Chine – France :  會自相矛盾嗎 Y aurait-il comme une contradiction ?

Le 25 avril 2024, l’amiral Geoffroy d’Andigné et le général Wang Xiubin ont signé un « Document-cadre sur la conduite d’un dialogue de coopération maritime et aérienne inter-théâtre entre le commandement du théâtre sud de l’Armée populaire de libération de Chine et la zone Pacifique de l’armée française ». Seuls des bulletins laconiques et des interprétations journalistiques de l’événement ont paru, et contrairement aux habitudes chinoises, le texte complet de l’accord n’a pas été rendu disponible. Un tel accord comporte sans doute des intérêts mais aussi des risques, compte tenu de la manière impérialiste dont la Chine entend gérer la question de la mer de Chine du Sud.

On April 25, 2024, Admiral Geoffroy d’Andigné and General Wang Xiubin signed a « Framework Document on Conducting Inter-Theater Maritime and Air Cooperation Dialogue between the Southern Theater Command of the People’s Liberation Army of China and the Pacific zone of the French army ». Only terse bulletins and journalistic interpretations of the event have appeared and contrary to Chinese custom, the full text of the agreement has not been made available. Such an agreement undoubtedly has interests but also risks given the imperialist way in which China intends to manage the question of the South China Sea.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine – États-Unis – Australie – Japon : Effervescence

La tension continue à monter en mer de Chine du Sud entre la Chine et les Philippines, mais aussi avec les autres soutiens à Manille que sont les États-Unis, le Japon et l’Australie, parce que la Chine campe obstinément sur ses positions d’interprétation fallacieuse du droit de la mer et sur sa volonté de s’arroger un espace marin international.

Tension continues to rise in the South China Sea between China and the Philippines but also with other Manila’s supporters such as the United States, Japan and Australia, because China stubbornly sticks to its positions of fallacious interpretation of the law of the sea and its desire to arrogate to itself an international marine space.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Philippines – États-Unis – Australie : Lancement de patrouilles aériennes et navales bilatérales

Projet annoncé depuis plusieurs mois, les Philippines et les États-Unis ont repris en novembre 2023 leurs patrouilles communes aériennes et navales en mer de Chine du Sud. Par ailleurs, s’affiche en première, une coopération filipino-australienne identique. La Chine n’est pas contente.

As announced for some months ago, the Philippines and the United States have resumed their joint air and naval patrols in South China Sea in November 2023. Meanwhile an identical Filipino-Australian cooperation is taking place for the first time. China is not happy.

Lire la suite

Mers de Chine – Chine – États-Unis : Violations chinoises de l’espace aérien international

Le 17 octobre 2023, le département américain de la défense a pour la première fois rendu public le bilan des interceptions illégales et agressives d’avions américains par des chasseurs chinois au-dessus des mers de Chine de l’Est et du Sud et dans le détroit de Taïwan, entre l’automne 2021 et l’automne 2023.

On October 17, 2023, the US Department of Defense for the first time made public the results of illegal and aggressive interceptions of US aircrafts by Chinese fighters over the East and South China Seas and over the Taiwan Strait, between fall 2021 and fall 2023.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Philippines – Chine – États-Unis – ONU : acharnement impérialiste chinois, résistance et résilience philippines

Entre le 5 août et le 8 septembre 2023 s’est à nouveau établie une série de bras de fer rudes entre Philippins et forces chinoises de police maritime autour du haut-fond Thomas2. L’action chinoise du 5 août a entraîné une très vive réaction internationale, en particulier américaine. Si l’agressivité de la Chine s’accentue à l’encontre des Philippines, la coopération de sécurité maritime se renforce entre Manille, Tokyo, Canberra et Washington au travers d’exercices navals communs et la perspective d’une reprise prochaine des patrouilles conjointes américano-philippines en mer de Chine du Sud. En tout état de cause voici une situation qui se tend de plus en plus et qui laisse présager le risque de voir des incidents durs se multiplier sur zone entre la Chine, les pays d’Asie du Sud-Est, les États-Unis, le Japon et l’Australie.

Between August 5 and September 8, 2023, once more happened a harsh tug-of-war between Filipinos and Chinese maritime police around the Thomas2 shoal. The Chinese action provoked a strong international reaction, particularly from the USA. While Chinese aggression against the Philippines is increasing, maritime security cooperation between Manila, Tokyo, Canberra and Washington is growing stronger, with joint naval exercises and the prospect of a resumption of US-Philippine patrols in the South China Sea in the near future. In any case, here is a situation which is becoming increasingly tense and which suggests the risk of seeing serious incidents multiply in the area between China, the countries of South-East Asia, the United States, the Japan and Australia.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Inde : Un engagement indien qui s’affirme

Plusieurs indices récents démontrent que l’intérêt de l’Inde pour une mer de Chine du Sud en paix s’accentue, que ce soit dans les déclarations de son gouvernement comme dans le renforcement d’activités de coopération avec l’ASEAN dans son ensemble, le Vietnam et les Philippines en particulier.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Taïwan – Chine – États-Unis – Canada : Agressivité accrue et préoccupante chinoise

