Taïwan – États-Unis : Pour quelle raison une nouvelle délégation américaine atterrit à Taipei ? 美國代表團訪台的真實目的?

Le vice-président de Taïwan souhaite rejoindre le QUAD… un OTAN asiatique ?

台灣副總統賴清德提出加入"四方安全對話"(QUAD) ,難道是台灣希望加入亞洲的北約?

Lire la suite

Taïwan – États-Unis Semi-conducteurs : concurrence et subventions

Le marché mondial des semi-conducteurs devrait doubler d’ici 2030 car la pandémie de covid a stimulé une innovation rapide des modes de travail, d’apprentissage et d’interaction en accélérant la numérisation. Il en découle une croissance explosive de la demande de semi-conducteurs. Le centre de l’innovation numérique est Taïwan qui, possédant un écosystème complet et abondant, est devenu l’un des pôles clés de l’industrie. Alors qu’Intel développe fortement son activité de fabrication de puces aux États-Unis, son président, Patrick Gelsinger, souhaite que le gouvernement américain, dans ses subventions, se focalise plus sur les industries locales que sur TSMC ou Samsung car il en va de l’autonomie stratégique des États-Unis et de la santé de leurs entreprises. Il dénonce Taïwan comme un pôle instable mais y fait une visite éclair.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis et alliés – Taïwan : Préoccupantes montées des tensions

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Bien avant le 1er septembre 2021, date d’entrée en vigueur de la loi chinoise révisée sur la sécurité maritime, les tensions montaient entre Chinois et Taiwanais, entre Chinois et Américains et les alliés de ces derniers, entre Chinois et riverains de la mer de Chine du Sud. Elles continuent de plus belle amenant à se poser la question de savoir quand pourrait se produire la rupture.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : Crise économique américaine, tensions chinoises, tirelire taïwanaise

美國的經濟危機,中國的威脅,台灣的錢袋

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁 

La reprise économique mondiale après la crise de covid est freinée par la pénurie de matières premières dont de semi-conducteurs, due aux perturbations des chaînes d’approvisionnements et de la hausse des prix de l’énergie. L’économie américaine subit une inflation de 5,3 %. Les Chinois le savent. Début octobre 2021 et à l’occasion de la fête nationale de la Chine populaire, des dizaines d’avions de l’APL* (dont 100 J-16, 20 Su-30, 16 H-6, etc. ) ont fréquemment franchi l’ADIZ* du sud-ouest de Taïwan. La densité d’intrusion est plus élevée qu’auparavant. Les autorités taïwanaises ont répondu avec des avions de combat, des avertissements radio et le déploiement de système de missiles. Les États-Unis crient au danger et Taïwan doit donc s’équiper.

 

Lire la suite

Chine – Australie : la France victime collatérale

Par le Général (2s) Daniel Schaeffer, ancien attaché de défense en Thaïlande, au Vietnam et en Chine, membre du groupe de réflexion Asie21-futuribles (www.asie21.com)

Reproduction autorisée par tout média intéressé. Prière de mentionner la source.

 

Les média français focalisent essentiellement leur attention sur l’annulation décidée par l’Australie, sans préavis et avec une désinvolture qui relève de la plus infâme goujaterie, du contrat de construction de sous-marins qu’elle avait signé avec la France le 20 décembre 2016. A titre de rappel ledit contrat portait sur la fourniture de douze sous-marins classiques à propulsion conventionnelle, de la classe Barracuda, de toute dernière technologie. Il est évident que sur le plan commercial cette annulation entraîne une perte financière énorme pour Naval group et par voie de conséquence pour la France, sans compter les dommages subséquents que cela génère sur le plan des emplois.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Promesse américaine de nouvelle fourniture d’armes 

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier 2021, le président américain Joe Biden poursuit, de manière plus mesurée néanmoins, la même politique de vente d’armement à Taïwan que celle de son prédécesseur. Cependant, compte tenu de la menace de plus en plus forte de la Chine communiste contre la Chine républicaine, les armements américains complémentaires nécessaires pour tenir en échec les assaillants potentiels risquent d’arriver bien trop tard de même que ceux qui sortent de la production autochtone.

