Taïwan – Lituanie – Chine – États-Unis : Erreur ? Le petit poisson et la baleine

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie

avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Taïwan fait une « percée diplomatique » en ouvrant un bureau de représentation sous le nom de Taïwan et non Taipei à Vilnius. Pékin réagit aussitôt par des sanctions économiques. Le président de Lituanie  estime qu’il s’agit d’une erreur de son gouvernement.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis et alliés – Taïwan : Préoccupantes montées des tensions

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Bien avant le 1er septembre 2021, date d’entrée en vigueur de la loi chinoise révisée sur la sécurité maritime, les tensions montaient entre Chinois et Taiwanais, entre Chinois et Américains et les alliés de ces derniers, entre Chinois et riverains de la mer de Chine du Sud. Elles continuent de plus belle amenant à se poser la question de savoir quand pourrait se produire la rupture.

Lire la suite

Afghanistan : Inquiétude à propos du retrait des troupes américaines d’Afghanistan

L’annonce faite le 8 mai 2021 par le secrétaire à la Défense Lloyd Austin que le retrait complet des troupes américaines d’Afghanistan sera effectif le 1er septembre 2021 suscite l’inquiétude chez les voisins de ce pays et tout particulièrement au Tadjikistan et en Ouzbékistan. 

Lire la suite

Chine – Europe : Visite en Europe du ministre de la Défense chinois

Tandis que le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi (王毅) faisait une tournée  au Moyen-Orient et notamment en Iran, son collègue de la Défense, le général Wei Fenghe (魏 鳳 和), s’est rendu en Europe du 24 au 31 mars 2021. 

Lire la suite

Chine – Allemagne – Mer de Chine du Sud : Une frégate allemande annoncée en transit en août 2021

Le 2 mars 2021, les Allemands ont annoncé la campagne d’une frégate en Asie-Pacifique entre août et novembre. À l’issue de sa mission de participation au contrôle du respect des sanctions imposées à la Corée du Nord par les Nations unies, elle regagnera l’Allemagne en effectuant un transit par la mer de Chine du Sud pour marquer son soutien au respect de la liberté de la navigation internationale dans tous les espaces marins qui lui sont ouverts en vertu la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Les États-Unis  applaudissent. La Chine avertit.

On March 2, 2021, the Germans announced a future naval campaign in Asia Pacific region by dispatching there a frigate between August and November of this very year. At the end of her task, which shall consist in contributing to the checking of North Korea’s compliance with the sanctions imposed by the UN, she will, on her way back to Germany, sail through the South China Sea in order to demonstrate the German support to the freedom of international navigation over all the global Commons.

Lire la suite

Lettre ouverte du Centre de réflexion interarmées à monsieur Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

TRIBUNE LIBRE

Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI) s’insurgent contre le projet « OTAN 2030 » qui, selon eux, affaiblit notamment la souveraineté de la France. 

Elle concerne au premier chef deux pays, Russie et Chine, qui entrent dans le champ d’Asie21.

Nous la reproduisons ici.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Pays-Bas : Retour à Batavia

Les Pays-Bas, revenant sur leur passé, ont récemment défini leur vision de la région indo-pacifique, RIP. Trois siècles et demi de présence coloniale en Indonésie, l’une des plus longues de l’histoire, n’ont pas été effacés par une absence de 75 ans. Au 17e siècle, la Compagnie des Indes orientales édifie Batavia comme capitale de son empire sur les ruines de Jayakerta, dont le nom, Jakarta, est repris à l’indépendance, en 1945. Aujourd’hui, une nouvelle vision – voulue comme intégrée à celle qu’ils voudraient voir adoptée par l’UE – s’impose aux Pays-Bas pour garantir que leurs intérêts économiques et politiques dans le pôle de croissance le plus important du monde continuent d’être adéquatement défendus.

🐃  Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

FAITS 

Le 13 novembre 2020, après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas étaient le troisième pays membre de l’UE à publier un document destiné à renforcer la coopération nationale et européenne en Indo-Pacifique. Le Royaume-Uni venait de publier le sien. Le Danemark semble vouloir faire de même.

