Une conférence sur le droit de la mer à la gloire de la Chine

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Dans le cadre du quarantième anniversaire de l’ouverture de la CNUDM* à la signature des adhésions, la Chine a organisé une conférence internationale en visioconférence les 1er et 2 septembre 2022. Malgré un programme dense et une remarquable participation de sommités internationales sur le sujet du droit de la mer, il apparaît que l’événement se présente d’abord comme un véritable étalage d’autosatisfaction sur les actions accomplies et les initiatives prises par Pékin en réponse aux dispositions de la Convention. C’est aussi l’occasion de prendre un ton professoral pour dicter ce qui doit encore être accompli en termes d’application du droit international de la mer. Les États-Unis sont largement égratignés. 

On the occasion of the fortieth anniversary of the opening of UNCLOS* to the signatories, China organized an international conference by videoconference on September 1 and 2, 2022. Despite a dense program and a remarkable participation of international top authorities on the question of the law of the sea, it appears from the results that the event first of all appears as a genuine display of self-satisfaction on the actions accomplished and the initiatives taken by Beijing in abiding by the provisions of the Convention. It is also an opportunity to display a professorial tone to dictate what still needs to be done in terms of enforcement of the international law on the sea. The United States is largely scratched.

Lire la suite

Indonésie, la Chine trébuche sur sa route

Indonésie, Trans-Java

En Indonésie, avec de notables retards et un important dépassement de coûts, la dynamique des Nouvelles routes de la soie montre ses limites sur la courte liaison ferroviaire entre Jakarta et Bandung, un « projet phare ». L’offre chinoise avait été préférée à celle du Japon après des années de tergiversations. Le présent article fait suite à celui publié dans la Lettre Asie21 d’avril 2016 (Duels ferroviaires sino-japonais en Asie du Sud-Est).

Lire la suite

Menace chinoise sur Taïwan : aucune solution de continuité en perspective

carte des 9 impacts, tels que répertoriés par le ministère de la défense japonaise

Par le général (2s) Daniel Schaeffer,  membre du groupe de réflexion Asie21-futuribles

(www.asie21.com)     1er septembre 2022

Reproduction autorisée par tout média intéressé ; prière de mentionner la source.

(4 cartes)

Dès lors que la Russie eût agressé l’Ukraine, les regards internationaux se tournèrent automatiquement vers la Chine et Taïwan en lançant des quasi-paris sur un passage chinois à l’acte de reconquête de la grande île par la force. Et voici que Nancy Pelosi, présidente de la chambre américaine des représentants, accompagnée de cinq membres démocrates de cette même Chambre vient souffler sur les braises le 3 août 2022 en entreprenant une visite à Taipei.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 163/2022-07&08

BRICS – Argentine  Des BRICS au BRICSA ?

Chine  Fujian

Chine – Afrique

  • Fouet
  • Honni soit…
  • Angola : Luanda nationalise le diamant

Lire la suite

Japon – Ukraine : Le syndrome ukrainien

Les Japonais craignent que l’invasion russe en Ukraine n’incite les Chinois à procéder à la conquête de Taïwan par la force et que, par effet d’entraînement, d’en subir les conséquences collatérales. Au nord, elles pourraient même se traduire par des confrontations armées, à divers degrés, avec les forces russes. C’est pourquoi le gouvernement Kishida* est activement à la recherche d’appuis extérieurs et planifie l’augmentation de son budget de la défense.

Lire la suite

Japon – Russie : Dégradation des rapports entre le Japon et la Russie

Le ministère des Affaires étrangères russe a annoncé le 21 mars 2022 qu’il arrêtait les pourparlers avec le Japon en vue de la conclusion d’un traité de paix en raison de l’impossibilité de signer un document avec un pays qui manifeste ouvertement des positions inamicales à son égard. Cette déclaration faisait suite à la décision du Premier ministre japonais Fumio Kishida de  s’associer aux nouvelles sanctions prises contre la Russie le 16 mars à la réunion du G7. Cette mesure met fin au statut de nation la plus favorisée, ce qui entraîne l’augmentation des droits de douane  sur les marchandises russes importées. Déjà le Japon avait restreint l’exportation vers la Russie de semi-conducteurs et de produits de haute technologie. M. Kishida a fermement condamné l’intervention russe en Ukraine et offert l’asile aux réfugiés ukrainiens qui  arriveraient au Japon. Des cours de langue japonaise pourraient leur être dispensés.

Lire la suite

Sri Lanka : Manger sain et produire vain, quand l’écologie fait crier famine

En mai 2020, le président de Sri Lanka, Nandasena Gotabaya Rajapaksa, a interdit les engrais chimiques et les produits agrochimiques sous le slogan « agriculture biologique ».  Aujourd’hui, c’est le pays qui crie famine.   

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 162/2022-06

Chine – Australie – Afrique  Les besoins en lithium font bouger les lignes Chine – Inde – Mozambique – Autres pays  Graphite  Chine – Japon – Inde – Mozambique  Engagements Chine – Japon – Mozambique – Autres pays  Barrage en vue mais lointaine Chine – Suisse  À la peine Chine – Suisse  Reprise Chine – … Lire la suite

Indo-Pacifique : Quad – Effervescence

Le 24 mai 2022 les Premiers ministres australien, indien, japonais et le président des États-Unis se sont rencontrés à Tokyo pour la quatrième édition du Quad*. Le communiqué conjoint émis à la suite fait état de nombreuses initiatives nouvelles décidées qui devraient rapidement déboucher sur des applications concrètes. Face à cela la Chine réagit avec hostilité, non seulement par le discours mais aussi en se livrant à diverses activités navales et aériennes dont une conjointe avec les Russes.

Lire la suite