Chine : l’arrestation du président d’Interpol ou la mise à mort du soft power chinois

La disparition de Meng Hongwei, le président chinois d’Interpol fin septembre 2018 avait soulevé une indignation mondiale. La déclaration par Pékin de sa condamnation pour corruption semble relever presque du phénomène rituel. Cette affaire montre que, pour la Chine, le regard occidental sur le pays ne saurait limiter de quelque manière le but ultime de « stabilité » du régime. 

The disappearance of Meng Hongwei, the Chinese president of Interpol, at the end of September 2018 had raised a global indignation. Beijing’s statement of its conviction for corruption seems almost to be a ritual phenomenon. This case shows that, for China, the Western view on the country should not in any way limit the ultimate goal of the “stability” of the regime.

Lire la suiteChine : l’arrestation du président d’Interpol ou la mise à mort du soft power chinois

Chine : Des conséquences géopolitiques à la répression chinoise envers les Ouïghours ?

Après le rapport du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations unies, la nouvelle de l’existence de camps d’internements d’Ouïghours abritant un million d’individus a été commentée par l’ensemble de la presse mondiale. Mais l’aspect géopolitique du problème reste peu évoqué. Étant donné les relations étroites entre la Chine et le Pakistan mais aussi d’autres pays musulmans comme l’Iran, la Turquie ou l’Indonésie, la politique anti-ouïghoure chinoise pourrait pourtant compliquer les relations  diplomatiques de Pékin avec ces pays – surtout en cas de crise au Xinjiang.

Following the report of the United Nations Committee on the Elimination of Racial Discrimination (CERD), the news of Uighur internment camps housing a million people was commented by the world’s press. Given the close relations between China and Pakistan but also other Muslim countries such as Iran, Turkey or Indonesia, China’s “anti-Uyghur” policy could nevertheless complicate its diplomatic relations with its countries – especially in the case of crisis in Xinjiang.

Lire la suiteChine : Des conséquences géopolitiques à la répression chinoise envers les Ouïghours ?

Après Mossoul, l’islam radical en Asie

Après la bataille de Mossoul, le groupe État islamique, EI, va tenter de se refaire en Asie où vivent près d’un milliard de musulmans. Une stratégie fondée non seulement sur l’action violente mais sur l’utilisation missionnaire des combattants du Moyen-Orient et des travailleurs du Golfe de retour dans leurs pays d’origine, et le recrutement de jeunes musulmans discriminés, notamment en Inde. Le chemin sera tortueux, car sans même compter les armées occidentales, l’EI devra affronter l’hostilité d’Al-Qaïda, de l’Iran et des chiites comme celle des musulmans de la mouvance soufie.

Lire la suiteAprès Mossoul, l’islam radical en Asie

Histoire de l’écriture ouighoure

Histoire de l’écriture ouighoure – Les trois réformes de 1956 à 1983 Palizhati Sulaiman, L’Harmattan, juillet 2012 La langue et les systèmes d’écriture des minorités demeurent encore de nos jours, une des questions de politique sociale et culturelle les plus importantes dans beaucoup de pays multiethniques. La Chine compte 56 nationalités dont les Hans sont … Lire la suiteHistoire de l’écriture ouighoure