Taïwan – États-Unis – Chine : Nouvelle crise dans le détroit de Taïwan. Ambiguïté stratégique des États-Unis pour leur grand profit

台灣海峽爆發新危機:美國用模糊戰略從中獲利

Des incursions aériennes militaires chinoises se sont intensifiées sur et au-delà de la ligne médiane qui sépare les deux rives du détroit. Les États-Unis porteront-ils assistance à Taïwan en cas de violation de son territoire ? Alors que Mme Tsai s’activait depuis un certain temps dans l’établissement de relations toujours plus importantes avec les États-Unis, les médias relayaient l’idée selon laquelle Taïwan pourrait être reconnu diplomatiquement par Washington. Mais, le 20 septembre 2020, le ministre des Affaires étrangères Joseph Wu* (吳釗燮) fait volte-face en déclarant que : « Taïwan n’a pas l’intention d’établir de relations diplomatiques avec les États-Unis. » Il ajoute que dans le cas où la Chine attaquerait Taïwan, Taïwan prendrait en charge sa propre défense, sans aide étrangère. Jusqu’à ce jour, l’opinion publique croyait que les États-Unis étaient prêts à faire la guerre pour Taïwan. Mais le ministre a confirmé son propos, « estimant son jugement correct et pragmatique ». 

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – L’American Institute in Taiwan prévient : Taïwan doit se préparer activement contre l’invasion chinoise

Maintenant que Mme Tsai a été réélue à la présidence de Taïwan, l’AIT, quasi ambassade  américaine sur place, s’emploie à y ranimer la peur de l’ogre chinois. Les États-Unis de Trump n’ont pas oublié qu’ils sont des marchands d’armes : « Équipez-vous immédiatement pour éviter le pire ! »

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Dès le lendemain des élections, les États-Unis demandent à Taïwan d’ouvrir son marché

Les États-Unis espèrent enfin l’ouverture du marché taïwanais à leur viande porcine et bovine. Le 12 janvier 2020, parallèlement à la visite de Brent Christensen* à la présidente Tsai Ing-wen le lendemain de sa réélection, le président de l’AIT, James Moriarty, a organisé un Forum à Washington sur les résultats de l’élection présidentielle à Taïwan avec, entre autres, les diplomates taïwanais.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine  : Le bouddha contrôle le singe… ou l’ascendance américaine affichée sur la politique taïwanaise – 孫悟空跳不出如來佛的掌控。美國強化對台灣的全面監控。

La campagne électorale des présidentielle et législatives du 11 janvier 2020 a été intense en discours, rebondissements, cyberinfluence, soutiens, suspens. Même si Mme Tsai a été réélue, elle n’a pas eu une victoire triomphante. LE DPP a perdu 3 sièges au Yuan législatif. Pour l’opposition, Mme Tsai n’a pas gagné pour ses compétences mais a profité d’un contexte général en sa faveur. Les relations triangulaires Taïwan – États-Unis – Chine sont devenues des relations bilatérales.

2020年1月11日在台灣舉行的總統及立法委員大選,在經過不分晝夜的競爭及造勢,網路攻擊,激情與懸疑,終告結束。蔡英文雖獲連任,但是民進黨卻在立法院掉了三席。對在野黨而言,蔡英文並非因為政績而贏得選戦,乃是得利於國內外整個大環境!而台灣與美國及中國的三角関係,更已演變成雙邊關係!

Lire la suite