ciblée Angola : financements Tanzanie : ne pas aller trop loin      Chine – Brésil : en poste Chine – Brésil : oubliée l’influenza Chine – Brésil : vaches et diplomatie Chine – Monde : Huawei, instrument clé Chine – Mozambique … Lire la suite

Bangladesh : Dans l’Indo-Pacifique avec circonspection

La république populaire du Bangladesh, quatrième pays musulman du monde, n’apparaît dans l’actualité que lorsqu’il y survient une catastrophe, inondation ou incendie meurtriers, suscitant surpeuplement, pauvreté, arrestations de masse, violations des droits humains, etc. Sa coopération nucléaire civile avec la Russie et un partenariat stratégique avec la Chine sont accompagnés, non sans péripéties, de bonnes relations avec Washington. Ces jours derniers, le Bangladesh et les États-Unis ont discuté de sécurité et de stratégie indo-pacifique, contraignant Dacca à éclaircir sa position.

The People’s Republic of Bangladesh, the fourth Muslim country in the world, only appears in the news when there is a disaster, floods or deadly fires, causing overcrowding, poverty, mass arrests, human rights violations, etc. Its civil nuclear cooperation with Russia and a strategic partnership with China are accompanied, not without ups and downs, by good relations with Washington. In recent days, Bangladesh and the United States have discussed security and Indo-Pacific strategy, forcing Dhaka to clarify its position.

Lire la suite

Chine – Monde : Pékin et son « initiative de sécurité mondiale »

Le 21 février 2023 la Chine affiche une volonté de contribuer à la sécurité mondiale en publiant le texte d’une nouvelle proposition : l’initiative de sécurité mondiale. Si le geste ne peut qu’être salué puisqu’il s’agit d’une incantation pacifique, il y a lieu, connaissant l’esprit chinois, de se poser la question des intentions réelles de Pékin derrière ce document.

On the 21rst of February 2023 China displayed some will to contribute to the global security by publishing a paper on a new proposal: the global security initiative. When the move deserves to be greeted since it reflects a wish for peace, it is however, knowing the Chinese mind, necessary to try to guess what can be the real Chinese intentions behind such a document.

Lire la suite