Japon : Qualité des infrastructures exportées

Sans fanfare, le Japon a précédé de dix ans les Routes chinoises de la soie en investissant dans les infrastructures, notamment en Asie du Sud-Est. En mettant l’accent principal sur l’amélioration des populations desservies et sur la lutte contre la dégradation de l’environnement – local et global – Tokyo espère trouver les ressources que ne lui fournit plus que parcimonieusement le marché intérieur, et renforcer ses liens régionaux.

Without fanfare, Japan predated China’s Silk Roads by ten years by investing in infrastructure, particularly in Southeast Asia. By placing the main emphasis on the improvement of the populations served and on the fight against the degradation of the environment – local and global – Tokyo hopes to find the resources that it no longer provides only sparingly from the internal market and to strengthen its regional links.

Lire la suite

Japon : Entre amis dans l’océan Indien // Japan: Among friends in the Indian Ocean

Sans rompre avec les États-Unis ni affronter directement la Chine, l’Australie, l’Inde et le Japon vont sans doute organiser de concert une stratégie d’associations à géométrie souple avec leurs voisins dans l’océan Indien pour « occuper le terrain » face à l’entreprenante politique chinoise des Routes de la soie – laquelle englobe désormais celle du collier de perles. L’Indonésie, avec son pivot maritime en serait le partenaire le plus marquant sur la façade orientale de l’océan Indien.

Without breaking with the United States or directly confronting China, Australia, India and Japan will no doubt organize a strategy of flexible geometry partnerships with their neighbors in the Indian Ocean to “occupy the land”. Against the enterprising Chinese policy of  Silk Roads  which now includes the  pearl necklace. Indonesia, with its maritime hub, would be the most prominent partner on the eastern side of the Indian Ocean. 

Lire la suite