Taïwan : Chang Ya-chung, candidat à la présidence du KMT, brise un tabou

abonnement en ligne

L’élection du prochain président du parti nationaliste historique de Taiwan, le Kuomintang1 (KMT), aura lieu le 25 septembre 2021. Ce parti, battu par le Parti démocratique progressiste (DPP) en 2016, est depuis dans l’opposition. Et si les deux partis se sont placés sous l’aile américaine, le DPP au pouvoir n’a eu de cesse de vouloir rendre Taiwan indépendant de la Chine. Côté KMT, une personnalité se dégage du lot, Chang Ya-chung (張亞中) : il ose, dans son programme, rompre un tabou et proposer un traité de paix avec Pékin.

Lire la suite

Corée du Sud – Corée du Nord. En chemin vers la paix

abonnement en ligne

Rapprocher les deux Corées dans une péninsule enfin en paix, c’est le processus initié par le Président Moon-Jae qui en a fait le but ultime de son mandat, et sans doute de sa vie. A ses côtés, le « Ministère de la réunification » examine précisément comment y parvenir, et la majorité du pays le soutient. À cette entreprise, Kim Jong-un a déjà donné des gages. Mais tout reste à faire. Il faut noter que dans cette aventure la Corée du Nord sera reconnue comme puissance nucléaire à la barbe des États-Unis   et de l’ONU. Aussi les deux Corées sont en attente de soutiens, la France pourrait être concernée.

Lire la suite

Chine : La peste porcine sous contrôle. Analyse d’un succès 

abonnement en ligne

La peste porcine (ASF) a ravagé l’élevage de porcs en Chine. La crise fut terrible et les conséquences impressionnantes. On a sacrifié l’animal emblématique de la Chine pour recréer en 3 ans un appareil de production que d’aucuns estimaient immuable. Les lois du marché – prix du porc, investissements agro-industriels – avec des innovations techniques appliquées par des acteurs ruraux et urbains inventifs, entreprenants, au goût du risque prononcé, ont permis au plus grand producteur mondial de porc de se moderniser grâce à la crise. Tout est allé très vite, trop vite peut être. C’est un succès technique exceptionnel,mais nous vivons monde où ceux qui ont les montres ne gèrent pas toujours parfaitement ni le temps qui passe ni le temps qui vient. Le gigantisme en agriculture, science de la terre, n’est jamais LA solution. La vieille sagesse chinoise sera toujours là pour ramener l’homme sur la terre.

Lire la suite

Afghanistan – Asie centrale : Peuvent-ils vivre ensemble ?

abonnement en ligne

Les républiques centrasiatiques issues de l’Union soviétique regardent avec circonspection le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan. Mais leur prudence n’est pas incompatible avec leur volonté de stabilité régionale, qui passera peut-être par une certaine forme de coexistence.

Lire la suite

Union économique eurasiatique : Avancées, y compris vers l’Indonésie

La Russie, assez isolée sur la scène internationale, cherche à nouer des partenariats afin de redynamiser son économie. Dans cette perspective, elle utilise l’Union économique eurasiatique dont elle est le membre dominant. 

Russia, quite isolated on the international scene, is seeking to forge partnerships in order to revitalize its economy. In this perspective, it uses the Eurasian Economic Union of which it is the dominant member.

Lire la suite

Pas de répit pour la Chine

Il nous faut constater que les déclarations sur la Chine de Joe Biden et de son administration s’inscrivent dans la continuité de celles de Donald Trump, tout aussi véhémentes. Rien n’est changé. De par ses menées économiques déloyales, la Chine est le premier adversaire des États-Unis. Et lorsque ceux-ci dénoncent la tyrannie du Parti communiste chinois à l’encontre des Ouïghours, c’est au final pour justifier des sanctions économiques.

Lire la suite

Syngenta en passe de lancer les blés hybrides. La Chine répétera-t-elle avec le blé son succès du riz ? 

