Hong-Kong – Chine : Manifestations à Hong-Kong , la Chine démocratique résiste encore

La marche de millions de manifestants contre le projet d’extradition manifeste le désir de liberté des hongkongais et l’échec de Pékin à rendre la Chine attirante même dans ses propres marges. Alors que tout le monde met en avant la faute personnelle de Carrie Lam, d’autres forces sont en jeu pour expliquer la suspension sine die de la loi d’extradition.

The march of millions of protesters against the extradition project demonstrates Hong Kong’s desire for freedom and Beijing’s failure to make China attractive even on its own fringes. While everyone points to Carrie Lam’s personal fault, other forces are liable to account for the sine die suspension of the extradition law.

Lire la suiteHong-Kong – Chine : Manifestations à Hong-Kong , la Chine démocratique résiste encore

Chine : Une Route techno-dystopique 

Venant dans les fourgons des chemins de fer, autoroutes et autres gazoducs, la Route de la soie numérique et la mise en œuvre du « crédit social » pourraient être lourdes de conséquences socio-politiques en réduisant la capacité d’action dans les espaces démocratiques naissants.

Coming into the vans of railways, highways and other pipelines, the Digital Silk Road and the implementation of “social credit” could be fraught with socio-political consequences by reducing the capacity for action in nascent democratic spaces.

Lire la suiteChine : Une Route techno-dystopique 

Chine : machiavélisme industriel et post-démocratie : retour sur le futur de l’émergence chinoise

L’émergence de la Chine a-t-elle changé la manière dont nous pensons la relation entre développement et politique, entre capital et liberté – de façon irréversible ? FAITS Durant les dix dernières années, qu’est-ce qui a changé en Chine ? 2007 : Hu Jintao est encore le président de la République populaire de Chine et secrétaire général du Parti … Lire la suiteChine : machiavélisme industriel et post-démocratie : retour sur le futur de l’émergence chinoise

Parler politique en Chine, les intellectuels chinois pour ou contre la démocratie

Emilie Frenkiel, PUF, Paris, mars 2014

Depuis 1977,  le gouvernement n’a cessé  de souligner l’importance du savoir comme fondement des prises de décisions politiques. Dès lors, l’hostilité du pouvoir à l’égard des études de droit et de science politique a progressivement disparu. En 1978, une conférence sur l’éducation nationale abandonne l’impératif de la lutte de classe au profit de la modernisation comme but principal de l’éducation. Au début des années 1980, des programmes d’échange avec de nombreux pays étrangers sont rétablis. À partir du milieu des années 1980, la déception et le découragement s’installent dans les universités car les possibilités d’emploi sont maigres pour les jeunes diplômés de plus en plus nombreux. Les plus brillants sont ainsi poussés à étudier et faire carrière à l’étranger…

講政治一中國知識份子的民主觀

從1977年開始,中國政府就不斷強調,暸解決策制定的理論根據,是非常重要的。也因此,從這時候開始,權力當局對政法學者的敵意,就逐漸減弱。1978年的全國教育會議決定,今後中國教育的重點,乃是如何走向現代化,而完全拋棄階級鬥爭。1980年起,中國更與許多國家重建交流計劃。但是到了八十年代中期,由於大學畢業生面臨就業問題的困擾,已有更多優秀青年,走向國外留學及就業。

習近平與李克強領導的執政當局,顕然希望能與他們的前任有所不同,関鍵是:此種改革,必須是維護共産黨執政為首要目標!今天最突出的改變,就是在中國第五代領導階層中,理工科出身的逐漸減少,而擁有經濟、法律、政治學、或其他人文科學學位的,愈來愈多。而後者,更希望在各自的專業領域出人頭地!而此種新的領導階層趨勢,是否正好反映,未來中國的政治走向?

 

Lire la suiteParler politique en Chine, les intellectuels chinois pour ou contre la démocratie