Grappillages Asie21 n° 158

Chine  Arrogance Chine – Angola – Philippines  Un port disputé Chine – Guinée équatoriale  Pénétration Chine – Macao  Les jeux sont faits Chine – Macao  Pas en avant au Forum Chine – Mozambique  Longtemps attendu Mozambique – Chine – Corée du Sud   Livraison Chine – Nouvelle-Calédonie  Expectative Japon – Sao Tomé-et-Príncipe  Une aide attendue Timor … Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 156/2021-12

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

GRAPPILLAGES

Chine – Afrique  Du FOCAC

Chine – Amérique centrale – Taïwan – Nicaragua  Nouvelle défection

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 154/2021-10

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Afghanistan – Angola Fermeté  

Chine – Brésil

  • Inquiétude
  • Modèle ?

Chine – Canada  Vers un changement ?

Chine – France Influence 

Lire la suite

Pacifique  AUKUS : malaise en Océanie

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

La signature du pacte AUKUS* n’a pas manqué de faire réagir dans le Pacifique. Passée la surprise de cette annonce, les États insulaires de la région ont commencé à faire part de leurs inquiétudes liées à ce nouveau partenariat de sécurité et surtout à l’acquisition par l’Australie de SNA*. Compte tenu de sa position stratégique dans une éventuelle confrontation entre les deux grandes puissances, l’Océanie peut difficilement faire entendre sa voix et s’attend à de fortes pressions, si ce n’est à être placée devant le fait accompli. Une alliance régionale pourrait-elle desserrer l’étau qui va sans doute l’étrangler ?

Lire la suite

Australie : Nucléaire, au risque de tout perdre

abonnement en ligne

En engageant l’Australie dans le « schéma chinois » des États-Unis, le Premier ministre Scott Morrison vient de mettre son pays à mal. Les sous-marins nucléaires anglo-américains dont l’Australie doit être dotée ne seront pas en ligne avant dix à quinze ans, s’ils sont effectivement construits, ce dont on peut douter. En attendant l’Australie reste seule et nue soumise aux sanctions chinoises : elle perd ce marché et ses échanges extérieurs sont désorganisés ; le pays est ouvertement menacé par la Chine de frappes conventionnelles et à terme nucléaires. Car voici, non sans raisons l’Australie dénoncée comme une puissance nucléaire virtuelle. Cela, en échange d’une protection illusoire car l’Australie ne sera pas défendue en cas de crise. Au total, une mauvaise affaire et une grave crise politique prévisible en Australie.

By committing Australia to the “Chinese scheme” of the United States, Prime Minister Scott Morrison has just undermined his own country. The Anglo-American nuclear submarines, which Australia is to be equipped with, will not be operational for ten to fifteen years, if they are built, which is doubtful. In the meantime, Australia remains alone and nude, subject to Chinese sanctions: it is losing this market and its foreign trade is disorganized; the country is openly threatened by China with conventional and eventually nuclear strikes. For here, not without reason, Australia is denounced as a virtual nuclear power. And this in exchange of an illusory protection, because Australia will not be defended in case of crisis. All in all, a bad deal and in the long run, a serious political crisis predictable in Australia.

Lire la suite

Asie -Pacifique : Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?

Hong Kong souhaite adhérer au RCEP *.  

Hong Kong wishes to join RCEP.  

Lire la suite

Indo-Pacifique : La stratégie de l’Union européenne 

Le 16 avril 2021, Le Conseil de l’Union européenne a déclaré son intérêt pour l’Indo-Pacifique et sa volonté d’y renforcer son influence et sa coopération. Les initiatives prise précédemment par la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark sont ainsi confirmées et soutenues au niveau communautaire, voire élargies. Sans hostilité, ce premier document – il sera suivi par un second, plus détaillé – rappelle à la Chine qu’il convient de respecter les règles internationales.

On April 16, 2021, the Council of the European Union declared its interest in the Indo-Pacific and its willingness to strengthen its influence and cooperation there. The initiatives previously taken by France, Germany, the Netherlands and Denmark are thus confirmed and supported at Community level, or even extended. Without hostility, this first document – it will be followed by a second, more detailed – reminds China to respect international rules.

Lire la suite

Conclusions du Conseil sur une Stratégie de l’UE pour la coopération dans l’Indo-Pacifique

Conseil de l’Union européenne, Bruxelles, 16 avril 2021, 7914/21

Stratégie de l’UE pour la coopération dans l’Indo-Pacifique

(Version française : Rémi Perelman, Asie21)

1. Le Conseil considère que l’UE devrait renforcer son orientation stratégique, sa présence et ses actions dans l’Indo-Pacifique dans le but de contribuer à la stabilité, à la sécurité, à la prospérité et au développement durable de la région, sur la base de la promotion de la démocratie, de l’état de droit, droits de l’homme et droit international.

Lire la suite

Forum des îles du Pacifique : rien ne va plus

Une crise sévère secoue le Forum des îles du Pacifique1 suite à un désaccord autour de l’élection de son secrétaire général. Les États micronésiens qui n’ont pas pu imposer leur candidat, malgré un gentlemen’s agreement passé avec ceux mélanésiens et polynésiens, ont décidé de se retirer du Forum. Un départ qui redéfinirait sa sphère d’influence, y bousculerait des équilibres et profiterait, sans aucun doute, à Pékin. Mais rien n’est encore fait et les regards se tournent désormais vers Washington. 

Lire la suite

Lettre ouverte du Centre de réflexion interarmées à monsieur Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

TRIBUNE LIBRE

Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI) s’insurgent contre le projet “OTAN 2030” qui, selon eux, affaiblit notamment la souveraineté de la France. 

Elle concerne au premier chef deux pays, Russie et Chine, qui entrent dans le champ d’Asie21.

Nous la reproduisons ici.

Lire la suite