Taïwan – Chine – États-Unis – Japon : Une semaine pour unifier Taïwan en 2027 ?

La réunification interdétroit est un objectif de Xi Jinping mais il n’a jamais fixé de calendrier. Selon le professeur Jin Canrong*, universitaire chinois, le gouvernement recommanderait 2027 comme date de réunification. Il déclare que « l’APL pourra vaincre n’importe quelle force armée américaine à moins de 1000 milles nautiques des côtes chinoises. ».

Lire la suite

Taïwan – Chine : La grande orientation de Pékin, la stratégie globale pour la réunification 中國對台策略 

Pékin parle de plus en plus de l’arrangement post-unification (統一後). Lors du 20e Congrès, le président chinois Xi Jinping pourrait proposer un concept entièrement nouveau allant au-delà du concept « un pays, deux systèmes », celui de la «  stratégie globale ».

Lire la suite

Chine : Un plan pour imposer l’état de droit 

Il peut paraître surprenant de penser que cinq à dix ans seraient suffisants pour établir un état de droit dans un pays qui – si l’on prend le texte au pied de la lettre – n’en disposait pas et dont, de surcroît, la Constitution reste dépourvue de véritable moyen de contrôle. La république populaire de Chine entend le faire pour opposer le sien (aux caractéristiques socialistes chinoises) à celui qui est inspiré du droit occidental. 

It may seem surprising to think that five to ten years would be enough to establish the rule of law in a country which – if we take the text literally – did not have one and whose Constitution, moreover, remains devoid of any real controlling role. The R. P. of China intends to do so in order to oppose its own (with Chinese socialist characteristics) to that which is inspired by Western law.

Lire la suite

Chine : Retrait de Caixin de la liste approuvée des sources d’information

Les autorités chinoises ont retiré Caxin1 de la liste officielle des sources d’information en Chine.   

Chinese authorities have removed Caxin from the approved and official list of sources of information in China.     

Lire la suite

Taïwan – Afghanistan : Taïwan n’est pas l’Afghanistan et le PCC n’est pas composé de talibans

abonnement en ligne

Avec les événements d’Afghanistan, l’engagement sécuritaire verbal du président Biden envers Taïwan est largement remis en question par les Taïwanais.

Lire la suite

Pas de répit pour la Chine

Il nous faut constater que les déclarations sur la Chine de Joe Biden et de son administration s’inscrivent dans la continuité de celles de Donald Trump, tout aussi véhémentes. Rien n’est changé. De par ses menées économiques déloyales, la Chine est le premier adversaire des États-Unis. Et lorsque ceux-ci dénoncent la tyrannie du Parti communiste chinois à l’encontre des Ouïghours, c’est au final pour justifier des sanctions économiques.

Lire la suite

Taïwan – Japon – États-Unis – Chine : Jeux politiques. L’indépendance de Taïwan sous contrôle américain 政治賭注:美國管控下的台獨

Kurt Campbell* a récemment indiqué clairement, lors d’un discours informel dans un groupe de réflexion1 américain, que les États-Unis ne soutiendraient pas l’indépendance de Taïwan mais étaient disposés à renforcer les échanges non officiels avec l’île. Pourquoi une telle annonce dans l’environnement actuel extrêmement tendu ?

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

Lire la suite

Chine – États-Unis : Changement d’attitude pour une « belle » image de la Chine 中國改弦更張塑造"可敬"形象

Avec le style des « Loups guerriers1 » dominant la diplomatie chinoise ces dernières années, les relations entre la Chine et les grands pays occidentaux se sont tendues. Aussi, le président Xi Jinping élabore une nouvelle stratégie de communication de la Chine à l’étranger. Le style de son discours (cf. encadré 2) est contraire à celui des « Loups guerriers » mais cela ne signifie pas forcément un changement majeur dans la stratégie étrangère de la Chine.

Lire la suite

« Sous la coupe chinoise du Ciel » – Conte pour un nouveau monde fantasmé

« Sous la coupe chinoise du Ciel »

Conte pour un nouveau monde fantasmé

Rémi Perelman, Asie21

Depuis les premières années 2000, dans l’euphorie du « miracle économique » et des centenaires à célébrer, les cercles académiques chinois ont entrepris la fabrication d’une narration dotant leur pays d’une mission de portée universelle tout en s’efforçant de répondre implicitement à plusieurs conditions :

  • Plaire au pouvoir en justifiant ses multiples souhaits d’expansion ;
  • Faire de la Chine une entité de tout temps unique au monde ;
  • Effacer l’opprobre du « siècle d’humiliation » qu’a été le XIXe siècle.

Repenser la Chine à nouveaux frais tout en la voulant éternelle réclame des fondations.

 

Lire également

Asie21 n° 150/2021-05  Chine : Anchorage, Tianxia ou le troisième pilier 

abonnement en ligne

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 149/2021-04

Chine  Subtilités Chine – Brésil Covid-19 oblige Chine – États-Unis La voiture électrique, champ de guerre Chine – Guinée Bissau Opportunisme actif Chine – Portugal  Macao bâillonné Chine – Suisse  Durcissement Chine – Tanzanie  Insistance Corée du Sud – Indonésie  Avion de combat Inde – Russie – États-Unis  Vers un revirement ? Japon – Australie … Lire la suite