Coronavirus en Inde : un confinement total entre nationalisme, déni et manque de moyens

(Source : Institut Montaigne) L’Inde se confine pour lutter contre le coronavirus.
Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, Le Premier ministre indien Narendra Modi a ordonné ce mardi 24 mars un confinement total de son pays, géant d’1,3 milliards d’habitants, pendant trois semaines. Une décision qui intervient alors que de nombreux États avaient déjà pris cette mesure.
Selon les sources officielles, l’Inde recense 665 cas déclarés ce 26 mars, plus qu’à Singapour. Les régions les plus touchées sont le Kerala (100 cas), le Maharashtra (101 cas) et le Karnataka (41 cas). Au total, 13 personnes sont mortes du coronavirus. Ces chiffres sous-estiment néanmoins sans doute la réalité de l’épidémie.
(Source : Covindia) Evolution du nombre de cas de coronavirus en Inde jusqu’à 25 mars
Le coronavirus n’est pas la seule épidémie à sévir en Inde. En 2019, plus de mille personnes sont mortes du virus H1N1. Le pays est parmi les plus affectés sur la planète : à son apparition en 2009, 981 personnes avaient été atteintes du H1N1 contre 27 326 dans le monde. Ce nombre a grimpé à 1 763 en 2010 avant de diminuer à 75 en 2011. Il est ensuite remonté dès 2012. Les États du Gujarat et du Rajasthan sont les plus afectés. Les maladies du cœur, les maladies pulmonaires et les diarrhées restent les principales causes de mortalité en Inde avec 9,2 millions de décès par an.

Lire la suiteCoronavirus en Inde : un confinement total entre nationalisme, déni et manque de moyens

Asie du Sud – Moyen-Orient : Les difficiles équilibres géopolitiques entre l’Asie du Sud et le Moyen-Orient

 南亞與中東地緣政治平衡的困境

South Asia – Middle East: The Difficult Geopolitical Balances Between South Asia and the Middle East

Les pays d’Asie du Sud et ceux du Moyen-Orient devraient entretenir d’excellentes relations, leurs économies étant complémentaires. Mais les problèmes politiques internes et externes constituent des freins d’autant plus importants que les États-Unis les compliquent par les pressions multiples qu’ils exercent sur tous les pays de la région.

由於經濟上的互補,照道理而言,南亞與中東諸國,應保持良好的関係,但是由於國內外的政治問題,使得這些國家彼此有所保留,更加上美國對這個地區的所有國家不斷施壓,使得問題更複雜化。

Countries in South Asia and the Middle East should maintain excellent relations, their economies being complementary. But the internal and external political problems are all the more important as the United States complicates them by the multiple pressures they exert on all the countries of the region.

Lire la suiteAsie du Sud – Moyen-Orient : Les difficiles équilibres géopolitiques entre l’Asie du Sud et le Moyen-Orient

ASIE Mondialisation : envois de fonds record

Malgré la réaction antimondialisation d’un nationalisme croissant et les guerres commerciales, les envois de fonds étrangers en Asie ont dépassé 300 milliards de dollars en 2018, un record.

Despite the anti-globalization reaction of growing nationalism and trade wars, foreign remittances to Asia exceeded $ 300 billion in 2018, a record.

Lire la suiteASIE Mondialisation : envois de fonds record

Les services de renseignement et de sécurité des pays de l’Asie du Sud

Les services de renseignement et de sécurité en Asie du sud, Alain Lamballe

Les services de renseignement et de sécurité des pays de l’Asie du Sud, du général (CR) Alain Lamballe, édité par le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) 

Les pays d’Asie du Sud entretiennent entre eux des relations difficiles, comme parfois avec les pays environnants : Iran, Afghanistan, Chine et Birmanie. Il est donc logique que leurs services de renseignement aient comme priorité les États voisins. Les domaines privilégiés concernent les problèmes politiques et sécuritaires, la lutte contre le terrorisme constituant une priorité. Le domaine économique reçoit une attention plus restreinte.

Lire la suiteLes services de renseignement et de sécurité des pays de l’Asie du Sud

Asie du Sud : Les migrants sud-asiatiques resteront-ils un atout pour les pays d’origine ?

L’évolution politique en Europe et aux États-Unis ainsi que la dégradation économique des États du golfe Persique constituent un frein aux migrations des Sud-Asiatiques. Les pays d’Asie du Sud qui bénéficiaient, jusque-là, des réseaux d’influence de la diaspora en Europe et aux États-Unis et des transferts d’argent des expatriés au Moyen-Orient risquent de souffrir de la situation nouvelle, appelée à perdurer. 

Lire la suiteAsie du Sud : Les migrants sud-asiatiques resteront-ils un atout pour les pays d’origine ?

A history of the Pakistani army. Wars and insurrections

A history of the Pakistani army. Wars and insurrections Colonel britannique Brian CLOUGHLEY, « Oxford University Press », Karachi, 1998  Le Général (2e S) Alain LAMBALLE a occupé divers postes dans le monde, notamment en Asie du sud (Inde et Pakistan). Saint-Cyrien, docteur en sociologie politique, licencié ès-lettres, diplômé de l’Université de Delhi et de l’Institut National … Lire la suite A history of the Pakistani army. Wars and insurrections