Chine – Allemagne – Mer de Chine du Sud : Une frégate allemande annoncée en transit en août 2021

Le 2 mars 2021, les Allemands ont annoncé la campagne d’une frégate en Asie-Pacifique entre août et novembre. À l’issue de sa mission de participation au contrôle du respect des sanctions imposées à la Corée du Nord par les Nations unies, elle regagnera l’Allemagne en effectuant un transit par la mer de Chine du Sud pour marquer son soutien au respect de la liberté de la navigation internationale dans tous les espaces marins qui lui sont ouverts en vertu la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Les États-Unis  applaudissent. La Chine avertit.

On March 2, 2021, the Germans announced a future naval campaign in Asia Pacific region by dispatching there a frigate between August and November of this very year. At the end of her task, which shall consist in contributing to the checking of North Korea’s compliance with the sanctions imposed by the UN, she will, on her way back to Germany, sail through the South China Sea in order to demonstrate the German support to the freedom of international navigation over all the global Commons.

Lire la suite

Lettre ouverte du Centre de réflexion interarmées à monsieur Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN

TRIBUNE LIBRE

Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI) s’insurgent contre le projet « OTAN 2030 » qui, selon eux, affaiblit notamment la souveraineté de la France. 

Elle concerne au premier chef deux pays, Russie et Chine, qui entrent dans le champ d’Asie21.

Nous la reproduisons ici.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Pays-Bas : Retour à Batavia

Les Pays-Bas, revenant sur leur passé, ont récemment défini leur vision de la région indo-pacifique, RIP. Trois siècles et demi de présence coloniale en Indonésie, l’une des plus longues de l’histoire, n’ont pas été effacés par une absence de 75 ans. Au 17e siècle, la Compagnie des Indes orientales édifie Batavia comme capitale de son empire sur les ruines de Jayakerta, dont le nom, Jakarta, est repris à l’indépendance, en 1945. Aujourd’hui, une nouvelle vision – voulue comme intégrée à celle qu’ils voudraient voir adoptée par l’UE – s’impose aux Pays-Bas pour garantir que leurs intérêts économiques et politiques dans le pôle de croissance le plus important du monde continuent d’être adéquatement défendus.

🐃  Suivez l’évolution en Asie avec un abonnement à Asie21 🐄

FAITS 

Le 13 novembre 2020, après la France et l’Allemagne, les Pays-Bas étaient le troisième pays membre de l’UE à publier un document destiné à renforcer la coopération nationale et européenne en Indo-Pacifique. Le Royaume-Uni venait de publier le sien. Le Danemark semble vouloir faire de même.

Lire la suite

Une orientation très britannique (A Very British Tilt)

couverture tilt britannique

 

A Very British Tilt

Une  orientation très britannique

Vers une nouvelle stratégie britannique

dans la région indo-pacifique

*****

Un rapport intérimaire de la Commission indo-pacifique de Policy Exchange

présidée par le très honorable Stephen J Harper, avec une préface de l’Honorable Shinzō Abe

22 novembre 2020

Nb. Version française : Rémi Perelman, Asie21 (signaler les impropriétés à remi.perelman@gmail.com). Cette version est dépourvue des nombreuses notes bas de page de l’original. Si nécessaire, se reporter à celle-ci : https://policyexchange.org.uk/wp-content/uploads/A-Very-British-Tilt.pdf

*****

Lire également :

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Désormais, l’air du large

 Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

Indo-Pacifique : un guide pour renforcer la coopération néerlandaise et européenne avec les partenaires en As

 

 

Contenu 

  • Avant-propos
    • Policy Exchange
    • Administrateurs
    • Remerciements
  • À propos de la Commission Indo-Pacifique
  • Résumé des recommandations
    • Tableau : initiatives britanniques recommandées et activités d’intégration régionale
  • Préface
  • Introduction : pourquoi l’Indo-Pacifique ?
    • Une construction géostratégique
    • L’essor de l’Indo-Pacifique
    • Pourquoi un penchant britannique vers l’Indo-Pacifique ?
  • Vision stratégique
    • Une charte indo-pacifique
  • Recommandations générales de la Commission
    • Considérations directrices
    • Une approche à deux voies
  • Recommandations spécifiques dans les domaines prioritaires
    • Commerce et technologie
    • Diplomatie
    • Gouvernance et développement
    • Changement climatique et protection de l’environnement
    • Défense et sécurité
  • Conclusion

