Chine – Taiwan : La Chine à l’heure du harsh power

Le 2 janvier 2019, Xi Jinping,  chef du Parti communiste chinois et dirigeant de la Chine populaire, a annoncé en guise de second message du nouvel an que Pékin n’hésiterait pas à faire usage de la force contre Taipei en voulant forcer les Taïwanais à choisir entre l’unification pacifique sous la bannière du Parti ou la guerre. En menaçant ses « compatriotes de Taiwan » et le dernier représentant sinophone du monde libre, la Chine réaffirme à nouveau son statut de harsh power.

On January 2nd, the leader of Chinese Communist Party and the People’s Republic, Xi Jinping, announced as a second New Year’s message that Beijing would not hesitate to use force against Taipei expressing his intention to force Taiwanese to choose between peaceful unification under the Party banner or war. By threatening his “Taiwan compatriots” and the last Sinophone representative of the free world, China reaffirms its status of “harsh power”.

Lire la suiteChine – Taiwan : La Chine à l’heure du harsh power

La victoire des conservateurs aux élections locales à Taïwan : une victoire pour Pékin

Les élections locales à Taïwan mi-novembre (république de Chine) ont vu la victoire du KMT sur le DPP, le parti actuellement au pouvoir à travers la présidente Tsai Ingwen. Faut-il y voir une victoire pour Pékin comme l’ont dit trop souvent certains analystes et la Chine elle-même ?

Lire la suiteLa victoire des conservateurs aux élections locales à Taïwan : une victoire pour Pékin

Chine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Pékin ne supporte pas la moindre mention de la république de Chine, même à l’étranger. Le World Chinese Economic Summit (WCES) est un événement annuel majeur destiné à promouvoir le resserrement des relations entre la communauté économique mondiale d’une part, la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’ensemble de la diaspora chinoise de l’autre. Lieu de … Lire la suiteChine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Chine – Sao Tomé et Principe – Taïwan : ambiguïté

Après 16 ans de rupture des relations diplomatiques avec Sao Tomé et Principe, la Chine a procédé à la mi-novembre 2013 à l’installation d’une représentation commerciale. Celle-ci occupe les locaux de l’ancienne ambassade et aura pour responsable un diplomate ayant servi au Portugal précédemment. Pour accentuer la discrétion recherchée, la presse a été tenue à l’écart … Lire la suiteChine – Sao Tomé et Principe – Taïwan : ambiguïté