Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière -2 

La décision du Groupe d’action financière de maintenir le Pakistan sur sa liste grise de pays ne luttant pas suffisamment contre le financement des groupes terroristes et donc à surveiller a déçu Islamabad qui devra faire preuve de vigilance pour l’obtention d’aides à son économie défaillante.

Lire la suite

Inde – Chine : Désengagement des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong

Le désengagement partiel des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong ne met pas fin à la crise opposant au Ladakh l’Inde à la Chine. Pour parer à toute avancée nouvelle de troupes chinoises, sur les rives du lac et plus au nord dans la plaine de Depsang, l’Inde devra maintenir des unités au contact.

Lire la suite

Pakistan – Chine : Le CPEC, axe et obstacles 

L’avancement des différents programmes qui composent l’initiative chinoise du Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC*) fléchit. Les raisons en sont multiples. Celle de la corruption a pris de telles proportions que même Pékin s’en alarme ! Si l’on excepte les projets ponctuels comme les centrales électriques, les difficultés que rencontre celui de l’axe ferré central sont préoccupantes tant pour Pékin qu’Islamabad. Sans la réalisation complète de cet axe, la raison d’être du CPEC, après avoir miroité, disparaîtrait comme une bulle de savon. Les deux régions situées à ses extrémités constituent de redoutables obstacles : le Baloutchistan au sud, le Gilgit-Baltistan au nord.

Progress on the various programs that make up the China-Pakistan Economic Corridor (CPEC *) initiative is weakening. There are multiple reasons. That of corruption has grown to such proportions that even Beijing is alarmed! With the exception of one-off projects such as power plants, the difficulties facing the central rail line are worrying for both Beijing and Islamabad. Without the full realization of this axis, the raison d’être of the CPEC, after having sparkled, would disappear like a soap bubble. The two regions located at its extremities constitute formidable obstacles: Balochistan to the south, Gilgit-Baltistan to the north.

Lire la suite

Pakistan : Le Gilgit-Baltistan, future 5e province pakistanaise 

Le Gilgit-Baltistan deviendra la 5e province pakistanaise. Cela renforcera son appartenance au Pakistan qui continue de revendiquer l’autodétermination des Cachemiris sous administration indienne. Pour préserver l’avenir de l’ensemble du Cachemire, le statut de province sera attribué au Gilgit-Baltistan à titre provisoire.

Lire la suite

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Pakistan devra encore modifier sa législation contre le financement des mouvements extrémistes pour satisfaire aux conditions imposées par le Groupe d’action financière et sortir de la liste grise des États placés sous surveillance.

Lire la suite

Asie du Sud : Les services de renseignement

Les pays d’Asie du Sud entretiennent entre eux des relations difficiles. Il est donc logique que leurs services de renseignement aient comme priorité les États voisins. Les domaines privilégiés concernent les problèmes politiques et sécuritaires. La lutte contre le terrorisme constitue une priorité pour tous les pays d’Asie du Sud. Le domaine économique reçoit une attention plus restreinte. La recherche du renseignement est facilitée par le fait que les pays sud-asiatiques partagent une même histoire et une même culture et que leurs habitants parlent des langues apparentées.

Lire la suite

Chine : Construction d’un nouvel aéroport au Xinjiang

La Chine va construire un nouvel aéroport au Xinjiang, en haute altitude (environ 3 000 mètres), à Tachkurgan  (塔什庫爾幹 Tǎshénkù’ěrgàn). La piste aura une longueur de 3 800 mètres et une largeur de 45 mètres. Les travaux devraient se terminer au cours du premier semestre 2022.

Lire la suite

Inde – Pakistan – Moyen-Orient : Le covid-19, facteur de dysharmonie interne et externe

L’expansion de la contamination par le covid-19 en Inde est attribuée par certains milieux à l’organisation musulmane Tablighi Jamaat. Cette accusation alimente des tensions internes en Inde et internationales, notamment avec le Pakistan et les Émirats arabes unis.

Lire la suite

Asie du Sud : Politique et religion intimement liées

En Asie du Sud, la politique et la religion sont intimement liées. L’Inde se veut laïque mais l’hindouisme s’affirme avec de plus en plus d’assurance. Le Pakistan a été créé pour des raisons religieuses ; c’est une république islamiste. Il en est de même pour le Bangladesh, ex-Pakistan oriental. Le Népal, ex-royaume hindou, se proclame une république laïque mais la population est majoritairement hindoue et très pratiquante. Le Bhoutan affiche sa détermination d’être un royaume bouddhiste. À Sri Lanka, les Cinghalais bouddhistes manifestent leur prédominance face aux Tamouls hindous et musulmans. Quant aux Maldives, elles constituent aussi une république islamiste.

Lire la suite

Le Pakistan sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière car ses actions pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont jugées insuffisantes

Lire la suite

Inde : Modification du statut du Cachemire sous administration indienne

La décision indienne de supprimer l’autonomie dont jouissait le Jammu et Cachemire est largement approuvée par l’opinion publique. Et les réactions internationales demeurent limitées. Toutefois, l’avenir n’est pas assuré car la Cour suprême doit statuer sur la légalité de la mesure prise. De plus, la levée des restrictions des libertés individuelles pourrait se traduire par des manifestations massives et violentes des Cachemiris malgré la présence de très nombreuses forces militaires et paramilitaires.

Lire la suite

Inde – Pakistan : Une nouvelle guerre évitée mais une tension qui demeure

Un attentat terroriste dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde revendiqué par un mouvement islamiste radical basé au Pakistan a failli provoquer une nouvelle guerre. Des représailles indiennes ont été suivies de combats aériens. Des accrochages terrestres sur la ligne de contrôle au Cachemire maintiennent une vive tension mais une guerre est peu probable.

Lire la suite

Inde – Chine – Pakistan – Népal – Bhoutan : bataille d’influence dans l’Himalaya

L’Himalaya sépare deux géants, l’Inde et la Chine, les deux pays les plus peuplés du monde. L’Inde cherche à maintenir son influence au Népal et au Bhoutan mais la Chine s’implante de plus en plus au Népal tout en déployant des efforts pour développer ses liens avec le Bhoutan. Les excellentes relations qu’elle entretient avec le Pakistan, hostile à l’Inde, lui permettent d’être très présente dans la partie ouest de l’Himalaya.

Lire la suite

Inde : la démographie, reine des batailles au Cachemire

La démographie scellera le sort de la partie du Cachemire administrée par l’Inde. Le taux de natalité des musulmans s’accroît démesurément dans la vallée de Srinagar. Il favorise un déplacement de musulmans vers le Jammu qui reste majoritairement hindou et vers le Ladakh où les bouddhistes sont maintenant minoritaires. Les séparatistes tireront profit de l’évolution démographique mais il n’est pas certain qu’ils réalisent leur but, le rattachement au Pakistan ou l’indépendance.

Lire la suite