*****

Avant-propos

Policy Exchange

Policy Exchange est le principal groupe de réflexion du Royaume-Uni, indépendant et non partisan, dont la mission est de concevoir, développer, proposer et promouvoir de nouvelles idées de politiques destinées à améliorer les services publics, rendre la société plus forte et dynamiser l’économie.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Europe – France : Ne pas se laisser entraîner dans une dérive otanienne en Indo-Pacifique

L’intérêt bien tardif que, contrairement à la France et au Royaume-Uni, portent aujourd’hui l’Allemagne et les Pays-Bas sur la région indopacifique, le suivisme européen des États-Unis dans le cadre de l’OTAN, font craindre que le schéma otanien historiquement adopté face à la Russie toujours considérée comme une menace, ne soit transposé face à la Chine, voire à la Russie d’aujourd’hui en contribuant à un nouveau renforcement de ces deux partenaires stratégiques.

The so late interest that, except from France and the United Kingdom, Germany and the Netherlands show today on the Indo-pacific region, the European bandwagoning with the United States within the NATO’s frame, both considerations may let fear that the NATO scheme adopted to confront Russia, which is still considered as a threat by the USA and its allies, be transposed to confront China, even to confront Russia on this side of the World, thus contributing to a renewed reinforcement between those two strategic partners.

Lire la suite

Indo-Pacifique : Une politique allemande. Vers une politique européenne ?

L’Allemagne fédérale vient de publier sa vision des relations à renforcer ou à instaurer avec ce qu’il est désormais convenu d’appeler la région indo-pacifique, tout en y incluant logiquement la Chine. Son titre, « Allemagne – Europe – Asie : façonner ensemble le 21e siècle », est explicite : il s’agit bien d’une avancée géopolitique destinée à inspirer une position européenne à l’égard d’une région appelée à incarner le successeur du « siècle américain ».

Federal Germany has just published its vision of the relations to be strengthened or established with what has now come to be called the Indo-Pacific region, while logically including China. Its title, « Germany – Europe – Asia : shaping the 21st century together », is explicit : it is indeed a geopolitical advance intended to inspire a European position with regard to a region called upon to embody the successor of the « American century ».

Lire la suite

Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne ALLEMAGNE – EUROPE – ASIE : FAÇONNER ENSEMBLE LE 21e SIÈCLE

Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne

ALLEMAGNE – EUROPE – ASIE

FAÇONNER ENSEMBLE LE 21e SIÈCLE

Source : https://www.auswaertiges-amt.de/blob/2380500/33f978a9d4f511942c241eb4602086c1/200901-indo-pazifik-leitlinien–1–data.pdf

Le gouvernement fédéral adopte des lignes directrices

dans la région indo-pacifique

La région indo-pacifique a considérablement gagné en importance. Le gouvernement fédéral souhaite y intensifier son engagement à l’avenir en tant que partenaire et acteur déterminant. Le conseil des ministres fédéral vient d’adopter des lignes directrices portant sur la future politique dans la région indo-pacifique. Il s’agit également d’une stratégie européenne.

Lire la suite

Indo-Pacifique : Fêlure au Quad

Le Quad est une « chimère organisationnelle » sans siège ni structure pérenne, qui perdure depuis 2007 comme plateforme de discussion entre administrations des Affaires étrangères et point nodal d’un réseau multi-partenariats entre quatre pays de l’Indo-Pacifique. Sa seconde réunion, qui vient de se tenir à Tokyo, est restée au niveau du symbole mais a mis en évidence une fêlure entre Washington d’une part et ses trois partenaires de l’Indo-Pacifique, Australie, Inde et Japon, de l’autre.

The Quad is an « organizational chimera » without a headquarters or a permanent structure, which has continued since 2007 as a platform for discussion between foreign affairs administrations and the nodal point of a multi-partnership network between four countries of the Indo-Pacific. Its second meeting, which has just been held in Tokyo, remained at the symbol level, but highlighted a rift between Washington and its three Indo-Pacific partners, Australia, India and Japan.