Le 2 juillet 2021, la revue World-grain  annonce : « enfin un futur pour le blé hybride ». Deux sociétés sont leaders dans cette technique semencière : Syngenta annonce en mai 2021 lancer des essais en grandes parcelles avec 4 variétés de semences hybrides sous le nom de X-Terra et, un mois plus tard, BASF, en association avec la société française RAGT,  fait de même avec Ideltis.  

Lire la suite

Birmanie : Porte d’entrée stratégique pour la Russie

La Russie souhaite développer sa présence en Asie du Sud-Est (Vietnam, Laos, Malaisie, Indonésie…). La vente d’armement et la formation des cadres militaires en constituent la modalité privilégiée, notamment en Birmanie.

Lire la suite

Russie – Chine : Renouvellement du traité d’amitié russo-chinois

À l’occasion d’un entretien en visioconférence, le 28 juin 2021, les présidents chinois et russe ont prolongé pour cinq ans le Traité de bon voisinage,  d’amitié et de coopération conclu le 18 juillet 2001.  Ils ont apposé leur signature à une déclaration conjointe dans laquelle sont exposés les différents aspects des rapports entre les deux pays et les domaines de leur coopération. La prolongation prendra date à partir de février 2022, afin de marquer le vingtième anniversaire de la ratification du traité par les parlements des deux pays.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 152/2021-07 & 08

Asean  Divergences  Chine – Afrique Angola : comment s’en éloigner ?  Mozambique : le BTP à la manœuvre  Mozambique : les grands du BTP   Mozambique : investissement dans l’électricité   Nigéria : dangereux golfe de Guinée    Chine – Brésil   Le poids de Huawei   Corée du Nord  Piratage informatique   Inde – Brésil  Vaccin … Lire la suite

Australie – Nouvelle-Zélande : Un front uni face à la Chine, sous surveillance …

Pour leur première rencontre depuis le début de la pandémie, la Chine n’a pas manqué de s’inviter. Jacinda Ardern et Scott Morrison ont ainsi saisi l’occasion de leurs retrouvailles pour s’expliquer quant à leurs positions respectives sur l’influence croissante de Pékin dans la région ainsi que sur la menace de coercition économique qu’il exerce d’ores et déjà sur l’Australie et qui pourrait s’étendre. Suspectée de mollesse au nom d’un certain pragmatisme commercial, Jacinda Ardern a tenu à rassurer son allié quant à la solidité de leur relation et à ses perspectives. 

Lire la suite

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière -2 

La décision du Groupe d’action financière de maintenir le Pakistan sur sa liste grise de pays ne luttant pas suffisamment contre le financement des groupes terroristes et donc à surveiller a déçu Islamabad qui devra faire preuve de vigilance pour l’obtention d’aides à son économie défaillante.

Lire la suite

Thaïlande : Le mouvement démocratique, mort, vacillant ou résistant ?

Après plusieurs mois d’arrêt, dû aux restrictions sanitaires et à la chasse systématique aux opposants, le mouvement démocratique s’est réveillé en Thaïlande. En juin 2021, les manifestations ont repris dans les rues pour demander la démission du Premier ministre Prayuth Chan-o-cha et la rédaction d’une nouvelle constitution. S’agit-il d’un ultime bras de fer ou d’un combat qui reprend de nouveau pour exercer une pression sur le gouvernement et montrer que les revendications démocratiques ne baissent pas les bras ?

Lire la suite

Indonésie – États-Unis : Batam,  création en coopération d’un centre de formation de police maritime 

Le 25 juin 2021, les États-Unis et l’Indonésie, ont posé la première pierre d’un deuxième centre de formation de la police maritime indonésienne. À son achèvement, en 2022, il renforcera encore davantage les relations sécuritaires entre les deux États et la capacité indonésienne de lutte en mer contre la criminalité autant nationale que transnationale.

