Japon : Entre amis dans l’océan Indien // Japan: Among friends in the Indian Ocean

Sans rompre avec les États-Unis ni affronter directement la Chine, l’Australie, l’Inde et le Japon vont sans doute organiser de concert une stratégie d’associations à géométrie souple avec leurs voisins dans l’océan Indien pour « occuper le terrain » face à l’entreprenante politique chinoise des Routes de la soie – laquelle englobe désormais celle du collier de perles. L’Indonésie, avec son pivot maritime en serait le partenaire le plus marquant sur la façade orientale de l’océan Indien.

Without breaking with the United States or directly confronting China, Australia, India and Japan will no doubt organize a strategy of flexible geometry partnerships with their neighbors in the Indian Ocean to « occupy the land ». Against the enterprising Chinese policy of  Silk Roads  which now includes the  pearl necklace. Indonesia, with its maritime hub, would be the most prominent partner on the eastern side of the Indian Ocean. 

Lire la suiteJapon : Entre amis dans l’océan Indien // Japan: Among friends in the Indian Ocean

Après la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

La réélection triomphale du premier ministre indien Narendra Modi permet de prévoir une intensification des politiques entreprises dans le domaine des relations internationales. Avec la réélection du Premier ministre japonais Shinzo Abe en septembre 2018, s’ouvre pour l’Inde et le Japon une fenêtre de trois années de stabilité politique pour renforcer leur partenariat stratégique de haut niveau dans un esprit de contre-offensive vis-à-vis des Routes de la soie chinoises.

Lire la suiteAprès la réélection de Modi, renforcement à prévoir de l’axe Inde-Japon dans le Pacifique

Sri Lanka : Questions sur les attentats du jour de Pâques

Les attentats qui ont frappé trois églises à Colombo, Negombo et Batticaloa sur la côte est de l’île le 21 avril 2019, jour de Pâques, ainsi que trois hôtels de luxe dans la capitale ont fait 259 victimes. Les autorités du pays ont immédiatement accusé un groupuscule islamiste, le National Thowheed Jamath, d’avoir perpétré ces attaques et ont procédé à toute une série d’arrestations dans les rangs de cette organisation. La poursuite de l’enquête a par ailleurs prouvé que deux des terroristes ayant actionné une bombe dans les hôtels étaient les fils d’un des entrepreneurs musulmans les plus riches de Sri Lanka. Deux jours plus tard, les massacres ont été revendiqués par l’État islamique (EI).

The attacks that struck three churches in Colombo, Negombo and Batticaloa on the east coast of the island on April 21, 2019, Easter, as well as three luxury hotels in the capital killed 259 people. The country’s authorities immediately accused a small Islamist group, the National Thowheed Jamath, of carrying out the attacks and carried out a series of arrests in the organization’s ranks. Further investigation has also shown that two of the terrorists who bombed the hotels were the sons of one of Sri Lanka’s richest Muslim entrepreneurs. Two days later, the massacres were claimed by the Islamic State (IS).

Lire la suiteSri Lanka : Questions sur les attentats du jour de Pâques