Mer de Chine du Sud : Code de conduite, l’ASEAN continue à préparer la corde chinoise qui pendra ses dix membres

À la suite du 34e sommet de l’ASEAN (23 juin 2019 à Bangkok), les négociations préparatoires à celles qui devraient avoir lieu ultérieurement sur un futur code de conduite des parties en mer de Chine du Sud semblent s’accélérer. Paradoxalement ces travaux se déroulent à un moment où, pendant tout le mois de juillet et tout le mois d’août, la Chine se livre dans les zones économiques exclusives (ZEE) du Vietnam, de la Malaisie et des Philippines à des actes à visée hégémonique.

Following the 34th ASEAN summit (23rd of June 2019 in Bangkok), the negotiations preparatory to those which should occur later on a future code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea seem to accelerate. Paradoxically those works are going on at a time when, during the whole months of July and August China is completing hegemonic acts in Vietnam, Malaysia and Philippines’ exclusive economic zones (EEZ).

Lire la suiteMer de Chine du Sud : Code de conduite, l’ASEAN continue à préparer la corde chinoise qui pendra ses dix membres

Chine – États-Unis – Canada – Monde : L’affaire Huawei évolue (suite 4)

L’affaire prend des proportions qui n’apparaissaient pas à ses débuts.

The clash takes on proportions that did not appear initially.

El asunto adquiere proporciones que no aparecieron en sus principios.

O caso toma dimensões que no apareciam no começo.

FAITS

  • Meng Wanzhou* s’est présentée le 8 mai 2019 devant la cour suprême de la Colombie-Britannique. Ses prochaines comparutions sont fixées au 23 septembre 2019. Elle a, de son côté, lancé une procédure pour violation de ses droits constitutionnels.

Lire la suiteChine – États-Unis – Canada – Monde : L’affaire Huawei évolue (suite 4)

ASIE Mondialisation : envois de fonds record

Malgré la réaction antimondialisation d’un nationalisme croissant et les guerres commerciales, les envois de fonds étrangers en Asie ont dépassé 300 milliards de dollars en 2018, un record.

Despite the anti-globalization reaction of growing nationalism and trade wars, foreign remittances to Asia exceeded $ 300 billion in 2018, a record.

Lire la suiteASIE Mondialisation : envois de fonds record

Mers de Chine : Moratoire chinois sur la pêche

Ce 2 mai 2019, la Chine a publié son moratoire annuel sur la pêche dans l’ensemble des mers chinoises ou considérées telles, la mer de Chine du Sud en particulier. Par-là, elle interdit d’autorité à ses pêcheurs ainsi qu’à ceux de tout pays de venir exercer leurs activités sur les différents bassins. Prise sans concertation avec les autres pays, la décision provoque de forts mécontentements parmi les usagers autres que chinois. Même si du point de vue écologique l’intention est louable, il n’en reste pas moins que, prise unilatéralement, elle est arbitraire et abusive puisqu’elle ne s’applique pas aux eaux strictement chinoises mais aussi à celles de ses voisins de la Chine.

On the 2nd of May 2019, China published its yearly moratorium on fishing activities over all the Chinese seas, or considered as such, particularly the South China Sea. That way Peking authoritatively forbids to its fishermen, and to those of other countries as well, to come and operate in the different determined areas. Taken without any consultation with anyone, the decision generates strong discontents among the users other than Chinese. Even if the basic purpose, observed through the lens of ecological considerations, can be highly commendable, it remains arbitrary and abusive since it does not apply to the very Chinese waters only but to all of the Chinese neighbors’ surrounding ones.

Lire la suiteMers de Chine : Moratoire chinois sur la pêche

Brunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

Brunei avait annoncé, en 2013, l’introduction progressive de la loi islamique. Ce qui a été fait par étapes. La dernière est entrée en vigueur le mercredi 3 avril avec la mise en application de l’intégralité du code pénal islamique. Brunei est désormais le premier pays d’Asie du Sud-Est à l’avoir fait, autorisant ainsi les châtiments corporels (le hudûd) pour les peines pénales. Dès l’annonce de 2013, la communauté internationale avait dénoncé ce que l’ONU qualifie de « pas en arrière ». Depuis, des personnalités en vue appellent au boycott des biens du sultan, notamment des neuf hôtels de luxe qu’il possède en raison du caractère rétrograde et inéquitable de la loi selon eux. Deux questions de fond se posent à ce stade : la capacité d’entraînement du petit sultanat sur les autres pays à majorité musulmane d’Asie du Sud-Est et celle de son avenir, riche en hydrocarbures mais qui n’a pas réussi à transformer son économie.