On June 25, 2021 the United States and Indonesia laid the first stone of a second center to train the Indonesian maritime police. After its completion in 2022 the center shall contribute to the enhancement of the security relations between the two States and to the Indonesian capacity to fight domestic and transnational criminality at sea.

Lire la suite

Taïwan – Japon – États-Unis – Chine : Jeux politiques. L’indépendance de Taïwan sous contrôle américain 政治賭注:美國管控下的台獨

Kurt Campbell* a récemment indiqué clairement, lors d’un discours informel dans un groupe de réflexion1 américain, que les États-Unis ne soutiendraient pas l’indépendance de Taïwan mais étaient disposés à renforcer les échanges non officiels avec l’île. Pourquoi une telle annonce dans l’environnement actuel extrêmement tendu ?

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

Lire la suite

Corée du Sud – Australie : Rapprochement en matière de défense

Bien qu’elle ne fasse pas partie du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité (QUAD), regroupant les États-Unis, l’Australie, l’Inde et le Japon, la Corée du Sud manifeste toutefois une volonté croissante de rapprochement en matière de sécurité et de défense avec l’Australie.

Lire la suite

Chine – Inde – Népal – Bhoutan : Renforcement du potentiel militaire chinois sur les frontières indienne, népalaise et bhoutanaise 

La Chine renforce son potentiel militaire dans l’Himalaya, au Xinjiang et au Tibet, face à l’Inde, au Népal et au Bhoutan, montrant ainsi sa ferme intention de consolider ses positions dans les zones frontalières et éventuellement de procéder à des ajustements en sa faveur en profitant de la faiblesse de ses voisins méridionaux.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Blue Dot vs Routes de la soie

En juin 2021, Biden ranime l’initiative des « Points bleus » de son prédécesseur pour reprendre la main sur le pactole de la construction des infrastructures dans le monde, mouvement lancé par la Chine en 2013 avec les nouvelles Routes de la soie (BRI*). Le camp occidental ne peut laisser à la puissance chinoise l’exclusivité de l’exploitation de la « connectivité », magnifiée comme l’un des moteurs du développement économique universel et facteur d’influence politique. Il veut se distinguer de son « compétiteur systémique » en mettant l’accent sur le respect des normes environnementales et de l’équilibre financier des pays bénéficiaires.

In June 2021, Biden revived the “Blue Points” initiative of his predecessor to regain control of the jackpot for building infrastructure around the world, a movement launched by China in 2013 with the new Silk Roads (Belt and Road Initiative, BRI). The Western camp cannot leave to the Chinese power the exclusive right to exploit « connectivity », magnified as one of the engines of universal economic development and a factor of political influence. It wants to distinguish itself from its « systemic competitor » by emphasizing compliance with environmental standards and the financial balance of recipient countries.

Lire la suite

Afghanistan : Faut-il vraiment redouter le pire ?

Au fur et à mesure que s’achève le retrait américain en Afghanistan, le gouvernement du pays semble de moins en moins maître de la situation sur place. Mais le retour au pouvoir du régime qui a dirigé l’Afghanistan entre 1996 et 2001 n’est pas pour autant inéluctable. On le craignait : cela semble se concrétiser. La situation en Afghanistan a un étrange goût de déjà vu et inquiète de plus en plus.

Lire la suite

Asie -Pacifique : Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?

Hong Kong souhaite adhérer au RCEP *.  

Hong Kong wishes to join RCEP.  

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Des troupes américaines sur le sol taïwanais – 2

Le 16 mai 2021, le journal taïwanais Lianhebao1 révèle la présence de troupes américaines du Corps des Marines sur le sol taïwanais, après avoir repéré des messages postés sur Facebook d’un soldat taïwanais se plaignant d’une différence de traitement parce que les Américains peuvent boire du lait en bouteille alors que lui n’a droit qu’à du lait en poudre. 

Lire la suite

Pacifique : Les Kiribati, nouvelles Spratleys ?

