Coronavirus en Inde : l’exception du Kerala, ses soins ayurvédiques et sa stratégie frugale

À travers "Break the chain", sa campagne de communication, de tests et de traçage, l'État indien du Kerala a maintenu très bas le nombre de décès dus au Civd-19. (Source : Daily Star)
À travers « Break the chain », sa campagne de communication, de tests et de traçage, l’État indien du Kerala a maintenu très bas le nombre de décès dus au Civd-19. (Source : Daily Star)
C’est un cas à part en Inde. Dans un pays verrouillé depuis le 25 mars 2020 et qui se prépare à sortir de la quarantaine, la pandémie de coronavirus continue de se propager avec un nombre de cas en hausse. Le Kerala était en mars l’État indien le plus touché. Il a pourtant jugulé l’épidémie en trois semaines grâce à une stratégie à bas coût, « frugale » dirait-on ici. Elle s’appuie sur un système de santé décentralisé et sur la médecine ayurvédique. Si le retour des travailleurs émigrés a déclenché une seconde vague de contaminations, le nombre de décès a peu augmenté.

Lire la suiteCoronavirus en Inde : l’exception du Kerala, ses soins ayurvédiques et sa stratégie frugale

Inde : Pays jeune de faible croissance 

La croissance économique de l’Inde a décliné en 2019. Elle est très affectée par le réchauffement climatique qui accroît la sécheresse dans plusieurs régions et freine le développement. Il y a un risque que la croissance de la Chine soit durablement supérieure.

Lire la suiteInde : Pays jeune de faible croissance 

Élections en Inde : le maintien de Modi menacé par la crise de l’emploi

Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l'emploi. (Source : DD News)
Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l’emploi. (Source : DD News).
En Inde, quelque 850 millions d’électeurs iront aux urnes d’avril à mai prochains. Le Premier ministre Narendra Modi joue son maintien au pouvoir. En 2014, un nouvel électeur sur trois avait voté pour lui, soit 100 millions de jeunes votants. Le candidat du parti nationaliste hindou, le BJP, promettait alors la création de dix millions d’emplois par an dans un pays où douze millions de nouveaux actifs entrent chaque année sur le marché du travail. En 2019, ils seront 133 millions à voter pour la première fois. Or ces jeunes sont moins nombreux à souhaiter la réélection du Premier ministre. Les statistiques annoncent certes une forte accélération de la croissance – sans doute dopée par la modification de l’année de base. Mais ils ne constatent aucune amélioration sur le front de l’emploi. Bien au contraire.

Après Mossoul, l’islam radical en Asie

Après la bataille de Mossoul, le groupe État islamique, EI, va tenter de se refaire en Asie où vivent près d’un milliard de musulmans. Une stratégie fondée non seulement sur l’action violente mais sur l’utilisation missionnaire des combattants du Moyen-Orient et des travailleurs du Golfe de retour dans leurs pays d’origine, et le recrutement de jeunes musulmans discriminés, notamment en Inde. Le chemin sera tortueux, car sans même compter les armées occidentales, l’EI devra affronter l’hostilité d’Al-Qaïda, de l’Iran et des chiites comme celle des musulmans de la mouvance soufie.

Lire la suiteAprès Mossoul, l’islam radical en Asie