Chine – Inde – Bangladesh : Aménagement du Yarlung Tsangpo

La Chine continue d’aménager le bassin du Yarlung Tsangpo sans concertation avec les pays en aval, Inde et Bangladesh, laissant dans le flou la finalité d’un éventuel barrage à construire sur le fleuve peu avant qu’il ne pénètre en Arunachal Pradesh.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 136/2020-02

Chine – Afrique Angola : du Covid-19 Djibouti : avancée Égypte – Éthiopie : médiation Golfe de Guinée : rançon Chine – Portugal – Afrique Investissement Chine – Taïwan – Sao Tomé-et-Principe Politique et paludisme Chine – Union européenne – Mauritanie Aides militaires Inde – Gabon  Manganèse Timor oriental Par douzièmes   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°136/2020-02 … Lire la suite

Pakistan – Chine : La dimension hydraulique dans les relations entre le Pakistan et la Chine // The hydraulic dimension in relations between Pakistan and China

FAITS La Chine a proposé de financer la construction du grand barrage de Basha-Diamer prévu pour être édifié sur l’Indus, à la limite entre le Khyber-Pakhtunkhwa et le Gilgit-Baltistan. Mais elle voulait en garder le contrôle. Le Pakistan a refusé. La Chine finance d’autres projets d’infrastructures hydrauliques de moindre importance. Le volet agricole du corridor … Lire la suite

Asie centrale ex-soviétique : Une question de l’eau toujours menaçante

Annoncé à grand bruit, le sauvetage de la partie septentrionale de l’Aral ne doit pas faire croire que les tensions hydriques sont résolues dans le vaste espace centrasiatique. Les menaces demeurent.

Loudly trumpeted, the rescue of the northern part of the Aral should not make one believe that water tensions have now been resolved in the vast Central Asian space. The threats remain.

Lire la suite

Pakistan : Démographie et eau, deux thèmes fondamentaux négligés

Le Pakistan est confronté à deux problèmes majeurs, l’accroissement de la population et la diminution des ressources en eau. Il ne les traite pas avec l’urgence qui s’impose.

Lire la suite

Tadjikistan : très chère fée électricité…

Depuis l’éclatement soviétique de 1991, le développement des nouveaux États situés dans la partie centrasiatique de l’Asie médiane passe par les ressources énergétiques. Le Tadjikistan est particulièrement mal doté dans ce domaine, sauf en ce qui concerne l’hydroélectricité. C’est pourquoi le régime parie sur celle-ci.

Lire la suite