L’annonce d’un projet de réhabilitation par la Chine d’une piste d’aérodrome sur une île des Kiribati a relancé la suspicion autour des visées militaro-stratégiques de Pékin dans la région. D’aucuns imaginent déjà l’implantation « d’îles fortifiées » (Chuuk, Espiritu Santo) qui seront autant de points d’appui pour surveiller l’activité américaine dans la région.  Et de faire alors le parallèle avec les îles Spratleys en mer de Chine méridionale. Mais il pourrait bien s’agir, ici, d’un raccourci un peu rapide compte tenu d’un environnement plus contraint et complexe pour Pékin. Quoi qu’il en soit, son activisme aux portes des États-Unis interpelle et alerte le carré des fidèles de Washington. 

Lire la suite

Chine – Taïwan – Corée du Sud – États-Unis : l’autosuffisance en puces en 2025, mission impossible pour la Chine

Le Conseil d’État chinois vise un taux d’autosuffisance de l’industrie des semi-conducteurs à 70 % d’ici 2025. En 2019, il n’était que de 30 %, ce qui signifie que la Chine doublerait son taux d’autosuffisance en six ans. Mais ce taux pourrait chuter à 20 % en 2025. 

Lire la suite

Chine – Taïwan : La 3e voie du Continent pour l’unification

Dans l’affrontement que se livrent la Chine et les États-Unis, Taïwan n’est plus seulement une question de réunification par la Chine, mais est devenu une pièce maîtresse. Selon le Forum du détroit de Taïwan (台海论坛) et le think tank Kunlunce, une autre manière de réunifier Taïwan pourrait être la réunification forcée avec un appel au changement de papiers, une monnaie convertie, des titres de propriété sécurisés, soit une manière douce de réunifier.

Lire la suite

Afghanistan – États-Unis Retrait américain d’Afghanistan : et après ?

C’est en principe le 11 septembre 2021 (date symbolique marquant les 20 ans des attentats de 2001) que doit être achevé le retrait complet des troupes américaines présentes depuis deux décennies en Afghanistan. Alors qu’il avait été relativement évasif sur le sujet durant sa campagne électorale, le président Biden l’a ainsi annoncé en avril 2021. Certains officiels militaires sur place avaient même parlé depuis lors du 4 juillet pour que ce retrait soit finalisé, mais ce délai extrêmement court n’était clairement pas crédible.

Lire la suite

Russie – États-Unis : En attendant Biden. Chine et dialogue russo-américain

À l’approche de la rencontre Biden-Poutine du 16 juin 2021 à Genève, d’importantes divergences empêchent les deux parties de trouver un accord sur l’ordre du jour des entretiens. Les Russes affirment être prêts à discuter de n’importe quel sujet, alors que les Américains souhaitent, selon Moscou, circonscrire les débats.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 151/2021-06

Asie – Chine – Mozambique En embuscade La poursuite des attaques de groupes se revendiquant du djihadisme et l’incapacité du gouvernement mozambicain à s’y opposer conduisent les majors des producteurs de [..] Chine – Afrique  Surveillance électronique  À l’image de la Chine, les pays africains, de plus en plus nombreux, mettent en place les multiples … Lire la suite

Pacifique : Les Kiribati, nouvelles Spratleys ?

L’annonce d’un projet de réhabilitation par la Chine d’une piste d’aérodrome sur une île des Kiribati a relancé la suspicion autour des visées militaro-stratégiques de Pékin dans la région. D’aucuns imaginent déjà l’implantation « d’îles fortifiées » (Chuuk, Espiritu Santo) qui seront autant de points d’appui pour surveiller l’activité américaine dans la région.  Et de faire alors le parallèle avec les îles Spratleys en mer de Chine méridionale. Mais il pourrait bien s’agir, ici, d’un raccourci un peu rapide compte tenu d’un environnement plus contraint et complexe pour Pékin. Quoi qu’il en soit, son activisme aux portes des États-Unis interpelle et alerte le carré des fidèles de Washington.  

