Afghanistan – Chine : une base militaire afghano-chinoise

Depuis que des patrouilles mixtes afghano-chinoises ont été aperçues dans le corridor de Wakhan, à l’extrémité reculée de l’Afghanistan, proche des frontières chinoise et tadjike, la probable construction d’une base militaire anime les médias locaux. Serait-elle destinée à accueillir un détachement de l’Armée populaire de libération, l’APL ou des militaires afghans ? Si proche du Xinjiang, la question pourrait faire sourire, mais des affirmations, des contradictions et des dénégations se sont égrenées depuis le début de 2018. Des rapprochements ont été faits avec l’installation de la base militaire de Djibouti. Sans doute Pékin voudrait à la fois sécuriser sa frontière occidentale et pousser vers l’Afghanistan et l’Iran son tant vanté Corridor économique Chine-Pakistan.

Lire la suiteAfghanistan – Chine : une base militaire afghano-chinoise

Les Chinois dans le corridor de Wakhan en Afghanistan

Le corridor de Wakhan - Afghanistan

Le corridor de Wakhan en 2016-2018 Chronologie Rémi Perelman, Asie21, septembre 2018. Les autorités afghanes, impuissantes dans la lutte contre le terrorisme, craignent une résurgence des talibans, mais elles ne peuvent rien faire sans aides extérieures, celles, concurrentes  des États-Unis et de la Chine notamment. L’activité de la Chine à l’égard de l’Afghanistan semble s’accentuer au … Lire la suiteLes Chinois dans le corridor de Wakhan en Afghanistan

Chine : des tueurs pour l’île de Guam

Pour certains groupes d’influences américains, il faut tirer parti de toutes les occasions pour dénoncer le risque militaire que fait courir la Chine. La mise en service de deux missiles  DF 26 et DF 21 leur permet de relancer une offensive médiatique dont on montre le peu de justification.

Some American organization believes that they have to take advantage of every opportunity to denounce the Chinese’s military danger. The latest ballistic missile’s commissioning give them an opportunity to relaunch a media offensive, which delibarate  misinformation is shown up.

Lire la suiteChine : des tueurs pour l’île de Guam

Chine : punir sans frontières 

 Le Parti communiste chinois mène une offensive protéiforme visant à discréditer et parfois même à criminaliser ceux qui le critique ou remettent en cause ses mythes officiels, en Chine, mais aussi de plus en plus, à l’étranger.

Lire la suiteChine : punir sans frontières 

Chine – États-Unis : Premier dialogue diplomatique et de sécurité

Le 21 juin 2017, Américains et Chinois ont tenu leur premier dialogue diplomatique et de sécurité à Washington. L’entretien s’est focalisé sur la menace nord-coréenne coréenne et la nécessité de la faire disparaître. Mais aucun engagement réel, d’un côté comme de l’autre, tant attendu de la part de la Chine surtout, n’en a émané. Mais il y a au moins eu dialogue.

Lire la suiteChine – États-Unis : Premier dialogue diplomatique et de sécurité

Chine – Taiwan : La RPC conquiert Taiwan, et alors ?

Le scénario d’une invasion militaire de Taiwan par l’Armée populaire de libération chinoise, imaginé par un expert, permet de passer en revue ses conséquences prévisibles pour la Chine de Pékin. Elles seraient au nombre de trois : le coût direct de l’invasion, celui du maintien de l’ordre qui suivrait et la mise en question de la légitimité du Parti. Conclusion : l’opération serait désastreuse pour toutes les parties en cause, et au delà, un retentissement négatif sur l’économie mondiale étant inévitable.

Lire la suiteChine – Taiwan : La RPC conquiert Taiwan, et alors ?

Chine – Singapour – Taïwan : Matériels militaires singapouriens en quarantaine à Hong Kong

Le transit par Hong Kong de matériel militaire singapourien en provenance de Taïwan après l’exercice Project Starlight est, depuis le 23 novembre 2016, la source d’une nouvelle tension entre Pékin et Singapour. FAITS 23 novembre 2016 : les douanes de Hong Kong procèdent à la vérification d’un chargement militaire singapourien en provenance de Taïwan. Il s’agit … Lire la suiteChine – Singapour – Taïwan : Matériels militaires singapouriens en quarantaine à Hong Kong