Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines – Indonésie : La Chine persiste dans l’arbitraire de ses harcèlements 

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

À la fin du mois de novembre 2021, se prétendant dans son bon droit, la Chine a procédé à une opération sauvage de harcèlement contre les Philippins sur le haut-fond Thomas-2* soulevant un opprobre international de principe. Ce qui n’a pas empêché la Chine de poursuivre son harcèlement autour du même site comme aussi de l’île Thitu. Et au sud de la mer de Chine méridionale la voici qui somme l’Indonésie de cesser ses activités d’exploration gazière au nord de la grande île de Natuna.

Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – États-Unis et alliés – Taïwan : Préoccupantes montées des tensions

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Bien avant le 1er septembre 2021, date d’entrée en vigueur de la loi chinoise révisée sur la sécurité maritime, les tensions montaient entre Chinois et Taiwanais, entre Chinois et Américains et les alliés de ces derniers, entre Chinois et riverains de la mer de Chine du Sud. Elles continuent de plus belle amenant à se poser la question de savoir quand pourrait se produire la rupture.

Lire la suite

Please stop misinterpreting the French navy presence in the South China Sea*

By General (ret.) Daniel Schaeffer, Asie21 March 4, 2021 (Reproduction authorized by any interested media; please quote the present source) Succumbing to the facility of hasty interpretations, one part of the international media described the two French naval presence activities in the South China Sea, a recent one and the next one in a near … Lire la suite

Before the Taiwanese bolt has blown up

Before the Taiwanese bolt has blown up (updated) February 15, 2021                                                                                           … Lire la suite

Mer de Chine du Sud – Chine – Philippines : Manille lève son moratoire sur l’exploitation des hydrocarbures dans sa zone économique exclusive

Le 15 octobre 2020, les Philippines ont pris la décision, annoncée comme ayant été prise unilatéralement, de lever les moratoires que les gouvernements successifs Aquino III et Duterte ont imposé, au motif de « force majeure », sur les activités d’exploration – exploitation des hydrocarbures sur cinq lots (blocks) en leur zone économique exclusive (ZEE). Apparemment, si d’un côté la décision a été prise parce que les besoins philippins en énergie deviennent cruciaux, de l’autre côté il s’agit d’abord de favoriser une possibilité de coopération avec la Chine sur les lots que conteste Pékin à Manille en raison de ses prétentions territoriales maritimes en mer de Chine du Sud.

Lire la suite

Chine – Mer de Chine du Sud : Quand la Chine s’apprête à extorquer une portion de l’espace aérien international

La menace chinoise de création d’une zone d’identification et de défense aérienne au-dessus de la mer de Chine du Sud est toujours d’actualité et peut être mise à exécution du jour au lendemain, sans préavis. Ce sera un pas de plus dans la mainmise de la Chine sur cet espace marin et aérien international en tant que tout. Ce sera aussi un nouveau défi au droit international de la mer et contre ceux qui le défendent.

The Chinese threat to create an air defense and identification zone above the South China Sea remains genuine and can be implemented at any time without any prior notice. That will be a new step forwards towards the full Chinese grasp over that international area as a whole, sea and air above all included, and a new defiance against the primacy of the international law of the sea and against all those who are defending that law.

Lire la suite

Chine – Mer de Chine du Sud : Quand la Chine s’apprête à extorquer une portion de l’espace aérien international

La menace chinoise de création d’une zone d’identification et de défense aérienne au-dessus de la mer de Chine du Sud est toujours d’actualité et peut être mise à exécution du jour au lendemain, sans préavis. Ce sera un pas de plus dans la mainmise de la Chine sur cet espace marin et aérien international en tant que tout. Ce sera aussi un nouveau défi au droit international de la mer et contre ceux qui le défendent.

Lire la suite

Chine – Autorité internationale des fonds marins (International Seabed Authority – ISA) : La Chine en position de tête pour l’exploitation des grands fonds océaniques

[Cf. Partie XI de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer / CNUDM]

En juillet 2020, l’une des entreprises chinoises spécialisées sur les grands fonds marins1 pourrait recevoir l’autorisation d’extraire les minéraux des sols sous-marins d’une concession que l’ISA lui a déjà préalablement accordée pour exploration. La Chine serait ainsi le premier pays à recevoir un accord d’exploitation de la part de l’Autorité.

Lire la suite

South China Sea: When the ASEAN nations are continuing weaving the Chinese rope that will hang them 當東盟國家繼續編織將吊掛它們的中國繩索

Map : Overlap of the South-East Asian nations’ EEZs by the « buffalo tongue »

By General (ret.) Daniel Schaeffer

Former French defense attaché in Thailand, Vietnam and China

Member of the French think tank Asie21[1]

Notice: This issue may be reproduced at will provided Asie21.com (www.asie21.com) is clearly quoted as the original source.

By continuing to negotiate a future code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea, the South East Asian nations are preparing a situation worse than today in their relations with Beijing, at least as long as the nine-dashed line that borders the “buffalo tongue” over that sea has not been deleted. Explanation.

通過繼續就南中國海各方的未來行為準則(COC)進行談判,東南亞國家與北京的關係正在準備比今天更糟的局勢,至少只要舌形九段缐尚未刪除。

Read the full issue

Lire la suite

Chine – Vietnam – Philippines – Russie : La Russie agent potentiel de cristallisation de la situation en mer de Chine du Sud

Une série d’événements, sans coordinations vraiment apparentes les uns avec les autres, amènent à penser que, dans la crise de la mer de Chine méridionale, la Russie pourrait être l’agent susceptible de favoriser en arrière scène la cristallisation d’une situation potentiellement détonante.

A series of events, appearing without obvious bounds with each other, may lead to think that, in the present crisis of the South China Sea, Russia may indirectly become the agent who behind the scene could help to partly freeze a potentially explosive situation.

Lire la suite