Grappillages Asie21 n° 168/2023-01

Asie – Brésil Balance  Entretiens Australie – Russie  Opération ?  Chine – Afrique Angola  : Cabinda martyr Golfe de Guinée – Inde  : coopération ? Maroc : tournant   Russie – États-Unis : mise en garde  Russie – Turquie : ruée Russie – Afrique du Sud : manœuvres Sao Tomé-et-Principe : révision Chine – Inde – … Lire la suite

Monde : COP27 – COP15  : On danse la gigue sur un volcan. Le baume des beaux mots sur les grands maux de la terre

Les COP* se suivent et se ressemblent, elles promettent beaucoup mais livrent peu. Une étude des 27+15 résolutions finales conduit à la conclusion : « Nous savons qu’ils mentent. Ils savent qu’ils mentent. Ils savent que nous savons qu’ils mentent. Nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent. Et, pourtant, ils persistent à mentir. » (attribué à Alexandre Soljenitsine). Le libéralisme enrichissant une minorité dans l’immédiateté n’a jamais résolu le long terme du vivre ensemble. Les États, faute de courage et de vision politique, sont réduits à utiliser l’instrument de gestion du marxisme, le quota ou la négation du prix ! Milton Friedman vaincu par Karl Marx ? …When God Laughs, Jack London.

Lire la suite

Asie – Russie – Europe : La guerre en Ukraine, une chance pour l’Asie

La guerre d’Ukraine a bouleversé le fragile équilibre « Europe – Russie – Asie ». Le point commun entre l’Europe et l’Asie réside dans leur dépendance aux énergies importées, et leur différence est leur vision du futur. L’Europe, une population vieillissante à niveau de vie élevé, gère une rente de situation, alors que la Chine et l’Inde, 6 fois plus peuplées et 6 fois moins riches par habitant, ont une frénésie de consommation, donc de croissance. La Russie, à cheval entre ces deux géants, a les ressources énergétiques de la Sibérie et ses vastes espaces à haut potentiel agricole. Quand les portes de l’Occident se ferment à la Russie, celles de l’Asie lui sont grandes ouvertes. Longtemps, elle se crut européenne… depuis Pierre le Grand. Les oukases européens l’obligent à penser autrement, d’où la vente de son énergie à la Chine et l’Inde, les premiers consommateurs mondiaux. Yvan le Terrible (cf. encadré 1) avait raison : l’avenir de la Moscovie était au Nord et à l’Est, l’ennemi à l’Ouest ! Cette révolution des échanges énergétiques est rapide, comme le confirment les échanges de 2022. On a lâché la bride du cheval du changement, jusqu’où ira-t-il ? C’est dans ce sens que la guerre d’Ukraine est une chance pour l’Asie (危机*)

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 167/2022-12

BRICS – Chine – Inde  Bousculade Chine  Cavalier seul Chine – Angola  Deuil Chine – Angola Énergie Chine – Australie Renseignement Chine – Brésil  Confirmation et équidistance Chine – Brésil. Convictions Chine – Brésil – États-Unis  Maïs Chine – Guinée Bissau Étude significative Inde – Burkina Faso  Coopération en suspens Royaume-Uni – Chine Inquiétudes Timor oriental … Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 166/2022-11

Asie – Canada L’Asie en nombre

BRICS Nouvelle arme de Moscou ? 

Chine – Afrique 

  • Angola – États-Unis : rapprochement
  • Cameroun – États-Unis : mélange des genres

Lire la suite

Chine : Pause pour la Route polaire de la soie

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

La guerre irréfléchie livrée à l’Ukraine par la Russie pour éloigner le danger de la contagion démocratique pourrait bien avoir l’effet inverse de ce que prévoient maintes analyses. À partir de la panne de la route arctique, cet article esquisse une évolution à moyen terme (l’après Poutine et Xi Jinping) où, au lieu de tomber dans les bras de la République populaire de Chine, la Fédération de Russie préférera resserrer ses liens avec l’Union européenne.

The reckless war waged on Ukraine by Russia to ward off the danger of democratic contagion could well have the opposite effect of what many analyzes foresee. Starting from the breakdown of the Arctic route, this article outlines a medium-term evolution (after Putin and Xi Jinping) where, instead of falling into the arms of the People’s Republic of China, the Russian Federation will prefer to tighten its links with the European Union.

Lire la suite

Eurasie : Nordstream explosa – La commedia è finita1. Canossa à la Maison Blanche

Nil sapientiæ odiosius acumine nimio1 Sénèque

La puissance d’une nation se mesure à l’énergie qu’elle transforme en richesse. L’Europe de Lisbonne à Vladivostok est morte avec la destruction de Nord Stream, le cordon ombilical la liant à la Sibérie. Qui est coupable de ces forfaits, sinon celui qui en retire les bénéfices évidents ? Qui l’avait promis et clamé urbi et orbi le 7 février 2022, tel Dupin dans la lettre volée2 ? L’Allemagne, leader du navire « Europe », a été rappelée à l’ordre par les États-Unis. Nous assistons à un grand schisme politique semblable au Grand Schisme religieux de 1054, avec un chancelier allemand admonesté par Biden comme l’empereur germanique le fut par Grégoire VII, la Maison Blanche ou le nouveau Canossa. Le chancelier est allé seul en Chine chercher une alternative industrielle à la perte des réserves énergétiques russes sacrifiées sur l’autel de la servitude. Efforts vains. Poutine, au forum de Valdaï3, prend acte et souhaite la fin du monde unipolaire. L’Europe se trouve face une Asie conquérante dont elle avait longtemps contenu l’expansion. La Russie, le cul entre deux chaises, a choisi le siège asiatique, rejetant l’Europe à l’extrémité occidentale …une partie naturelle de la Grande Eurasie. Strapontin ou siège éjectable ?

Lire la suite

Asie médiane : Prudence ou basculement ?

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

L’analyse du positionnement des États d’Asie médiane vis-à-vis de la Russie en guerre en Ukraine laisse penser que l’influence chinoise dans la région pourrait en profiter pour croître.

Lire la suite

La marine indienne dotée d’un nouveau porte-avions mais sans avions

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Le 2 septembre 2022, la marine indienne a reçu un nouveau porte-avions, le Vikrant. Elle dispose donc désormais de deux porte-avions : le Vikramaditya, acheté à la Russie et modernisé, et le Vikrant fabriqué dans le chantier naval de Kochi au Kerala, 75 % des composants étant d’origine nationale. 

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 164/2022-09 sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE 

Russie – Asie  La Russie, pays du Soleil-levant  « Страна восходящего солнца — это Россия »…, Maurice Rossin, Asie21 

EXTRÊME-ORIENT 

Chine  Second vol de l’avion spatial chinois, Philippe Coué, Asie21

Chine  Une conférence sur le droit de la mer à la gloire de la Chine, Daniel Schaeffer, Asie21

Lire la suite