Brunei announced in 2013 the gradual introduction of Islamic law. That has been done in stages. The last came into effect on Wednesday, April 3 with the implementation of the integrity of the Islamic Penal Code. Brunei is now the first country in Southeast Asia to have done so, allowing corporal punishment (hudûd) for criminal offences. Since the announcement in 2013, the international community has denounced what the United Nations describes as  a « step backwards ». Since then, leading figures have been calling for a boycott of the Sultan’s property, including the nine luxury hotels he owns because of the retrograde and unfair nature of the law. Two fundamental questions arise at this stage: the leading capacity of the small Sultanate over the other Muslim-majority countries of South-East Asia and that of its future, rich in hydrocarbons, but which has failed to transform its economy.

Lire la suiteBrunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

Mer de Chine du Sud : pourquoi l’attitude de Pékin est plus modérée qu’avant

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)。

Les Américains ont beau changé de ton en mer de Chine du Sud, Pékin reste de marbre. Ce vendredi 29 mars 2019, Mike Pompeo affirmait haut et fort …

Guerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Le président chinois et son homologue américain Donald Trump reçu à un dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin, le 9 novembre 2017. (Source : Vox)
Xi Jinping va-t-il signer un accord commercial avec Donald Trump à la fin du mois ? Le ralentissement de l’économie en Chine l’y pousse. Mais les demandes américaines sont difficilement recevables.
2019年3月底,習近平將與川普簽署一項貿易協定嗎?在中國經済走緩的壓力下,這將迫使他這麼做,但是美國提出的要求,卻令中國相當為難!

Lire la suiteGuerre commerciale : dans les coulisses des négociations sino-américaines 中美貿易戰的談判內幕

Grappillages Asie21 n° 125

Asie  Règne du conteneur

Lire la suiteGrappillages Asie21 n° 125

Guerre commerciale : la Chine à la recherche d’un « deal » avec les États-Unis

Le président américain Donald Trump reçu à Pékin par son homologue chinois Xi Jinping, le 8 novembre 2017. (Source : ABC)
Le président américain Donald Trump reçu à Pékin par son homologue chinois Xi Jinping, le 8 novembre 2017. (Source : ABC)

Xi Jinping a besoin d’un « deal » avec Donald Trump. La Chine est aux abois dans la guerre commerciale avec les États-Unis. C’est ce qu’on lit chez les commentateurs. A Pékin, c’est aussi l’heure des grandes manoeuvres. Au coeur des enjeux, l’investissement et les hautes technologies.L’histoire contemporaine chinoise montre que les années en 9 sont souvent agitées. À quelques jours du Nouvel an, dans un discours aux cadres du Parti, Xi Jinping a évoqué deux animaux qui pourraient secouer l’année du Cochon : le cygne noir – un événement imprévisible – et le rhinocéros gris – un risque évident mais souvent négligé.

Lire la suiteGuerre commerciale : la Chine à la recherche d’un « deal » avec les États-Unis

Birmanie – Chine : Un corridor économique semé d’embûches

Les deux pays voisins que sont la Birmanie et la Chine ont des liens très anciens et des populations frontalières cousines germaines. Les sanctions économiques appliquées à l’encontre du gouvernement de la junte militaire après l’invalidation des élections de 1990 remportées par la Ligue nationale pour la démocratie ont, par contrecoup, ouvert largement la porte à l’influence et aux investissements chinois sans s’inféoder pour autant à Pékin. Des liens économiques forts ont été tissés entre la Birmanie et les provinces du Yunnan et du Sichuan. Le retour à la démocratie en 2015 n’a été qu’un bref moment d’ouverture avant que la répression des Rohingyas, fermant le pays à nouveau, ne redonne la main à Pékin, bien décidé à arrimer son voisin avec un corridor économique. Mais la route va être longue.

