Une diplomatie militaire indienne en développement

Les divers déplacements du chef d’état-major de l’armée de terre indienne dans les pays voisins, au Moyen-Orient et en Corée du Sud montrent que New Delhi implique désormais les militaires dans la diplomatie.

Lire la suite

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Pakistan devra encore modifier sa législation contre le financement des mouvements extrémistes pour satisfaire aux conditions imposées par le Groupe d’action financière et sortir de la liste grise des États placés sous surveillance.

Lire la suite

Chine – Pakistan : Islamabad reprend la main sur le Corridor

Face à des besoins croissants, l’économie pakistanaise souffre de nombreux maux, ceux notamment de la médiocrité des infrastructures et d’une pénurie d’énergie criante. La proposition chinoise d’un « Corridor économique » y avait trouvé, en 2015, l’accueil empressé du Premier ministre de l’époque. Son successeur depuis août 2018, Imran Khan, sans repousser l’aide de Pékin, s’est rapidement soucié de la rééquilibrer en faisant notamment appel aux pays investisseurs du Golfe. Pour leur part, les États-Unis aimeraient ne pas se voir évincés et la Chine assure accepter la participation financière de pays-tiers.

Lire la suite

Coronavirus : comment la Corée du Sud a endigué l’épidémie sans imiter la Chine

(Source : pri.org) Des Sud-Coréens se protègent du Covid-19 avec des masques.
Alors que elle était l’un des premiers pays touchés, la Corée du Sud enregistre depuis quelques jours de moins en moins de personnes contaminées au nouveau coronavirus Covid-19 sur son territoire. Pourtant, Séoul n’a pas adopté des mesures drastiques de confinement comme la Chine, et maintenant l’Italie, la France et l’Espagne. Comment expliquer le succès de sa stratégie ?
Ce lundi 16 mars 2020, la Corée du Sud faisait état de 74 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire. Ce nombre, inférieur à 100, est aussi plus bas que le nombre de patients guéris. Le nombre de morts, lui, reste à 75. Dans le même temps, le nombre de patients atteints du nouveau coronavirus en France ne cesse d’augmenter. Il s’établissait à 9 134 cas confirmés mardi 17 mars, soit 1 404 de plus que la veille, et à 264 décès.

Lire la suite

Asie du Sud – Moyen-Orient : Les difficiles équilibres géopolitiques entre l’Asie du Sud et le Moyen-Orient

 南亞與中東地緣政治平衡的困境

South Asia – Middle East: The Difficult Geopolitical Balances Between South Asia and the Middle East

Les pays d’Asie du Sud et ceux du Moyen-Orient devraient entretenir d’excellentes relations, leurs économies étant complémentaires. Mais les problèmes politiques internes et externes constituent des freins d’autant plus importants que les États-Unis les compliquent par les pressions multiples qu’ils exercent sur tous les pays de la région.

由於經濟上的互補,照道理而言,南亞與中東諸國,應保持良好的関係,但是由於國內外的政治問題,使得這些國家彼此有所保留,更加上美國對這個地區的所有國家不斷施壓,使得問題更複雜化。

Countries in South Asia and the Middle East should maintain excellent relations, their economies being complementary. But the internal and external political problems are all the more important as the United States complicates them by the multiple pressures they exert on all the countries of the region.

Lire la suite

Chine – États-Unis – Mer de Chine du Sud : Exercices de tirs chinois de missiles balistiques antinavires

Entre le 29 juin et le 1er juillet 2019, dans le cadre d’un exercice naval de routine, les Chinois ont effectué six tirs de missiles balistique antinavires (antiship ballistic missiles / ASBM) dans le nord de la mer de Chine du Sud, sans spécifier quels types d’engins ont été lancés. Contraints de réagir, les Américains ne trouvent cependant pas de vrais arguments.

Between June 29 and July 1, 2019, as part of a routine naval exercise the Chinese fired six anti-missile ballistic missileS (AMBM) in the North of the South China Sea. No precision was given on which  types of  missiles were  launched. The Americans have to react but cannot put forward convincing arguments.

Lire la suite

Brunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

Brunei avait annoncé, en 2013, l’introduction progressive de la loi islamique. Ce qui a été fait par étapes. La dernière est entrée en vigueur le mercredi 3 avril avec la mise en application de l’intégralité du code pénal islamique. Brunei est désormais le premier pays d’Asie du Sud-Est à l’avoir fait, autorisant ainsi les châtiments corporels (le hudûd) pour les peines pénales. Dès l’annonce de 2013, la communauté internationale avait dénoncé ce que l’ONU qualifie de « pas en arrière ». Depuis, des personnalités en vue appellent au boycott des biens du sultan, notamment des neuf hôtels de luxe qu’il possède en raison du caractère rétrograde et inéquitable de la loi selon eux. Deux questions de fond se posent à ce stade : la capacité d’entraînement du petit sultanat sur les autres pays à majorité musulmane d’Asie du Sud-Est et celle de son avenir, riche en hydrocarbures mais qui n’a pas réussi à transformer son économie.

Brunei announced in 2013 the gradual introduction of Islamic law. That has been done in stages. The last came into effect on Wednesday, April 3 with the implementation of the integrity of the Islamic Penal Code. Brunei is now the first country in Southeast Asia to have done so, allowing corporal punishment (hudûd) for criminal offences. Since the announcement in 2013, the international community has denounced what the United Nations describes as  a “step backwards”. Since then, leading figures have been calling for a boycott of the Sultan’s property, including the nine luxury hotels he owns because of the retrograde and unfair nature of the law. Two fundamental questions arise at this stage: the leading capacity of the small Sultanate over the other Muslim-majority countries of South-East Asia and that of its future, rich in hydrocarbons, but which has failed to transform its economy.

Lire la suite

Chine – Arabie saoudite – Iran : Équilibre nuancé 中國在沙特與伊朗之間的微妙平衡

L’ambition chinoise de constituer un bloc non aligné avec les États-Unis, de jouer un rôle croissant au Moyen-Orient et de préserver ses intérêts économiques impose à Pékin d’entretenir des relations de bon voisinage avec Riyad et de porter à un niveau plus élevé ses relations avec Téhéran.


中國的野心,乃是組建一個不與美國結盟的集團。為了在中東扮演更重要的角色,同時為了維護其経濟利益,因此北京正與利雅德發展睦隣関係,更與德黑蘭發展更高層的関係!

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°126 mars 2019 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN 🐷

EXTRÊME-ORIENT

Chine  Une Route techno-dystopique, Rémi Perelman, Asie21

Le système de crédit social, RP

Lire la suite

Pakistan : Démographie et eau, deux thèmes fondamentaux négligés

Le Pakistan est confronté à deux problèmes majeurs, l’accroissement de la population et la diminution des ressources en eau. Il ne les traite pas avec l’urgence qui s’impose.

Lire la suite