Taïwan – États-Unis – Chine   Acte IV scène 2 : la tornade Pelosi, quel coût ?

La visite éclair de 19 heures de Nancy Pelosi a attiré l’attention du monde entier sur Taïwan. Pour quel résultat ? Pékin avait lancé de nombreux avertissements aux responsables américains sur le type de représailles que la Chine pourrait prendre en réponse à cette visite.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis Droit maritime : riposte du tac au tac

Le détroit de Taïwan mesure environ 70 milles marins à son point le plus étroit et 220 milles à son point le plus large. Des responsables militaires chinois affirment que le détroit de Taïwan, partie inaliénable du territoire chinois, ne fait pas partie des eaux internationales.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Des membres du Congrès américain appellent à inclure Taïwan dans l’IPEF*

Le président Joe Biden lancera l’IPEF, initiative de son administration, en avril 2022.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis   « Acte III scène 4 » : Nancy Pelosi annule son voyage à Taïwan

斐洛西取消訪問台灣

À l’occasion du 43e anniversaire du Taiwan Relations Act (TRA*) signé en 1979, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, avait l’intention de se rendre à Taipei pour démontrer, comme a pu dire le MOFA*, le soutien du Congrès américain à Taïwan ainsi que l’importance qu’il attache aux relations américano-taïwanaises. Il y a déjà eu un précédent (3e crise dite du détroit de Taïwan 1995-1996) lorsque Lee Teng-hui, alors président de la république de Chine (Taïwan) s’était rendu aux États-Unis pour une réunion d’anciens élèves de l’université Cornell (9 juin 1995) : en réponse, Pékin avaient envoyé deux salves de missiles balistiques, une au nord et l’autre au sud de Taïwan, au large des côtes, comme un avertissement.

Lire la suite

Taïwan – Japon – États-Unis – Chine : Jeux politiques. L’indépendance de Taïwan sous contrôle américain 政治賭注:美國管控下的台獨

Kurt Campbell* a récemment indiqué clairement, lors d’un discours informel dans un groupe de réflexion1 américain, que les États-Unis ne soutiendraient pas l’indépendance de Taïwan mais étaient disposés à renforcer les échanges non officiels avec l’île. Pourquoi une telle annonce dans l’environnement actuel extrêmement tendu ?

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Quel candidat pour la présidentielle de 2024 ? Stratégie américaine de la clarté ambiguë

誰是2024年的台灣總統候選人? 美國在台灣的戰略譎詐

美國的暗中鼓勵台獨運動,乃是令人認為此乃一種新的戰略清晰,而這又等於在玩火!

Les États-Unis encouragent les mouvements indépendantistes à Taïwan tout en faisant croire à une nouvelle politique de clarté et jouent avec le feu.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : AIT : nouvelle nomination pour l’été 2021

Le mandat de trois ans du directeur de l’AIT*, William Brent Christensen, arrivera à son terme à l’été 2021. Son successeur sera Sandra Oudkirk1, première femme à représenter les États-Unis à Taïwan. Elle est, actuellement, sous-secrétaire adjointe du bureau Asie-Pacifique du Département d’État américain et haut fonctionnaire de l’APEC. 

Lire la suite

Taïwan : Chaises musicales

Le 23 février 2021, Mme Tsai Ing-wen procède à quelques remaniements et nominations. Le directeur du Bureau de la Sécurité nationale de Taïwan Chiu Kuo-cheng*  est nommé ministre de la Défense et Chiu Tai-san* devient président de la Commission des Affaires continentales.

Lire la suite