Chine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

[Cf. Partie XI de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer / CNUDM]

En juillet 2020, l’une des entreprises chinoises spécialisées sur les grands fonds marins1 pourrait recevoir l’autorisation d’extraire les minéraux des sols sous-marins d’une concession que l’ISA lui a déjà préalablement accordée pour exploration. La Chine serait ainsi le premier pays à recevoir un accord d’exploitation de la part de l’Autorité.

Lire la suiteChine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

Chine – Vietnam – Philippines – Russie : La Russie agent potentiel de cristallisation de la situation en mer de Chine du Sud

Une série d’événements, sans coordinations vraiment apparentes les uns avec les autres, amènent à penser que, dans la crise de la mer de Chine méridionale, la Russie pourrait être l’agent susceptible de favoriser en arrière scène la cristallisation d’une situation potentiellement détonante.

A series of events, appearing without obvious bounds with each other, may lead to think that, in the present crisis of the South China Sea, Russia may indirectly become the agent who behind the scene could help to partly freeze a potentially explosive situation.

Lire la suiteChine – Vietnam – Philippines – Russie : La Russie agent potentiel de cristallisation de la situation en mer de Chine du Sud

Mer de Chine du Sud : Code de conduite, l’ASEAN continue à préparer la corde chinoise qui pendra ses dix membres 南海宣言:東盟10國要用中國的繩子吊自己

À la suite du 34e sommet de l’ASEAN (23 juin 2019 à Bangkok), les négociations préparatoires à celles qui devraient avoir lieu ultérieurement sur un futur code de conduite des parties en mer de Chine du Sud semblent s’accélérer. Paradoxalement ces travaux se déroulent à un moment où, pendant tout le mois de juillet et tout le mois d’août, la Chine se livre dans les zones économiques exclusives (ZEE) du Vietnam, de la Malaisie et des Philippines à des actes à visée hégémonique.

第34屆東盟外長高峯會於2019年6月23日在曼谷舉行後,有関未來南海各方行為宣言的談判,正緊鑼密鼓的進行。奇怪的乃是:就在這七月與八月之間,中國對越南丶馬來西亜及菲律賓的專屬經濟區,卻採取了霸權的行徑!

Following the 34th ASEAN summit (23rd of June 2019 in Bangkok), the negotiations preparatory to those which should occur later on a future code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea seem to accelerate. Paradoxically those works are going on at a time when, during the whole months of July and August China is completing hegemonic acts in Vietnam, Malaysia and Philippines’ exclusive economic zones (EEZ).

Lire la suiteMer de Chine du Sud : Code de conduite, l’ASEAN continue à préparer la corde chinoise qui pendra ses dix membres 南海宣言:東盟10國要用中國的繩子吊自己

Vanuatu : Le retour de l’Australie

Dans un podcast diffusé en mars dernier par l’Australian Centre for China in the World, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce du Vanuatu, Ralph Regenvanu, n’a pas hésité à faire part de ses griefs à l’encontre de la Chine, par ailleurs très présente et active dans son pays.

In a podcast aired last March by the Australian Center for China in the World, Vanuatu Minister of Foreign Affairs, International Cooperation and Trade Ralph Regenvanu did not hesitate to voice his grievances to the against China, which is also very active and active in its country.

Lire la suiteVanuatu : Le retour de l’Australie

Chine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

La Chine poursuit ses activités de pêche illégale près des Galapagos.

中国继续在加拉帕戈斯附近进行非法捕鱼活动.

China sigue pescando ilegalmente al limite de la ZEE del Ecuador.

A China continua a pesca ilegal nas águas equatorianas.

Chinese illegal fishing on the Galápagos.

 

Lire la suiteChine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

Incident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage 釐清法國與中國的台海事件

Incident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage

Par le général (2s) Daniel Schaeffer, membre du groupe Asie21-Futuribles, 30 avril 2019

(Tous droits de rediffusion accordés sans restriction à tout organe de presse intéressé)

Les comptes rendus grossis de l’incident

  • Le 6 avril 2019, la frégate de surveillance française Vendémiaire a été interpelée, et non pas interceptée, par les autorités navales de Chine populaire alors qu’elle franchissait le détroit de Taiwan.
  • Le 25 avril 2019, soit 19 jours après l’incident, révélé par l’agence Reuters sur déclaration de deux autorités militaires américaines qui ont requis l’anonymat, la presse internationale, qu’elle soit française ou anglo-saxonne, y va de ses couplets d’imprécisions.

