Corée du Sud – Japon – Chine : L’autre guerre commerciale entre Séoul et Tokyo, le pari risqué de Moon Jae-in 

Alors que la « guerre commerciale » entre la Chine et les États-Unis capte l’attention générale, une autre « guerre commerciale » est également en cours – celle opposant la Corée du Sud et le Japon.  Cependant le conflit commercial opposant les 3e et 11e puissances mondiales, à savoir le Japon et la Corée du Sud, ne devrait pas nous laisser indifférent : il met en opposition les deux plus grands producteurs de matériels électroniques et informatiques au monde.

Lire la suiteCorée du Sud – Japon – Chine : L’autre guerre commerciale entre Séoul et Tokyo, le pari risqué de Moon Jae-in 

La Corée du Sud face aux « trumpitudes » de Shinzo Abe – 韓國面對安倍的"川普模式"

Les tensions commerciales ne cessent d'augmenter entre le Japon de Shinzo Abe et la Corée du Sud de Moon Jae-in. (Source : CNBC)
Les tensions commerciales ne cessent d’augmenter entre le Japon de Shinzo Abe et la Corée du Sud de Moon Jae-in. (Source : CNBC)
Shinzo Abe se prend-il pour Donald Trump ? Début juillet, aux lendemains du G20 d’Osaka où il s’était présenté comme un défendeur de l’ordre multilatéral, le Premier ministre nippon a annoncé qu’il limiterait les exportations de trois produits vers la Corée du Sud. Abe a justifié sa décision par la sécurité du Japon, le prétexte avancé par Donald Trump pour menacer d’élever les droits de douane sur les automobiles européennes. Même si elle affecte seulement 1 % des importations de la Corée venant du Japon, cette mesure risque de priver son industrie de trois produits indispensables et aggrave la situation déjà délétère des relations nippo-coréennes.
日本首相安倍自認為他就是美國總統川普?今年G20大阪峯會召開時,安倍以維護全球多邊貿易為口號,但是言猶在耳,今年七月初他就宣布,限制日本的三項產品銷往韓國。安倍的此項決定,是以保護日本的安全為藉口,在此之前,川普也是以此理由,威脅要調高歐洲汽車銷往美國的進口稅。雖然此舉祗影響了1%的韓國自日本進口產品,但是因為這三項產品乃是不可或缺的原材料,一旦停止供貨,立即危害到韓國的有関工業,並使已經惡化的日韓関係雪上加霜!

Lire la suiteLa Corée du Sud face aux « trumpitudes » de Shinzo Abe – 韓國面對安倍的"川普模式"

Feuille de route sur la coopération franco-japonaise pour ouvrir de nouveaux horizons entre la France et le Japon dans le cadre du partenariat d’exception (2019-2023)

[Extrait*]

A l’invitation de M. Shinzo Abe, Premier ministre du Japon, M. Emmanuel Macron, président de la République française a effectué une visite officielle au Japon du 26 au 27 juin 2019. À cette occasion, les deux pays confirment de nouveau qu’ils partagent résolument les valeurs communes telles que la liberté, la démocratie, l’État de droit, le respect des droits de l’homme, un ordre international fondé sur des règles, et expriment leur volonté d’insuffler une nouvelle dynamique au « partenariat d’exception » franco-japonais.

Lire la suiteFeuille de route sur la coopération franco-japonaise pour ouvrir de nouveaux horizons entre la France et le Japon dans le cadre du partenariat d’exception (2019-2023)

Après la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

La réélection triomphale du premier ministre indien Narendra Modi permet de prévoir une intensification des politiques entreprises dans le domaine des relations internationales. Avec la réélection du Premier ministre japonais Shinzo Abe en septembre 2018, s’ouvre pour l’Inde et le Japon une fenêtre de trois années de stabilité politique pour renforcer leur partenariat stratégique de haut niveau dans un esprit de contre-offensive vis-à-vis des Routes de la soie chinoises.

Lire la suiteAprès la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

Japon : Alliance Nissan-Renault, sort de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn souhaitait une fusion de Renault et Nissan. Les Japonais s’y opposèrent. Carlos Ghosn fut éliminé. Le nouveau président de Renault recherche un mariage entre égaux. Au-delà du conflit en voie de solution, l’alliance Renault-Nissan sera probablement durable car économiquement justifiée.

Carlos Ghosn had planned a merger between Renault and Nissan. The Japanese opposed the deal. Carlos Ghosn was eliminated. The new president of Renault seeks a marriage between equals. Beyond conflict on the process of solution, the Renault-Nissan alliance will probably be sustainable because economically justified.

Lire la suiteJapon : Alliance Nissan-Renault, sort de Carlos Ghosn

Russie – Japon : Poursuite du dialogue sur le traité de paix et les Kouriles du Sud

Le 22 janvier 2019, le président Poutine et le Premier ministre Abe ont eu un nouvel entretien de trois heures, à Moscou, qui faisait suite à leurs dernières rencontres à Singapour en novembre et à Buenos Aires en décembre 2018. Aucune des parties n’attendait de progrès à l’issue de ces conversations. Il s’agissait avant tout de clarifier les positions après les déclarations faites à Tokyo par les milieux dirigeants et dont la presse japonaise s’était fait l’écho. Il s’agissait aussi de rassurer une partie de l’opinion russe inquiète des concessions qui pourraient être faites au Japon.