Le 26 mai 2023, au-dessus de la mer de Chine du Sud, un avion de chasse chinois a dangereusement perturbé le vol d’un avion américain de reconnaissance. Le 3 juin, une frégate chinoise a entravé la route de deux frégates occidentales, l’une américaine, l’autre canadienne dans le détroit de Taïwan. Dans les deux cas les Chinois ont fait fi du code sur les rencontres non planifiées en mer, adopté depuis 2014 et ont risqué de provoquer des incidents susceptibles de dégénérer.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines : Perspective de créations de nouvelles îles artificielles chinoises

Plusieurs indices détectés par images satellitaires laissent penser que la Chine est en train de mettre en place les fondations de futures îles artificielles sur quatre hauts-fonds des îles Spratleys, dont trois sont situés dans la ZEE des Philippines. Il s’agit d’un nouveau pas chinois dans l’aggravation de la crise en mer de Chine du Sud.

Lire la suite

Chine – États-Unis Liberté de la navigation : nouvelle opération significative américaine

🎄🎁 Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Pour faire valoir le droit à la liberté de la navigation internationale en mer de Chine du Sud, qui est une mer internationale et non pas un lac chinois, les États-Unis, avec le croiseur USS Chancellorsville, ont réalisé une FONOP dans les îles Spratleys, le 29 novembre 2022, déclenchant une nouvelle polémique entre Chinois et Américains et les échanges déclaratifs coutumiers liés à ce genre de confrontation.

In order to assert the right of freedom for the international navigation in the South China Sea, which is an international sea and not a Chinese lake, the USA, on November 29, 2022 with the cruiser USS Chancellorsville carried out one FONOP in the Spratly islands, sparking a new controversy between Chinese and Americans sand the customary declarative exchanges linked to such a kind of confrontation.

Lire la suite

Une conférence sur le droit de la mer à la gloire de la Chine

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 

Dans le cadre du quarantième anniversaire de l’ouverture de la CNUDM* à la signature des adhésions, la Chine a organisé une conférence internationale en visioconférence les 1er et 2 septembre 2022. Malgré un programme dense et une remarquable participation de sommités internationales sur le sujet du droit de la mer, il apparaît que l’événement se présente d’abord comme un véritable étalage d’autosatisfaction sur les actions accomplies et les initiatives prises par Pékin en réponse aux dispositions de la Convention. C’est aussi l’occasion de prendre un ton professoral pour dicter ce qui doit encore être accompli en termes d’application du droit international de la mer. Les États-Unis sont largement égratignés. 

On the occasion of the fortieth anniversary of the opening of UNCLOS* to the signatories, China organized an international conference by videoconference on September 1 and 2, 2022. Despite a dense program and a remarkable participation of international top authorities on the question of the law of the sea, it appears from the results that the event first of all appears as a genuine display of self-satisfaction on the actions accomplished and the initiatives taken by Beijing in abiding by the provisions of the Convention. It is also an opportunity to display a professorial tone to dictate what still needs to be done in terms of enforcement of the international law on the sea. The United States is largely scratched.

Lire la suite

Japon – Ukraine : Le syndrome ukrainien

Les Japonais craignent que l’invasion russe en Ukraine n’incite les Chinois à procéder à la conquête de Taïwan par la force et que, par effet d’entraînement, d’en subir les conséquences collatérales. Au nord, elles pourraient même se traduire par des confrontations armées, à divers degrés, avec les forces russes. C’est pourquoi le gouvernement Kishida* est activement à la recherche d’appuis extérieurs et planifie l’augmentation de son budget de la défense.

Lire la suite

Indo-Pacifique : Quad – Effervescence

Le 24 mai 2022 les Premiers ministres australien, indien, japonais et le président des États-Unis se sont rencontrés à Tokyo pour la quatrième édition du Quad*. Le communiqué conjoint émis à la suite fait état de nombreuses initiatives nouvelles décidées qui devraient rapidement déboucher sur des applications concrètes. Face à cela la Chine réagit avec hostilité, non seulement par le discours mais aussi en se livrant à diverses activités navales et aériennes dont une conjointe avec les Russes.

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis Droit maritime : riposte du tac au tac

Le détroit de Taïwan mesure environ 70 milles marins à son point le plus étroit et 220 milles à son point le plus large. Des responsables militaires chinois affirment que le détroit de Taïwan, partie inaliénable du territoire chinois, ne fait pas partie des eaux internationales.