The two neighbouring countries of Burma and China have very old ties and close border populations. The economic sanctions imposed on the government of the military junta after the invalidation of the 1990 elections won by the National League for Democracy have, in turn, largely opened the door to Chinese influence and investment without to be able to infer in Beijing. Strong economic ties have been forged between Burma and the provinces of Yunnan and Sichuan. The return to democracy in 2015 was only a brief moment of opening before the Rohingya crackdown, closing the country, give again a hand to Beijing, determined to lash up its neighbour with an economic corridor. But the road will be long …

Lire la suiteBirmanie – Chine : Un corridor économique semé d’embûches

Mer de Chine du Sud : la pression des puissances maritimes sur Pékin s’accentue

Face à une Chine qui continue à prétendre s’arroger la quasi-totalité de la mer de Chine du Sud, et qui par-là présente une réelle menace potentielle contre la liberté de la navigation internationale sur et au-dessus de cette mer, plusieurs États, foncièrement attachés au respect du droit de la mer, entendent contraindre Pékin à tenir les engagements liés à sa ratification de la CNUDM. Et aussi à s’aligner sur le verdict du 12 juillet 2016 de la CPA, verdict qui invalide ses prétentions fondées sur le tracé en neuf traits. 

Lire la suiteMer de Chine du Sud : la pression des puissances maritimes sur Pékin s’accentue

Chine – Royaume-Uni – mer de Chine du Sud : Polémique sur le transit de l’HMS Albion à proximité des Paracels

Pékin considère que le navire britannique de transport de chalands de débarquement (TCD) HMS Albion, en provenance du Japon et en route vers Ho Chi Minh Ville, au Vietnam, a violé la mer territoriale chinoise en transitant à proximité des îles Paracels le 31 août 2018. En lançant la polémique sur une réalité non avérée, les Chinois procèdent à un chantage qui vise à inciter les Britanniques à abandonner leur soutien aux opérations internationales de défense de la liberté de la navigation en mer de Chine du Sud.

Peking considers that the British amphibious transport dock HMS Albion, coming from Japan and on her way to Ho Chi Minh City, in Vietnam, violated the Chinese territorial sea when transiting in the vicinity of the Paracels islands on the 31rst of August 2018. By launching a controversy about an unproved reality the Chinese are resorting to a kind of blackmail the purpose of which being to entice the British to give up their support to the international operations of defense of freedom of navigation in the South China Sea.

Lire la suiteChine – Royaume-Uni – mer de Chine du Sud : Polémique sur le transit de l’HMS Albion à proximité des Paracels

Mer de Chine du Sud – Code de conduite : Quand l’ASEAN prépare la corde chinoise qui pendra ses dix membres

Le 2 août 2018, lors de la déclaration d’ouverture de la 51e réunion des ministres des Affaires étrangères des dix pays de l’ASEAN (MAE ASEAN) et de la Chine, à Singapour, a été annoncée l’adoption d’une ébauche commune unique de code de conduite des parties (COC) en mer de Chine du Sud. Cet événement a été salué comme un débouché majeur vers les négociations à venir. Mais tant que la Chine maintiendra le tracé en neuf traits pour délimiter ses prétentions en mer de Chine du Sud, les dix pays de l’ASEAN vont finalement négocier avec Pékin le système des sanctions qui s’appliqueront contre eux dès lors que, bien qu’opérant dans leurs propres zones économiques exclusives (ZEE), ils exerceront leurs activités dans la « langue de buffle ». Parce qu’ils seront ainsi considérés par la Chine comme contrevenant au COC.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Code de conduite : Quand l’ASEAN prépare la corde chinoise qui pendra ses dix membres

Mer de Chine méridionale : les eaux troubles

VIDÉO : La mer de Chine méridionale est un lieu de litiges territoriaux et d’escarmouches militaires fréquents en Asie du Sud-Est. Entre ambitions chinoises, revendications régionales et enjeux stratégiques, quelles sont les véritables sources des tensions ? Ressources naturelles, revendications historiques, espace d’influence… La mer de Chine méridionale aiguise les appétits de plusieurs Etats, qui n’arrivent … Lire la suiteMer de Chine méridionale : les eaux troubles

Malaisie : les jeux sont faits 

Le 9 mai 2018, des élections générales se sont tenues en Malaisie et en dépit de manipulations, de menaces de chaos, de peurs attisées, les Malaisiens ont fait le grand saut et mis un terme à six décennies de pouvoir de la coalition Barisan Nasional (BS) qui dirigeait le pays depuis l’indépendance (1957). Troisième économie d’Asie du Sud-Est, la Malaisie a fait preuve d’audace et les citoyens réclament l’établissement d’un État de droit garantissant une meilleure égalité civile, juridique et politique. Pour autant, est-ce l’aube d’une nouvelle démocratie ?