Lire la suite

Indo-Pacifique : La stratégie de l’Union européenne 

Le 16 avril 2021, Le Conseil de l’Union européenne a déclaré son intérêt pour l’Indo-Pacifique et sa volonté d’y renforcer son influence et sa coopération. Les initiatives prise précédemment par la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark sont ainsi confirmées et soutenues au niveau communautaire, voire élargies. Sans hostilité, ce premier document – il sera suivi par un second, plus détaillé – rappelle à la Chine qu’il convient de respecter les règles internationales.

On April 16, 2021, the Council of the European Union declared its interest in the Indo-Pacific and its willingness to strengthen its influence and cooperation there. The initiatives previously taken by France, Germany, the Netherlands and Denmark are thus confirmed and supported at Community level, or even extended. Without hostility, this first document – it will be followed by a second, more detailed – reminds China to respect international rules.

Lire la suite

Inde : Tentative de réformes dans le Territoire des Laquedives  

Le Territoire des Laquedives, peuplé très majoritairement de musulmans, bien situé au large des côtes occidentales indiennes, fait l’objet d’une attention particulière de la part du gouvernement central pour éviter toute radicalisation islamiste. Mais les réformes envisagées rencontrent une vive opposition des habitants de ce petit archipel.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : TSMC, sans issue. Actes de guerre économique : Chips for America Act et Loi chinoise anti-sanctions pour contrer les sanctions étrangères

L’entreprise taïwanaise TSMC a rejoint la coalition américaine des semi-conducteurs (SIAC) mise en place par les meilleurs développeurs et utilisateurs de puces américains. Cette coalition,  composée de 65 acteurs majeurs de la chaîne de valeur des semi-conducteurs, va permettre le renforcement de l’industrie américaine des puces et rendre plus difficile l’accès de la Chine aux nanotechnologies.

Lire la suite

Taiwan : Les vaccins, entre politique et scandale

La rhétorique du gouvernement Tsai justifiait, en 2020 la démocratie à Taïwan en glissant aussitôt sur sa gestion exemplaire de la pandémie de la covid-191. Aujourd’hui, l’épidémie progresse soudainement. Alors, logiquement, on pourrait dire qu’il n’y a plus de démocratie à Taïwan. Le gouvernement a refusé l’importation de vaccins au prétexte qu’il voulait favoriser les entreprises de biotechnologie taïwanaises, précisant que les vaccins made in Taiwan seraient prêts en juin 2021, puis juillet et maintenant pas avant octobre. « Taïwan can help. Who can help Taïwan ? »

Lire la suite

Corée du Nord – Corée du Sud : Mai 2022, les deux Corée se retrouvent

Mai 2022 : la Péninsule Coréenne, partiellement dénucléarisée, a retrouvé une paix permanente. Une utopie ? Non ! L’issue possible de négociations que le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, veut voir engagées irréversiblement avant la fin de son mandat. Il s’est déjà assuré du soutien de la Chine, et il a convaincu Joe Biden de revenir sur ses réserves initiales, et de désigner un négociateur de haut niveau. Dans l’année qui vient tout va reposer sur Kim Jong-un, jusqu’ici dictateur habile, qui doit se révéler être un homme d’Etat. Après 70 ans d’enfermement il doit prendre le risque d’ouvrir la République populaire au monde.

May 2022 : the Korean peninsula, partly denuclearized, has found permanent peace. Utopia ? No, the possible outcome of negotiations the South Korean President Moon Jae-in wants to see irrevocably engaged before the end of his term. He has already secured China’s support, and convinced Joe Biden to reconsider his initial misgivings and appoint a high-level negotiator. In the year to come, everything depends on Kim Jong-un, so far a skilled dictator, who must appear as a statesman. After a seventy years long enclosure, he should risk to open the Popular Republic to the world.

