Taïwan – États-Unis : Commémoration à Kinmen (Quemoy)

Le 23 août 2020, à Kinmen*, jour anniversaire de la crise dite du détroit de Taïwan en 1958 ( 八二三金門砲戰), a eu lieu une commémoration à laquelle se sont rendus, pour la première fois, la présidente Tsai Ing-wen et le directeur de l’American Institute in Taiwan (AIT*) Brend Christensen, présent de manière officielle, pour rendre hommage aux victimes.

Lire la suiteTaïwan – États-Unis : Commémoration à Kinmen (Quemoy)

Chine – États-Unis – Mer de Chine du Sud et riverains : En attendant Biden

Depuis juin 2020, la tension monte fortement en mer de Chine du Sud, au point de faire craindre le déclenchement d’un conflit entre Chinois et Américains, les premiers ne supportant pas que soient remises en cause leurs prétentions sur cette mer, les seconds luttant pour contraindre les premiers à y respecter le principe de la liberté de la navigation. Cette tension se traduit par un foisonnement d’activités navales et aériennes des deux côtés. Le 13 juillet, les États-Unis aggravent la tension en prenant la défense des pays riverains de la mer dans la défense de leurs droits souverains légitimes contre la Chine qui les bafoue. La situation n’est cependant pas susceptible de dégénérer tant que les élections présidentielles américaines n’ont pas eu lieu.

Since June 2020 the level of tension is severely arising in the South China Sea, to the extent that it is feared a conflict may burst between Chinese and Americans, the first ones opposing their claims over the South China Sea be questioned, the second ones striving in order to constrain the first ones to respect the right of freedom of navigation there. Such a tension develops through numerous air and naval activities from both sides. On the 13th of July that tension started worsening when the United States deliberately declared their support to the coastal States for the defense of their legitimate sovereign rights against China which trample them. Such a situation however is not supposed to degenerate as long as the US presidential elections have not been held.

Lire la suiteChine – États-Unis – Mer de Chine du Sud et riverains : En attendant Biden

Chine – États-Unis : À bon entendeur salut

En tirant ce 26 août 2020 deux missiles à portée intermédiaire, DF-21 et DF-26 en direction des Iles Paracels, la Chine vient de très sévèrement mettre en garde les États-Unis contre la poursuite de ce qu’ils considèrent comme des provocations en mer de Chine et autour de Taiwan. Si effectivement les DF-21 ont les capacités de « tueur de porte-avion » que leur prêtent les Chinois et que redoutent les États-Unis, ils peuvent interdire toute action offensive de la 7e flotte. Stratégiquement, le tir d’un missile nucléaire comme le DF-26 est un geste dissuasif sans précédent. De plus, c’est un soutien au DF-21, il interdit toute réplique majeure aux pertes qu’il peut occasionner. Et en même temps c’est une barrière nucléaire insérée entre Taiwan et les flottes américaines. En devenir : un réajustement de la présence américaine dans la mer de Chine du Sud.

When launching, on August 26th 2020, two medium-range missiles, DF-21 and DF-26, towards the Paracels Islands, China has just severely warned the US against pursuing what it considers as provocations in China Sea and around Taiwan. If the DF-21 are actually able to be the “aircraft carrier killer” the Chinese believe them to be, and the US fear them to be, they can ban any offensive action from the 7th fleet ; in terms of strategy, the launching of a nuclear missile like the DF-26 is an unprecedented gesture of deterrence. Furthermore, it’s a support for the DF-2, it bans any major reply to the losses it may cause. Meanwhile, it’s a nuclear fence inserted between Taiwan and the American fleets. Ahead, a readjustment of the U.S. military presence in the South China Sea.

Lire la suiteChine – États-Unis : À bon entendeur salut

Chine : La dissuasion revisitée 中國核彈威攝力的再檢視

Les caractéristiques des 16 missiles DF-41, qui ont fait leur début lors du 70e anniversaire de la RPC, démontrent qu’ils sont dotés de têtes nucléaires miniaturisées qui ont rejoint l’état de l’art. Si une crise grave devait survenir, la Chine pourra désormais oublier qu’elle s’interdit l’engagement de la première frappe, et pourra engager des tirs de semonce de puissance réduite.

The features of the 16 DF-41 missiles, appearing for the first time on the occasion of the 70th anniversary of the PRC, show that they are equipped with miniaturized nuclear warheads achieving state-of-the-art technology. If a severe crisis should occur, China could now forget that it has made a commitment not to engage the first strike, and would be able to engage in low power warning shots.

Lire la suiteChine : La dissuasion revisitée 中國核彈威攝力的再檢視

Chine – États-Unis – Mer de Chine du Sud : Exercices de tirs chinois de missiles balistiques antinavires

Entre le 29 juin et le 1er juillet 2019, dans le cadre d’un exercice naval de routine, les Chinois ont effectué six tirs de missiles balistique antinavires (antiship ballistic missiles / ASBM) dans le nord de la mer de Chine du Sud, sans spécifier quels types d’engins ont été lancés. Contraints de réagir, les Américains ne trouvent cependant pas de vrais arguments.

Between June 29 and July 1, 2019, as part of a routine naval exercise the Chinese fired six anti-missile ballistic missileS (AMBM) in the North of the South China Sea. No precision was given on which  types of  missiles were  launched. The Americans have to react but cannot put forward convincing arguments.

Lire la suiteChine – États-Unis – Mer de Chine du Sud : Exercices de tirs chinois de missiles balistiques antinavires

Taïwan – Chine – États-Unis et alliés : flexions chinoises et américaines de muscles autour de Taiwan, et au-delà

Le mois d’avril 2018 s’avère être un mois plutôt tendu entre la Chine, les États-Unis et leurs alliés, non seulement autour de Taïwan, autour duquel la crispation est forte, mais aussi dans son environnement proche, comme les deux mers de Chine. Une telle crispation, finalement provoquée par les initiatives récentes américaines au profit de Taïwan, se traduit par des démonstrations de force par les deux parties dans les quatre secteurs marins que sont le détroit de Taïwan, la mer de Chine du Sud, la mer des Philippines, la mer de Chine de l’Est.

This April 2018 appears to be a very tense period between China, the United States and its allies, not only around Taiwan, around which the tension is the worst one, but also in its near environment, as the two China seas. Such a tension, finally caused by the recent American initiatives to Taiwan’s benefit, appears through demonstrations of military strength from both sides over the four marine areas that are the Taiwan Straits, the South China Sea, the Philippines Sea, the East China Sea.

Lire la suiteTaïwan – Chine – États-Unis et alliés : flexions chinoises et américaines de muscles autour de Taiwan, et au-delà