Chine – Australie – États-Unis – Îles du Pacifique : Beaucoup de bruit pour peu

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

L’accord sécuritaire passé avec les Îles Salomon par une Chine qui veut être présente dans le Pacifique Sud, permettant l’envoi de forces de maintien de l’ordre et la venue de navires de guerre chinois, a follement inquiété un Occident qui, jusque-là, ne s’intéressait guère aux Îles et qui en paye ici le prix. À regarder de près, la Chine qui veut s’implanter dans les îles, n’y parvient pas. Malavisée parce qu’elle ne sait rien des états insulaires du Pacifique, pour l’heure elle ne peut que s’affirmer par des coups aux impacts limités. Pour tous, y compris les Îles Salomon et Kiribati, l’Australie restera pour longtemps un tuteur amical. Dans le Pacifique Sud, on doit rester attentif, mais les avis de tempête peuvent être levés.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 164/2022-09 sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EURASIE 

Russie – Asie  La Russie, pays du Soleil-levant  « Страна восходящего солнца — это Россия »…, Maurice Rossin, Asie21 

EXTRÊME-ORIENT 

Chine  Second vol de l’avion spatial chinois, Philippe Coué, Asie21

Chine  Une conférence sur le droit de la mer à la gloire de la Chine, Daniel Schaeffer, Asie21

Lire la suite

Timor joue Australie et Chine

Le 20 mai 2022, Timor-Est ou Timor-Leste, célébrait simultanément le vingtième anniversaire de son indépendance, de sa Constitution et, pour la seconde fois, la prise de fonction de José Ramos-Horta à la présidence du pays à laquelle il a été élu (soutenu par le Congrès national de reconstruction timoraise, CNRT, contre le FRETILIN) avec 62 % des voix. Un président qui, tout en entendant maintenir des relations équilibrées avec l’Australie, paraît peu susceptible de rebuter Pékin dans ses avances.

On May 20, 2022, East Timor – Timor Leste – simultaneously celebrated the twentieth anniversary of its independence, its Constitution and, for the second time, the assumption of office of José Ramos-Horta as President of the country to which he was elected (supported by the National Timorese Reconstruction Congress, NTRC, against FRETILIN)) with 62% of the vote. A president who, while intending to maintain balanced relations with Australia, seems unlikely to repel Beijing in its advances.

Lire la suite

Îles Salomon – Chine : Un accord de sécurité en attente

Un projet d’accord de sécurité entre les Îles Salomon et la Chine est en cours de finalisation.   

Lire la suite

Taïwan – États-Unis : AIT : nouvelle nomination pour l’été 2021

Le mandat de trois ans du directeur de l’AIT*, William Brent Christensen, arrivera à son terme à l’été 2021. Son successeur sera Sandra Oudkirk1, première femme à représenter les États-Unis à Taïwan. Elle est, actuellement, sous-secrétaire adjointe du bureau Asie-Pacifique du Département d’État américain et haut fonctionnaire de l’APEC. 

Lire la suite

Salomon : Le charter de la discorde

L’autorisation accordée à un vol charter en provenance de Chine a mis le feu aux poudres entre le gouvernement des îles Salomon et celui de sa province la plus peuplée, Malaita. Quand la crainte qu’inspire l’influence chinoise est mise à profit pour des revendications indépendantistes …

Lire la suite

Chine – Salomon : Wanguo International Mining ressuscite la mine de Gold Ridge

Moins d’une semaine après que l’accord conclu entre China Sam Entreprise Group et le gouvernement local de la Province centrale sur la location de l’île de Tugali et ses dépendances fut invalidé par les autorités centrales des îles Salomon1, l’ambassadeur Xue Bing assistait, en compagnie de responsables politiques locaux et de représentants économiques chinois, à la cérémonie d’inauguration du projet de revitalisation de la mine de Gold Ridge, sur l’île de Guadalcanal.

Lire la suite

Îles Salomon – Taïwan : Rupture de leurs relations diplomatiques

Les Îles Salomon ont annonçé le 16 septembre 2019 leur ralliement à Pékin. La présidente de Taiwan […] Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21 Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°131 septembre 2019 La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne   Lire également :  Asie21 n° 127 : Taïwan – Chine – États-Unis : … Lire la suite

AUSTRALIE 1 – Canberra provoque Pékin

Les tensions entre l’Australie et la Chine nées en 2017 se sont avivées début 2018. Deux faits ont piqué Pékin au vif. Le refus du sino-britannique Huawei & Global Marine Systems comme opérateur de la pose d’un câble Internet reliant les îles Salomon au réseau australien, mais surtout une déclaration ministérielle évoquant les « routes n’aboutissant nulle part » de l’aide chinoise. Par ailleurs, les perspectives d’une relation militaire renforcée entre Canberra et Tokyo inquiètent la Chine, notamment parce que le Japon pourrait s’inviter dans le controversé programme de « souverainisation » de la mer de Chine du Sud.

Lire la suite