Lire la suite

Chine – Philippines – Mer de Chine du Sud : Entre tensions persistantes et dialogue

Après que le gouvernement philippin a révélé, le 21 mars 2021, la présence indue de 220 bateaux des milices maritimes chinoises sur le haut-fond Whitsun, dans la zone économique exclusive (ZEE) du pays, ses velléités de réaction se heurtent à une impavide immobilité chinoise. Dans les rangs même du gouvernement philippin, et dans son opposition, le mécontentement frémit tandis que le président Duterte, toujours aussi soucieux de maintenir la qualité de ses relations de tributaire avec la Chine, déclare « bon à jeter à la corbeille » le jugement rendu par la Cour permanente d’arbitrage le 12 juillet 2016 et, à côté de cela, participe en visioconférence au 6e dialogue bilatéral avec Xi Jinping.

After the Filipino government made known, on March 21, 2021 the undue presence of 220 ships of the Chinese maritime militias on Whitsun reef, in Philippines exclusive economic zone (EEZ), Manila vain attempts to react are confronted to a Chinese unwavering immobility. As discontent is growing among some officials of the Filipino government, and among opponents as well, about their president’s policy towards China regarding the country’s trampled interests in the South China Sea, Rodrigo Duterte, still anxious to keep his tributary relations with China at the best possible level, dared to qualify the award pronounced by the Permanent Court of Arbitration on July 12, 2016 « just paper » fit for the “waste basket”. And besides that he hold with Xi Jinping, by videoconference, the sixth bilateral round of negotiations between the two countries.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Changement d’attitude pour une « belle » image de la Chine 中國改弦更張塑造"可敬"形象

Avec le style des « Loups guerriers1 » dominant la diplomatie chinoise ces dernières années, les relations entre la Chine et les grands pays occidentaux se sont tendues. Aussi, le président Xi Jinping élabore une nouvelle stratégie de communication de la Chine à l’étranger. Le style de son discours (cf. encadré 2) est contraire à celui des « Loups guerriers » mais cela ne signifie pas forcément un changement majeur dans la stratégie étrangère de la Chine.

Lire la suite

Chine – Asie centrale – Russie : Jeu de go à Xi’an

Le 20 mai 2021, à la conférence de l’Arctique à Reykjavik, la Russie affirmait sa présence sur son long flanc nord sibérien. Huit jours plus tôt, la Chine avait réuni les 5 pays d’Asie centrale (C5) à Xi’an pour parler de sécurité et de développement sur le flanc sud de la Russie, absente car non invitée. Cette première réunion fut discrète avec une date annoncée 2 jours auparavant. La concomitance des dates en mai 2021 et le choix de l’ancienne capitale chinoise Xi’an conduisent à s’interroger. Assiste-t-on à une revanche du lettré chinois sur le cosaque conquérant du traité de Nertchinsk de 1689, ou au dernier épisode du Great Game de Kipling, commencé il y a 200 ans entre Russie et Grande-Bretagne ? Et si ce n’était qu’un pas vers le changement de parrain de la région, le pragmatisme chinois incorporant son nouveau rapport de puissance économique avec l’ami russe. La structuration géopolitique actuelle de l’Asie centrale est inefficace pour traiter des 2 priorités régionales, le départ des troupes américaines de l’Afghanistan et la situation au Xinjiang. Un nouvel instrument régional plus adapté et sous direction chinoise, le C5 +1, s’imposait il  ?

Lire la suite

Chine, Projet de mégaconstellations en orbite basse

La Chine annonce le lancement d’un projet de développement de mégaconstellations constituées de 12 992 satellites.  

Lire la suite

La Chine sur Mars

La Chine a accompli un nouveau sans-faute en posant avec succès sur Mars l’atterrisseur et le rover de la mission Tianwen-1. Pari gagnant pour une première mission martienne aussi ambitieuse. Les autres nations ont mis des années pour obtenir ce résultat avec parfois des dizaines de sondes.