釐清法國與中國的台海事件

2019年4月6日,法國護衞艦"葡月號"穿越台灣海峽時,遭到中國海軍查詢,而非攔截。19天後,也就是4月25日,路透社根據兩位匿名美國軍方的說法,透露了該事件。後來,不論法國或英國的媒體,都做了不甚精確的報導。部分法國媒體聲稱,我國軍艦被"攔截",這是不對的,這是語言的濫用。根據我們的瞭解,該艦並未遭到軍事逮捕丶停航丶檢查,也未遭到武力限制,或甚至被威脅用武力逐出臺灣海峽。該艦曾被要求回答某些指令,但絕未中途折返。該艦並未遭到侵犯,但一艘中國軍艦,卻如影隨行的一直跟到海峽的出口。不論如何,"葡月號"衹是根據國際海洋法,單純的穿越海峽,因此如被說成是被迫離開海峽,這就是胡扯,是為了嘩眾取寵的語言濫用!

Lire la suiteIncident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage 釐清法國與中國的台海事件

Quand les pays d’Asie du Sud-Est se préparent à livrer à Pékin les clefs de la mer de Chine du Sud

par le général [2s] Daniel Schaeffer, Asie21

Note préalable : À la lumière des événements relatifs aux négociations en cours sur un code de conduite des parties en mer de Chine du Sud, cet article est la version profondément remaniée et mise à jour de plusieurs autres de l’auteur, sur le même sujet, déjà parus sur divers supports, dont avant tout les publications d’Asie21 (www.asie21.com), mais aussi diploweb.com et Asie Pacifique News[1].

Lire la suiteQuand les pays d’Asie du Sud-Est se préparent à livrer à Pékin les clefs de la mer de Chine du Sud

Chine – Mer de Chine du Sud : Un projet de « colonie robotique » sous la mer de Chine du Sud

Sous l’impulsion du président Xi Jinping les chercheurs chinois doivent être les premiers dans le monde à pouvoir créer une base sous-marine entièrement automatisée, implantable en zone hadale (-6 000 à -10 000 mètres). La mission de cette « colonie robotique » portera sur la recherche scientifique, aussi bien à fins de connaissances du milieu des très grandes profondeurs qu’à fins d’applications militaires.

Under president Xi Jinping’s impulse, the Chinese scientists must be the first ones in the World to be able to create one underwater sea base, fully automated, to be settled in a hadal zone (- 6 000 à – 10 000 mètres). This « first artificial intelligence colony on Earth. » will be dedicated to the scientific research on the bottom of very deep underwater areas as well as on possible defense applications.

Lire la suiteChine – Mer de Chine du Sud : Un projet de « colonie robotique » sous la mer de Chine du Sud

Mer de Chine du Sud – Code de conduite : Quand l’ASEAN prépare la corde chinoise qui pendra ses dix membres

Le 2 août 2018, lors de la déclaration d’ouverture de la 51e réunion des ministres des Affaires étrangères des dix pays de l’ASEAN (MAE ASEAN) et de la Chine, à Singapour, a été annoncée l’adoption d’une ébauche commune unique de code de conduite des parties (COC) en mer de Chine du Sud. Cet événement a été salué comme un débouché majeur vers les négociations à venir. Mais tant que la Chine maintiendra le tracé en neuf traits pour délimiter ses prétentions en mer de Chine du Sud, les dix pays de l’ASEAN vont finalement négocier avec Pékin le système des sanctions qui s’appliqueront contre eux dès lors que, bien qu’opérant dans leurs propres zones économiques exclusives (ZEE), ils exerceront leurs activités dans la « langue de buffle ». Parce qu’ils seront ainsi considérés par la Chine comme contrevenant au COC.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Code de conduite : Quand l’ASEAN prépare la corde chinoise qui pendra ses dix membres

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : Potentialité d’incident armé majeur autour des récifs de Scarborough

L’initiative prise le 17 janvier 2018 par les États-Unis de faire transiter la frégate lance-missiles USS Hopper dans les eaux territoriales du vieil atoll effondré de Scarborough, en mer de Chine du Sud, laisse fortement présager d’une militarisation des lieux par les Chinois, et ce à courte échéance. Cela risque, sauf reculade des Américains, de dégénérer en grave incident militaire local entre les deux puissances.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : Potentialité d’incident armé majeur autour des récifs de Scarborough

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suiteOcéans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine : Exploitation des hydrocarbures, projets en gestation

Philippins et Chinois s’apprêtent à coopérer, avec un troisième partenaire, dans l’exploration-exploitation du pétrole dans un secteur non contesté en mer territoriale des Philippines. Cependant, il est peu probable que les conditions dans lesquelles devrait être exécuté le contrat, qui attend l’aval du président Duterte, puissent être reproduites lorsque les projets porteront sur les secteurs situés en zone économique exclusive (ZEE) des Philippines, mais par ailleurs inscrits à l’intérieur du tracé chinois en neuf / dix traits.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Philippines – Chine : Exploitation des hydrocarbures, projets en gestation

Chine – technologie marine : Tian Kun Hao 天鯤號, nouvelle drague de haute mer

Le 3 novembre 2017, la Chine a commencé les essais à la mer d’une nouvelle drague géante, Tian Kun Hao. La perspective de l’entrée et de l’emploi futurs d’un tel engin en mer de Chine du Sud inquiète les pays de la région, notamment les Philippines.