Lire la suite

Réunions tenues avant la réunion du Quad (été 2020)

Encadré attaché à l’article de Rémi Perelman in Asie21 n° 143/2020-10

Réunions tenues avant la réunion du Quad (été 2020)

  • Le 4 juin : sommet Australie-Inde par téléconférence entre les deux Premiers ministres et finalisation de l’Accord de soutien logistique mutuel, destiné à augmenter l’interopérabilité entre leurs armées. L’Inde a déjà des accords similaires avec les États-Unis.

Lire la suite

Japon : Un intérêt croissant pour l’Indo-Pacifique

Le Japon a décidé de renforcer les capacités de son Bureau de politique de défense avec l’objectif d’améliorer sa coordination en matière de défense avec l’Inde, l’Australie et certains pays d’Asie du Sud-Est.

Lire la suite

Pacifique : Partie de poker en Micronésie

Très courtisés l’année dernière par Pékin et Washington, les États fédérés de Micronésie, de par leur position géographique, représentent un enjeu considérable pour les deux grandes puissances riveraines du Pacifique. Chuuk, l’un des États membres de cette fédération, de par ses velléités d’indépendance pourrait-il être le maillon faible susceptible de faire basculer une mare nostrum américaine dans le camp chinois ? À moins que ce ne soit les États fédérés de Micronésie ?

Lire la suite

Indo-Pacifique : L’Initiative de Chiang Mai. Anniversaire. Extension ?

La « Multilatéralisation de l’Initiative de Chiang Mai », qui vient de fêter son dixième anniversaire aurait grand intérêt à accueillir l’Australie et la Nouvelle-Zélande, un renforcement qui pourrait se révéler opportun pour affronter la crise qui se profile dans le sillage de la pandémie de covid-19 et constituer le premier organisme d’intervention financière de l’Indo-Pacifique.

Lire la suite

Indo-Pacifique : L’Initiative de Chiang Mai. Anniversaire. Extension ?

La « Multilatéralisation de l’Initiative de Chiang Mai », qui vient de fêter son dixième anniversaire aurait grand intérêt à accueillir l’Australie et la Nouvelle-Zélande, un renforcement qui pourrait se révéler opportun pour affronter la crise qui se profile dans le sillage de la pandémie de covid-19 et constituer le premier organisme d’intervention financière de l’Indo-Pacifique.

Lire la suite

L’Indo-Pacifique ausculté par la Chine

« En s’en tenant formellement à la recherche scientifique dans le respect du droit de la mer », la Chine parcourt l’Indo-Pacifique en surface et dans les grands fonds, en s’attachant particulièrement aux secteurs maritimes sensibles. Elle surveille ainsi les routes du trafic de ses navires marchands tout en jalonnant le futur théâtre de ses activités navales.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine Coronavirus et propagande virale : l’Empire-Parti chinois contre-attaque, Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Chine – Monde  L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde, Jean Raphaël Chaponnière, Asie21

Taïwan – États-Unis – Chine  Les États-Unis tissent leur toile  pour un découplage total, Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Lire la suite

Asie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

L'Indo-Pacifique, centre de la compétition géopolitique américano-chinoise, Rémi Perelman, Asie21

 

L’Indo-Pacifique (IP), un nouveau monde tiraillé entre Washington et Pékin

Cinq grands acteurs dans un théâtre pour trois stratégies

Rémi Perelman, Asie21

NB : Ce qui suit développe le sujet d’un court exposé présenté par Rémi Perelman lors du colloque organisé le 25 février 2020 par la Fondation Gabriel Péri et l’INALCO sur le thème « Mer de Chine méridionale et Indo-Pacifique : comment garantir une sécurité commune ?« 

L’Indo-Pacifique est désormais le centre de la compétition géopolitique sino-américaine. On pourrait imaginer, et cela a été dit, être revenu à l’affrontement bipolaire qui a marqué la Guerre Froide avec, pour Washington, un simple changement de sparring partner. Mais l’effacement – tout relatif – des États-Unis trumpiens donnent de l’espace à des puissances moyennes. Trois d’entre elles, chacune à sa manière, pourrait trouver l’instant favorable pour affirmer ses ambitions régionales, l’Inde, l’Indonésie et l’Australie, une situation susceptible de conduire à la multipolarité.