Lire la suite

Chine : Sa marine de guerre supplante celle des États-Unis

Le PIB de la Chine a fortement augmenté début 2021. La croissance s’établira à 8,4 % sur l’année selon le FMI. Cette croissance forte permet de soutenir une modernisation constante de l’armée, dont la marine de guerre est un élément capital selon Xi Jinping. On peut craindre que cette montée en puissance soit perçue comme une menace par les États-Unis et ouvre une période de rivalité qui ferait craindre pour la paix mondiale 

Lire la suite

Russie sibérienne : La face nord de la Russie se réchauffe sur un fond d’écologie et de bruit de bottes

La Sibérie est le coeur et le coffre-fort de la Russie avec les richesses de son sous-sol et ses réserves de terre et d’eau. La conquête de l’Arctique a été une constante de la politique russe. Ivan le terrible l’initia en 1582 avec Ermak, suivi par tous les tsars et par Staline avec l’odyssée du Tcheliouskine et la construction de la Stalinka. Poutine la continue avec la priorité donnée à l’extraction minière et pétrolière et l’ouverture de la voie maritime nord (NSR*) qui va bouleverser les échanges de l’Eurasie sud-nord et de l’Asie-Europe. L’amélioration de la navigabilité des grands fleuves favorisera les échanges de marchandises jusqu’au Xinjiang et, à l’image du Mississippi, facilitera la mise en valeur des terres nouvelles russes cultivables. Le 20 mai 2021, Lavrov et Blinken ont discuté à Reykjavik au sommet de l’Arctique sur un fond de désaccord : pour l’un, la côte nord de la Sibérie et son exploitation relève des lois russes, pour l’autre « l’Arctique n’est pas seulement stratégique. It is our home ». Sous prétexte de l’écologie, on voit poindre l’idée d’un bien mondial à gérer selon un droit international à définir, un peu comme l’Amazonie pour le Brésil.Avec l’exploitation de l’Arctique, la Russie retrouve son statut de grande puissance, au grand dam des États-Unis, alors que la Chine, par la NSR, se rapproche de l’Europe.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Promesse américaine de nouvelle fourniture d’armes 

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier 2021, le président américain Joe Biden poursuit, de manière plus mesurée néanmoins, la même politique de vente d’armement à Taïwan que celle de son prédécesseur. Cependant, compte tenu de la menace de plus en plus forte de la Chine communiste contre la Chine républicaine, les armements américains complémentaires nécessaires pour tenir en échec les assaillants potentiels risquent d’arriver bien trop tard de même que ceux qui sortent de la production autochtone.

Since Joe Biden’s Inauguration Day January 20, 2021, the American president is continuing the same policy of arms sales to Taiwan as his predecessor, nevertheless less significant. However, with respect to the stressing growing threat coming from the communist Chinese side to confront the Republic of China, the American complementary armaments necessary for the Taiwanese side to be able to keep in check the potential attackers may arrive far too late as well as those which are produced locally.

Lire la suite

Afghanistan : Inquiétude à propos du retrait des troupes américaines d’Afghanistan

L’annonce faite le 8 mai 2021 par le secrétaire à la Défense Lloyd Austin que le retrait complet des troupes américaines d’Afghanistan sera effectif le 1er septembre 2021 suscite l’inquiétude chez les voisins de ce pays et tout particulièrement au Tadjikistan et en Ouzbékistan. 

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Quel candidat pour la présidentielle de 2024 ? Stratégie américaine de la clarté ambiguë

誰是2024年的台灣總統候選人? 美國在台灣的戰略譎詐

美國的暗中鼓勵台獨運動,乃是令人認為此乃一種新的戰略清晰,而這又等於在玩火!

Les États-Unis encouragent les mouvements indépendantistes à Taïwan tout en faisant croire à une nouvelle politique de clarté et jouent avec le feu.

