Pacifique Sud : Un réseau de coopération maritime français pour la surveillance  des ZEE* du Pacifique Sud

abonnement en ligne

À l’occasion du 5e sommet France-Océanie1, qui s’est tenu en distanciel le 19 juillet 2021, et de sa visite officielle en Polynésie française du 24 au 28 juillet 2021, Emmanuel Macron n’a pas manqué de rappeler que la France est une puissance du Pacifique : une zone « où se joue tant de défis de l’humanité », à commencer par celui géopolitique « avec la confrontation entre les deux grandes puissances mondiales ». À ce titre, elle y a non seulement des responsabilités mais également des ambitions.  

Lire la suite

 Bribes éparses d’un passé révolu

par Philippe Delalande, Asie21

Tours

1/ Excursion dimanche dernier sur la levée de la Loire, en voiture jusqu’au confluent du Cher. J’entrevois la Loire sinueuse et sablonneuse, à droite entre les arbres, puis en revenant vers Tours, toujours à droite, le Cher calme comme dans un canal entre ses rives parallèles, Un itinéraire d’une quarantaine de kilomètres parcourus si souvent en vélo quand j’étais plus jeune. Tous les paysages qui défilent me sont connus. Je me souviens même des endroits où j’avais coutume de m’arrêter. Ici on aperçoit la voie ferrée qui conduit à Nantes, là le château de Villandry. La levée sur laquelle je roule fut construite par les Plantagenets au 12e siècle. C’était un chemin de halage des bateaux et une digue pour protéger les fertiles terres arables alluviales des inondations lors des crues du fleuve. L’histoire a façonné le paysage.

 

Afrique (1963-1967)

2/ Le plateau du Fouta Djalon sépare la Guinée du Sénégal. Il est habité principalement par des Peuhls. Ils n’ont guère de traits négroïdes. Ils seraient venus d’Egypte il y a plusieurs siècles. Ce sont des musulmans rigoureux. Les femmes portent des cimiers. Sur un arc de roseau leurs cheveux sont tissés en arceaux. Elles ont des ports de tête de princesses.

Lire la suite

Congrès de la Nouvelle-Calédonie : vers une majorité océanienne ?

L’Éveil océanien vient de former au Congrès de la Nouvelle-Calédonie un intergroupe politique avec l’UC-FLNKS et Nationalistes. Le ralliement de ce parti, créé en mars 2019 afin de promouvoir les intérêts des communautés wallisienne et futunienne de Nouvelle-Calédonie, à quelques semaines du second référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de ce territoire, interroge.

Lire la suite