Chine – États-Unis – Taïwan : Kissinger, ben Laden et Zelensky

Trois personnalités ont changé, de manière fortuite, le cours de l’histoire de la relation entre la Chine et les États-Unis et ce dans l’intérêt de la Chine.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 157/2022-01

Chine  Li Min vise juste Chine – Afrique  Déception chez l’un, prudence chez l’autre Chine – Amérique latine – Caraïbes  Poursuite de l’approche Chine – Brésil  Un client en or Chine – Brésil – États-Unis  Soja Sao Tomé-et-Príncipe – Chine  Le rapprochement se précise   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 157/2022-01 abonnement en … Lire la suite

Chine – États-Unis – Amérique latine : One hand washes the other ou un prêté pour un rendu 

En 2022, suivez l’évolution de l’Asie

avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Les États-Unis naviguent loin de leur base, en Mer de Chine, pour montrer au monde que leur force militaire est le garant de la liberté.  L’Occident acquiesce et suit. Pendant ce temps, la Chine, sans bruit, occupe leur pré carré d’Amérique latine et Caraïbes. Sans tirer un coup de feu, elle devient LE partenaire économique indispensable au développement de ce continent imprudemment délaissé. La signature la veille de Noël d’un accord entre la Chine et Cuba parachève la lente et longue conquête chinoise de ces terres lointaines. L’île de Cuba est bien près des États-Unis, comme Taïwan  l’est de la Chine. One hand washes the other.  La continuité dans l’action sur le terrain, base de la crédibilité en politique, passe avant les démonstrations de puissance militaire aérienne ou navale : l’économique avant le canon. Conquête ou reconquête?  la doctrine Monroe de 1823 passe à la trappe et laisse la place aux successeurs de l’amiral Zheng He de 1420.  

Lire la suite

Chine : Le pari de la civilisation écologique de Xi Jinping

L’humanité entre dans un océan d’incertitudes avec une hausse des températures inquiétante. Xi Jinping dirige un pays avec un record de croissance combiné avec un record de pollution. Les États-Unis, avec la plus grande pollution cumulée et encore maître du monde par ses forces armées, ne contestent pas le leadership de la civilisation écologique prônée par Xi lors de la dernière session de l’ONU. L’écologie est un nouveau champ de combat avec l’Amérique qui peine à accepter la perte de direction des affaires du monde basculant vers l’Asie, là où, selon I. Gandhi, « la pauvreté et les besoins ne sont ils pas les plus grandes pollutions? »  Et l’Asie, frénétique de croissance peut-elle demain dominer le monde en suivant la priorité  chinoise de décarboner la croissance, condition indispensable pour limiter une hausse des températures qui pourrait être fatale à l’humanité.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Quand l’économie chinoise égalera-t-elle celle des États-Unis ?

La croissance de la Chine  est plus forte que celle des États-Unis, et depuis longtemps. Le PIB de la Chine pourrait égaler celui des États-Unis vers 2030. Quelles en seraient les conséquences ?

Lire la suite

Coronavirus : la pauvreté s’installe en Thaïlande

Des résidents d'un quartier pauvre de Bangkok attendent la distribution alimentaire, le 1er mai 2020. (Source : Web24)
Des résidents d’un quartier pauvre de Bangkok attendent la distribution alimentaire, le 1er mai 2020. (Source : Web24)
Si la Thaïlande a jugulé la pandémie, elle est l’une des économies asiatiques les plus affectées par la récession déclenchée par le Covid-19.

Lire la suite

Inde : Pays jeune de faible croissance 

La croissance économique de l’Inde a décliné en 2019. Elle est très affectée par le réchauffement climatique qui accroît la sécheresse dans plusieurs régions et freine le développement. Il y a un risque que la croissance de la Chine soit durablement supérieure.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°131

Chine – Afrique

  • Angola : tensions mais…
  • Guinée équatoriale – Corée du Nord : relations
  • Guinée-Bissau – Russie : pays alléchant
  • Mozambique
  • Sao Tomé et Principe – Taïwan : table rase

Lire la suite

Grappillages Asie21 n°128

Chine – Guinée-Bissau L’abattage repart de plus belle.

Sous la pression de plusieurs organisations non gouvernementales de défense de l’environnement, le gouvernement de Guinée-Bissau avait interdit en 2015 l’abattage de bois de coupe sur tout le territoire national. La mesure touchait l’abattage illégal, le plus souvent aux mains de personnalités politiques et de militaires, mais aussi la dizaine de sociétés spécialisées. Quelques Chinois participaient directement à ces chantiers dont le produit final était quant à lui essentiellement destiné à leur pays. […]

Lire la suite

Nouvelles Routes de la soie : ralentissement ou second souffle ? 新絲綢之路:放緩還是再出發?

Le président chinois Xi Jinping lors de son discours de clôture du 2e Forum des nouvelles Routes de la soie à Pékin, le 27 avril 2019. (Source : Asia Times)
Le second sommet des nouvelles Routes de la soie marque un changement d’attitude des autorités chinoises sur ce programme pharaonique. Ce qui pourrait le ralentir.
Au premier trimestre 2019, la Chine a marqué des points en Europe.
  • L’Italie a adhéré à la Belt and Road Initiative (BRI), suivie plus discrètement du Luxembourg et de la Suisse.
  • La Grèce a adhéré à la plateforme « 16+1 » – l’organisation associant la Chine à 16 États européens de l’Est et du Sud qui a été rebaptisée le « 17+1 ».
Autant de bonnes nouvelles pour Pékin qui a organisé fin avril le second sommet de la BRI, car depuis le premier en 2017, les déconvenues se sont multipliées et la Chine a été accusée de surendetter les pays émergents. Pour autant, ces pays, y compris ceux qui ont dénoncé des projets chinois, ne se détournent pas des Chinois.

新絲綢之路:放緩還是再出發?

新絲綢之路第二次髙峯會,最大的特點,乃是中國當局對"一帶一路"的有関計劃,態度正在改變中,此即步調可能放緩。

根據評估,2014年及2015年,中國銀行給予"一帶一路"有関國家的貸款,年高達一千五百億美元,而2017年及2018年,則已低於一千億美元。美國的一家企業研究所则指出,從2013年"一帶一路"開始運作,直到2017年舉辦第一屆一帶一路國際合作高峰論壇,中國企業簽署的建造合約,金額逐年增加,從680億美元升高到9610億美元。但也從此時開始,合約金額已開始減少。

又據估計,這種放緩的趨勢,在2019年第一季度,更形加劇。由於中國經常帳盈餘遽減,連帶影響有関作業。也因此,2019年第二屆一帶一路高峰論壇的縂結公報中指出:"成立多邊開發融資合作中心"、"共同提高債務管理水平,促進可持續融資"。換言之,中國當局已呼籲該國金融機構,應加強與國際的合作,分散融資來源,以利各項計劃的順利實施。然而,為了吸引國際金融銀行的支援,中國本身就必須透明度,如此一來,在對外開放的國際合作下,"一帶一路"各類計劃的實施腳步自然會放緩,品質也會提高得以改善。值得注意的,前述與外國機構合作的宣言,正標示著,中國加入萬隆不結盟會議以來,不干涉內政的獨立自主外交政策,未來勢必發生轉變!

Lire la suite