Lire la suite

Japon – France – États-Unis – Australie : Opérations d’entraînements interarmées navals, aériens et terrestres sur l’île de Kyushu

C’est la première fois, à partir du 11 mai 2021, que la France participe à de tels exercices militaires* avec le Japon et les États-Unis, « sur fond d’inquiétude face aux ambitions chinoises dans la région » selon l’AFP.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Nomination au poste de vice-ministre de la Défense nationale

Le 28 avril 2021, le président américain Joe Biden a proposé la candidature de Xu Ruobing (徐若冰) au poste de secrétaire adjointe (vice-ministre) du DoD*, chargée de la R&D et du Département d’ingénierie.

Lire la suite

Palaos – Taïwan : Une « bulle de voyages » entre les Palaos et Taïwan 

Une « bulle des voyages » a été ouverte entre les Palaos et Taïwan. Les Palaos (20 000 habitants) n’ont enregistré aucun cas de covid-19 depuis le début de la pandémie et la campagne de vaccination y est bien avancée avec l’aide des États-Unis. Taïwan (23,5 millions d’habitants) n’affiche, à ce jour, « que » 990 cas et 10 décès.  

Lire la suite

Kirghizstan – Tadjikistan : Affrontements pour le contrôle d’un canal d’irrigation

Le 28 avril 2021, de violents affrontements ont opposé des membres des forces de sécurité kirghizes et tadjikes pour le contrôle d’un canal d’irrigation creusé à partir de […]   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05 abonnement en ligne

Grappillages Asie21 n° 150/2021-05

Chine – Afrique  Les stades, moyens politiques Sao Tomé-et-Principe :  échec économique Sénégal : préférence nationale Chine – Allemagne – Union européenne Cavalier seul Chine – Brésil  Autour d’une pandémie Chine – Brésil  Huawei embarrasse Inde – Union européenne  Rapprochement   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05 abonnement en ligne  

Pakistan – France : Manifestations antifrançaises au Pakistan

Des manifestations antifrançaises ont eu lieu dans plusieurs villes pakistanaises à la mi-avril 2021. Le Tehreek-i-Labbaik Pakistan, la formation politique qui les a organisées, dénonce la publication de caricatures du Prophète par des médias français et réclame l’expulsion de l’ambassadeur de France à Islamabad. Le Premier ministre pakistanais ne souhaite pas le renvoi de l’ambassadeur mais, comme le Tehreek-i-Labbaik Pakistan, condamne la publication de caricatures et se présente comme le porte-parole de la lutte contre l’islamophobie. 

Lire la suite

Birmanie : Le GUN, l’avenir de la Birmanie et les Occidentaux 

Le 16 avril 2021, l’opposition au coup de force en Birmanie annonçait la formation d’un gouvernement parallèle, le GUN. Cette initiative pour un gouvernement alternatif constituait un appel d’air et un vecteur d’espoir pour de nombreux Birmans. Ce gouvernement a-t-il une chance de réussir ? Que faudrait-il pour réussir et retourner le cours d’événements qui enferme le pays dans un sombre avenir ?

Lire la suite

Taïwan – Chine  : Taïwan interdit les recrutements destinés à des emplois en Chine dans l’industrie des semi-conducteurs

Taïwan interdit les recrutements destinés à pourvoir des emplois dans certains secteurs en Chine.      

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis : Les puces, pétrole du XXIe siècle. Chasse au trésor de la Chine et des  États-Unis

Les tensions entre les États-Unis et la Chine ont révélé l’importance de l’industrie des semi-conducteurs à Taïwan. Alors que toute l’industrie du tourisme s’est effondrée sur l’île avec la pandémie de la covid-19, cette industrie s’est développée à contre-courant. La Chine est le plus grand consommateur de puces au monde. Taïwan est le plus grand et le plus avancé des fabricants de puces au monde. La demande de puces ne cesse d’augmenter. Elles sont nécessaires partout et la société taïwanaise TSMC est devenue un objectif stratégique de l’industrie mondiale.

Lire la suite