Lire la suite

Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Post-Brexit : retour à l’est de Suez

« Reviens-t-en, soldat britannique ; reviens-t-en à Mandalay ! » (R. Kipling)

Lire la suite

Indo-Pacifique : Asia Reassurance Initiative Act

L’Asia Reassurance Initiative Act (ARIA, où reassurance se traduit ici par « engagement ») est une loi votée par le Congrès américain et mise récemment en application. Avec un souci méritoire de précision, elle manifeste l’adoption par le législateur du concept récent d’Indo-Pacifique. Son application par l’exécutif dépendra des différentes administrations qui se succèderont à la Maison-Blanche. Celle de Donald Trump, pourtant signataire ne donne cependant pas le bon exemple.

Lire la suite

Inde – Japon : Nouveaux progrès dans les relations de défense

Le dialogue bilatéral (2 +2) entre ministres des affaires étrangères et de la défense indiens et japonais, tenu le 30 novembre 2019 à New Delhi, a marqué un nouveau pas en avant dans la coopération de défense et de sécurité entre les deux pays. Cette avancée s’inscrit dans une convergence de vues sur la sécurité en Indo-Pacifique.

Lire la suite

Chine – États-Unis  : Match à coups de « points bleus »

Le projet du Blue Dot Network a été conçu en 2018 par les États-Unis, pour faire pièce à l’Initiative chinoise des Routes de la soie. Récemment réchauffé et platoniquement associés à l’Australie et au Japon, il tente, dans une formulation marquée par le flou et un caractère éminemment commercial, de susciter l’adhésion des pays de « l’Indo-Pacifique ». Il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’un projet mort-né ou d’un succès.

Lire la suite

Indo-Pacifique, portrait d’un monde tiraillé entre Washington et Pékin

Peu de pays de la région ont une attitude tranchée à l’égard des deux grandes puissances. Les raisons sont nombreuses et ne sont pas toujours explicitées, par prudence d’une part, par difficulté de démêler intérêts et risques dans les deux domaines qui comptent aujourd’hui, l’économie et la politique. La succession des gouvernements dans les pays à régime démocratique font varier les sympathies. Certains, comme l’Indonésie, font ouvertement appel à l’aide des deux camps, la proximité géographique de la Chine dans la région conduit d’autres soit à se méfier du voisin, comme l’Inde, soit à s’y livrer, comme le Cambodge… Chaque pays a son histoire et ses projets. Ce qui suit n’est qu’une esquisse très sommaire de la diversité des situations.

Lire la suite

Asie21 HORS-SÉRIE n°2 : spécial Indo-Pacifique – sommaire

DOSSIER SPÉCIAL INDO-PACIFIQUE acheter le numéro   Préambule  Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21 Indo-Pacifique  Entre deux puissances, Rémi Perelman, Asie21 Portrait d’un monde tiraillé entre Washington et Pékin L’Inde Sri Lanka L’ASEAN L’Indonésie La Malaisie Le Vietnam Les Philippines La Birmanie La péninsule coréenne Le Japon Le Golfe Dans l’océan Indien L’Australie Les petits États insulaires du … Lire la suite

Indo-Pacifique : Entre deux puissances 夾在中美兩強之間的印太地區

Deux puissances s’affrontent à fleurets mouchetés dans l’espace indo-pacifique. La Chine sort de son pré carré continental et cherche avec vigueur à s’affirmer en mer. En vieille habituée du Pacifique, forte de ses flottes numérotées couvrant les océans du globe à la suite de celles de l’Empire britannique (Rule Britannia, Britannia rule the waves...), l’Amérique (great again ?) s’efforce d’y conserver son emprise « bienveillante ». Un grand nombre de pays aujourd’hui indépendants sont compris dans cette immense région qui réunit deux océans. Est-il fatal qu’ils aient à se rallier à l’un ou l’autre de ces camps ?

在印度洋與太平洋之間,目前有兩個大國,正揮劍互鬥。中國正走出大陸草原,奮力奔向海洋。而美國則承接大英帝國,以偏布全球的先進海軍,企圖"氣定神閒的"牢牢掌控太平洋。許多今天已宣告獨立的國家,終於瞭解,處在這片連結兩大洋的地區之中,是否倒向任一邊,都可能遭到致命噩運?