Lire la suite

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne avec les partenaires en Asie

Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas

13 novembre 2020

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne

avec les partenaires en Asie

Texte initial : https://www.rijksoverheid.nl/documenten/publicaties/2020/11/13/indo-pacific-een-leidraad-voor-versterking-van-de-nederlandse-en-eu-samenwerking-met-partners-in-azie

Version française et notes de bas de page : Rémi Perelman, Asie21, qui apprécierait toute remarque sur la traduction – remi.perelman@gmail.com.

Lire également :

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

*****

L’ESSENTIEL

  • Les relations géopolitiques et géoéconomiques évoluent rapidement. L’importance de la région indo-pacifique ne cesse de croître. Afin de bien représenter les intérêts économiques et politiques des Pays-Bas et de l’Europe dans la région de croissance la plus importante du monde, un engagement plus actif des Pays-Bas et de l’UE dans la région indo-pacifique et sa propre vision néerlandaise et européenne de la région est important. 

Lire la suite

Une orientation très britannique (A Very British Tilt)

couverture tilt britannique

 

A Very British Tilt

Une  orientation très britannique

Vers une nouvelle stratégie britannique

dans la région indo-pacifique

*****

Un rapport intérimaire de la Commission indo-pacifique de Policy Exchange

présidée par le très honorable Stephen J Harper, avec une préface de l’Honorable Shinzō Abe

22 novembre 2020

Nb. Version française : Rémi Perelman, Asie21 (signaler les impropriétés à remi.perelman@gmail.com). Cette version est dépourvue des nombreuses notes bas de page de l’original. Si nécessaire, se reporter à celle-ci : https://policyexchange.org.uk/wp-content/uploads/A-Very-British-Tilt.pdf

*****

Lire également :

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

 Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne avec les partenaires en As

 

 

Contenu 

  • Avant-propos
    • Policy Exchange
    • Administrateurs
    • Remerciements
  • À propos de la Commission Indo-Pacifique
  • Résumé des recommandations
    • Tableau : initiatives britanniques recommandées et activités d’intégration régionale
  • Préface
  • Introduction : pourquoi l’Indo-Pacifique ?
    • Une construction géostratégique
    • L’essor de l’Indo-Pacifique
    • Pourquoi un penchant britannique vers l’Indo-Pacifique ?
  • Vision stratégique
    • Une charte indo-pacifique
  • Recommandations générales de la Commission
    • Considérations directrices
    • Une approche à deux voies
  • Recommandations spécifiques dans les domaines prioritaires
    • Commerce et technologie
    • Diplomatie
    • Gouvernance et développement
    • Changement climatique et protection de l’environnement
    • Défense et sécurité
  • Conclusion

*****

Avant-propos

Policy Exchange

Policy Exchange est le principal groupe de réflexion du Royaume-Uni, indépendant et non partisan, dont la mission est de concevoir, développer, proposer et promouvoir de nouvelles idées de politiques destinées à améliorer les services publics, rendre la société plus forte et dynamiser l’économie.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Europe – France : Ne pas se laisser entraîner dans une dérive otanienne en Indo-Pacifique

L’intérêt bien tardif que, contrairement à la France et au Royaume-Uni, portent aujourd’hui l’Allemagne et les Pays-Bas sur la région indopacifique, le suivisme européen des États-Unis dans le cadre de l’OTAN, font craindre que le schéma otanien historiquement adopté face à la Russie toujours considérée comme une menace, ne soit transposé face à la Chine, voire à la Russie d’aujourd’hui en contribuant à un nouveau renforcement de ces deux partenaires stratégiques.

The so late interest that, except from France and the United Kingdom, Germany and the Netherlands show today on the Indo-pacific region, the European bandwagoning with the United States within the NATO’s frame, both considerations may let fear that the NATO scheme adopted to confront Russia, which is still considered as a threat by the USA and its allies, be transposed to confront China, even to confront Russia on this side of the World, thus contributing to a renewed reinforcement between those two strategic partners.

Lire la suite