Lire la suiteChine – technologie marine : Tian Kun Hao 天鯤號, nouvelle drague de haute mer

Mer de Chine du Sud : des doutes sur le tracé en neuf / dix traits ?

Une information court selon laquelle les Chinois passeraient à un nouveau concept pour présenter leurs revendications en mer de Chine du Sud, un concept qui verrait, à terme, l’abandon du tracé en neuf / dix traits. Asie21 appelle pour sa part les plus grandes réserves quant à cette interprétation un peu rapide d’une présentation faite par une personnalité chinoise à des fonctionnaires américains au mois d’août 2017.

Lire la suiteMer de Chine du Sud : des doutes sur le tracé en neuf / dix traits ?

Transit de l’USS John S. McCain : légalité américaine contre illégalité chinoise

En vertu du paragraphe 278 du verdict de la CPA, même si Mischief reef est inclus dans la « langue de buffle » la Chine ne dispose pas, malgré ses assertions, de la souveraineté dessus.

Lire la suiteTransit de l’USS John S. McCain : légalité américaine contre illégalité chinoise

Mer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Réduites en intensité après 2012 à l’encontre des pays d’Asie du Sud-Est, riverains de la mer de Chine du Sud, pour s’opposer à leurs activités d’exploration – exploitation des hydrocarbures dans leurs zones économiques spéciales (ZEE) respectives, les menaces chinoises de rétorsion reprennent depuis ce printemps 2017.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – hydrocarbures : reprise des pressions chinoises sur les droits des autres riverains

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : l’USS McCain dans les 12 nautiques du récif Mischief

Le 10 août 2017 les États-Unis se sont livrés à une nouvelle opération pour la défense de la liberté de la navigation (Freedom of navigation operation / FONOP), avec le passage de la frégate lance-missiles USS John S. McCain dans les douze milles marins du récif Mischief 1, dans les îles Spratleys. Opération légale en regard du droit de la mer, illégale et provocatrice vue du côté chinois.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Chine – États-Unis : l’USS McCain dans les 12 nautiques du récif Mischief

ASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Après avoir subi en coulisse les pressions de la diplomatie chinoise avant le 30e sommet de l’ASEAN, qui s’est tenu à Manille du 28 au 29 avril 2017, l’Association, sous la présidence actuelle du président Duterte, a produit le 30 avril 2017 une déclaration complètement asexuée sur la question de la mer de Chine du … Lire la suiteASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Chine – Philippines : Lorsque les Chinois s’aventurent sur Benham rise

L’évolution suspecte, de décembre 2016 à mars 2017, d’un navire chinois de recherche scientifique sur le plateau continental étendu (PCE) de Benham rise, évolution tolérée par laxisme ou par crainte par le gouvernement des Philippines, pourrait devenir la source d’un contentieux ultérieur entre les deux États.

Lire la suiteChine – Philippines : Lorsque les Chinois s’aventurent sur Benham rise

Chine – droit de la mer : Révision annoncée de la loi maritime de 1984, conséquences envisageables

Le 5 mars 2017, la Chine a fait connaître qu’elle avait mis en chantier un projet de réforme de sa loi sur la sécurité maritime de 1984. Derrière les évidences, qui amènent à se poser des questions sur la nécessité d’une telle rénovation, se cachent les interprétations qu’il faut donner, en se plaçant dans un esprit chinois, à des termes tels que « mer territoriale », « zones spécialement définies », « droits maritimes », et à ce qui peut en découler comme ce pourrait l’être par un exercice arbitraire du droit de l’État en mer (police maritime).

Lire la suiteChine – droit de la mer : Révision annoncée de la loi maritime de 1984, conséquences envisageables

Chine – Philippines – États-Unis : La phagocytose chinoise des Philippines

À la faveur du durcissement des relations américano-philippines, Pékin renforce l’emprise de son influence sur Manille.

Lire la suiteChine – Philippines – États-Unis : La phagocytose chinoise des Philippines