Since Joe Biden’s Inauguration Day January 20, 2021, the American president is continuing the same policy of arms sales to Taiwan as his predecessor, nevertheless less significant. However, with respect to the stressing growing threat coming from the communist Chinese side to confront the Republic of China, the American complementary armaments necessary for the Taiwanese side to be able to keep in check the potential attackers may arrive far too late as well as those which are produced locally.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : « Violation » de l’espace aérien taïwanais  🇹🇼🇨🇳🇺🇸 侵犯臺灣領空?

C’est juste après l’investiture du nouveau président américain Joe Biden, qu’un groupe aéronaval américain est entré en mer de Chine du Sud et que des avions militaires chinois ont harcelé le sud-ouest de l’ADIZ de Taïwan. La presse internationale a multiplié les annonces de « violation de l’espace aérien » taïwanais par Pékin, donnant un sentiment de danger immédiat et important dans le détroit. Or, l’ADIZ n’est pas l’espace aérien proprement dit. 

Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🦬

Lire la suite

Before the Taiwanese bolt has blown up

Before the Taiwanese bolt has blown up (updated) February 15, 2021                                                                                           … Lire la suite

Chine – Mers de Chine : Loi chinoise en gestation sur l’exercice du droit de l’État en mer : perspective de crises majeures

Le 5 novembre 2020 l’Assemblée nationale populaire chinoise a publié l’ébauche d’une future « loi de la république populaire de Chine sur la police maritime ». Elle permettra aux garde-côtes chinois d’exercer le droit de l’État en mer sur toutes les zones maritimes revendiquées par Pékin au-delà de ses droits légitimes en mer de Chine de l’Est et du Sud ainsi que dans le détroit de Taïwan, et ainsi de mener des opérations de police dans plusieurs secteurs des zones économiques exclusives de ses voisins et en haute mer. En s’arrogeant un tel droit la Chine renforcera ses prétentions sur des espaces marins internationaux. Si les pays d’Asie du Sud-Est et les pays dont les marines fréquentent ces mers n’exigent pas immédiatement l’abolition ou la rectification de ce projet, l’application de la nouvelle loi, une fois adoptée, conduira fatalement à des passes d’armes violentes entre garde-côtes chinois et forces navales sud-est asiatiques ainsi que celles des États-Unis et de leurs alliés.

On the 5th of November 2020 the Chinese People’s National Congress published the draft of a future “law of the People’s Republic of China on the maritime police”. That law shall allow the Chinese coast guards to enforce the maritime law all over the maritime areas that Peking is claiming beyond its legitimate rights in the East and South China seas as well as in the Taiwan strait, and thus to conduct maritime police operations over different parts of the exclusive economic zones of the other coastal States of the two seas and over the remaining part of high sea in the South China sea. By availing itself with such prerogatives China will strengthen its claims over international maritime areas. If the South-East Asian Nations and the countries whose merchant ships and navies are accustomed to cross those seas or exercise there do not immediately demand the abolition or the modification of that project, that law once adopted shall inevitably lead to violent clashes of arms between Chinese coast guards and the South East Asian countries’ naval forces and those of the United States and its allies.

Lire la suite

Taïwan : Pour la première fois sur la liste des pays à risque

台灣首次被列入戰爭風險國家名單之中

L’International Crisis Group1 (ICG*) a rarement inclus dans sa liste de zones de conflits le détroit de Taïwan. Il le considère dorénavant comme étant une région où la sécurité politique s’est considérablement détériorée.  Selon son dernier rapport (Crisis Watch), les tensions ont augmenté entre les deux rives du détroit en raison de déclarations de hauts fonctionnaires de l’APL*, le 29 mai 2020, annonçant vouloir utiliser « toutes les mesures nécessaires »  pour empêcher l’indépendance de Taïwan. Ainsi, des incursions continues de l’aviation chinoise ont eu lieu dans l’ADIZ* de Taïwan et la présence militaire de l’armée américaine est de plus en plus visible dans la région2.

Lire la suite