Chine – Taïwan : La 3e voie du Continent pour l’unification

Dans l’affrontement que se livrent la Chine et les États-Unis, Taïwan n’est plus seulement une question de réunification par la Chine, mais est devenu une pièce maîtresse. Selon le Forum du détroit de Taïwan (台海论坛) et le think tank Kunlunce, une autre manière de réunifier Taïwan pourrait être la réunification forcée avec un appel au changement de papiers, une monnaie convertie, des titres de propriété sécurisés, soit une manière douce de réunifier.

Lire la suite

Taïwan : Appel au boycott des produits agricoles américains

La députée Kao Chin Su-mei (高金素梅), sans parti, prend la parole le 15 décembre 2020 au Yuan législatif, à propos de l’ouverture du marché à la viande américaine contenant des résidus de ractopamine.

Lire la suite

Taïwan : Censure, la chaîne d’information CTiTV n’a pas obtenu le renouvellement de sa licence 台灣中天電視台被迫関台

Quelle relation existe-t-il entre la Commission nationale des communications (NCC), Reporters sans frontières (RSF) et la liberté de la presse à Taïwan ?

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Commémoration à Kinmen (Quemoy)

Le 23 août 2020, à Kinmen*, jour anniversaire de la crise dite du détroit de Taïwan en 1958 ( 八二三金門砲戰), a eu lieu une commémoration à laquelle se sont rendus, pour la première fois, la présidente Tsai Ing-wen et le directeur de l’American Institute in Taiwan (AIT*) Brend Christensen, présent de manière officielle, pour rendre hommage aux victimes.

Lire la suite

Taïwan – Chine : Laisser l’ennemi comprendre ses fatales faiblesses

台湾研製致命攻击型飛弹

Taïwan se surnomme le porc-épic, et pour le prouver, le fait savoir à travers ses médias. L’île possède des missiles, des missiles anti-missiles,  ainsi que des radars modernes que Taïwan est seul à avoir derrière les États-Unis. Concernant ses missiles de croisière de moyenne et longue portée, Taïwan a dévoilé récemment son nouveau missile Yunfeng (雲峰飛彈) dont la R&D est restée secrète pendant 24 ans.

Lire la suite

Chine – Taiwan : La Chine à l’heure du harsh power

Le 2 janvier 2019, Xi Jinping,  chef du Parti communiste chinois et dirigeant de la Chine populaire, a annoncé en guise de second message du nouvel an que Pékin n’hésiterait pas à faire usage de la force contre Taipei en voulant forcer les Taïwanais à choisir entre l’unification pacifique sous la bannière du Parti ou la guerre. En menaçant ses « compatriotes de Taiwan » et le dernier représentant sinophone du monde libre, la Chine réaffirme à nouveau son statut de harsh power.

On January 2nd, the leader of Chinese Communist Party and the People’s Republic, Xi Jinping, announced as a second New Year’s message that Beijing would not hesitate to use force against Taipei expressing his intention to force Taiwanese to choose between peaceful unification under the Party banner or war. By threatening his “Taiwan compatriots” and the last Sinophone representative of the free world, China reaffirms its status of “harsh power”.

Lire la suite

La victoire des conservateurs aux élections locales à Taïwan : une victoire pour Pékin

Les élections locales à Taïwan mi-novembre (république de Chine) ont vu la victoire du KMT sur le DPP, le parti actuellement au pouvoir à travers la présidente Tsai Ingwen. Faut-il y voir une victoire pour Pékin comme l’ont dit trop souvent certains analystes et la Chine elle-même ?

Lire la suite

Chine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Pékin ne supporte pas la moindre mention de la république de Chine, même à l’étranger. Le World Chinese Economic Summit (WCES) est un événement annuel majeur destiné à promouvoir le resserrement des relations entre la communauté économique mondiale d’une part, la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’ensemble de la diaspora chinoise de l’autre. Lieu de … Lire la suite

Chine – Sao Tomé et Principe – Taïwan : ambiguïté

Après 16 ans de rupture des relations diplomatiques avec Sao Tomé et Principe, la Chine a procédé à la mi-novembre 2013 à l’installation d’une représentation commerciale. Celle-ci occupe les locaux de l’ancienne ambassade et aura pour responsable un diplomate ayant servi au Portugal précédemment. Pour accentuer la discrétion recherchée, la presse a été tenue à l’écart … Lire la suite