Chine – Australie : La guerre commerciale sino-australienne fait des heureux 

abonnement en ligne

La Chine était devenue jusqu’en 2020 le principal client de l’Australie. Les déclarations politiques en début 2020 de son Premier ministre Scott Morrison sur Huawei, suivies de celles sur l’origine de la covid-19 ont déclenché une guerre commerciale. Les conséquences sont dévastatrices pour les exportations australiennes agricoles et minières. 

Lire la suite

Australie : Nucléaire, au risque de tout perdre

abonnement en ligne

En engageant l’Australie dans le « schéma chinois » des États-Unis, le Premier ministre Scott Morrison vient de mettre son pays à mal. Les sous-marins nucléaires anglo-américains dont l’Australie doit être dotée ne seront pas en ligne avant dix à quinze ans, s’ils sont effectivement construits, ce dont on peut douter. En attendant l’Australie reste seule et nue soumise aux sanctions chinoises : elle perd ce marché et ses échanges extérieurs sont désorganisés ; le pays est ouvertement menacé par la Chine de frappes conventionnelles et à terme nucléaires. Car voici, non sans raisons l’Australie dénoncée comme une puissance nucléaire virtuelle. Cela, en échange d’une protection illusoire car l’Australie ne sera pas défendue en cas de crise. Au total, une mauvaise affaire et une grave crise politique prévisible en Australie.

By committing Australia to the « Chinese scheme » of the United States, Prime Minister Scott Morrison has just undermined his own country. The Anglo-American nuclear submarines, which Australia is to be equipped with, will not be operational for ten to fifteen years, if they are built, which is doubtful. In the meantime, Australia remains alone and nude, subject to Chinese sanctions: it is losing this market and its foreign trade is disorganized; the country is openly threatened by China with conventional and eventually nuclear strikes. For here, not without reason, Australia is denounced as a virtual nuclear power. And this in exchange of an illusory protection, because Australia will not be defended in case of crisis. All in all, a bad deal and in the long run, a serious political crisis predictable in Australia.

Lire la suite

Australie – Nouvelle-Zélande : Un front uni face à la Chine, sous surveillance …

Pour leur première rencontre depuis le début de la pandémie, la Chine n’a pas manqué de s’inviter. Jacinda Ardern et Scott Morrison ont ainsi saisi l’occasion de leurs retrouvailles pour s’expliquer quant à leurs positions respectives sur l’influence croissante de Pékin dans la région ainsi que sur la menace de coercition économique qu’il exerce d’ores et déjà sur l’Australie et qui pourrait s’étendre. Suspectée de mollesse au nom d’un certain pragmatisme commercial, Jacinda Ardern a tenu à rassurer son allié quant à la solidité de leur relation et à ses perspectives. 

Lire la suite

L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Australie – Fidji : L’Australie et les Fidji améliorent leur coopération en matière de sécurité et de défense

Un accord de statut des forces à l’étranger (SOFA) est en cours de négociation entre les Fidji et l’Australie. Un nouveau pas sera ainsi franchi par ces deux pays qui cherchent à normaliser leurs relations. Pour Canberra, il s’agit de renforcer sa stratégie sécuritaire dans son environnement proche, sans doute aussi un peu pressé par Washington.  

Lire la suite

Pacifique : Une « bulle » entre l’Australie  et la Nouvelle-Zélande

Encouragés par les bons résultats obtenus dans leur lutte contre la propagation de la covid-19, les deux pays réfléchissent à la création d’un espace commun, parfaitement maîtrisé sur le plan sanitaire, qui permettrait la libre circulation de leurs ressortissants pour des motifs touristiques. Ils envisageraient, par la suite, d’ouvrir cette « bulle » aux États océaniens. Une initiative qui pourrait déboucher sur de substantiels bénéfices pour Canberra et Wellington tant sur le plan économique que diplomatique et stratégique.

Lire la suite

Vanuatu : Le retour de l’Australie

Dans un podcast diffusé en mars dernier par l’Australian Centre for China in the World, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce du Vanuatu, Ralph Regenvanu, n’a pas hésité à faire part de ses griefs à l’encontre de la Chine, par ailleurs très présente et active dans son pays.

In a podcast aired last March by the Australian Center for China in the World, Vanuatu Minister of Foreign Affairs, International Cooperation and Trade Ralph Regenvanu did not hesitate to voice his grievances to the against China, which is also very active and active in its country.

Lire la suite