Taïwan – Chine – États-Unis Droit maritime : riposte du tac au tac

Le détroit de Taïwan mesure environ 70 milles marins à son point le plus étroit et 220 milles à son point le plus large. Des responsables militaires chinois affirment que le détroit de Taïwan, partie inaliénable du territoire chinois, ne fait pas partie des eaux internationales.

Lire la suite

Dialogue de Shangri-La : espoirs de stabilité et inquiétude d’instabilité dans le détroit de Taïwan et la région

中美防長在新加坡唇槍舌戰

Le Dialogue de Shangri-La a été une occasion de multiples rencontres bilatérales. La situation dans le détroit de Taïwan y a attiré l’attention internationale, plus que la situation en Ukraine : Taïwan a été davantage mentionné que les années précédentes par les États-Unis et la Chine mais aussi par l’Australie et le Japon. La confrontation sino-américaine s’est intensifiée avec leurs profondes divergences de visions et de valeurs régionales mais les deux parties cherchent à maintenir une relation stable pour éviter des conflits.

Lire la suite

Chine – États-Unis – Taïwan : Entretien téléphonique entre les deux ministres de la Défense. Réflexions d’Est, réflexions d’Ouest —– Telephone conversation between the two Ministers of Defense. Thoughts from the East, thoughts from the West.

Un entretien téléphonique a été sollicité par les États-Unis. Les ministres de la Défense chinois et américain se sont parlé.

A telephone conversation was requested by the United States. The Chinese and American defense ministers spoke.

Lire la suite

Chine – Europe : Visite en Europe du ministre de la Défense chinois

Tandis que le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi (王毅) faisait une tournée  au Moyen-Orient et notamment en Iran, son collègue de la Défense, le général Wei Fenghe (魏 鳳 和), s’est rendu en Europe du 24 au 31 mars 2021. 

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : Persistance des tensions

Depuis l’incident naval survenu le 30 septembre 2018 entre une frégate américaine, l’USS Decatur et un navire lance-missile chinois, le Lanzhou, dans le secteur des rochers South Johnson et Gaven, occupés, aménagés et militarisés par les Chinois dans les Spratleys, la période écoulée depuis la date de l’incident se caractérise par des invectives, des menaces réciproques d’amplification d’actes agressifs. Mais en même temps s’affichent des velléités de dialogue afin de tenter de circonscrire les risques d’escalades armées.

Lire la suite