Tuvalu : « Sauver un État insulaire comme Tuvalu, c’est sauver la planète » (Antonio Guterres)

Aux avant-postes de la lutte contre le réchauffement climatique, les pays du Pacifique veulent faire bouger les lignes. Il en va de leur survie. La coopération internationale sera toujours de mise dans la zone mais avec un engagement plus marqué des États océaniens.

Lire la suiteTuvalu : « Sauver un État insulaire comme Tuvalu, c’est sauver la planète » (Antonio Guterres)

Maurice : Les Chagos, les Nations unies, le Brexit…

Les Lettres précédentes ont évoqué la situation juridique de Diego Garcia, le plus grand des atolls de l’archipel des Chagos où les États-Unis ont construit une grande base aérienne et navale. La Grande-Bretagne vient de subir une défaite diplomatique le 22 mai 2019 lorsque les Nations unies ont massivement voté en faveur de la restitution des îles contestées à l’île Maurice.

Previous Letters discussed the legal situation of Diego Garcia, the largest atoll in the Chagos Archipelago where the United States built a large air and naval base. Great Britain just suffered a diplomatic defeat on May 22, 2019 when the United Nations massively voted in favor of the restitution of the disputed islands in Mauritius.

Lire la suiteMaurice : Les Chagos, les Nations unies, le Brexit…

Inde – Chine : Recherche de la maîtrise de l’amont des cours d’eau internationaux

L’Inde et la Chine partagent une volonté commune. Elles veulent maîtriser l’amont des cours d’eau internationaux. Aucun de ces deux pays n’a signé la Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation, adoptée par l’ONU le 21 mai 1997 et entrée en vigueur le 20 août 2014, après ratification par 35 pays. Ils ne sont donc pas tenus d’en respecter les clauses.

India and China share a common desire. They want to control the upstream of international watercourses. Neither country has signed the Convention on the Law of the Non-Navigational Uses of International Watercourses, adopted by the United Nations on 21 May 1997 and entered into force on 20 August 2014, after ratification by 35 countries. They are therefore not obliged to respect the clauses.

Lire la suiteInde – Chine : Recherche de la maîtrise de l’amont des cours d’eau internationaux

Chine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

La Chine poursuit ses activités de pêche illégale près des Galapagos.

中国继续在加拉帕戈斯附近进行非法捕鱼活动.

China sigue pescando ilegalmente al limite de la ZEE del Ecuador.

A China continua a pesca ilegal nas águas equatorianas.

Chinese illegal fishing on the Galápagos.

 

Lire la suiteChine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

Grappillages Asie21 n°127

Chine

  • La croisière s’anime

Le Costa Venezia, baptisé il y a peu à Trieste, entrera en service à compter de mai 2019 depuis le port de Shanghai. Il sera le plus gros paquebot introduit par Costa sur le marché chinois.

Ce faisant, le premier acteur européen de la croisière – filiale du groupe américain Carnival – met à l’eau une unité flambant neuve, adaptée au seul marché chinois […]

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°127

Grappillages Asie21 n°122

Chine – Afrique  

  1. Mélange des genres
  2. Algérie : explosifs
  3. Angola : régime sec
  4. Guinée : incident significatif
  5. Mozambique : des hauts et des bas

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°122

TAÏWAN   Enjeux des relations diplomatiques de la république de Chine avec l’Amérique latine et les Caraïbes

Alors que Taïwan a perdu deux alliés en l’espace d’un mois – la République dominicaine le 30 avril 2018 et le Burkina Faso le 24 mai 2018 -, les pressions de la Chine populaire sur le Swaziland et surtout Haïti s’intensifient. Or c’est dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes que Taïwan a ses alliés les plus importants. Mais un tel retournement d’alliance pourrait aussi accélérer la perte d’influence des États-Unis dans la région et la diffusion de la soi-disant « solution chinoise ».

Lire la suiteTAÏWAN   Enjeux des relations diplomatiques de la république de Chine avec l’Amérique latine et les Caraïbes

Birmanie – Le drame des Rohingya : dimensions internationales

Le 25 août 2017, une trentaine de postes de police birmans et une base militaire sont attaqués par des soldats de l’ARSA (Armée du Salut des Rohingya de l’Arakan), déclenchant des représailles violentes de la part de l’armée birmane, la Tatmadaw. Les tensions auraient fait selon l’armée au moins 500 morts mais l’ONU estime le nombre de victimes à un millier et fait état d’exactions, de viols et de villages incendiés. 40 000 réfugiés se dirigent vers le Bangladesh, plusieurs milliers s’embarquent sur des navires de fortune vers la Malaisie ou l’Indonésie.

  • La communauté internationale dans son ensemble s’indigne sur le silence d’Aung San Suu Kyi.
  • La communauté musulmane dénonce les agissements et abus de la Tatmadaw.
  • Al Qaida déclare « qu’aider les Rohingya et organiser la résistance est une obligation de la charia ».
  • L’ASEAN est divisée.   

Les ressorts du drame des Rohingya sont d’abord à chercher dans l’histoire chaotique de la Birmanie ces siècles derniers ; et force est de constater qu’il n’a pas ému les acteurs extérieurs depuis l’indépendance. Ce pourrait être le paramètre vraiment nouveau de cette dernière crise : une internationalisation dont il n’est pas sûr que les Rohingya tirent bénéfice.

Lire la suiteBirmanie – Le drame des Rohingya : dimensions internationales

Transit de l’USS John S. McCain : légalité américaine contre illégalité chinoise

En vertu du paragraphe 278 du verdict de la CPA, même si Mischief reef est inclus dans la « langue de buffle » la Chine ne dispose pas, malgré ses assertions, de la souveraineté dessus.

Lire la suiteTransit de l’USS John S. McCain : légalité américaine contre illégalité chinoise

Russie – Birmanie : répercussions en Russie de la crise des Rohingya

L’émotion suscitée par le sort des Rohingya, minorité musulmane de langue bengalie considérée comme allogène en Birmanie, a suscité de nombreuses réactions jusqu’en Russie où vit une vingtaine de millions de musulmans.

Lire la suiteRussie – Birmanie : répercussions en Russie de la crise des Rohingya

L’exploration des grands fonds océaniques

L’exploration des grands fonds océaniques, l’océan Indien Rémi Perelman, Asie21, février 2014 Les mers et océans aux profondeurs moyennes de 4 000 mètres (maximale : 11 000 m.) couvrent plus des deux-tiers du globe (70 %). Leur ensemble constitue le plus grand habitat de la planète, bien plus important que les forêts tropicales. La difficulté d’y accéder explique … Lire la suiteL’exploration des grands fonds océaniques