Lire la suiteMalaisie : les jeux sont faits 

Asie du Sud-Est : Les implications de l’épidémie de dengue

Conséquence du changement climatique, le dérèglement dans l’alternance saison sèche/saison des pluies en Asie du Sud-Est provoque depuis une dizaine d’années une prolifération sans précédent des insectes vecteurs de maladies, et en particulier de la dengue. Les implications sanitaires, économiques, politiques, et même stratégiques de ce fléau sont immenses.

Lire la suiteAsie du Sud-Est : Les implications de l’épidémie de dengue

Chine – Mer de Chine du Sud : Avancement des travaux de militarisation des Spratleys

Sans se laisser impressionner par qui que ce soit, et face à l’impuissance des pays d’Asie du Sud-Est, la Chine a, entre juin et décembre 2017, poursuivi de manière spectaculaire ses travaux d’aménagement, notamment militaire, des plateformes artificielles créées par ses soins en mer de Chine du Sud à partir de 2013. C’est ce dont rend compte le journal philippin l’Inquirer en publiant, le 5 février 2018, une série inédite de photographies aériennes destinées à démontrer une réalité qui était jusque-là dénoncée sans apport concret de preuves, du moins à la connaissance du grand public.

Lire la suiteChine – Mer de Chine du Sud : Avancement des travaux de militarisation des Spratleys

INDE-ASEAN Des relations modestes qui peinent à se développer

FAITS

Les dirigeants des dix pays de l’ASEAN ont été invités par le Premier ministre indien à assister aux cérémonies de la fête de la République du 26 février 2018. Le jour précédent, Narendra Modi avait convié ses hôtes à un sommet Inde-ASEAN commémorant le 25e anniversaire du dialogue.

Lire la suiteINDE-ASEAN Des relations modestes qui peinent à se développer

En Asie, la classe moyenne est la gagnante de la mondialisation

La première mondialisation achevée en 1914 n’a pas laissé un bon souvenir en Asie. Elle a coïncidé avec les « mises en valeur » coloniales, l’ouverture forcée des pays qui avaient échappé au colonialisme, et enfin la « Grande divergence » et l’effondrement de l’Asie dans l’économie globale. Après la Seconde Guerre mondiale, les pays qui accèdent à l’indépendance choisissent de se protéger de la concurrence des pays industrialisés. Leur attitude a évolué dans les années 1970 avec l’émergence des NPI (nouveaux pays industrialisés) qui combinent protection et ouverture commerciale, libéralisme et intervention de l’État. Dans les années 1980 et 1990, marquées par la réévaluation du yen et l’afflux d’investissements japonais, les pays asiatiques connaissent « dix glorieuses » mais succombent aux sirènes de la mondialisation financière qui précipitent la crise de 1997. Ils s’en sont remis rapidement et leur croissance a ensuite bénéficié de l’ascension de la Chine. Son adhésion à l’OMC a donné un coup d’accélérateur à la mondialisation.

Lire la suiteEn Asie, la classe moyenne est la gagnante de la mondialisation

Chine – Mékong : les récents plans chinois et leurs impacts environnementaux pour les pays en aval

Une des dernières initiatives de la Chine, consiste à convaincre les pays situés en aval du fleuve Mékong, de lui permettre de prendre les mesures nécessaires à ce qu’elle appelle « l’amélioration de la navigation » sur son cours.

Lire la suiteChine – Mékong : les récents plans chinois et leurs impacts environnementaux pour les pays en aval

Japon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

Trois mois en mer, avec escales, essentiellement en mer de Chine du Sud, pour le groupe naval JS Izumo et JS Sazanami, pour aguerrissement, mais aussi et surtout pour marquer, aux côtés des États-Unis, l’implication japonaise dans la volonté commune de maintenir, face à la Chine, l’inaliénable droit de la navigation internationale en haute mer.

Lire la suiteJapon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

Asie : L’automobile fait craquer la ville

Le gigantisme urbain est un des grands défis du 21e siècle. Les agglomérations asiatiques se débattent contre le fléau qu’elles ont nourri dans leur sein en concentrant une classe moyenne en expansion rapide et dont la voiture est une marque de statut social, mais dont le déplacement massif dans des artères engendre un embouteillage permanent et coûteux pour la collectivité. Les investissements publics et la volonté politique manquent pour adapter la ville à une circulation pléthorique qui s’amplifie et que les édiles tentent de corriger moyennant des expédients. Tous les pays connaissent cette situation, mais l’intensité qu’elle revêt en Asie la rend particulièrement critique.