Lire la suite

Chine – Inde – Russie : Vers une entente régionale ?

En marge du sommet du G20 à Osaka, les chefs d’État et de gouvernement de la Chine, de l’Inde et de la Russie se sont réunis dans la plus stricte confidentialité. Cette rencontre s’inscrit dans un long processus initié par la Russie et la Chine dont les prémices ont été établis lors de la réunion de l’OCS à Bichkek en juin 2019. Une nouvelle rencontre entre eux est prévue en septembre à l’occasion du Forum économique de Vladivostok, devenu annuel.

China – India – Russia: Towards a regional agreement?
On the sidelines of the G20 summit in Osaka, the heads of state and government of China, India and Russia met in the strictest confidentiality. This meeting is part of a long process initiated by Russia and China whose beginnings were established at the meeting of the SCO Bishkek in June 2019. A new meeting between them is scheduled for September on the occasion of Economic Forum of Vladivostok, become annual.

Lire la suite

Japon : Une nouvelle stratégie de politique étrangère : « Stratégie indo-pacifique libre et ouverte »

Ministère des Affaires étrangères du Japon https://www.mofa.go.jp/files/000430632.pdf Version française : Rémi Perelman, Asie21, 6 juillet 2019 « Une diplomatie qui adopte une perspective panoramique de la carte du monde » « Contribution proactive à la paix » fondée sur le principe de la coopération internationale   Sur la base des réalisations de l’administration Abe, le Japon a l’intention d’améliorer … Lire la suite

L’ASEAN et l’Indo-Pacifique

L’Indo-Pacifique est le nouveau concept à la mode, un concept étrangement élastique et déclinable. Lancé une première fois par Shinzo Abe en 2007, il reprend forme en 2013 quand le Livre blanc australien le cite comme « un espace de prospérité et de stabilité ». Shinzo Abe le réhabilite en 2016 et articule une stratégie pour un Indo-Pacifique « libre et ouvert », en même temps que le Premier ministre indien qui y voit un prolongement de la Look East Policy lancée par son pays en 1991. En 2017, l’Administration Trump l’intègre dans sa Stratégie de sécurité nationale, puis dans sa Stratégie de défense nationale en 2018. De manière étonnante, l’ASEAN, située à la charnière des océans Indien et Pacifique, n’a pas encore adopté une politique appropriée. Ce qui ne signifie pas pour autant que l’Association et ses dix membres se désintéressent du sujet.

Lire la suite

SINGAPOUR Dialogue du Shangri-La : prudence

Des 1er au 3 juin 2018 s’est tenu le Dialogue du Shangri-La (SLD), réunion annuelle des hauts responsables à la défense à Singapour. Avec la question nord-coréenne et celle de la mer de Chine du Sud, les risques d’accrochage ne manquaient pas. Pourtant, cette édition a aussi largement tourné autour du concept – toujours débattu – d’Indo-Pacifique. Narendra Modi, Premier ministre de l’Inde, a ouvert le dialogue et promu des règles pour la stabilité et la sécurité. Au-delà des appels consensuels à la coopération et au dialogue, une certaine tension mais aussi effervescence étaient palpables.

Lire la suite

Inde – Chine : réchauffement en avril, et alors ?

Le mois d’avril 2018 aura été le mois où la Chine et l’Inde, au fil de nombreuses rencontres, ont voulu fermer la parenthèse ouverte par 73 jours de face à face hostile entre leurs armées sur le plateau de Doklam. S’expliquer « entre amis » est une phase classique des relations entre ces deux puissances inégales, certes, mais qui s’entendent pour négocier quelques avantages de part et d’autre. Est-ce à dire que l’Inde souhaite s’en tenir au confinement avec la Chine et la Russie ?

April was the month when China and India, through many meetings, wanted to close the parenthesis opened by 73 days of hostile confrontation between their armies on the Doklam plateau. Explaining oneself « among friends » is a classic phase of relations between these two unequal powers, of course, but who agree to negotiate some advantages on both sides. Does this mean that India wants to stick to confinement with China and Russia ?

Lire la suite

Chine – Australie : L’Australie malvenue en mer de Chine du Sud

Canberra récuse la stratégie d’assimilation territoriale que Pékin pratique en mer de Chine du Sud. Et la Chine n’accepte pas, de son côté, une telle insoumission de la part de l’Australie.

