Inde : Un grand diplomate à la tête de la diplomatie indienne

Après les élections législatives, qui ont reconduit au pouvoir le Bharatiya Jantra Party (BJP) en lui accordant la majorité absolue, le Premier ministre Narendra Modi qui se succède à lui-même a nommé Subrahmanyam Jaishankar ministre des Affaires étrangères. Il n’a pas choisi un thuriféraire mais un grand connaisseur de la politique internationale. Le nouveau ministre n’a en effet jamais montré un attachement particulier au BJP ni à aucune organisation apparentée.

Lire la suiteInde : Un grand diplomate à la tête de la diplomatie indienne

Après la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

La réélection triomphale du premier ministre indien Narendra Modi permet de prévoir une intensification des politiques entreprises dans le domaine des relations internationales. Avec la réélection du Premier ministre japonais Shinzo Abe en septembre 2018, s’ouvre pour l’Inde et le Japon une fenêtre de trois années de stabilité politique pour renforcer leur partenariat stratégique de haut niveau dans un esprit de contre-offensive vis-à-vis des Routes de la soie chinoises.

Lire la suiteAprès la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

Élections en Inde : le maintien de Modi menacé par la crise de l’emploi

Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l'emploi. (Source : DD News)
Le Premier ministre indien joue sa réélection en mai aussi sur le front de l’emploi. (Source : DD News).
En Inde, quelque 850 millions d’électeurs iront aux urnes d’avril à mai prochains. Le Premier ministre Narendra Modi joue son maintien au pouvoir. En 2014, un nouvel électeur sur trois avait voté pour lui, soit 100 millions de jeunes votants. Le candidat du parti nationaliste hindou, le BJP, promettait alors la création de dix millions d’emplois par an dans un pays où douze millions de nouveaux actifs entrent chaque année sur le marché du travail. En 2019, ils seront 133 millions à voter pour la première fois. Or ces jeunes sont moins nombreux à souhaiter la réélection du Premier ministre. Les statistiques annoncent certes une forte accélération de la croissance – sans doute dopée par la modification de l’année de base. Mais ils ne constatent aucune amélioration sur le front de l’emploi. Bien au contraire.

Inde : Uttar Pradesh, un laboratoire pour l’extrémisme hindou ?

Les élections qui ont eu lieu en Uttar Pradesh début mars 2017 et dont les résultats ont été annoncés le 10 mars se sont traduites par une victoire sans appel du Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) du Premier ministre Narendra Modi.

Lire la suiteInde : Uttar Pradesh, un laboratoire pour l’extrémisme hindou ?