Coronavirus en Inde : un confinement total entre nationalisme, déni et manque de moyens

(Source : Institut Montaigne) L’Inde se confine pour lutter contre le coronavirus.
Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, Le Premier ministre indien Narendra Modi a ordonné ce mardi 24 mars un confinement total de son pays, géant d’1,3 milliards d’habitants, pendant trois semaines. Une décision qui intervient alors que de nombreux États avaient déjà pris cette mesure.
Selon les sources officielles, l’Inde recense 665 cas déclarés ce 26 mars, plus qu’à Singapour. Les régions les plus touchées sont le Kerala (100 cas), le Maharashtra (101 cas) et le Karnataka (41 cas). Au total, 13 personnes sont mortes du coronavirus. Ces chiffres sous-estiment néanmoins sans doute la réalité de l’épidémie.
(Source : Covindia) Evolution du nombre de cas de coronavirus en Inde jusqu’à 25 mars
Le coronavirus n’est pas la seule épidémie à sévir en Inde. En 2019, plus de mille personnes sont mortes du virus H1N1. Le pays est parmi les plus affectés sur la planète : à son apparition en 2009, 981 personnes avaient été atteintes du H1N1 contre 27 326 dans le monde. Ce nombre a grimpé à 1 763 en 2010 avant de diminuer à 75 en 2011. Il est ensuite remonté dès 2012. Les États du Gujarat et du Rajasthan sont les plus afectés. Les maladies du cœur, les maladies pulmonaires et les diarrhées restent les principales causes de mortalité en Inde avec 9,2 millions de décès par an.

Lire la suiteCoronavirus en Inde : un confinement total entre nationalisme, déni et manque de moyens

Inde : Violentes confrontations entre hindous et musulmans à Delhi

La nouvelle loi sur la citoyenneté ainsi que la création d’un registre national sur les citoyens et d’un registre national de la population suscitent des manifestations dans plusieurs villes du pays. La capitale a récemment été le théâtre d’affrontements sanglants entre hindous et musulmans.

Lire la suiteInde : Violentes confrontations entre hindous et musulmans à Delhi

Inde : Les musulmans indiens sont-ils défavorisés ?

Les musulmans représentent 14 % de la population indienne, évaluée à plus de 1,3 milliard d’habitants. La politique du Premier ministre à leur égard est vivement critiquée. Il est vrai que Narendra Modi a un lourd passé. On se souvient du massacre de musulmans au Gujarat en 2002, alors qu’il dirigeait cet État, massacre qui avait suivi un incendie meurtrier, jamais élucidé, dans un train transportant des hindous.

Lire la suiteInde : Les musulmans indiens sont-ils défavorisés ?

Grappillages Asie21 n°118 juin 2018

CHINE – AFRIQUE

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°118 juin 2018