Lire la suite

AUSTRALIE  Un délicat tournant stratégique

Le Livre blanc sur la politique étrangère de l’Australie de novembre 2017 (Opportunity Security Strength) a été le premier depuis 1951 dans lequel Canberra n’a pu tenir pour acquis la solidité de l’alliance forgée avec Washington, s’obligeant à réinventer, tâche délicate, une stratégie plus autonome. Dès lors, le choix de ses alliances (ASEAN, Quad…) va dessiner la menace qu’elle perçoit dans la région en provenance de la Chine, de la Corée du Nord et du terrorisme islamique. À l’intérieur, la Coalition au pouvoir sera vraisemblablement contrainte d’aller dans le sens que prône l’opposition travailliste, favorable à une intégration plus poussée dans l’environnement géopolitique de l’Australie, tout en s’en démarquant, un exercice délicat. Les prochaines élections générales sont prévues en 2019.

Lire la suite

Le débat stratégique australien

Le débat stratégique australien Éléments documentaires Rémi Perelman, Asie21, mars 2018 PLAN Avant-propos Chapitre I – Le cadre du débat stratégique australien      1) Un débat sur la stratégie australienne pour les vingt ans à venir      2) Des positions partisanes différentes Chapitre II – Les sujets du débat stratégique australien     … Lire la suite

AUSTRALIE 1 – Canberra provoque Pékin

Les tensions entre l’Australie et la Chine nées en 2017 se sont avivées début 2018. Deux faits ont piqué Pékin au vif. Le refus du sino-britannique Huawei & Global Marine Systems comme opérateur de la pose d’un câble Internet reliant les îles Salomon au réseau australien, mais surtout une déclaration ministérielle évoquant les « routes n’aboutissant nulle part » de l’aide chinoise. Par ailleurs, les perspectives d’une relation militaire renforcée entre Canberra et Tokyo inquiètent la Chine, notamment parce que le Japon pourrait s’inviter dans le controversé programme de « souverainisation » de la mer de Chine du Sud.

Lire la suite

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suite

Asie – États-Unis : D. Trump préfère voyager en Indo-Pacifique plutôt qu’en Asie-Pacifique

Le président Donald Trump est en tournée asiatique du 5 au 14 novembre 2017 (Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam, Philippines). Il a décidé d’appeler désormais « Indo-Pacifique » la région connue jusqu’à présent comme l’ « Asie-Pacifique ». Les raisons en seraient diplomatiques.

Lire la suite

Japon, Australie et ASEAN : Un pôle sécuritaire en formation

Japon, Australie et l’ASEAN

Un pôle sécuritaire en formation, Rémi Perelman, Asie21, janvier 2017

Visites. Du 12 au 17 janvier 2017, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, s’est rendu successivement aux Philippines, en Australie, en Indonésie et au Vietnam alors que les États-Unis de Trump annoncent leur volonté de se désengager de l’Asie. Ces visites successives avaient deux objectifs : d’abord resserrer les liens du Japon avec ces pays en matière de sécurité et de développement économique. Le renforcement du partenariat nippo-australien, deux alliés historiques de Washington, comprends l’intensification de la coopération militaire, notamment navale, avec les pays de l’ASEAN et sans doute avec l’Inde.

Lire la suite

L’Indopacifique entre en géostratégie

L’Indopacifique entre en géostratégie

Nous connaissions l’Asie de l’Est, celle du Sud, l’Asie centrale, l’Asie du Sud-Est, le Pacifique, à la façon dont avaient été découpée en deux moitiés l’Amérique du Nord et celle du Sud. Et voilà que l’on commence à parler de l’Asie indopacifique, voire de l’Indopacifique. Pourquoi ?

Lire la suite

Le théâtre maritime indo-pacifique dans la stratégie navale globale de la Chine

par le général Daniel Schaeffer, membre du groupe Asie21, article paru dans la revue Défense de l’IHEDN d’avril 2009, publié ici avec son aimable autorisation Contrairement à l’idée répandue à l’envi au travers de la propagation de ce poncif qui a pris corps autour de l’histoire des 7 expéditions navales conduites par l’amiral Zheng He … Lire la suite