Lire la suiteRussie – Japon : Poursuite du dialogue sur le traité de paix et les Kouriles du Sud

Russie – Japon : Espoirs et désenchantement

Malgré les efforts de rapprochement entre la Russie et le Japon, qui se sont intensifiés depuis que Shinzo Abe occupe les fonctions de Premier ministre, les rapports entre les deux pays tardent à se concrétiser. La réserve et la méfiance subsistent et aucun traité de paix n’a été conclu depuis la défaite du Japon militariste en 1945. Le Japon pose en préalable la conclusion d’un accord sur le retour de quatre îles ou îlots de l’archipel des Kouriles du Sud.

Lire la suiteRussie – Japon : Espoirs et désenchantement

Japon – Chine – Corées : après des années de glaciation…

À la suite du voyage de Kim Jong-un à Pékin, du 26 au 28 mars 2018, et de ses entretiens avec Xi Jinping, les rencontres se sont succédé en Asie orientale. Elles marquent un tournant au moins formel dans les relations tendues que chacun des trois pays, Chine, Corée et Japon, entretenaient depuis des années.

Following Kim Jong-un’s trip to Beijing on March 28, 2018, and his talks with Xi Jinping, East Asian meetings were held. They mark a turning point, at least formal, in the tense relations that each of the three countries, China, Korea and Japan, have maintained for years.

Lire la suiteJapon – Chine – Corées : après des années de glaciation…

AUSTRALIE 1 – Canberra provoque Pékin

Les tensions entre l’Australie et la Chine nées en 2017 se sont avivées début 2018. Deux faits ont piqué Pékin au vif. Le refus du sino-britannique Huawei & Global Marine Systems comme opérateur de la pose d’un câble Internet reliant les îles Salomon au réseau australien, mais surtout une déclaration ministérielle évoquant les « routes n’aboutissant nulle part » de l’aide chinoise. Par ailleurs, les perspectives d’une relation militaire renforcée entre Canberra et Tokyo inquiètent la Chine, notamment parce que le Japon pourrait s’inviter dans le controversé programme de « souverainisation » de la mer de Chine du Sud.

Lire la suiteAUSTRALIE 1 – Canberra provoque Pékin

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suiteOcéans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Russie – Japon : projet de construction d’un pont entre Sakhaline et Hokkaido

Les efforts de rapprochement entre la Russie et le Japon, malgré l’absence d’un accord sur les îles Kouriles du Sud, se poursuivent. On l’a vu au 3e Forum économique de Vladivostok (5-7 septembre 2017) où Vladimir Poutine, le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Abe se sont retrouvés pour parler non seulement de la Corée du Nord, mais aussi de coopération régionale.

Lire la suiteRussie – Japon : projet de construction d’un pont entre Sakhaline et Hokkaido

Asie-Afrique : l’Asia-Africa growth corridor, riposte indo-nippone aux Routes de la soie chinoises

Lors des Assemblées annuelles du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) en mai 2017, l’Inde et le Japon ont rendu public un document conjoint sur une vision commune d’un Corridor Asie-Afrique pour la croissance (Asia-Africa growth corridor – AAGC).

Lire la suiteAsie-Afrique : l’Asia-Africa growth corridor, riposte indo-nippone aux Routes de la soie chinoises

Russie – Japon : Projets de coopération aux Kouriles

À la suite des entretiens entre le président Poutine et le Premier ministre japonais Shinzo Abe en décembre 2016, les deux gouvernements ont intensifié leurs contacts en vue de parvenir à conclure un traité de paix par la voie du renforcement de la coopération économique (cf. Asie21 n°102, « Poutine au Japon »). À cet effet, Shinzo Abe doit se rendre en visite officielle à Moscou à la fin du mois d’avril 2017.

Lire la suiteRussie – Japon : Projets de coopération aux Kouriles

Japon, Australie et ASEAN : Un pôle sécuritaire en formation

Japon, Australie et l’ASEAN

Un pôle sécuritaire en formation, Rémi Perelman, Asie21, janvier 2017

Visites. Du 12 au 17 janvier 2017, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, s’est rendu successivement aux Philippines, en Australie, en Indonésie et au Vietnam alors que les États-Unis de Trump annoncent leur volonté de se désengager de l’Asie. Ces visites successives avaient deux objectifs : d’abord resserrer les liens du Japon avec ces pays en matière de sécurité et de développement économique. Le renforcement du partenariat nippo-australien, deux alliés historiques de Washington, comprends l’intensification de la coopération militaire, notamment navale, avec les pays de l’ASEAN et sans doute avec l’Inde.

Lire la suiteJapon, Australie et ASEAN : Un pôle sécuritaire en formation