Lire la suite

Chine – Australie : Agression chinoise par faisceau laser 

Le 17 février 2022, en mer d’Arufara, un navire de la marine chinoise a illuminé par faisceau laser un avion de patrouille maritime australien. Canberra dénonce le caractère agressif d’un tel acte qui provoque une nouvelle altercation, bien que passagère, avec Pékin.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – États-Unis – Chine : Limits in the Seas n° 150 

Le 12 janvier 2022, l’un des bureaux spécialisés du Département d’État américain a publié, dans la série de ses études sur les délimitations maritimes de tous les États du monde, sa 150e. Elle porte spécifiquement sur la question des limites maritimes que Pékin donne à ses prétentions en mer de Chine du Sud. Les Chinois sont furieux. Les Philippines et le Vietnam expriment franchement leur satisfaction.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines – Indonésie : La Chine persiste dans l’arbitraire de ses harcèlements 

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

À la fin du mois de novembre 2021, se prétendant dans son bon droit, la Chine a procédé à une opération sauvage de harcèlement contre les Philippins sur le haut-fond Thomas-2* soulevant un opprobre international de principe. Ce qui n’a pas empêché la Chine de poursuivre son harcèlement autour du même site comme aussi de l’île Thitu. Et au sud de la mer de Chine méridionale la voici qui somme l’Indonésie de cesser ses activités d’exploration gazière au nord de la grande île de Natuna.

Lire la suite

Chine – Russie – Japon : Grandes manœuvres navales sino-russes autour du Japon

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Du 14 au 24 octobre 2021, des navires de guerre chinois et russes ont conduit en nombre des manœuvres navales de grande envergure, dans un premier temps en mer du Japon, puis dans un deuxième temps autour de l’Empire du Soleil levant par le biais d’une opération de circumnavigation de l’Etat-archipel. Malgré l’ampleur d’un tel événement et le message significatif qu’il pouvait véhiculer, surveillé de près dans toutes ses phases par les Nippons, il n’a cependant pas ému ces derniers outre mesure.

From 14 to 24 October 2021, Chinese and Russian warships conducted large-scale naval manoeuvres, first in the Sea of Japan and then around the Empire of the Rising Sun in a circumnavigation of the archipelago state. Despite the magnitude of such an event and the significant message it could convey, closely monitored in all its phases by the Japanese, it did not, however, move the latter too much.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis et alliés – Taïwan : Préoccupantes montées des tensions

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Bien avant le 1er septembre 2021, date d’entrée en vigueur de la loi chinoise révisée sur la sécurité maritime, les tensions montaient entre Chinois et Taiwanais, entre Chinois et Américains et les alliés de ces derniers, entre Chinois et riverains de la mer de Chine du Sud. Elles continuent de plus belle amenant à se poser la question de savoir quand pourrait se produire la rupture.

Lire la suite

Singapour – Vietnam – Chine – États-Unis : Quand les États-Unis veulent estomper le doute

Du 22 au 26 août 2021, Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis a effectué une visite à Singapour et au Vietnam. Les objectifs essentiels étaient de resserrer davantage les liens entre Washington et ces deux pays et globalement, malgré le piteux repli d’Afghanistan, de rassurer l’ASEAN sur l’engagement américain en Asie du Sud-Est afin de contrer l’hégémonie chinoise en mer de Chine du Sud.

From 22 to 26 of August 2021, Kamala Harris, vice president of the Unites States, paid a visit to Singapore and Vietnam. The main aims of the visits were to enhance the links between Washington and these two countries and as a whole, despite the pitiful withdrawal from Afghanistan, to reassure ASEAN on a sustainable American commitment in South East Asia in order to put in check the Chinese hegemony in the South China Sea.

Lire la suite

Chine – Philippines – Mer de Chine du Sud : Entre tensions persistantes et dialogue

Après que le gouvernement philippin a révélé, le 21 mars 2021, la présence indue de 220 bateaux des milices maritimes chinoises sur le haut-fond Whitsun, dans la zone économique exclusive (ZEE) du pays, ses velléités de réaction se heurtent à une impavide immobilité chinoise. Dans les rangs même du gouvernement philippin, et dans son opposition, le mécontentement frémit tandis que le président Duterte, toujours aussi soucieux de maintenir la qualité de ses relations de tributaire avec la Chine, déclare « bon à jeter à la corbeille » le jugement rendu par la Cour permanente d’arbitrage le 12 juillet 2016 et, à côté de cela, participe en visioconférence au 6e dialogue bilatéral avec Xi Jinping.

After the Filipino government made known, on March 21, 2021 the undue presence of 220 ships of the Chinese maritime militias on Whitsun reef, in Philippines exclusive economic zone (EEZ), Manila vain attempts to react are confronted to a Chinese unwavering immobility. As discontent is growing among some officials of the Filipino government, and among opponents as well, about their president’s policy towards China regarding the country’s trampled interests in the South China Sea, Rodrigo Duterte, still anxious to keep his tributary relations with China at the best possible level, dared to qualify the award pronounced by the Permanent Court of Arbitration on July 12, 2016 « just paper » fit for the “waste basket”. And besides that he hold with Xi Jinping, by videoconference, the sixth bilateral round of negotiations between the two countries.

Lire la suite