Lire la suiteAsie : L’automobile fait craquer la ville

Chine – Europe : Faut-il avoir peur des nouvelles Routes de la soie ?

Vingt-neuf chefs d’État et 1 200 délégués de 100 pays ont participé les 14 et 15 mai 2017 à Pékin au Forum sur les nouvelles Routes de la soie, le « projet du siècle » proposé par la Chine. Faut-il en avoir peur ?

Lire la suiteChine – Europe : Faut-il avoir peur des nouvelles Routes de la soie ?

ASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Après avoir subi en coulisse les pressions de la diplomatie chinoise avant le 30e sommet de l’ASEAN, qui s’est tenu à Manille du 28 au 29 avril 2017, l’Association, sous la présidence actuelle du président Duterte, a produit le 30 avril 2017 une déclaration complètement asexuée sur la question de la mer de Chine du … Lire la suiteASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis – Philippines : Polémique sur la militarisation chinoise des Spratleys

À la suite de la révélation présentée le 14 décembre 2016 par le Centre américain d’études stratégiques, selon laquelle les Chinois ont installé depuis peu des systèmes de défense sur les îles artificielles créées antérieurement par eux dans les Spratleys, est née une nouvelle polémique. En dehors de Pékin qui défend une telle initiative, les réactions des parties adverses, malgré la gravité de cette nouvelle étape conquérante chinoise, ne s’affichent pas avec la franche vigueur à laquelle l’on aurait pu s’attendre en pareille circonstance.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Chine – États-Unis – Philippines : Polémique sur la militarisation chinoise des Spratleys

Chine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Pékin ne supporte pas la moindre mention de la république de Chine, même à l’étranger. Le World Chinese Economic Summit (WCES) est un événement annuel majeur destiné à promouvoir le resserrement des relations entre la communauté économique mondiale d’une part, la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’ensemble de la diaspora chinoise de l’autre. Lieu de … Lire la suiteChine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Mer de Chine du Sud – Russie : première conférence internationale sur la mer de Chine du Sud à Moscou

FAITS Le 18 octobre 2013, l’Institut d’études orientales de l’Académie russe des sciences a organisé une conférence internationale sur le thème de « la sécurité et la coopération en mer de Chine du Sud ». Pour ce faire, il a réuni des spécialistes russes et internationaux de la question, à l’exception de représentants des pays directement impliqués … Lire la suiteMer de Chine du Sud – Russie : première conférence internationale sur la mer de Chine du Sud à Moscou

Asie du Sud-Est : élections majeures à venir

Asie du Sud-Est : le contexte des élections 2014, 2014 et 2016 Éléments documentaires, Rémi Perelman, Asie21   NB. Ces éléments documentaires sont datés de l’été 2013. Rappel : les élections dans l’ASEAN au cours des prochaines années : 2013 Cambodge élections législatives juillet 2014 Indonésie élections législatives, élection présidentielle avril juillet 2015 Birmanie Thaïlande élections … Lire la suiteAsie du Sud-Est : élections majeures à venir

Politique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent (La), 2012

La politique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent,

de Mosyakov Dmitrij Valentinovitch, Moscou, Institut d’orientalisme, 2012 (220 p.),
Politika Kitaja v Jugo-Vostočnoj Azii : ot prošlogo k nastojaščemu.

L’auteur, professeur à l’Institut d’Orientalisme de Moscou, est un des principaux spécialistes russes de l’Asie du Sud-Est. Il s’est particulièrement intéressé àl’histoire du Cambodge et a tenté d’analyser l’idéologie khmère rouge à travers les quelques textes existants.

Dans l’ouvrage cité en référence, il estime que voisins de la Chine, les pays de l’Asie du Sud-Est et la Russie se trouvent dans « le même bateau ». Il analyse dans une perspective historique les rapports entre la Chine et ces pays et ses efforts pour réaliser ses objectifs géostratégiques. Aujourd’hui, la Chine a regagné le statut de puissance dominante qu’elle avait à l’époque impériale. Elle entend jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale, mais elle peine à se départir vis-à-vis de ses voisins d’une vision sinocentrique des choses.

Lire la suitePolitique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent (La), 2012